Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 13:03

cm 29janv15-1

 

En préalable :

Jimmy Parat était absent. Il n’y a plus qu’à lui retirer sa délégation : cela ne dépend que du maire.

L’idée ridicule et grossière qui avait un temps tenté certains de l’équipe municipale de siéger au conseil municipal un « chapeau » sur la tête pour exprimer leur soutien à une de leurs collègues qui porte ostensiblement un couvre-chef pour dissimuler islamiquement ses cheveux à la vue des hommes, avait été visiblement abandonnée. C’est heureux.

Normal mais bien : il y eut une minute de silence en hommage aux victimes des attentats.

3 prises de paroles du public.

 

cm 29janv15 asgb-1

Une intervention d’une section de l’ASGB demandant le retrait de la délégation de l’élu cité plus haut.

Le PLU
La mienne, au nom de Bagnolet Ecologie pour exprimer les raisons de réviser le
Plan Local d’Urbanisme (et non simplement le modifier).

pm cm 29janv15

Plusieurs raisons militent en faveur de la révision :
 1-le fait que la révision permet la véritable ré-élaboration attendue par les citoyens alors que la modification est forcément limitée
2-que seule la révision permet d’opposer aux promoteurs un sursis à statuer (de 2 ans)
3-qu’il s’agit d’un engagement et qu’il doit être tenu ( !)
et 4- que d’autres villes – j’ai cité Villejuif et Montreuil - estiment qu’elles ont le temps de mener la révision et que son contenu pouvait être repris soit par le Grand Paris, soit par les territoires qui devraient avoir vraisemblablement au 1er janvier 2016 la compétence en matière d’urbanisme.

Curieusement, « pour mieux noyer son chien, on dit qu’il a la rage », l’adjointe à l’urbanisme a parlé d’une durée de 30 mois pour réviser le PLU alors qu’il était écrit dans sa propre notice que la révision pouvait durer de 18 à 24 mois. À noter, comme je l’ai précisé dans mon intervention, que la révision peut être rapide tout en donnant lieu à une large consultation, en s’appuyant notamment sur les nombreuses remarques déjà faites par les citoyens lors de l’enquête publique du PLU en 2010.

L’islamisme à l’œuvre :

cm 29janv15 Y Br-3

3ème intervention du public : une harangue d’une violence inouïe de Youcef Brakhni (islamiste du « GAB » politiquement proche des « indigènes de la république »).

cm 29janv15 Y Br-4

L’orateur a attaqué personnellement et durement Marilou Brossier, conseillère municipale, qui demandait de bénéficier de la protection fonctionnelle pour le poursuivre en justice, mais aussi Hélène Zanier (dont il a qualifié, au passage, le blog « Bagnolet en Vert » comme de « blog le plus islamophobe de France » : un label, l’hommage du vice à la vertu …) et même  le conseiller municipal UMP excédé (à juste titre) par ses propos.

Bon, le résultat de ce déversement de haine et de cette agressivité, relayé dans la salle par certainEs de ses amiEs, n’a pas été vraiment productif, puisque cela a conduit un certain nombre d’éluEs (PC, PdG, EELV, Bic) à changer le vote qu’ils avaient prévu. Ces éluEs, qui pouvaient en effet être légitimement opposéEs à ce que cette affaire soit traitée en justice, même s’ils n’approuvaient pas les attaques islamistes de M. Brakhni, ont peu apprécié la haine des islamistes : de fait la délibération n°1 « demande de protection fonctionnelle » a finalement été adoptée, plus largement que prévu, avec une seule voix contre.

Re-PLU

cm 29janv15 M Colou

Pour en revenir au PLU, Marie Colou, dans sa réponse à mon intervention, n’a rien dit sur les raisons du retard de 8 mois, ni sur le fait que l’engagement pris n’était pas respecté et s’est contentée de répéter que la municipalité avait choisi de modifier parce que les délais étaient plus courts que ceux de la révision. Mais elle a osé dire que j’étais le seul à demander la révision du PLU, ce qui était d’autant plus faux que, outre que toutes les listes représentées au conseil municipal l’avaient demandée dans la campagne électorale, elle savait qu’à ce même conseil le groupe EELV-BIC et PC-PDG avaient chacun déposé un amendement pour la révision du PLU. Ces deux groupes représentent respectivement (au 2ème tour) 31,35 % et 20,26 % ce qui fait au total  51,61 % par rapport aux  35,56 % obtenus par la liste Di Martino-Hakem … Excusez du peu !

cm-29janv15-oliva-1.JPG

Dès que nous les aurons nous publierons les amendements des 2 groupes ainsi que les (bonnes) interventions de Jean-Claude Oliva et de Laurent Jamet.

Par ailleurs si l’adjointe-au-maire a rappelé à juste titre la conception bétonnante du Schéma directeur d’Ile de France piloté par Mireille Ferri (EELV, tête de liste « écolo » à Bagnolet, que nous n’avons pas soutenue, aussi pour cette raison) elle aurait dû compléter en disant que cette hyperdensification-bétonnage a été décidée par une majorité PS-EELV-PC en Ile-de-France, qu’elle est portée aussi par  la Droite  à travers du Grand Paris (etc.). De même, elle a rappelé (à juste titre) que ce PLU, dont il est demandé la révision, avait été voté – en février 2012 - sous Everbecq par le PC et le PdG. Ces choses étant dites, les répéter en boucle était plutôt « lourdingue » et il est du devoir de chacun (au-delà des évolutions et des revirements … des uns et des autres) de prendre en compte les enjeux d’aujourd’hui et de prendre les bonnes décisions.

 

BREF
Il y aurait sûrement d’autres choses à écrire sur ce conseil municipal, mais permettez-moi de noter l’adoption d’une délibération (qui contrairement à ce qu’ont dit le maire et son adjointe) n’était pas que technique puisqu’il s’agissait de la suppression (enfin !) d’un état de fait très politique (et très dommageable), voulu par la droite (alors au gouvernement), de ne pas regrouper en un établissement foncier unique l’ensemble de l’Ile-de-France au détriment de la cohérence et de la solidarité (délibération n°4).

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 16:54

dette poids-de-la-dette



Olivier Taravella conseiller municipal délégué aux finances de Bagnolet a répondu au courrier
* d’Hélène Zanier, présidente de l’Association Bagnoletaise Contre la Dette, qui l’interrogeait sur les conséquences sur les emprunts de la Ville de Bagnolet (ceux, toxiques, souscrits du temps d’Everbecq) de la décision de la banque suisse de ne plus intervenir sur le marché des devises.

« Madame la Présidente,

J’ai bien reçu votre courrier en date du 15 janvier 2015 dernier par lequel vous me faisiez part de vos inquiétudes quant aux répercussions sur notre encours de dette de la récente décision de la Banque centrale de Suisse de ne plus intervenir sur le marché des devises, permettant ainsi au Franc suisse de s’apprécier, notamment vis-à-vis de l’Euro.

Je tenais tout d’abord à vous rassurer en précisant que notre collectivité ne détient plus d’emprunts dont les taux sont indexés sur la parité entre l’Euro et le Franc suisse.

En septembre 2012, l’ancienne municipalité a opéré une renégociation concernant les deux derniers emprunts de ce type (prêts MIN278124 et MIN27812). Cette opération, menée de manière hâtive et à tout prix, a eu pour conséquence l’intégration d’une soulte de 6,1 millions d’Euros dans l’encours de notre dette, ce qui nuit lourdement à notre capacité d’autofinancement.

Les évènements financiers de ces derniers jours, qui soulignent la forte volatilité des marchés, nous renforcent dans notre volonté de mener, contrairement à nos prédécesseurs, une politique globale d’apurement et de consolidation de notre dette.

Ainsi, des propositions ciblées seront bientôt soumises à la population quant aux trois typologies d’emprunts que nous possédons et qui appellent des solutions à la fois différenciées et cohérentes. A savoir que nous possédons pour 52 % d’encours à taux fixe, 17 % d’encours à taux variable et 31 % à taux structurés.

Conformément à notre volonté de transparence sur ces sujets et afin d’éclairer vos interrogations, je vous transmets, joint au présent courrier, l’état de notre dette au 1er janvier 2015. (Pour obtenir la copie du courrier, adresser un courriel à l’ABCD : abcd93170@gmail.com )

Je vous prie d’agréer, Madame la présidente, mes salutations les plus distinguées.

Olivier TARAVELLA
Conseiller municipal délégué aux Finances et à la Commande Publique 
»

Merci à Olivier Taravella pour sa réponse précise.

Nous reviendrons sur le sujet, mais nous pouvons dire, dès maintenant, qu’il est heureux que l’association ABCD (et notre blog !) ait mis à l’époque la pression sur Evervecq. D’autres collectivités se mordent aujourd’hui les doigts d’avoir conservé (et surtout souscrit) de tels emprunts.


Pierre Mathon

 

* http://www.bagnoletenvert.com/article-suppression-du-cours-plancher-du-franc-suisse-quelles-consequences-sur-nos-emprunts-toxiques-125384844.html  

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 18:35

cm 17dec14-2

 

L’association vient d’adresser le courrier suivant à M. Tony Di Martino,
Maire de Bagnolet :

« J’ai l’honneur de vous demander de prendre la parole lors d’une interruption de séance du prochain conseil municipal ce jeudi 29 janvier.

J’ai en effet l’intention de m’exprimer, au nom de Bagnolet Ecologie et de nombreux Bagnoletais, sur la délibération N°3 inscrite à l’ordre du jour : la modification du PLU, proposée n’étant pas à la hauteur des des transformations profondes des règles d’urbanisme dans les différents quartiers de Bagnolet, attendues par les citoyenNEs. 

PLU%209

Une simple modification n’autorise en effet ni les transformations de fond, ni le recours au sursis à statuer à l’encontre de permis de construire, par exemple trop denses, que seule permet la révision.

Souhaitant évidemment que vous proposiez, par ailleurs, en conseil municipal un amendement de l’exécutif pour que le conseil municipal délibère la révision attendue, et dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, nos salutations associatives distinguées.

Le président, Pierre Mathon
- Copie aux conseillers-conseillères municipaux-municipales 
»

 


Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 14:33

cm 17dec14-1



Le conseil municipal de Bagnolet se tiendra bien ce jeudi 29 janvier à 19h30 en Mairie.


Il aura lieu en séance publique, dans la salle du Conseil Municipal.


« ORDRE DU JOUR

Préalable

Appel nominal

Désignation du secrétaire de séance

Observation d’une minute de silence en hommage aux victimes des attentats terroristes

Approbation du procès-verbal du conseil municipal du 17 décembre 2014

Compte-rendu des décisions prises par Monsieur le Maire en application de l’article L. 2122-22 du code général des collectivités territoriales.


1. DIRECTION DES FINANCES –
Acomptes sur subvention 2015.

2. DIRECTION GENERALE : Demande de protection fonctionnelle formulée par Madame Marie-Laure BROSSIER, conseillère municipale.

3. DIRECTION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES – Modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

4. DIRECTION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES – Approbation du projet de décret portant dissolution des Etablissements publics fonciers des Hauts-de-Seine, du Val d’Oise et des Yvelines à compter du 31 décembre 2015 et modifiant le décret n°2006-1140 du 13 septembre 2006 portant création de l’Etablissement public foncier d’Ile de France.

5. DIRECTION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES – Prorogation du marché de maîtrise d’œuvre pour la réalisation des espaces publics des Malassis.

6. DIRECTION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES – Projet de Rénovation Urbaine – Mise en œuvre des résidentialisations des immeubles de l’Office Public de l’Habitat de Bagnolet et de Paris Habitat aux Malassis.

7. DIRECTION DE LA SANTE – Plan Local de Santé et Contrat Local de Santé.

8. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES – Convention entre la ville de Bagnolet et le Comité d’Actions Sociales et Culturelles (CASC).

9. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES – Convention de prestations de service sur la cotation des postes et l’entretien professionnel entre la ville de Bagnolet et le Centre

Interdépartemental de Gestion (CIG).

10. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES – Taux de rémunération des activités musicales dans le cadre du projet d’école Elémentaire Paul Langevin.

11. DIRECTION GENERALE – Convention entre la Ville de Bagnolet et l’association NQT « Nos Quartiers ont des Talents » pour l’accompagnement vers l’emploi des jeunes diplômés (> bac+4). »


À suivre quelques précisions et commentaires …

 


Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 19:39

tsunami-financier-en-vue-CT-LeP-17janv15.JPG



Depuis jeudi, la monnaie helvétique flambe : + 16%. Et, par ricochet, les taux d’intérêt de certains emprunts « toxiques » des collectivités françaises risquent de faire de même.

En complément de notre article (qui rendait compte du courrier de l’association Bagnoletaise Contre la Dette) au maire de Bagnolet http://www.bagnoletenvert.com/article-suppression-du-cours-plancher-du-franc-suisse-quelles-consequences-sur-nos-emprunts-toxiques-125384844.html, nous reproduisons l’article paru dans le Parisien du 17 janvier 2015 :

« Tsunami financier en vue pour certaines collectivités locales
FINANCES. Piégées par des emprunts toxiques indexés sur le franc suisse, qui flambe actuellement, certaines collectivités locales voient leurs taux d’intérêt exploser.
DEPUIS DEUX JOURS, les directions financières de départements, régions et autres communes s'arrachent les cheveux, tentant d'évaluer les futurs dégâts du tsunami budgétaire qui s'annonce. Une déferlante causée par… la Suisse.
Depuis jeudi, la monnaie helvétique flambe (+ 16% en quarante-huit heures). Et, par ricochet, les taux d’intérêt de certains emprunts contractés par les collectivités françaises risquent de faire de même ! La faute aux fameux emprunts toxiques. Au milieu des années 2000, plusieurs milliers de collectivités locales ont souscrit, notamment auprès de la banque publique Dexia, des emprunts structurés, complexes. Au départ, ces emprunts semblaient très attractifs car moins coûteux. Mais ils étaient aussi plus risqués car leurs taux d’intérêt dépendaient souvent de l’évolution du taux de change entre l’euro et le franc suisse. Tous reposaient sur l’hypothèse – qui s’est révélée fausse – d’une stabilité de ce taux de change. Le piège se referme aujourd’hui sur certaines collectivités, dont on ignore exactement le nombre. « Les taux de certains emprunts vont atteindre les 26 %, ils seront impossibles à rembourser », prédit l’avocate Hélène Féron-Polini. Exemple de dérapage attendu avec le département de l’Ain. « L’un de nos emprunts de 10 M€ est impacté. Nous subissions déjà un taux particulièrement élevé de 8,65 %, mais il devrait passer à 20 ou 30 %. Les frais financier de 1,7 à 3,8 M€ par an, s’étrangle Christophe Greffet, vice-président du conseil général de l’Ain et prsident de l’association Acteurs publics contre les emprunts toxiques (Apcet). A Sassenage, petite vile de l’Isère, en conflit juridique avec Dexia, on fait les comptes. « Les intérêts annuels pourraient passer de 650 000 à 900 000 €, explique Christian Coigné, le maire (Nouveau Centre). Et ce, « dans un contexte où les finances subissent déjà la baisse des dotations de l’Etat ! »

Un fonds de soutien qui ne suffit pas

Pour épauler financièrement les collectivités qui souhaitaient sortir vite de ces emprunts, le gouvernement a mis en place, il y a quelques mois, un fonds de soutien. Celui-ci finance jusqu’à 45 % de l’indemnité réclamée par les banques en cas de remboursement anticipé des emprunts. Or, plus les intérêts grimpent, plus cette indemnité flambe. Du coup, les 1,5 Md€ prévus pour ce fonds risquent de ne pas suffire… après une phase de recensement des situations à risques, le ministère du Budget indiquait hier vouloir organiser, la semaine prochaine, une concertation sur ce sujet qu’il dit prendre très au sérieux.

BORIS CASSEL »

 

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 17:55

Emprunt-toxique



La Banque Nationale Suisse vient, aujourd’hui, de supprimer le cours plancher de sa monnaie, avec entre autres conséquences de faire plonger l’euro à un niveau d’une faiblesse jamais atteinte. Comme nous le savons une partie des emprunts à taux variables souscrits par la municipalité de Bagnolet début 2008 sont indexés sur le franc suisse.

dette poids-de-la-dette

L’Association Bagnoletaise Contre la Dette (ABCD) a donc adressé au maire de Bagnolet et au conseiller municipal délégué aux finances, le courrier suivant :

« Comme vous le savez, la Banque Nationale Suisse vient brutalement, aujourd’hui, de supprimer le cours plancher de sa monnaie,  faisant plonger l’euro à un niveau d’une faiblesse jamais atteinte.

Cette décision a des incidences mécaniques sur les emprunts adossés au franc suisse et donc sur une partie des emprunts de la ville de Bagnolet.

Nous vous demandons de bien vouloir nous faire savoir vos estimations des conséquences de cette décision de la Banque Suisse pour notre ville et à quel niveau vous les estimez.

Nous vous remercions d’avance de ces informations qui intéressent les citoyens de Bagnolet et dans cette attente nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations distinguées et associatives.

Hélène Zanier

 

Copie à Olivier Taravella, conseiller municipal délégué »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 16:08

conseil-de-quartier.png



Comme nous vous en avons informés, le conseil de quartier de la Dhuys, se tient ce mardi 6 janvier à 20h30 à l’école Joliot-Curie (le conseil de quartier de la Dhuys se réunit tous les premiers mardis de chaque mois).

Les autres conseils de quartier se réuniront :
- le mardi 20 janvier à 20h30, à l’école J Jaurès, pour le Plateau,
- le mercredi 21 janvier à 19h30, en mairie, pour le centre ville,
- le mercredi 28 janvier à 20h30 à l’école P. Langevin, pour Centre-sud,
- le jeudi 5 février à19h30 salle P et M Curie, pour les Malassis,
- le mardi 10 février à 19h30, salle des Coutures, rue J. Ferry, pour les Coutures
- le jeudi 12 février à 20h30, au centre Toffoletti, pour La Noue.

Vivent les conseils de quartier !

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 16:19

cm 18sept14-1

 

L’affaire Parat nous en aurait presque fait oublier l’ordre du jour du conseil municipal.

Dix-neuf délibérations sont à l’ordre du jour, parmi lesquelles la garantie d’emprunt pour la construction de 94 logements locatifs sociaux par SOFILOGIS dans l’opération LogiTransport rue François Mitterrand, la convention entre la commune et l’ADIL* et surtout la modification simplifiée du PLU pour supprimer un emplacement réservé dans le centre ville. Cette délibération retient particulièrement l’attention. Déjà que l’on comprend mal l’objet de cette modification, la démolition au cours de l’été 2014 des bâtiments 13 et 15, on apprend à cette occasion que la mise en révision du PLU, pourtant promise pendant la campagne électorale et confirmée très récemment (nous nous étions d’ailleurs plaints d’un retard de 8 mois puisque la révision ne devait être lancée qu’en janvier …). Or, de retards et retards, il arrive ce qui devait arriver : la révision n’aura pas lieu du tout ! ENCORE UN ENGAGEMENT DE CAMPAGNE NON TENU, mais nous y reviendrons.

À suivre et à ce soir au rassemblement pour les droits des Femmes.

Pierre Mathon

 

* ADIL : Agence Départementale d’Information sur le Logement 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 20:52

mater-Travail-oct09-3.jpg



Décidément, c’est « panique à bord » à Dynamique Citoyenne

Suite à la révélation sur une antenne nationale (le débat Mélenchon-Zemmour sur RTL) de faits qui se sont déroulés il y a 17 jours à l’école maternelle Travail à Bagnolet, Dynamique citoyenne communique le 12 décembre sur l’affaire Karine Lombardo :

« DYNAMIQUE CITOYENNE condamne avec la plus grande fermeté les propos que Karine Lombardo a tenu lors d'une discussion avec une mère d'élève qui l'a interpellée devant l'école maternelle Travail. Même dans un contexte difficile et tendu, les propos de Karine Lombardo, tels qu'ils sont exprimés et entendus, disant qu'on ne peut savoir si cette mère est française parce qu'elle porte le voile, sont blessants, choquants, discriminatoires et islamophobes. (Rappelons que l’islamophobie est une invention des mollahs iraniens pour museler leur opposition et qu’il s’agit dans les propos de Karine Lombardo de xénophobie. Ndlr)
Tous les enfants français ou étrangers, avec ou sans papiers ont leur place à l'école.
Aucun vêtement, aucun signe religieux et aucune caractéristique physique n'indique en quoi que ce soit la nationalité d'un homme ou d'une femme!

Nous prenons acte des regrets et des excuses de Karine Lombardo, qui rappelle de surcroît son attachement à ces principes et la nécessité de respecter ces droits.
Elle est ainsi fidèle aux engagements et aux pratiques que nous lui connaissons de longue date, et qui continuent de l’animer depuis notre parcours commun au sein de DYNAMIQUE CITOYENNE.

 

Bagnolet le 12 décembre 2014 »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 06:23

Forum 6sept14-dondusang

 

Ce vendredi 12 décembre 2014, à Bagnolet, donnez votre sang.
Ce sera de  14h30 à 19h30 en mairie (an niveau -1)


Photo : les animateurs de l’association bagnoletaise « Don du sang » lors du dernier forum des associations en septembre

« Donner son sang, c'est offrir la vie

Le Don du Sang est un acte volontaire, bénévole, anonyme mais aussi responsable.

10 000 dons sont nécessaires quotidiennement en France pour assurer une continuité des soins aux personnes malades (personnes transfusés et  patients utilisant les médicaments dérivés du sang) et effectuer les transfusions en urgence (accidents, interventions chirurgicales ...etc.).
Toute personne peut donner son sang sous certaines conditions liées à la sécurité des donneurs et des malades. 
C’est pourquoi avant chaque don, un entretien confidentiel est assuré par un médecin.

Faites un cadeau rare et précieux
le 12 décembre 2014 à Bagnolet.

Où ? Salle des pas perdus de l’Hôtel de Ville (niveau-1).

Quand ? vendredi 12 décembre 2014 de 14h30 à 19h30 sans rendez-vous.

Renseignements www.dondusang.net 

Informations importantes :

Toute personne peut donner son sang sous certaines conditions liées à la sécurité des donneurs et des malades. C'est pourquoi avant chaque don, un entretien confidentiel est assuré par un médecin.

Vous pouvez donner votre sang si :

  • vous avez entre 18 et 70 ans,
  • vous pesez au minimum 50 kg

Dans certaines situations, vous devrez attendre pour donner votre sang :

  • 1 semaine après des soins dentaires (détartrage, extraction), et 1 jour pour le soin d'une carie,
  • 1 semaine après la fin d'un traitement antibiotique,
  • 2 semaines minimum après une infection et/ou fièvre > 38°C,
  • 4 mois après un voyage dans un pays où sevit le paludisme (malaria),
  • 4 mois après une intervention chirurgicale, 
  • 4 mois après un piercing ou un tatouage,
  • 4 mois après un rapport sexuel avec un nouveau partenaire sans usage de préservatif, 
  • 6 mois après un accouchement.

Par précaution, vous ne pourrez pas donner votre sang si :

  • vous avez été transfusé(e), 
  • vous avez séjourné entre 1980 et 1996, plus d'un an cumulé dans les îles britanniques, 
  • vous utilisez ou avez utilisé de la drogue par voie intraveineuse.

Vous devez respecter un délai entre chaque don :

  • 8 semaines après un don de sang,
  • 4 semaines après un don de plaquettes,
  • 2 semaines après un don de plasma.

Informations pratiques :
Pour votre 1er don munissez vous d'une pièce d'identité.
Nous vous recommandons de ne pas être à jeun avant un don. 
»

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 2014 mairie TDM
commenter cet article