Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 17:20

JO-chute.jpg

Sous le titre suggestif « Le grand micmac des équipements sportifs », le Parisien de ce mardi 20 décembre 2011 essaie de faire le point sur la situation des équipements sportifs pris dans la tourmente éverbecquienne.

Fantasia-L-Apprenti-sorcier

Marc Everbecq, jouant à l'apprenti-sorcier avec l'urbanisme de Bagnolet et les équipements sportifs

Voici l’article avec quelques commentaires.

« BAGNOLET

Le grand micmac des équipements sportifs

Décidément, rien n’arrête l’ardeur urbanistique de Marc Everbecq (« Qu’en termes galants ces choses là sont dites » Molière. Ndlr), le maire PC (? Ndlr) de Bagnolet. Après la pose de la première pierre de l’ambitieux hôtel de ville (« ambitieux », mais surtout moche et ruineux – 35 millions d’euros rappelons-le. Ndlr), l’élu s’attaque maintenant aux équipements sportifs de la commune. En ligne de mire : le stade de la Briqueterie et les gymnases Reneault et Politzer. (Il a aussi dans ses cartons la suppression de la piscine pour réaliser un programme immobilier. Ndlr)

monopoly__blog---Copie.jpg

Marc Everbecq joant au Monopoly avec les propriétés communales

Un stade sur le futur centre commercial ? La semaine dernière, Marc Everbecq a reçu les plans de son nouveau projet qui prévoit la destruction du stade et la création, à la place, d’un centre commercial avec une galerie marchande d’une quarantaine de boutiques, dont une partie à ciel ouvert, un parking par-dessus et, encore au-dessus, un tout nouveau stade avec six ou huit pistes d’athlétisme. « Ce sera une première en France (et pour cause, serait-on tenté de dire Ndlr),remarque l’élu. Et on espère que la vente des terrains couvrira la construction du stade.» (Il espère et n’en est pas vraiment sûr. Aurait-il été échaudé par l’expérience de son « monopoly » raté de l’avenue de la République ? « Je vends le terrain des gymnases un bon prix, pour qu’IDEC-promotion y construise des « hôtels », et j’achète les terrains de l’évêché à bas prix ». En tout cas, il semble hésiter. Ndlr) Par ailleurs, il projette également la construction de 300 logements, dont un tiers de sociaux. Le plan devrait être présenté aux élus l’année prochaine (Les citoyens et les sportifs l’attendent de pied ferme. Ndlr). Problème : l’opposition est particulièrement réticente. « Le stade est obsolète mais il a juste besoin d’être rénové et il pourrait l’être dans le cadre de l’intercommunalité puisqu’il est situé à proximité de Romainville et de Montreuil, insiste Christiane Pesci, conseillère d’opposition verte. (Il n’y a effectivement qu’une solution, partagée par beaucoup de Bagnoletais : faire du stade de la Briqueterie un complexe sportif intercommunal grâce à Est Ensemble. Ndlr) En outre, le maire » lance des projets qu’il ne pourra pas mener à terme dans le cade de son mandat, ce qui est complètement irresponsable pour ceux qui vont lui succéder.» « C’est un chantier tellement irréaliste qu’on ne sait quoi penser », se désole Tony Di Martino, élu PS. (Je dirais même plus, c’est tellement fou qu’il faut arrêter ça tout de suite. Ndlr)

Les gymnases Politzer et Reneault toujours fermés. Les deux gymnases devaient rouvrir provisoirement le 10 décembre mais il n’en fut rien. En effet, la mairie a décidé de vendre les deux équipements à un promoteur qui doit les détruire pour construire des logements. Le promoteur, une fois propriétaire, s’engageait (L’engagement du promoteur ne figurant nulle part, cela reste à prouver Ndlr) à rouvrir les vieux gymnases (Le gymnase Politzer est quasiment neuf, quant au gymnase Reneault, et quoi qu’en dise le maire, son état était correct à l’exception des vestiaires qu’il fallait entretenir. Ndlr) le temps qu’un nouvel équipement sportif soit construit sur des terrains rachetés à l’évêché (Ce terrain est d’une part trop petit et d’autre part, il amputerait les espaces de jeux et le parking des HLM voisins et il supprimerait la cour de la crèche Croix-Rouge. Sans parler du fait qu’il gâcherait irrémédiablement la vue sur l’église Notre-Dame de Pontmain. Par ailleurs le projet n’est pas près d’aboutir et même la vente est loin d’être conclue. Ndlr). La municipalité a donc lancé une longue procédure d’abandon d’équipements publics.
« Mais comme l’opposition a fait un recours contre la vente des terrains de l’évêché, le promoteur attend le jugement avant de racheter définitivement les deux gymnases. (En fait on ne compte plus les recours : un contre la vente des gymnases, trois contre l’achat des terrains des associations diocésaines, un contre la désaffectation-déclassement des gymnases, plus deux recours contre le permis de construire du promoteur. Ndlr) Et comme ils sont sous le coup d’une procédure d’abandon, je ne peux le rouvrir », assure Marc Everbecq. (C’est un mensonge : rien n’empêche la réouverture des gymnases, quitte à les refermer ensuite si d’aventure le projet bancal de reconstruction à proximité est mené au bout Ndlr) « Il y a eu un recours car les Domaines ont estimé le terrain à 168 € le mètre carré mais l’évêché a fait monter les enchères et la ville a payé 700 € le mètre carré » déclare Christiane Pesci.
Pour le moment, c’est surtout Ahmed Chabbi, le président du club d’escalade, qui fait les frais de cette situation. (De nombreux autres utilisateurs des équipements sportifs, en particulier les collégiens, font les frais de la fermeture arbitraire des gymnases, décidée par le maire. Ndlr) Depuis juin, il n’a plus accès au mur du gymnase Politzer. « On doit s’entraîner à Pantin depuis septembre mais le problème des transports m’a déjà fait perdre vingt à vingt-cinq adhérents, regrette-t-il. Et l’année prochaine, d’autres risquent aussi d’abandonner.
Conscient de la gêne (S’il est si conscient de la gêne qu’il le dit au journaliste, alors qu’il rouvre immédiatement les gymnases ! Ndlr), Marc Everbecq va faire réinstaller le mur dans un des autres gymnases d’urgence (en préfabriqués ou sous bulle…) si la fermeture de Reneault et Politzer devait persister.

gymn 7avr11-13

(Pourquoi tout simplement ne pas utiliser celle qui existe à Politzer (photo) et qui est toute neuve ? Ndlr)
SÉBASTIEN THOMAS 
»

En fait de micmac, c’est Everbecq qui se prend tout seul les pieds dans le tapis de ses magouilles immobilières.

Malheureusement il entraine les Bagnoletais dans son délire mégalo et aventuriste, avec le soutien d’une partie de sa majorité.

Il est temps que cela cesse.

Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 00:39

foot-copie-1.jpg

La dernière dinguerie du maire : une piste d’athlétisme sur les toits du futur programme immobilier de la Briqueterie.Ô toit, mon toit. Cette idée a émoustillé le docteur Frappadingue. Il a aussitôt adressé au maire de Bagnolet une lettre pour s’inviter, mercredi en mairie, à la rencontre, du maire avec les architectes, consacrée au projet qu’ils ont concocté au sujet de l’aménagement de ce qui était jusqu’à présent le stade de la Briqueterie.

Il m’en a remis une copie (Vous aussi, n’hésitez pas à m’envoyer la copie de vos courriers au maire).

Voici cette lettre :

«  Bonjour Monsieur le maire,

Je ne vous connais pas, aga aga agaga, mais je suis un de vos nombreux admirateurs.

J’apprends, aga aga agaga, que vous allez recevoir des architectes ce mercredi pour parler du stade de la Briqueterie et j’avoue, aga aga agaga, que je suis complètement emballé par ce projet de piste d’athlétisme sur les toits.

C’est, aga aga agaga, magnifique. Je dirais même « grandiose » !

J’ai pour ma part d’autres suggestions, aga aga agaga, du même tonneau (hips ! hips !) qui permettraient à notre belle jeunesse de se livrer aux joies du sport, aga aga agaga, sans pour autant enquiquiner les promoteurs immobiliers, dans leur juste cause pour un avenir tout en béton.

L’idée de la piste d’athlétisme sur les toits, Génial ! Je n’y aurais peut-être pas pensé moi-même. Il convient de prévoir quand même des garde-fous, aga aga agaga, en cas de chute.

saut-en-longueur-copie-1.jpg

Je propose d’y ajouter, aga aga agaga, des sautoirs en longueur : une piste d’élan et la planche d’appel sur le toit d’un immeuble avec atterrissage dans le bac à sable du toit d’à côté (prévoir une distance entre les deux immeubles de 8 mètres maximum. Plus, c’est risqué.) 

saut-perche.jpg

Pourquoi ne pas développer la pratique du saut à la perche, avec départ au niveau de la rue et arrivée, par bonds successifs, sur les toits les plus hauts à 20 mètres (c’est mieux que le téléphérique, et tellement plus écolo)?

SAUT-A-LA-PERCHE.jpg

Et pourquoi ne pas intégrer au projet une piscine (tiens, justement pour remplacer celle que vous voulez supprimer aux Malassis pour faire un programme immobilier) d’où l’on pourrait plonger des toits des immeubles ? Plouf aga aga agaga plouf.  

plongeoirs.jpg

Bien entendu on pourrait concevoir des plongeoirs de différentes hauteurs : 3 mètres, 10 mètres et plus. 

Bien conçue, bien intégrée à la piste d’athlétisme, cette piscine pourrait même, aga aga agaga, servir de « rivière » pour les coureurs du 3000 mètres steeple.

attention-chute.jpg

Et quand je pense au bonheur que vivront les acquéreurs des futurs appartements en voyant, de leurs fenêtres, courir, sauter, plonger ... et tomber tous ces beaux jeunes gens sportifs et ces belles jeunes filles sportives… Aga aga agaga.

bagnolet-lutte.jpg

Pour la maison de la lutte et la pelouse de rugby, je sèche, mais je crois que d’ici la réunion avec vos amis architectes, je trouverai d’autres idées, aga aga agaga.

RCB IMG 8306

Bien à vous et à mercredi, Monsieur le maire, Aga aga agaga.

Le docteur Frappadingue.

Copie à Pierre Mathon, pour diffusion sur son blog (sauf si le site internet de la ville est rouvert d’ici là, aga aga agaga). »

 

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 22:45

Touche pas à mon stade 15410-988

Ainsi ce mercredi 14 décembre, Marc Everbecq reçoit en Mairie des architectes, aussi fous que lui (visiblement, c’est possible). Ils lui présenteront, , des propositions aussi folles que la construction, en lieu et place des terrains de la Briqueterie, de commerces et d’immeubles d’habitation avec une piste d’athlétisme sur les toits.

Au fou !

Avec ces chimères, le « maire » croit ainsi démobiliser les sportifs, endormir les Bagnoletais et surtout appâter les promoteurs immobiliers et les convaincre de lui acheter les terrains du stade de la Briqueterie.

Il nous prend vraiment pour des demeurés !

C’était un secret de polichinelle : « le maire » n’a pas abandonné le projet de vendre le stade de la Briqueterie pour y construire des immeubles d’habitation et un centre commercial.

Remarquons que ces promoteurs, eux, ne sont pas aussi fous que « le maire » et « l’architecte » : quelle aubaine pour eux, en effet de pouvoir disposer tranquillement de 3 hectares de terrains « libres » en proche couronne !

Ne tenant aucun compte de l’opinion, pourtant massivement exprimée par les Bagnoletais, contre son projet immobilier, Marc Everbecq poursuit son dessein destructeur.

Comment s’en étonner de la part d’un « maire » qui n’a pas hésité à manipuler les conseillers de sa majorité au moment du vote Plan Local d’Urbanisme, leur faisant croire qu’il maintenait le règlement antérieur sur le secteur du stade (ce qui était faux) tout en prévoyant une voie qui coupe le stade en diagonale et donc le condamne. Comment s’en étonner de la part d’un « maire » qui a vendu (mais « la messe n’est pas dite ») les terrains des gymnases Reneault et Politzer au promoteur privé IDEC pour y construire 429 logements.

gymn 7avril11-1

Sans parler du reste.

La mort « programmée » de la Briqueterie serait un coup terrible, porté au quartier du Plateau, à la mémoire et au patrimoine bagnoletais, aux jeunes et aux sportifs de notre ville, aux pratiquants de l’athlétisme, du rugby et de la lutte.

n109369789085928 5417

bagnolet lutte-logo2

RCB FOND-20PC2

Plus que jamais, la vigilance et la résistance s’imposent !

Une seule solution : la réalisation d’un complexe sportif intercommunal à la Briqueterie ! 

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 19:47

33-Girardot-1aout10-5.JPG

Le 21 septembre le conseil municipal a voté une augmentation des COS sur les parcelles situées au 33, rue Girardot et au 18 Sentier de la Tranchée.

L’association Bagnolet Écologie, l’Écologie à Bagnolet a saisi le 20 novembre 2011 le Maire de Bagnolet d’un recours gracieux contre cette délibération hyper-bétonnante qui si elle était appliquée aurait de graves conséquences sur le cadre de vie des habitants concernés puisqu’elle permettrait la construction de 65 logements (privés) dans des immeubles de 17 mètres de haut à l’intérieur d’une zone pavillonnaire.

Les citoyens concernés sont déterminés comme ils l’ont montré en envoyant au maire et au promoteur une pétition signée par tous les riverains et  en intervenant au conseil municipal du 29 novembre.  Ce n’est qu’un début !

Voici le recours :

« Monsieur le Maire,

J’ai l’honneur de vous demander l’annulation de la délibération n°18 du conseil municipal du 21 septembre 2011.

Cette délibération accroit considérablement le COS autorisé dans le secteur 33 rue Girardot et 18 rue de la Tranchée et ouvre en effet la voie à un projet immobilier complètement disproportionné par rapport à l’échelle du quartier qui porterait une atteinte grave au cadre de vie de ses habitants (ainsi qu’ils vous l’ont fait savoir dans un courrier-pétition qu’ils viennent de vous envoyer.

Par ailleurs cette délibération est illégale pour un certain nombre de raisons dont :

1- Elle ne figurait pas à l’ordre du jour de la séance du conseil municipal qui ne précisait pas qu’elle comportait qu’un intitulé général « Mise en œuvre de l’article 20 de la loi n°2010-788 du 12 juillet relatif aux majorations de coefficient d’occupation des sols et des règles de densité (article L 128-1 du code de l’Urbanisme) » et que rien n’indiquait que cet intitulé s’appliquait au 33 rue Girardot et 18 rue de la Tranchée.

2- Elle ne respecte pas les formalités d’association du public telles que définies par l’article R123-20-2.

Pour ces raisons, non exclusives, nous vous demandons, par ce recours gracieux, d’annuler, pour excès de pouvoir, la délibération N°18 du conseil municipal du 21 septembre 2011 « Mise en œuvre de l’article 20 de la loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 relatif aux majorations de coefficient d’occupation des sols et des règles de densité (article L 128-1 du code de l’Urbanisme) ».

Dans l’attente de votre réponse, je vous d’agréer Monsieur le Maire nos salutations distinguées.

Le Président, Pierre Mathon

Copie à M. Yves Calvez Directeur associé de Pierre Promotion »

À suivre.

* Délibération n°18 du conseil municipal du 21 septembre « Mise en œuvre de l’article 20 de la loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 relatif aux majorations de coefficient d’occupation des sols et des règles de densité (article L 128-1 du code de l’Urbanisme) » concernant les parcelles situées 33 rue Girardot et 18 sentier de la Tranchée.

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 22:33

11nov11-33Girardot-5.JPG

Ils ne veulent pas du projet immobilier disproportionné que la mairie et un promoteur privé veulent leur imposer.

Ils sont intervenus au conseil municipal d’hier 29 novembre pour affirmer leur détermination.

Ils viennent d’adresser au maire et au promoteur immobilier une lettre pétition, signée par tous les habitants concernés (32 foyers).

« Messieurs,

Nous soussignés, habitants des rues Girardot, Benjamin-Franklin et du sentier de la Tranchée, venons d’apprendre que vous vous apprêtez à réaliser un projet immobilier de 65 logements et de 17 mètres de hauteur aux 33-35 rue Girardot et 18 sentier de la Tranchée.
Ce projet est complètement disproportionné par rapport à nos habitations riveraines. Il défigurerait notre quartier et mettrait gravement en cause notre cadre de vie qui est aussi celui des habitants de Bagnolet qui apprécient ce petit espace préservé du bétonnage intensif qui a déjà trop contribué à la dégradation de notre ville.

11nov11-33Girardot-2.JPG

Nous vous demandons donc en conséquence au promoteur et à la mairie de renoncer à ce projet et nous demandons à Monsieur le Maire d’annuler le permis de construire qu’il vient de signer ainsi que la délibération de vente du terrain communal»

Lire :

http://www.bagnoletenvert.com/article-vente-d-un-terrain-communal-rue-girardot-a-un-mysterieux-acquereur-et-sans-projet-54866958.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-recours-juridique-contre-la-vente-sous-x-d-un-terrain-communal-rue-girardot-56835433.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-la-vente-du-terrain-communal-33-rue-girardot-et-18-sentier-de-la-tranchee-au-tribunal-administratif-64402897.html

À suivre !

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 08:06

gymn 7avr11-11

Les usagers des équipements sportifs de Bagnolet, fermés ou menacés par la municipalité (Gymnases Reneault et Politzer, stade de la Briqueterie), n’entendent pas rester inactifs.

gymn 7avril11-1

gymn 7avr11-8

Touche pas à monde à mon stade 15410-987

Voici la lettre ouverte unitaire que les usagers et leurs associations ont fait connaître en cette rentrée.

Ils invitent tous les habitants, citoyens, et associations à les rejoindre et « à se mobiliser contre ces projets néfastes pour l’intérêt général ».

 

Tous ensemble, tous ensemble !

 

Pierre Mathon

 

« LETTRE OUVERTE

 

Bagnolet, le 5 septembre 2011

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Elus,

Depuis 1 an, plusieurs organisations, associations, et citoyens de la ville ont formé un collectif de défense du patrimoine public de la population bagnoletaise que sont le stade de la Briqueterie, les gymnases Jean Reneault et Georges Politzer.

Nous restons très inquiets devant l’évolution de la situation, en effet à ce jour les gymnases Jean Reneault et Georges Politzer sont fermés depuis le 6 juin 2011.

Une réouverture est annoncée par la municipalité en décembre 2011 ?

Cette situation est inacceptable pour les utilisateurs que sont la population, les associations et les scolaires. Elle entraine une rupture du service public et conduit d’ores et déjà à la diminution de la pratique sportive de la ville, ce n’est pas tolérable !

Malgré une très forte opposition des bagnoletais (pétition signée par 3000 signataires, l’enquête du P L U, les Assises 2010) la municipalité persiste dans son projet de destruction du stade de la Briqueterie.Ces projets vont à l’encontre des engagements pris par la Municipalité lors de la campagne municipale et des Assises de 2008.

 

Nous réaffirmons notre attachement à ces espaces qui permettent l’accès au sport et aux loisirs au plus grand nombre.

 La Seine Saint Denis est sous équipée en installations sportives, toutes activités nouvelles se heurtent au manque d’équipement, malgré la maigre dotation arrachée à l’Etat (20 millions d’euro) et abondée par le Conseil Général (12 millions d’euro) qui a été attribuée pour améliorer les équipements sportifs.

Pourquoi Bagnolet est-elle parmi les rares villes du département à ne pas avoir déposé une demande de subvention ?

 Nous demandons :

 ·  L’avis des Bagnoletais dans une RÉELLE et SINCÈRE concertation

 ·  Le maintien de l’espace du stade de la Briqueterie et assurer, sur l’ensemble de la parcelle, sa rénovation et son amélioration via la communauté d’agglomération.

 ·  La continuité et le développement du service public.

· Une rencontre de toute urgence au conseil municipal, dans le souci de la démocratie locale.

Nous invitons tous les habitants, citoyens, et associations à nous rejoindre et à se mobiliser contre ces projets néfastes pour l’intérêt général.

 

Signataires :

l’ASGB (sections Gym, Badminton, Force Athlétique, Judo, Athlétisme, Plus de 50 ans), la CGT des Territoriaux de Bagnolet, l’association l’Avenir du Plateau, le Jardin partagé du Plateau, les Amis de la Ferme de Bagnolet, le Basket Club de Bagnolet, Sporting Club de Bagnolet, les Professeurs d’EPS de St Benoist de L’Europe, les Professeurs d’EPS du collège Politzer, les Professeurs d’EPS du Lycée Eugène Henaff, les Professeurs du collège Travail, FCPE, SNUIPP, EDUC 93 CGT, Escalade et Loisirs pour Tous, Rugby Club de Bagnolet, AS Boules Lyonnaises de Bagnolet, AS SHI DO, Club Bagnolet Lutte 93, Association Jeunesse de la Noue., Association bouge la Noue.

Adresse : collectifbajopublic@gmail.fr »

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 12:42

feu d'artifice 13juil11-12

 

Hier dans une ambiance populaire, bon enfant, et nostalgique au stade de la Briqueterie, on donnait « FEU D’ARTIFICE ».

Et c’était (peut-être) « la dernière séance ».

feu d'artifice 13juil11-1feu d'artifice 13juil11-2

feu d'artifice 13juil11-3

PHOTOS !

feu d'artifice 13juil11-6feu d'artifice 13juil11-10feu d'artifice 13juil11-11

Et musique (avec Eddy Mitchell) !

« La lumière s'éteint déjà
La salle est vide à pleurer
Mon voisin détend ses bras
Il s'en va boire un café
Un vieux pleure dans un coin
Son cinéma est fermé
C'était sa dernière séquence
C'était sa dernière séance
Et le rideau sur l'écran est tombé 
»


feu d'artifice 13juil11-7feu d'artifice 13juil11-9feu d'artifice 13juil11-14

Bon rassurez-vous ! Les destructeurs-bétonneurs n’ont pas encore gagné la partie.

Pierre Mathon

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 20:00

Feu-d-artifice1

Le maire aura tout essayé pour que le feu d’artifice n’ait pas lieu au stade de la Briqueterie. Pour les mêmes détestables raisons qui lui ont fait choisir une cour d’école en lieu et place de la Briqueterie pour Bajo Plage.

« Mais son coup a manqué …».

Il a tenté notamment de le transporter sur le parc départemental, mais ce n’était pas possible pour des raisons de sécurité, liées à la proximité de l’autoroute.

feu d'artifice 11-2

Devant l’impossibilité de l’organiser ailleurs la mairie a dû se résoudre à le maintenir au stade de la Briqueterie.

« … Chantons la Carmagnole, vive le son, vive le son … »

feu d'artifice 11-1

Le feu d’artifice aura donc lieu le mercredi 13 juillet à 22h45 au stade de la Briqueterie : spectacle pyrotechnique, accompagné de musique classique.

« … Vive le son du canon ! »

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 06:56

affiche Bajo-plage 2011

Marc Everbecq peut s’exclamer « J’ai rétréci Bajo Plage ».

Bajoplage 28juillet10-P1050105

-cole-Barbusse-S6303617.jpg

En effet, au lieu d’organiser BAJO PLAGE, comme d’habitude et à la satisfaction de tous au stade de la Briqueterie, qui est disponible, le maire n’a pas hésité à rapetisser  cette initiative en la localisant dans la cour de l’école Henri Barbusse-Paul Vaillant-Couturier.

Nick-Piroli-dans-la-cour-de-PVC-HB.jpg

Ici Nick Piroli, membre de "l'équipe" municipale, posant fièrement dans la cour de l'école PV Couturier-H Barbusse : c'était pendant la campagne électorale de 2008

On ne saurait mieux afficher sa volonté de vendre le stade de la Briqueterie : il s’agit en effet d’habituer l’opinion publique à la suppression de cet équipement public au profit d’une opération immobilière.

m-pris-13600907.jpg

Le message de mépris à l’encontre des Bagnoletais est on ne peut plus clair !

Bajo Plage se déroulera donc cette année, du 7 au 31 juillet, dans la cour de l’école Henri Barbusse-Paul Vaillant-Couturier.

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 13:03

gymn 7avril11-1

Le groupe des élus PS va poser ce soir au conseil municipal une question orale au maire au sujet des gymnases Jean Reneault et Politzer, Bajo Plage, Briqueterie.

Voici cette question, qui même si elle est un peu « soft », a le mérite d’être posée :

« Lors du Conseil Municipal du 15 Décembre dernier, la majorité municipale a décidé de vendre les parcelles accueillant les gymnases Jean Reneault et Politzer, 50/58 avenue de la République, au promoteur IDEC au prix de 7 Millions d'Euros. L'achat de parcelles contigües permettant la construction d'un nouveau gymnase devait, selon vos propres propos, intervenir " d'ici le 15 Janvier 2011". Finalement, ces acquisitions sont inscrites à l'ordre du jour du Conseil Municipal de ce Vendredi 17 Juin.

Face à la protestation des associations sportive, des parents d'élèves et des habitants soucieux que la Ville assure la continuité des activités sportives sur le site, vous vous êtes d'une part engagé à les assurer dans leur totalité et, d'autre part, à ne pas démolir les équipements actuels avant la construction du nouveau complexe sportif.

Or, aujourd'hui, ces gymnases sont fermés depuis le 3 Juin -date extrêmement précoce-et jusqu'en Décembre, le promoteur IDEC devant assurer une mise à disposition des locaux à destination des services de la Ville.

Comment et dans quelles conditions comptez-vous assurer la continuité de l'ensemble des activités sportives accueillies jusqu'ici au sein des gymnases Jean Reneault et Politzer? Quelles solutions concrètes vont être mises en œuvre ?

Bajoplage 28juillet10-P1050105

Par ailleurs, des hypothèses contradictoires sont évoquées concernant l'organisation de la prochaine édition de Bajo Plage, alors que le Parc des Sports de la Briqueterie constitue un site idéal pour une manifestation appréciée des Bagnoletais: où aura lieu la prochaine édition?

Enfin, où en sont vos réflexions quant au devenir du Parc des Sports de la Briqueterie et quand

26270 385514048445 754033445 3779565 6641213 ncomptez vous présenter vos projets à la population sur ce sujet ? »

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Plateau - Stade Briqueterie -
commenter cet article