Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 09:09
Les Sans Radio de l'Est parisien retrouvent les ondes, en numérique !

Publié ce 3 janvier 2017 PAR JEAN-JACQUES BIRGÉ sur son blog médiapart MIROIR DE DRAME.ORG :

    « Les Sans Radio de l'Est parisien retrouvent les ondes, en numérique !

    Depuis 2002, 200 000 habitants de Bagnolet, Montreuil, Paris 20e, Les Lilas, Romainville ne recevaient plus les stations diffusées par Radio France. Après quatorze ans, la lutte des Sans Radio de l’Est parisien a porté ses fruits. il y a désormais moyen de (ré)écouter ses 7 stations dont France Musique, Culture, etc., grâce à un émetteur en Radio Numérique Terrestre (DAB+)...

    Après que Françoise m'ait offert un poste de radio numérique, j'ai remisé mon tuner FM et je profite du son limpide de mon nouveau joujou. Jusqu'à très récemment 200 000 habitants de Bagnolet, Montreuil, Paris 20e, Les Lilas, Romainville ne recevaient pas les stations diffusées par Radio France. Les émetteurs des chaînes privées situées sur le toit des Mercuriales les étouffaient, transformant les environs de la Porte de Bagnolet en Triangle des Bermudes. Après quatorze ans, la lutte des Sans Radio de l’Est parisien a porté ses fruits. Grâce à une autorisation du CSA, depuis juillet et à titre expérimental, il y a désormais moyen de (ré)écouter France Musique, France Culture, France Inter, France Infos, FIP, Radio Bleue et Le Mouv grâce à un émetteur en Radio Numérique Terrestre (DAB+), ainsi qu'une trentaine d'autres stations accessibles en RNT sur Paris. En installant son émetteur numérique en haut des tours, l’opérateur TowerCast réalise une première nationale, car nulle part ailleurs on ne peut écouter FIP ou France musique en DAB+, et cela se passe dans l'Est parisien !

    Sur le 
    Blog des Sans Radio Michel Léon explique :

    La Radio numérique terrestre (RNT) est une nouvelle technologie de diffusion d’un signal audio par voie hertzienne sous forme digitalisée. Au niveau européen, la RNT se généralise : la Norvège vient d'abandonner la FM à son profit ! En France, après plusieurs expérimentations, elle est apparue à Paris, Lyon et Marseille en juin 2014, sans la plupart des grandes radios, en particulier sans celles du groupe Radio France. Mais, tout récemment, le CSA a accordé une autorisation expérimentale pour le groupe Radio France et exclusivement dans l’Est parisien. (...)
    Contrairement à la radio analogique hertzienne (AM ou FM), où le son sous forme de signal électrique est transporté tel quel dans l'onde porteuse, la radio numérique envoie un son qui est d'abord numérisé, puis compressé, afin d'être transmis en optimisant la bande passante. La radio numérique terrestre (RNT), petite sœur de la télévision TNT, fonctionne sur le principe d'une fréquence allouée à la chaîne de radio (en fait à un « bloc » constitué d’une poignée de stations partageant la même fréquence au sein d’un « multiplex »), mais celle-ci est unique à l'échelle nationale. Contrainte de cette technologie, la Radio numérique terrestre nécessite, pour être réceptionnée, un équipement spécifique : un poste de radio adapté à la technologie numérique.
    Le principal avantage pour l’auditeur réside dans une qualité du son améliorée par rapport à la radiodiffusion analogique (rapport signal/bruit, bande passante, et diaphonie bien meilleures, absence d'interférences entre stations par rapport à l’AM ou la FM). Le principal inconvénient (toujours pour l’auditeur) est un risque d'absence de signal (décrochage) dans les zones à réception difficile. Avec le numérique, soit le signal passe, soit il ne passe pas. En analogique, on pouvait écouter un signal dégradé. Pas en numérique. Toutefois, il est à noter qu'un signal numérique est bien moins sensible aux interférences du fait de la correction d'erreurs. À l’échelle réduite de nos quartiers, le signal est suffisamment puissant pour que le problème ne se pose pas.
    L'association des Sans Radio a négocié avec la marque britannique Pure et propose plusieurs modèles de postes de radio RNT (tous captent aussi la FM). Si vous passez par l’association, vous bénéficiez d’un tarif «professionnel» (vous pouvez commander plusieurs postes).

    Mon Evoke F3 est Bluetooth, contrôlable à distance avec la télécommande, mais aussi avec mes iPhone et iPad. Il permet d'écouter aussi leur contenu, à côté du numérique et de la FM, ainsi que Spotify pour ses abonnés. Il existe des modèles sur piles, et tous possèdent un haut-parleur monophonique, ou stéréophonique en plus de la sortie stéréo. »

     

    Repost 0
    28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 16:48

    je suis

     

    Fraternité et solidarité. Un album multi-éditeurs en hommage à Charlie Hebdo et aux victimes des attentats du 7 janvier, réalisé par 173 dessinateurs de presse et auteurs de bandes dessinées, sortira le 5 février, a annoncé aujourd'hui le Syndicat national de l'édition (SNE). Intitulé « La BD est Charlie », l'ouvrage collectif, réalisé à l'initiative du groupe BD du SNE, rassemble 183 dessins. L'intégralité des bénéfices sera reversée aux familles des victimes.

    Parmi les auteurs ayant participé à l'album figurent Blutch, Robert Crumb, Guy Delisle, Philippe Geluck, Manu Larcenet, René Pétillon, Loïc Sécheresse, Lewis Trondheim, Martin Vidberg ou encore Zep.

    De nombreux éditeurs spécialisés prennent part à l'opération, dont l'ensemble des marques de Madrigall (Castermab, Fluide Glacial, Futuropolis, Denoël Graphic). Glénat/Vents d'Ouest, Rue de Sèvres, Steinkis, Delcourt/Soleil, Panini et Média-participations (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Urban Comics) s'associent également.

    L'album, qui paraîtra le 5 février, sera tiré à 100.000 exemplaires. Il sera vendu 10 euros. Il sera disponible en avant-première au 42e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qui s'ouvre jeudi. "Dessinateurs, éditeurs et diffuseurs ont offert leurs droits et leurs services ; imprimeurs, papetiers et distributeurs ont travaillé à prix coûtant ; les libraires, enfin, ont tous reçu la même remise, minorée", ajoute le SNE. Les contributions qui ne sont pas publiées dans le recueil le seront sur la page Facebook du Festival de la BD d'Angoulême, précise le syndicat.

     

    Hélène Zanier

    Repost 0
    17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 10:26

    charlie-mustapha-ourad-janv15.jpg



    Un article d’Elsa Maudet dans Libération du 15 janvier 2015 sur Mustapha Ourrad, l
    e correcteur de «Charlie Hebdo» tué lors du massacre du 7 janvier :

    « Mustapha Ourrad, l'érudition discrète de « Charlie »

    PORTRAIT

    Le correcteur de «Charlie Hebdo» tué lors de l'attentat du 7 janvier était un amoureux de la culture française. Ses obsèques ont lieu vendredi dans l'intimité.

    La discrétion, la pudeur. Mustapha Ourrad aimait se faire petit, malgré son mètre quatre-vingts. Alors voir son nom sur les murs de Paris, sa photo diffusée en prime time sur France 2, son portrait dans Libé, vous pensez… «Il le mérite. Et je pense qu’il l’aurait compris», glisse Louisa, sa fille de 21 ans, lorsqu’elle accepte de nous parler de lui. Mustapha était correcteur à Charlie. «Il faisait des relectures très méticuleuses, très professionnelles. Beaucoup, à Charlie, ont appris le français grâce à lui», sourit Jean-Luc Walet, le maquettiste du journal. Amoureux de Baudelaire, Nietzsche et Dostoïevski, ce Franco-Algérien de 60 ans en a bluffé plus d’un par son érudition. Il trouvait Proust «fade», adorait l’Homme sans qualités de Robert Musil et avait un attachement tout particulier pour Leçons sur Tchouang-tseu, l’ouvrage que Jean-François Billeter a consacré à ce pilier du taoïsme. «Il ne faisait jamais étalage de son intelligence, qui était immense», salue Corinne Lavagne, son amie pendant plus de vingt ans.

    Mustapha est né et a grandi en Kabylie, à Aït Larba, à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou. Tenu éloigné des livres par ses proches, «il se cachait pour lire», raconte Lounis, son fils de 17 ans. Repéré par les Pères blancs pour son savoir, il fait une partie de sa scolarité chez ces missionnaires d’Afrique, qui le nomment responsable de la bibliothèque. Il quitte sa Kabylie natale pour Alger, dont il appréciait tant l’ambiance, vers l’âge de 19 ans. Lui qui se rêvait ethnologue fera deux années de médecine sans grande conviction, poussé par sa famille. «Mais avec Mustapha, deux ans de pseudo médecine ça veut dire qu’il a pu engranger pas mal de connaissances…», souligne Armelle Michelet, la mère de ses enfants. Cet homme de lettres respecté, que ses amis surnommaient «Mustapha Baudelaire», passait du temps dans les cafés algérois, où l’on venait lui demander de rédiger des lettres pour un ami, un cousin, un parent… Un rôle d’écrivain public qu’il a continué à endosser une fois arrivé à Paris, dans les cafés de la rue Mademoiselle.

    Paris, justement. «Il n’est pas arrivé par hasard, il a choisi la France. Il adorait la langue française», explique Armelle. «Une des premières choses qu’il a faites en arrivant en France, en 1980, c’est d’aller devant la statue de Baudelaire, au cimetière du Montparnasse», abonde Louisa. Devant le cénotaphe du poète, pas sa tombe. Il n’aimait pas sa tombe. Il a arpenté, encore et encore, les rues de Paris à la découverte des lieux qu’il connaissait par cœur grâce aux livres, et sur les traces de Brassens, qui lui était cher. Une passion qu’il a conservée toute sa vie et qu’il prenait plaisir à partager.

    RÉCEMMENT NATURALISÉ

    Mustapha affectionnait Charlie, et avant lui Hara-Kiri, en tant que lecteur. Puis a rejoint l’équipe à la fin des années 90. «Il était très fier d’y travailler, de côtoyer des gens comme Charb, Cabu, Cavanna… de défendre une certaine liberté de pensée, lui qui détestait l’injustice et le non-respect», résume Sophie Chapus, une amie très chère. «Il y avait une contradiction : les dessinateurs étaient provocateurs alors que lui n’était pas du genre à s’exposer, à développer ses idées en public, poursuit Armelle. Mais il ne faisait pas que corriger les fautes : le fait de rester à Charlie, malgré l’incendie en 2011, malgré les désaccords de la rédaction avec Philippe Val, c’était une façon de militer, même s’il le faisait sans se montrer». Il savait que les menaces qui pesaient sur le journal étaient sérieuses, avait conscience qu’avec son nom il pouvait passer pour un traître auprès des ignorants. Mais il ne craignait pas tant pour sa sécurité, «il pensait davantage à Charb», se souvient Louisa. Mustapha venait d’obtenir la nationalité française. Pourquoi si tard ? «Il était humain avant d’être algérien, français ou kabyle», analyse sa fille.

    Ce grand érudit était aussi un grand humaniste. «C’est une des plus belles personnes que j’ai rencontrées dans ma vie. Il était très réactif à la joie des autres, comme à leur tristesse. Il était toujours disponible, à l’écoute. Quand j’étais angoissée, il me récitait souvent des poèmes», apprécie Brigitte Bègue, son amie et collègue au magazine Viva, où il a travaillé durant près vingt ans, parallèlement à Charlie Hebdo.

    J'ai moi aussi connu Mustapha. Il m’a fait découvrir le Montmartre du Passe-muraille et du Bateau-Lavoir, les films américains des années 70 dont la gamine que j’étais ignorait tout. Mon premier portrait pour Libé ? C'est à lui que j'avais prévu de le faire lire en premier. »

     

     

     

    Repost 0
    13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 18:40

    je suis

     

    Bon, nos interviews sur « Antena 3 » ne sont pas passées, mais on nous y voit.

    https://www.youtube.com/watch?v=qWbpcOu1wp4

     

    Pierre Mathon

    Repost 0
    13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 18:06

    Charlie-une-14janv15.jpg

     

    Comme d’habitude, ce mercredi, nous achèterons Charlie Hebdo. Comme d’habitude, sauf mercredi dernier (ils avaient tous été achetés, à l’annonce du massacre).

    nicolino 1199812048

    Y aura-t-il un article (tenu en réserve) de Fabrice Nicolino ou faudra-t-il attendre son rétablissement ?

    hara_kiri_tragique.jpg

    franco.jpg

    Reiser-va-mieux-hara-kiri.jpg

    Charlie 343 salopes

    Mercredi, c’est Charlie !

     

    Hélène Zanier et Pierre Mathon

    Repost 0
    12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 12:09

    Philippe-Honore-dessinateur.jpg



    Pour rendre hommage à l’une des victimes de l’ignoble massacre de Charlie Hebdo, le dessinateur Philippe Honoré, nous publions quelques uns de ses dessins, « bagnoletais »,

    Charlie Bagnolet 26fev14-3

    hdev charlie 26fev14 - dessin Honoré

    Charlie Bagnolet 26fev14-6

    qui avaient illustré (brillamment !) l’article de Fabrice Nicolino fin février 2014 dans Charlie sur les élections municipales à Bagnolet.

    http://www.bagnoletenvert.com/article-l-integralite-de-l-article-de-charlie-l-attila-au-petit-pied-de-bagnolet-122868678.html

    Charlie Bagnolet 26fev14

    Charlie Bagnolet 26fev14-2

    Émotion.

     

    Pierre Mathon

    Repost 0
    10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 19:46

    cour_assise.png



    Alors que certains se laissent aller sur Facebook par exemple à des propos qui justifient les crimes, il faut rappeler que le délit d’incitation au meurtre est punissable par la loi.

    Ainsi, l'article 421-2-5 du code pénal dispose que « le fait de provoquer directement à des actes de terrorisme ou de faire publiquement l'apologie de ces actes est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 € d'amende »

    Ainsi, un Strasbourgeois sera jugé lundi par le tribunal correctionnel pour s'être félicité sur Facebook de l'attaque terroriste qui a visé Charlie Hebdo.

    Ainsi, les propos d’un Bagnoletais, Farid Felfel (Voici ce qu’il a osé écrire : http://www.bagnoletenvert.com/article-il-se-la-raconte-moins-charb-la-tapette-il-a-ete-massacre-125347100.html) viennent de faire l’objet, hier soir, d’un signalement  à la direction centrale de la Police Judiciaire.

    Signalement, mode d’emploi : https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

    À suivre.

     

    Pierre Mathon

    Repost 0
    10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 13:00

    Charlie-nous-sommes-Charlie.jpg

     

    Le blog Bagnolet en Vert s’associe au rassemblement « Nous sommes Charlie » prévu dimanche, place du centre ville-Nelson Mandela à l’appel des associations, organisations syndicales, partis politiques (LDH Bagnolet-Les Lilas, UL CGT, SNUIPP, UNSA, EELV, PCF, PG, PS, Bagnolet initiative Citoyenne, Collectif Citoyen Bagnolet) ainsi que la municipalité et tous les groupes politiques du conseil municipal,
    pour aller ensemble ensuite à la marche républicaine à 15 heures de la République à Nation :
    « 
    NOUS SOMMES CHARLIE
    Défendons les valeurs de la République !

    L’attentat terroriste, qui a décimé hier la rédaction de Charlie Hebdo et coûté la vie à des fonctionnaires de police, est un crime inqualifiable qui porte atteinte aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.


    Nous - associations, organisations syndicales, partis politiques - appelons tous les citoyens à une marche républicaine silencieuse le :
    dimanche 11 janvier à 15 heures, de la Place de la République à la Nation.

    à Bagnolet nous appelons à un rassemblement préalable, 14h Place Nelson Mandela,


    pour un départ collectif à la marche

    Face à la barbarie, défendons les valeurs de la République !

    LDH Bagnolet-Les Lilas, UL CGT, SNUIPP, UNSA, EELV, PCF, PG, PS, Bagnolet initiative Citoyenne, Collectif Citoyen Bagnolet. »

     

    Hélène Zanier et Pierre Mathon

    Repost 0
    10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 11:53

    DAL-logo-dal



    Droit au Logement qui sait combien Charlie a soutenu les luttes pour le droit au logement, mais aussi pour les sans-papiers etc., a publié le 7 janvier le communiqué suivant en solidarité avec Charlie : 
    « Charlie Hebdo vivra !

    Les militants et les adhérents de Droit Au Logement sont profondément choqués par l'assassinat de leurs amis, perpétrés dans les locaux de Charlie Hebdo aujourd'hui.

    Charlie Hebdo a soutenu depuis 20 ans les luttes du DAL.  
    Cabu, Charb, Honoré, Tignous ou Wolinski ont réalisé ou donné de nombreux dessins pour soutenir et illustrer les combats de l'association. On se souvient de Charb aux 20 ans du DAL, de Tignous et Honoré aux ventes aux enchères annuelles ...

    Avec humour et satyre, Charlie hebdo porte depuis mai 68 des valeurs qui nous sont chères : liberté d'expression, justice sociale, émancipation des femmes, critique de l'ordre établi ... 
     
    Nous continuerons à lutter pour que ces valeurs vivent, à lutter pour la paix et la tolérance, pour la défense des habitants des quartiers populaires, des mal logés, des sans logis, à lutter contre le repli sécuritaire, les tensions sociales et xénophobes que cet attentat risque d'engendrer comme cela a été le cas après le 11 septembre 2001.

    L'association s'associe à la tristesse et à la douleur des proches des victimes, et souhaite de tout cœur que par delà ce crime monstrueux, Charlie Hebdo continue de vivre ! 
    »

     

     Pierre Mathon

    Repost 0
    5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 13:34

    affichage-mairie-5janv15.JPG



    Vous avez pu observer que, trop souvent, les panneaux de permis de construire, censés informer les citoyens des projets de construction autorisés, sont illisibles. De même l’affichage devant la mairie  est difficilement lisible : format trop petit, absence d’ordre chronologique, panneaux non protégés de la pluie, non éclairés le soir et parfois illisibles en raison des reflets du soleil.
    L’association Bagnolet Écologie, l’Écologie à Bagnolet  vient d’écrire à Marie Colou, adjointe-au-maire de Bagnolet, déléguée à l’urbanisme, au sujet de cet affichage :

    « Madame,
    Nous avons constaté - depuis longtemps - que les panneaux de permis de construire, affichés à Bagnolet sur le lieux des constructions projetées sont rendues souvent illisibles, ce qui interdit aux citoyens de connaître le contenus des projets autorisés.

    De même l’affichage en mairie des autorisations de construire signées est très difficilement lisible (format trop petit, absence d’ordre chronologique, panneaux non protégés de la pluie, non éclairés le soir et parfois illisibles en raison des reflets du soleil)

    Nous vous saurions donc gré, pour une information convenable des citoyenNEs, de faire en sorte qu’il soit remédié à ces situations.

    Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de nos salutations associatives.

    Le président, Pierre Mathon »

     

     

    Repost 0