Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 13:59
Toutes et tous ce samedi dans les murs à pêches dans le jardin Pouplier

Fred du « Sens de l'humus » nous convie « au cas où nous ne serions pas au courant »… « et en plus, il y a des "risques" de beau temps ;-) » aux Portes Ouvertes du Jardin Pouplier ce Samedi 11 mars à partir de 13H00 60 rue St Antoine à Montreuil


« Le programme :

14h Atelier photographien"les merveilles du jardin" destiné aux enfantsn(en priorité)

 

Expo Dessins du Jardin – Enfants d'une

classe de CP Jules Ferry à Fontenay

 

14h Fatma : coiffure au jardin (jusqu'à 16h à prix libre)

 

15h Duo Alter Echo

Manon Vacher

Brian Cocheril

Flute et Vibraphone

Classique au programme

 

Atelier Fourmis Vertes

Ecologie pratique

 

19 H 00 Projection à la Maison des,Murs à Pêches

"La Stratégie des concombres

tordus"

Ferme solidaire et coopérative à Friburg

 

Ateliers Bien Etre (sous réserve et à prix libre)

tout au long de l'après-midi


Et pour les nouveaux découvreurs du site et de l'association

petites cessions de présentation de l'association "Le Sens de l'Humus", du "Jardin Pouplier" et des "Murs à Pêches"

et de tous nos projets, mais aussi des projets dévoreurs des Murs à Pêches

https://mursapeches.wordpress.com/2017/03/01/elus-pas-tres-serieux/

et notre pétition contre le garage (du tramway Ndlr) est toujours en ligne et on espère arriver à 4 000 signataires

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation-sauvegardons-ce-qui-reste-murs-pech-877.html

 

On commencera un premier petit vide-grenier avec quelques objets de la maison

 

15H00 – Duo Alter Echo

Né de l'association entre la percussion et la flûte, le duo

Alter echo illustre la rencontre entre deux musiciens aux

parcours artistiques différents. Spécialisé dans le répertoire

contemporain, le duo Alter Echo ouvre sa formation

aux arrangements permettant d'offir un univers musical

riche et atypique.

 

19H00 "La Stratégie des Concombres tordus" – projection à la Maison des Murs à Pêches – + échanges au sujet du film et des projets de l'asso.

Maison des Murs à Pêches

89 rue Pierre de Montreuil

93100 Montreuil

Juste avant l'usine EIF (au bout de la rue)


La Gartencoop de Freiburg est un exemple réussi de mise en œuvre d’un modèle d’agriculture solidaire. La coopérative est riche de ses 260 membres qui se partagent la responsabilité d’une ferme en périphérie de la ville, et qui supportent ensemble les coûts et les risques d’un projet agricole. La totalité des récoltes - bonnes ou mauvaises, tordues ou droites - est distribuée à tous ses membres. Cet étonnant projet multi-facettes combine entre autres : une agriculture biologique et cohérente, le respect des saisons, l’utilisation de variétés paysannes non-hybrides, des distances et des circuits courts, l’économie solidaire, la propriété collective, l’éducation, et la reprise en main de l’agriculture par ceux qui la font et en vivent


- Précisions sur les déchets, si on amène de quoi manger boire fumer… on repart avec ses déchets, ça limite notre boulot et ça incite à limiter les déchets, merci à vous..

 

Jardin Pouplier
60 rue St Antoine – 93100 Montreuil
Métro Mairie de Montreuil
Bus 102 ou 121 arrêt Danton (ou à 15 minutes à pieds du métro

 

FAIRE CIRCULER… MERCI !! »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 10:15
Taille des pêchers aux murs à pêches de Montreuil : c'était en 2013 avec Raymond Demurget

Taille des pêchers aux murs à pêches de Montreuil : c'était en 2013 avec Raymond Demurget

Lu sur le site de MAP : à dimanche ?

« Comment tailler vos pêchers ?

La théorie et la pratique vous seront délivrés ce dimanche par Raymond (Raymond Demurget, un ancien de Bagnolet, Ndlr) et Barbara au fond de l’impasse Gobétue. Venez apprendre ou vous perfectionner à partir de 14h00.

Rendez-vous dimanche 5 mars 2017 au fond de l’impasse Gobétue à 14h00 ! »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 08:13
Les murs à pêches de Montreuil mis à mal

Lu ce 1er mars dans « Nous Montreuil » sous la plume de Jeanne Studer :

« Les murs à pêches mis à mal

 

La situation de ce territoire

Les Murs à Pêches , patrimoine agricole historique de la ville, sont un lieu emblématique de Montreuil.
En 1994, une association s'était constituée pour défendre ce lieu et le faire reconnaître : l'association MAP (Murs à Pêches).
Depuis, suite à des Appels à projets proposés aux montreuillois, d'autres associations se sont installées sur le site, en ont réhabilité une partie et ont fait vivre ce territoire.

En 2003, suite à un long combat des associations, l’Etat a reconnu le caractère exceptionnel des murs à pêches, et a pris une décision de classement d’une partie de ce territoire au titre des "sites et paysages".


Seulement voilà, l'appétit des promoteurs et de nos élus en mal de finance et de terrains, fait que ce site est sans cesse attaqué et réduit. Sous la mandature de D.Voynet (2008-2014), ont été construits : un collège, une maison de retraite, une piscine écologique réduisant sa surface. Un atelier pour le tram est alors également prévu.

Dernière attaque

La Société du Grand Paris et sa Métropole ont retenu le « site reconversion de l’usine EIF (dans les Murs à Pêches) » proposé par la ville de Montreuil, mis au concours dans un calendrier record : annonce de
l’appel à projet métropolitain le 10 octobre 2016, dépôt des dossiers d’intention des candidats le 13 janvier 2017, sélection de trois groupements porteurs de projets le 10 février 2017.

Le projet consiste à céder 1,9 hectares de parcelles du site des Murs à Pêches appartenant au domaine public à un groupement privé. En effet, la commune a choisi de proposer au concours non seulement l’espace qui est sous la responsabilité de l’Etablissement Public Foncier d’Ile de France (EPFIF) sur lequel se trouvent les anciens bâtiments de l’usine EIF mais y sont ajoutées des parcelles appartenant à la Ville et au Département, dont une partie est située dans le secteur classé au titre des "Sites et Paysages".

Autrement dit, de patrimoine remarquable, d’histoire vivante, de ressources naturelles et de potentiel culturel et agriculturel, le site n’a cessé d’être utilisé comme réserve foncière. Actuellement, les murs à pêches de Montreuil figurent comme un des axes du contrat de territoire de la Fabrique du Grand Paris avec Est ensemble dont nos élus sont les artisans majeurs de la construction et dont le Préfet de Région doit veiller à la mise en œuvre.

Alors que des procédures évoquées sous l’égide de Madame Voynet précédente Maire de Montreuil, auraient permis la mise en place d’une structure publique de gestion – de type SCIC ou GIP en vue de la détermination d’un projet pour le site, par là même capable de protéger et de valoriser ce patrimoine remarquable. Mais cette procédure n'a jamais été lancée.

Le maire actuel de Montreuil Patrice Bessac a affirmé le « Retour de la puissance publique », comme dynamique pour sauver ce territoire.
Protection renforcée, gestion globalisée, concertation, rénovation et mise en valeur, voilà enfin ce dont il était encore question en septembre dernier (2016) lors de l’inauguration de la Maison des Murs à pêches, soigneusement orchestrée à l’occasion des Journées du Patrimoine et où le maire a qualifié ce patrimoine de « joyau » public.
Mais apparemment une fois de plus, les affirmations et les promesses ne sont pas tenues puisqu'une partie de ce "joyau" est en passe d'être vendu en catimini à un groupement privé au service du « Grand Paris ».

Ce projet reproduit l’erreur qui se répète depuis tant d’années sur ce site : il s’agit d’un projet isolé alors que c’est un projet global sur l’ensemble du site classé qu’il faudrait mettre en place.
Les associations œuvrant sur le site, le Conseil de quartier sont sur le qui-vive. Ils ont écrit une lettre ouverte au maire de Montreuil lui rappelant ses engagements et dénonçant cette politique. ils demandent instamment le retrait du site dit EIF (comprenant des parcelles de murs à pêches) de l’appel à projets de la Métropole du Grand Ville et prient la Ville de se prononcer clairement en faveur d’une politique globale et concertée de sauvegarde du site.

Cette
lettre ouverte a été signée des partenaires suivants :

Le Conseil de quartier Signac Murs à Pêches,
Le Collectif d’animation - Le groupe Murs à Pêches
Les associations : Association des Murs à Pêches – Lez’arts dans les murs - Les Ateliers de la Nature - Montreuil Environnement - Racines en Ville – Rêve de Terre - Sens de l’Humus - Société Régionale d’Horticulture de Montreuil (SRHM)

Jeanne Studer

Photos : 1) deux cartes postales anciennes en continuité
2) Paysage murs à pêches par Françoise Folliot
3) l'usine Eif, ancienne usine de tannerie et de teinturerie
»

 

Les murs à pêches de Montreuil mis à mal
Les murs à pêches de Montreuil mis à mal
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 22:23
Le Grand Paris et les éluEs de Montreuil contre les murs à pêches

La colère monte face au dépeçage des murs à pêches de Montreuil au profit des promoteurs immobiliers. Lu ce 1er mars sur le blog de l'association  « Murs-à-pêches » :

« Des élus pas très sérieux qui arrangent des promoteurs immobiliers!

Le 9 février dernier, Monsieur Patrice Bessac et ses acolytes publiaient sur le site de la Ville de Montreuil une Déclaration au sujet de La Reconversion de l’Usine EIF (A lire ici). L’occasion pour MAP de relever dans ce texte un ensemble de termes et d’arguments qui sont au cœur du désaccord.

On pouvait notamment y lire : « La ville de Montreuil, la Métropole du Grand Paris (…), souhaitent participer d’une manière ou d’une autre à la valorisation de ce site remarquable ». C’est précisément ce « d’une manière ou d’une autre » qui pose problème. Sans vergogne, nos chers élus avouent ici leur déplorable tendance au suivisme. Faute de vision d’ensemble et d’objectifs à long terme, ils se contentent d’attraper les trains en marche et peu importe où cela doit nous mener.

A grand renfort de « philosophie », les signataires annoncent l’avènement d’un projet « innovant » et « ambitieux ». La vacuité effarante de tels propos occulte cependant la réalité des faits : des financeurs privés (qui sont des promoteurs immobiliers, oui vous avez bien lu, des promoteurs immobiliers !), des intérêts qui le sont tout autant, des logements, des bâtiments, des équipements… Elle nous permet au passage de clarifier notre position : la nature n’a pas attendu l’homme pour être innovante et, elle, tout comme nous, se passerait volontiers de projets parasites.

EIF reconverti, une « vitrine » pour les Murs à pêches nous dit-on. Une de plus… à rajouter aux cortèges funèbres d’infrastructures qui grignotent peu à peu un espace naturel précieux. Chaque mandature s’obstine à penser a l’envers en fabriquant sa propre devanture avant même d’avoir fait le moindre effort d’imagination. Chacun y va de sa vitrine miracle, cachant en vérité une arrière boutique ou règne l’incapacité totale et chronique à concevoir une stratégie globale et respectueuse du site.

C’est ensuite du « passé » et du « futur » dont il est question. Là encore, les leçons à tirer divergent, tout comme les caps a suivre. L’équipe en place n’aura pas mis longtemps à jeter l’éponge, prétextant que « les interventions de la municipalité sont insuffisantes » (alors même qu’un budget pluriannuel dédié a la préservation du site sommeille dans les caisses de la ville). L’avenir des Murs à Pêches nécessiterait, apprend-on, une « ambition métropolitaine » dont on ne connaît aujourd’hui pas grand chose, si ce n’est un garage à tramways en devenir et un appel à projet énigmatique.

Face à cette cuisine administrative fade et sans lendemain, nous opposons un tableau concret et chatoyant. L’espace urbain a besoin d’un sérieux verdissement. Et pour être viable et durable, la métropole doit faire place aux arbres, aux plantes et aux sentiers. D’ou cette sanctuarisation que nous réclamons. Peu couteuses à entretenir, les zones vertes sont les incontournables richesses du futur, les seules sur lesquelles il convient aujourd’hui de miser.

A défaut de pouvoir rassurer et convaincre « les amoureux du site », la Ville de Montreuil les invite une fois de plus à « dialoguer ». La concertation est cependant un leitmotiv municipal auquel nous avons, avec d’autres, cessé de croire… Car nous sommes de ceux qui pensons que rien ne sert de discuter du sort de l’accusé une fois ce dernier condamné à mort.

 

Le Mage/Joc »

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 20:12
Et si, dimanche, vous achetiez un pêcher « grosse mignonne » ?

Ce dimanche 12 février 2017, vous pourrez acheter des pêchers Grosse Mignonne, provenant de greffons du verger de MAP de Montreuil.

À 25 euros, sur la parcelle de l’association MAP au fond de l’impasse Gobetue 06 98 95 88 57.

https://mursapeches.wordpress.com/2017/02/10/vente-des-pechers-ce-dimanche-11-fevrier/

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 20:02
Murs à pêches de Montreuil : le Parisien et Charlie Hebdo sur l’affaire EIF
Murs à pêches de Montreuil : le Parisien et Charlie Hebdo sur l’affaire EIF

Lu sur le blog de Map ce 9 février :

« Le Parisien et Charlie Hebdo sur l’affaire EIF

https://mursapeches.wordpress.com/2017/02/09/le-parisien-et-charlie-hebdo-sur-laffaire-eif/


 

La lettre ouverte au maire, portée par le conseil de quartier et les associations présentes sur les murs à pêches a trouvé des échos dans la presse locale et nationale : La gauche à l’assaut des murs à pêche de Montreuil, titre Charlie Hebdo. Nous sommons la municipalité de suspendre l’appel à projet, et de mettre en place une gouvernance citoyenne assurant l’avenir des parcelles concernées.

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 11:12
Re-Le Parisien sur le dépeçage Municipalité de Montreuil-Grand Paris des murs à pêches

Suite dans leparisien.fr de ce 9 février sur les murs à pêches de Montreuil :

« Montreuil : nouvelles déclarations sur l’avenir des Murs à pêches

Alors que le jury du concours Inventons la métropole devait désigner, ce jeudi, les trois projets présélectionnés pour l’ancienne usine EIF de Montreuil et une petite partie des Murs à pêches, - des cultures de pêchers en espaliers, palissés sur des murs créés au XVIIe siècle- les pouvoirs publics ont publié une « déclaration commune » pour affirmer leur souhait de « participer à la valorisation de ce site remarquable ». La municipalité, le département, Est Ensemble et la métropole du Grand Paris affirment qu’« Inventons la métropole n’est pas un concours d’architectes ou de promoteurs immobiliers » mais « permettra à un projet innovant, ambitieux et respectueux du cadre environnemental de voir le jour ». Le conseil de quartier et plusieurs associations se sont opposés au fait de verser cette parcelle de patrimoine au concours du Grand Paris. Le jury doit désigner le lauréat en juillet. »

Touchés !

M
ais pas au point, pour les responsables du dépeçage, de renoncer au projet comme le demandent le conseil de quartier et les associations …

Pierre Mathon


 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 10:37
Pascal Mage et Bernard Lelièvre

Pascal Mage et Bernard Lelièvre

Le député de Montreuil-Bagnolet, Razzy Hamadi, a adressé un courrier* aux préfet de Seine Saint-Denis avec copies à la ministre de l'environnement, au préfet de région et au président du Grand Paris au sujet du projet du Grand paris et de la municipalité de Montreuil de dépecer les murs à pêches :

https://mursapeches.wordpress.com/2017/02/10/du-renfort-venu-de-lassemblee-nationale/

Les défenseurs-seuses des murs à pêches sont dans l'attente des positionnements
contre le bétonnage des « murs » de la part de ses concurrents de gauche (les élections législatives vont avoir lieu, dans la foulée des présidentielles, en juin 2017) : Alexis Corbières du parti de gauche, Gaylord Le Chequer du pcf et du rgc et Pierre Serne d'eelv. Sans oublier unE éventuelLE candidatE du mouvement des citoyens de Montreuil …

En ce qui concerne la droite, la candidate, Manon Laporte, vice-présidente à la région, pourrait demander au président du Grand Paris de renoncer au projet sur les murs à pêches et bien évidemment, nous sommes aussi dans l'attente de la réaction de l'éventuelLE cadidatE macroniste.

Pierre Mathon

*
« Monsieur Pierre-André DURAND

Préfet de la Seine-Saint-Denis

Paris, le 7 février 2017

Monsieur le Préfet,

Je me permets d’attirer votre attention au sujet du site des murs à pêches de Montreuil. Dans le cadre d’un appel à projet de la Métropole du Grand Paris, sur lequel je me suis entretenu avec son Président Patrick Ollier, la ville de Montreuil s’est portée candidate dans le cadre d’un aménagement qui remettrait en cause la sanctuarisation de ce site exceptionnel et patrimonialement classé.

En effet, il semblerait qu’une partie des deux hectares du site des murs à pêches soit dédiée dans ledit projet à de la promotion immobilière. Ce que je considère être une atteinte au patrimoine intervient après qu’au fil des ans bien des parcelles ont été sacrifiées, rendant hypothétique la sanctuarisation de ce poumon vert au cœur du Grand Paris.

Je crois, Monsieur le Préfet, que rien ne peut se faire sans dialogue ni concertation, que la confiance avec les riverains comme les associations doit être au cœur de toutes décisions concernant cet atout considérable pour notre territoire et les générations futures.

Or, si la plupart des sensibilités politiques, lors des dernières échéances électorales locales, s’étaient engagées à la mise en place d’un comité de pilotage rassemblant élus, professionnels, associations et citoyens, pour travailler à l’avenir du site, force est de constater que la réalisation de cette promesse demeure attendue.

Ma conviction, partagée avec de nombreux citoyens et autant d’associations, est qu’à défaut d’un programme clair et d’une vision partagée pour l’avenir du site, un moratoire s’impose. Celui-ci peut et doit être accompagné d’un espace reconnu de dialogue et de concertation, à l’instar du comité de suivi mis en place entre 2005 et 2008 sous l’autorité du sous-préfet de l’époque Mathias Vicherat et de la Direction de l’environnement. Je sollicite à ce titre votre soutien et souhaite que vous puissiez relayer dans les faits et avec l’ensemble des acteurs concernés cette initiative.

Monsieur le préfet, nous le voyons bien, les projets imposés unilatéralement dans ces domaines n’ont pour souvent comme issue que l’impasse de l’obstination.

Restant à votre disposition pour tout complément d’information, je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à ce dossier et vous prie de recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de mes salutations respectueuses.


 

Razzy HAMMADI

Copie à

  • Madame Ségolène Royal, Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat

  • Monsieur Jean-François Carenco, Préfet de la Région Île-de-France

  • Monsieur Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris »

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 10:31
EIF-murs à pêches, le fond de l'affaire

Un article de fond, publié le 7 février sur le blog de MAP :

« Le Fond de l’Affaire

« S’unir pour réussir » ! Voilà un bel engagement de la Ville pour 2017. Concernant les Murs à Pêches, ça n’aura pas duré longtemps. Naïfs, nous attendions depuis longtemps cette concertation que nous promettait la Mairie. Pif ! Paf ! tout tombe à l’eau ! Après avoir constaté que l' »affaire EIF » avait été mûrie à l’été dans le plus secret des silences, on apprend aujourd’hui que l’omerta doit demeurer et demeurera. En effet, une sainte loi empêcherait les habitants de connaître les projets des postulants. Seule la proposition retenue sera rendue publique en juillet 2017… et là, (roulements de tambours !), nous aurons enfin droit à la parole. Pour dire quoi ? Pour faire quoi ? Pas grand chose, si ce n’est choisir la couleur des rideaux qui surplomberont un espace jusqu’alors naturel… et nous moucher dedans !

Du fond de leurs officines, nos chers élus sont en train de concocter des stratégies qui mériteraient elles aussi le classement tant elles sont loufoques. Un pincée de subvention, un soupçon de mensonge, un zest d’incohérence et abracadabra… voilà qu’une partie du site des Murs à pêches est vendue non pas, comme on nous l’avait expliqué, pour restaurer des murs, préserver des clos à pêches, maintenir le paysage, mais pour construire des logements et réhabiliter une usine. L’épaisse fumée qui se dégage de leur chaudron a une curieuse odeur d’amateurisme qui prêterait à sourire si le sujet n’était pas si grave. Engagés qu’ils sont dans des visions court termistes, ils métamorphosent le public en privé, la nature en béton, les engagements en peau de lapin et les citoyens en couillons.

Trêve de bavardage ! Le voici cet appel à projet, rien que pour vous ! Pour moi, le fameux « retour de la puissance publique dans les Murs à Pêches » se resume à cette seule formule magique: « La ville de Montreuil mettra le PLU en compatibilité avec le projet retenu ». »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 09:18
Les murs à pêches vendus à la découpe

Lu sur le blog de Map, ça date de quelques jours (du 19 janvier), mais malheureusement, c'est toujours d'actualité

« 
Un « joyau » vendu à la découpe?

« Joyau » , voilà l’expression utilisée par Monsieur Patrice Bessac, Maire de Montreuil, pour qualifier le territoire des Murs à Pêches.

« Retour de la puissance publique », voilà la dynamique que notre édile souhaitait instaurer durant sa mandature pour sauver ce même territoire.

Protection renforcée, gestion globalisée, concertation, rénovation et mise en valeur, voilà enfin ce dont il était encore question en septembre dernier lors de l’inauguration de la Maison des Murs à pêches, soigneusement orchestrée à l’occasion des Journées du Patrimoine.

Et Pourtant une partie de ce « joyau » publique s’apprête à être vendu en catimini à un groupement privé au service du « Grand Paris ».

En réponse à cette embardée surprenante, le Conseil de quartier Signac-Murs à pêches, la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil, Lez’arts dans les murs, Les Ateliers de la Nature, Montreuil Environnement, Racines en Ville, Rêve de Terre, Sens de l’Humus, l’association des Murs à Pêches et … souhaitent réagir.

Dans une lettre ouverte à Monsieur le Maire de Montreuil, ils demandent instamment le retrait du site dit EIF (comprenant des parcelles de murs à pêches) de l’appel à projets de la Métropole du Grand Ville et prient la Ville de se prononcer clairement en faveur d’une politique globale et concertée de sauvegarde du site.

Cliquer ici pour la lettre ouverte du Conseil de quartier à Monsieur le Maire »

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Murs à pêches
commenter cet article