Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 08:01
A la cité Anatole France lors de la fête des voisins en 2016

A la cité Anatole France lors de la fête des voisins en 2016




Y-a-t-il eu un tournant dans la position municipale actuelle concernant le projet de densification-rénovation de la cité HLM de Bagnolet du 82, rue Anatole France ? C'est ce que semble penser Bic et J.-Claude Oliva, conseiller municipal eelv. Pour notre part, le protocole de rénovation soumis aux locataires et qui est un document officiel ECRIT (!). Pour notre part, constructifs et vigilants, sachant que les promesses – surtout verbales - n'engagent que celles et ceux qui y croient, nous attendons des avancées plus concrètes … et des pièces écrites ...

Nous en avons déjà parlé dans notre compte-rendu du conseil de quartier du Plateau du 23 mai.

Bon, pour info, le texte de Bic de ce 30 mai :


« Urbanisme, Anru

UN TOURNANT AU 82, RUE ANATOLE FRANCE ?

 

Les propos tenus par le Maire de Bagnolet au sujet du 82, rue Anatole France à un récent conseil de quartier du Plateau, ne font pas que se démarquer des annonces du programme de rénovation urbaine. Ils dénotent un infléchissement intéressant et prometteur sur l’approche de la municipalité. 

Le BIC l’observe avec vigilance et l’esprit constructif.


 

En matière d’aménagement urbain, la politique suivie par la majorité municipale est un sujet de clivage majeur pour le BIC (Bagnolet initiatives citoyennes), mais aussi sans doute pour une grande partie de la population de Bagnolet, qui ne se retrouve pas dans la densification très importante en cours. Ces Bagnoletais craignent une dégradation de leur cadre de vie et bien d’autres conséquences négatives : difficultés accrues de déplacement et de stationnement, pénurie de places pour les enfants dans les écoles, etc.

 

Il y a plusieurs mois, des inquiétudes et un début de mobilisation des habitants (que le BIC avait rendu publiques dans sa tribune de février 2017 dans Bajomag) se sont exprimées concernant l’avenir de la cité HLM sise au 82 rue Anatole France. Le conseil de quartier du Plateau s’en est saisi et a écrit au Maire. Celui-ci est venu à la réunion du conseil de quartier mardi 23 mai. Ce qui a donné lieu à un échange particulièrement intéressant. 

 

Tout d’abord, le Maire s’est démarqué du programme national de rénovation urbaine (ANRU) qui avait alerté le conseil de quartier et les habitants, en l’absence de toutes autres informations, parce qu’il envisageait une opération de démolition-reconstruction, avec un grand nombre de logements supplémentaires (+ 33 % environ). Le projet de la municipalité de Bagnolet pour le 82, rue Anatole France est différent du programme national de rénovation urbaine, a plaidé le Maire, qui a également apporté des éclairages sur deux points essentiels.

 

Le Maire a dit vouloir conserver le même nombre de logements qu’aujourd’hui et ne pas construire de logements supplémentaires. Il a enfin affirmé vouloir tout faire pour que les personnes qui le souhaitent puissent rester dans la cité, cela se traduisant notamment dans le type de logements reconstruits, lesquels devront être des logements très sociaux. Ce faisant, il a répondu aux principales interrogations soulevées par le projet. 

 

Si ces engagements du Maire se confirment, il s’agirait d’une inflexion majeure et positive de la politique municipale. Pour poursuivre dans cette voie, le BIC souhaite que ce projet soit exemplaire du point de vue de la transition écologique et solidaire. Nous souhaitons qu’il ne soit pas confié à un promoteur et à une major du BTP. Nous souhaitons qu’il soit fait appel à une entreprise de l’économie sociale et solidaire dans un processus d’auto-construction, formant et employant des jeunes du quartier et leur assurant une insertion professionnelle. Ce pourrait être la mise en chantier du Bagnolet populaire de demain, le nouveau souffle depuis si longtemps attendu pour notre ville. 

 

D’autant qu’il y a besoin de faire du sur-mesure pour les habitants du 82 rue Anatole France. Les logements sont petits au regard des normes actuelles. Certaines personnes souhaitent simplement leur rénovation et leur isolement thermique. D’autres souhaitent des logements plus grands. Plutôt que de tout raser et de tout reconstruire de façon uniforme, avec des coûts énormes et sans pour autant que la qualité soit au rendez-vous, il s‘agirait de mettre en œuvre des solutions adaptées aux besoins de chacun. Avec et pour les habitants ! 

 

Bagnolet initiatives citoyennes sera au rendez-vous pour ce nouveau départ pour le 82, rue Anatole France et pour notre ville »

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 17:45
Plateau : la sécurité des écolierEs dans le carrefour Raspail-Louise Michel

La question de la sécurité du carrefour Raspail/Louise Michel a été évoquée mardi soir lors du conseil de quartier auquel participait le maire. Un agent de sécurité supplémentaire a été recruté pour assurer la présence au carrefour (comme ce qui se fait devant les écoles), il sera là au moins  jusqu'à la fin de l'année scolaire. Une mesure que les parents souhaitent bien sûr voir reconduite à la rentrée de septembre. Des ralentisseurs seront installés pendant l'été en concertation avec les habitants. Un radar pédagogique a déjà été installé rue Louise Michel et les barrières piétons du carrefour, qui sont endommagées, seront rétablies dans les prochains jours.


 

« Bagnolet initiatives citoyennes se réjouit de ces premières mesures. Et souhaite que soient engagées par la municipalité une réflexion et une action de fond, visant à une révision du plan de circulation du quartier, à l'établissement d'une zone 30 ainsi qu'à un réaménagement lourd du carrefour Raspail / Louise Michel. »

Lu sur la page facebook de Bic :

« Accident Raspail / Louise Michel : la suite


La question de la sécurité du carrefour Raspail/Louise Michel a été évoquée le mardi 23 mai lors du conseil de quartier auquel participait le maire.

Un agent de sécurité supplémentaire a été recruté pour assurer la présence au carrefour (comme ce qui se fait devant les écoles). i il sera là au moins jusqu'à la fin de l'année scolaire. Une mesure qu'on peut souhaiter bien sûr voir reconduire à la rentrée de septembre.

Des ralentisseurs seront installés pendant l'été en concertation avec les habitants.

Un radar pédagogique a déjà été installé rue Louise Michel.

et les barrières piétons du carrefour, qui sont endommagées, seront rétablies dans les prochains jours.

Il faut se réjouir de ces premières mesures, en considérant que la municipalité doit engager dans la foulée une réflexion et une action de fond, visant à une révision du plan de circulation du quartier, à l'établissement d'une zone 30 ainsi qu'à un réaménagement lourd du carrefour Raspail / Louise Michel. »


 

Pierre Mathon / avec Jean-Claude Oliva

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 08:51
Plateau : résumé du conseil de quartier avec les élus

Une trentaine de personnes étaient présentes ce mardi 23 mai au réfectoire de l'école Jean-Jaurès (il y avait près d'une dizaine de représentantEs de la municipalité et un peu plus d'une vingtaine d'habitantEs). 

Ont été examinés les projets immobiliers suivants : 
- Le projet Bouygues à l'angle de Raspail et de Stalingrad : le conseil de quartier a expliqué qu'ayant été prévenu trop tard par la municipalité, les habitants du quartier n'avaient pas pu organiser un vote sur Facebook afin de choisir l'un des 4 projets proposés par Bouygues. Il souligne la nécessité de laisser davantage de temps et l'intérêt de permettre aux habitants de se faire entendre plus en amont.

 

 

- Le projet de rénovation-reconstruction de la cité HLM dit « NPNRU » du 82 rue Anatole-France a donné lieu à un long débat - sur le choix d'Osica pour mener l'opération, une société hlm, très intégrée dans le Grand Paris, - le désir de la plupart des locataires de rester sur place, - la densification. Il avait été envisagé de porter le nombre de logements de 146 à 200 selon le protocole de préfiguration concocté par la mairie et Osica. Bon, le conseil de quartier s'en est ému et s'en est saisi. Ainsi hier soir le maire a affirmé qu'il n'avait jamais été question de « monter » à 200 etc.... etc : que cela soit consigné par écrit et tout sera plus clair … L'enquête sociale officielle sera transmise au conseil de quartier dans les prochains jours. Cela permettra de mieux cerner les demandes des locataires, désireux de rester dans le quartier ou non. La préférence du conseil de quartier va à une opération prenant mieux en compte les différentes situations, plus modeste et avant tout plus soucieuse d'économies en matière de charges.


- Le projet de reconstruction du collège Travail sur le stade de la Briqueterie*. 
Il y a trois problèmes à résoudre :
1-la question du collège lui-même, sachant que si la réhabilitation du collège Travail n'a pas été bien faite (dans les années 80) selon le maire actuel, le conseil de quartier n 'a pas obtenu – en dépit de sa demande – l'étude départementale qui montrerait que la réhabilitation du collège Travail serait plus coûteuse**...

2- la problématique du Parc des sports de la Briqueterie dont la rénovation reconnue nécessaire par tous pourrait-devrait être envisagée par Est Ensemble qui ne débloque pas les fonds suffisants. 

3-l'espace du Parc de la Briqueterie comme poumon vert du quartier, ce qui suppose que la construction d'un collège 600 ne se fasse pas sur le site.


Sur les travaux à venir d'extension de la clinique Floréal, le conseil de quartier compte sur la promesse du responsable de la clinique de les associer à l'élaboration du projet. Ils n'ont toujours pas de réponse à ce sujet.
Cela a été l'occasion pour le maire de déclarer – de façon surprenante - que la reprise de la maternité des Lilas n'était pas encore décidée. 

Aménagement de l'espace-friche rue Louise Michel. L'espace est, depuis plus de 10 ans, destiné à devenir un petit square public, pour accueillir notamment chaque jour les parents et enfants de l'école Jean-Jaurès) en complément du jardin partagé (associatif : qui n'est donc pas ouvert tous les jours) . Face au refus de la municipalité d'ouvrir ce (petit) parc public le conseil de quartier s'est rabattu sur les projets participatifs de quartier (budget participatif). En attendant, le « futur petit square » reste fermé au public, sauf quand les animateurs des maisons de quartier ou les associations intéressés l'ouvrent.

La question de la sécurité du carrefour Louise Michel-Raspail a également fait l'objet d'un débat, suite aux accidents récents, avec l'engagement du maire de réaliser des dos d'ânes sur l'une des rues et la demande d'un projet plus complet et à long terme de sécurisation des lieux.


Il est à noter que si la présence du maire permet de s'informer à bonne source (bien que les informations soient celles qu'il veut bien diffuser), comme d'habitude, il ne peut pas faire autrement que de se montrer agressif vis-à-vis de ceux qui ne vont pas dans son sens. Cette situation déplorable est également vraie pour plusieurs membres de son équipe, qui ne respectent pas les tours de parole de chacun.

Il serait par ailleurs souhaitable – cela a été exprimé - que le conseil de quartier soit associé en amont aux projets et ne soit pas confronté aux dossiers déjà ficelés.

À suivre.

Pierre Mathon / Jérémi Michaux

 


* Le maire actuel a raconté l'histoire à sa manière : l'accord du maire précédent pour construire le collège Travail sur les jardins de la rue Louise Miche. Cela est vrai sauf que ce projet était encore porté par le maire actuel au début de la modification du PLU. 
En fait, la suppression des jardins a été repoussée par les,citoyenNEs ; d'où le projet actuel, tout aussi exécrable de collège sur le parc des sports-poumon vert du quartier, porté par le Département ... mais aussi par le maire. 

À noter que si l'actuel maire affirme rester ouvert sur le dossier, son propos montre que son opinion est déjà faite … 

Il n'a pas été mentionné l'objectif d'agrandir le collège existant, qui est pourtant au fond de l'affaire, la multiplication des opérations immobilières oblige en effet de passer d'un collège 400 à un collège 600, d'où les difficultés pour le faire tenir sur le terrain actuel du collège Travail.

** Un rendez-vous doit être pris entre le Conseil de Quartier et les services du Département pour préciser les choses ...

*** La date limite de remise en mairie des projets participatifs de quartier, initialement prévue le 15 mai, a été reportée à fin juin (dixit le maire)." Proposition des projets sur internet

 

Plateau : résumé du conseil de quartier avec les élus
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 11:06
Le conseil de quartier de ce soir dans Le Parisien

Dans leparisien.fr du 22 mai 2017 :

« Bagnolet : urbanisme et sécurité au menu du conseil du Plateau

A Bagnolet, le conseil de quartier du Plateau se réunit ce mardi soir. L’occasion de faire un point sur les projets d’urbanisme, sur la sécurité, sur le projet participatif de la friche Louise-Michel. Le collectif des parents d’élèves devrait aussi intervenir sur l’aménagement au carrefour de l’avenue Raspail et de la rue Louise-Michel. Deux accidents, impliquant des enfants, s’y sont déroulés ces derniers mois. Dans le cadre de son plan de circulation, la municipalité a prévu d’y installer des barrières le long des trottoirs et un plateau surélevé. Suite aux incidents, des radars pédagogiques devraient faire leur apparition, de même qu’un agent municipal dédié à la circulation à cet endroit.

Ce mardi à 20 h 30, réfectoire de l’école Jean-Jaurès, 89, rue Louise-Michel.

 

 

  leparisien.fr »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 22:39
Conseil de quartier du plateau ce mardi 23 mai

Le conseil de quartier du plateau se réunit en réunion publique ce mardi 23 mai 2017 à 20h30 au réfectoire de l'école Jean-Jaurès 89, rue Louise-Michel- Bagnolet

Ordre du jour :

- Point sur les projets d'urbanisme
- Projet participatif : friche Louise-Michel
- Point sécurit
é
-
Questions diverses

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 19:02
Bagnolet-Plateau : accident et sécurité piétons au carrefour Raspail-L. Michel


 

Lu dans leparisien.fr du 16 mai 2017. Pour information :
« Bagnolet : après l’accident, bientôt plus de sécurité aux abords de l’école

Des groupes d’enfants se rendant seuls à l’école. Une maman qui part à l’assaut du carrefour, avec deux petits sur son vélo. A l’heure de pointe, à l’angle de l’avenue Raspail et de la rue Louise-Michel à Bagnolet, on croise aussi un camion benne, des lycéens qui attendent la sonnerie, des automobilistes en retard…

C’est à cet endroit que, jeudi dernier, un garçon de 12 ans a été percuté par une voiture. Gravement blessé, il se trouve toujours à l’hôpital Necker à Paris dans l’attente d’une troisième opération du bassin. Il y a quelques mois déjà, une petite fille avait été percutée, sans être blessée, par un véhicule à ce même carrefour. Chaque fois, les enfants avaient vraisemblablement traversé sans regarder.

Le problème, d’après une mère d’un collectif regroupant une cinquantaine de parents de l’école Jean-Jaurès voisine, vient de deux comportements répétés : « Des enfants traversent n’importe comment et des automobilistes roulent trop vite. » Avec l’école, le lycée, le cimetière, cet endroit, « c’est comme une petite place de village mais l’espace n’y est pas pensé », considère une seconde maman. Une autre cite « les voitures qui se garent en double file et créent de la tension et du bazar ».

Le collectif dit avoir alerté la municipalité dès janvier afin de réclamer des aménagements. « Il faudrait une signalisation plus importante aux entrées du quartier, un radar, des ralentisseurs », considère Jean-Claude Oliva, père d’un élève scolarisé à Jean-Jaurès et élu d’opposition (EELV).

Toutes ces demandes devraient être bientôt satisfaites : la ville annonce ce mardi que quatre radars pédagogiques seront installés dès la semaine prochaine. Dans le cadre du plan de circulation, prévu de longue date, « nous allons aussi mettre en place des barrières pour forcer les piétons à emprunter les passages protégés », poursuit-on dans l’entourage du maire PS Tony di Martino. Cela interviendra la semaine prochaine également. Enfin, cet été, un plateau surélevé sera aménagé sur l’ensemble du carrefour afin de forcer les automobilistes à lever le pied.

  leparisien.fr »

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 19:50
Quand le jardin du Plateau fête ses dix ans

Dimanche 23 avril, le jardin partagé du plateau - la plage arrière - fêtait sa 10ème année d'existence. Une centaine de citoyens sont passés. Ambiance, musique tzigane, repas partagé.

Troisième jardin partagé de Bagnolet après La Guinguette de la Dhuys et Autour du chêne, la plage arrière du Plateau est ouvert depuis 10 ans. Il y a eu, depuis, le jardin – éphémère - de la rue Victor Hugo, le jardin des Berces (dans le pavillonnaire Bellevue) et le jardin de la rue Désiré Viénot à Centre Sud.

Pierre Mathon

Quand le jardin du Plateau fête ses dix ans
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 19:04
Jardin partagé du Plateau, 10 ans déjà



Dimanche 23 avril de 11 heures à 19 heures, le jardin partagé du Plateau, « la plage arrière », fête ses dix ans !

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 23:25
Échos de la réunion d'hier sur le projet Bouygues 1, av. Stalingrad-12, av. Raspail

Mercredi 15 mars s'est tenu une réunion de présentation du projet Bouygues de 75 logements 1, av. Stalingrad-12, av. Raspail.

Bon, comme l'a dit et répété le maire actuel, l'immeuble Marignan, édifié il y a 2 ans sur la même avenue sous le maire précédent, n'avait fait l'objet d'aucune présentation au public. Cela dit, nous présenter un projet déjà ficelé, entre Bouygues et la municipalité, sur l'essentiel (75 appartements) en nous faisant croire que les choses pourront même bouger après le jury … ce n'est pas terrible. Cela porte un nom : à Bagnolet, nous sommes passés « de la dictature-ferme-ta-g. à la démocratie-cause-toujours ».

C'est l'histoire du fou qui se tapait la tête contre les murs et qui s'en expliquait en disant : « ça fait du bien quand je m'arrête ».

Temps 1 : le maire actuel fait voter – en décembre 2015 - un PLU densificateur, contre l'avis des citoyenNEs, des associations et de son opposition de gauche et écologiste.

Temps 2 : le maire actuel discute avec les promoteurs et présente des projets qu'il dit moins hauts et moins denses que ne l'autorise son plu : comment dire autrement qu'il a eu tort de ne pas avoir tenu compte des demandes citoyennes, associatives et politiques faites au moment du plu (?) ... Si ce n'est pas du foutage de g., ça y ressemble ! D'autant que – rappelons-le – seules les dispositions du PLU s'imposent à tous, promoteurs comme mairie.

Il a été remarqué que sur ce même morceau de l'avenue Raspail les immeubles avaient eu tendance à devenir - en quelques années - de plus en plus hauts et gros de R+3 à maintenant R+6 + attique (R+7 quoi ...) en passant par l'immeuble dit « Marignan » : toujours plus haut, toujours plus dense, avec l'accord des municipalités successives !
 
L'intervention d'un participant révélant que la mauvaise qualité du sol était à l'origine d'une grave fissure de l'immeuble Marignan, n'a pas suscité plus de réactions que ça de la part des décideurs. Pourtant, cela devrait inciter Bouygues et la mairie à baisser la densité de leur projet sur la parcelle d'à côté, d'autant que, PLU oblige, ils ont prévu 2 niveaux de parkings ...

 

Il a également été noté que cet immeuble aurait des conséquences en termes d'écoles et d'équipements publics et la réponse du maire actuel était sidérante d'inconscience des réalités : après moi le déluge ...

Le timing prévu est que le permis sera déposé après le jury du 24 mars, que le propriétaire du terrain serait payé fin 2017 et que les immeubles seraient livrés en 2020.

Bref, tout le monde a compris que l'on pouvait demander des changements sur les couleurs, mais que sur le fond, c'était parti !

Ah oui,  on a appris que dans la parcelle convoitée par Bouygues, il y avait un squat artistique qui tiendra des après-midis « portes ouvertes » les 1er et 2 avril.

Pierre Mathon

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 10:55
Ҁa bétonne à Bagnolet, avec l’aval de la municipalité !

Ça continue. Le maire actuel, visiblement se complaît dans la fonction de vrp des promoteurs privés : là ce sera un projet « Bouygues » au n°1 avenue de Stalingrad …

Les écoles et les autres équipements induits, la note pour les contribuables … Ah ne parlons pas de choses qui fâchent.

Ainsi, le maire actuel va nous présenter les 4 projets privés sur un terrain privé, « issus d'un concours d’architectes » …

Cela aura lieu ce mercredi 15 mars 2017 à 19h30 au centre social et culturel Anne-Frank 61, rue Girardot – Bagnolet.

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article