Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 18:49
« Pestilentielles » : l'affaire Fillon et le reste ...

C'est l'histoire d'un mec qui se voyait déjà président de la république. Remarquez ce n'est pas fini … Bref, il a essayé de se faire passer pour un mec exemplaire … Mais en matière de casseroles (enrichissement personnel) il a été rattrapé par la patrouille : sa femme attachée parlementaire fictive et conseillère littéraire fictive, ses enfants, sa petite société de conseil et ses magouilles avec Axa … Ce n'était « pas terrible », même du point de vue du peu d'exigences morales qu'ont les citoyenNEs vis à vis de leurs représentantEs politiques.

Bref, à l'heure où j'écris, il n'est pas sûr que la droite va le lâcher (il est tellement représentatif de l'amour du fric et de la famille…) pour en sortir un autre (quel panier de crabes …) : ils hésitent à ouvrir la boite de Pandore.

Drôle de campagne avec cette gôche institutionnelle qui fait campagne en sous-main pour un candidat de droite (Macron). Bon, on avait déjà connu ça avec Deferre. Condoléances pour celles et ceux qui – vraisemblablement en toute bonne foi – croient dans les chance de la gôche (« On croit mourir pour des idées et on participe à la conquête de l'appareil ps par Hamon »). Quelle gôche en plus …

Et cette droite qui avait course gagnée et qui sombre.

À suivre : finalement, même si je ne sais toujours pas pour qui voter et que je me dirige vers un vote blanc (à moins que ce ne soit qu'un hologramme de vote blanc ...), quel spectacle !

Dramatique quand on sait ce qui est en train de se jouer !

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 08:52
Combattre le F Haine …

Il ne suffit pas d'inviter Marine Le Pen à la télé et de critiquer ses affirmations programmatiques comme si elle était sincère … Je dirais même plus, compte-tenu des discours qui lui sont opposés, cela peut se révéler contre-productif, surtout si c'est la ministre de l'éducation ou le maire de Montreuil qui lui portent la contradiction sur la laïcité ; ou un journaliste qui lui demande avec insistance les conséquences de la suppression de l'euro sur le prix de la baguette … comme c'était le cas sur France 2 la semaine dernière. Etc.

Le propre de la plupart des politiques et Marine Le Pen n'y fait pas exception c'est de mentir les yeux dans les yeux. Par conséquent ils (elles) ne doivent pas être jugéEs sur ce qu'elles affirment mais sur ce qu'ils (elles) sont ! C'est encore plus vrai des tenants de l'idéologie totalitaire pour qui le mensonge est une seconde nature.

Petit exemple : sur ce blog nous avions rappelé comment les nazis s'étaient débarrassés – dans le sang – après leur élection en Allemagne de ceux qui avaient pris pour argent comptant leurs promesses sociales http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2017/01/juin-1934-quand-les-nazis-allemands-remettaient-les-pendules-a-l-heure.html.

Bref, il y a encore du boulot dans le combat contre le totalitarisme.

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 20:14
Les casseroles et l'élection présidentielle …

Acharnement dit le p.r. au sujet des affaires Sarkozy et de Fillon...

Ne s'agit-il pas plutôt de l'acharnement de certainEs à violer la loi et l'éthique. Rappelons que concernant Sarkozy, il s'agit d'un très large dépassement volontaire du plafond des dépenses de campagne présidentielle 2012. Pour ce qui est de Fillon, c'est plus « chaud » ... .

Bref Fillon, s'il a soudé les caciques du pr autour de lui (il est vrai que ces derniers savent pertinemment qu'un plan B avait du plomb dans l'aile), n'a apporté aucun élément nouveau sur le caractère fictif avéré des emplois de son épouse à l'assemblée nationale et à la revue littéraire des deux mondes (pour nous limiter à ces 2 points).

 

Comment quelqu'un qui a donné un tel exemple de cupidité pourrait-il être crédible quand il demande des sacrifices aux citoyens ?

On verra bien ce que la Justice dira, mais franchement, ce n'est pas le problème … Fera-t-elle un lien entre la légion d'honneur offerte par Fillon au propriétaire de la revue littéraire et l'embauche de Madame ? Aura-t-elle le courage de dire que Madame occupait un emploi fictif à l'assemblée et qu'elle a touché de curieuses indemnités de licenciement ? Celui de relever le détournement des fonds publics ? ...

Bref, les députés et sénateurs ump-lr se serrent les coudes. Bon, est-ce que les citoyens - la France est majoritairement à droite - accepteront que soit porté à ce point « l'amour du fric en famille » ? Le suspens est à son comble !

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 12:43
Liaisons dangereuses : dans Marianne, l'argent, le ministre Leguen et l'image du Qatar

On sait que JM Leguen est un proche d'Hollande. Ce que l'on sait moins, c'est qu'il aurait des liens particuliers avec le Qatar...

Les nouvelles révèlations de Marianne, ne devraient pas arranger les affaires de l'actuel secrétaire d'État chargé du Développement et de la Francophonie.
 

De 2015 à 2016, le secrétaire d'Etat chargé alors des relations avec le Parlement a multiplié les rencontres avec l'ambassadeur du Qatar en France : il s’agirait de «  restaurer l'image de la monarchie du Golfe » moyennant une compensation financière.


Marianne raconte que, quelques semaines après sa nomination au secrétariat d’Etat aux relations avec le Parlement, fin 2015, Jean-Marie Le Guen se serait « démené » pour rencontrer le nouvel ambassadeur du Qatar en France. Ce dernier, nommé en 2014, est chargé de rompre avec les habitudes de son prédécesseur, « trop adepte de la diplomatie du portefeuille ».


« Rendez-vous est pris le 1er décembre 2015 » explique Marianne“pour un dîner chez le secrétaire d'Etat. Le jour J, dans l'après-midi, on informe l'ambassadeur que la rencontre aura finalement lieu chez un certain Karim Guellaty, franco-tunisien de 43 ans, conseiller du ministre. Le Qatari accompagné de son épouse et d'un proche, se retrouve à la table de Guellaty. Surprise pour l'ambassadeur, Jean-Marie Le Guen est accompagné d'Olivier Spithakis, ancien directeur général de la Mutuelle des étudiants de France (Mnef) dans les années 90 (« Un homme qui, comme le rappelle Marianne, a déjà été condamné par la justice… »
 

L’hebdomadaire explique ensuite que, durant le repas, « Le Guen et Karim Guellaty monopolisent ainsi la parole, insistant lourdement sur la communication « illisible » du Qatar. Le consultant étale ses compétences dans le domaine de la communication politique tandis que Jean-Marie Le Guen précise qu'en tant que secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, il a le pouvoir d'orienter finement les questions des députés.

K. Guellaty aurait présenté un projet aux quataris pour restaurer l'image du Qatar en France ... pour 45 000 euros.


À suivre ...


http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/10/l-argent-du-qatar.html

http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/10/pourquoi-l-argent-du-qatar-pue.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 13:55
2ème tour des primaires ps à Bagnolet

Les résultats des primaires du ps à Bagnolet :

http://www.parti-socialiste-bagnolet.fr/primaires-citoyennes-a-bagnolet-resultats-detailles-du-2e-tour/

Un raz de marée pour B. Hamon. Et après ...

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 15:50
Calcul mental clownesque, inpiré par l'acualité fillonesque

« Calcul mental

 

Le coût d'un "assisté"*: 500€/mois, soit 6000€/an [six mille]

Le vrai faux salaire de Pénélope: 900 000€  [neuf cent mille]

soit plus d'un siècle d' Allocation Spécifique de Solidarité

 

* pour reprendre la terminologie des gens bien intentionnés

 

Au-delà de la réalité ou non de cet emploi, chez ces gens-là, Monsieur, on ne se mouche pas du nez,

on aime l'argent!

Charité chrétienne bien ordonnée commence par soi-même

et l'évangile, comme le reste, c'est de l'hébreu!.

Alors, salauds de pauvres, serrez-vous la ceinture!

Donald T.

mathématicien clownesque »

Calcul mental clownesque, inpiré par l'acualité fillonesque
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 20:36
Deux ou trois choses sur les élections « pestilentielles »



C'est à dessein que je reprends l'expression de Coluche …

Les uns et les autres ont joué à chamboule-tout : les viréEs ne se comptent plus au jeu des primaires … Et j'en connais qui n'ont pas eu peur de la schizophrénie entre « les valeurs de droite » et « les valeurs de gauche ».

Marine Lepen caracole et joue à « moins j'en dis mieux je me porte » : le fascisme avance masqué.

Fillon semble plombé, mais bon, bien malin celui qui prédira la suite. En effet la « justice » est parfois, disons, « curieuse » et les électeurs-électrices de droite risquent d'apprécier « le fric en famille » ...

Macron, dans sa bulle, surfe sur les sondages et s'appuie sur les médias. Comme le dit Le Gorafi - plus vrai que vrai -, il fera connaître son programme au lendemain de son éventuelle élection.

Sorti vainqueur de la primaire du ps, Hamon tente de concilier ses promesses aux écolos et aux socialistes de gouvernement. Le ps est mort … oh, indestructible, il en a pour 10-15 ans.

Bon il y a Mélenchon,, pour celles et ceux qui y croient et peut-être Jadot pour pousser un cri écolo … tout ça, sans lendemain.

Ne parlons même pas de laïcité, ils sont touTEs dans une position de soumission et aucunE candidatE n'a de position simple et claire sur cette question déterminante. Ni d'acte bien entendu.

Bon, la « sacro-sainte » croissance n'est même pas au rendez-vous et, concernant la courbe du chômage, après quelques embellies - dues à la politique de formation qui présente entre autres l'avantage de « faire disparaître les chômeurs sous le tapis » -, il semble qu'il y ait eu une rechute en décembre.

 

En tout cas, de là à ce que l'on se retrouve avec un remake d'Hollande-Sarko pour une 2ème place …*


Pierre Mathon

* Bon, cela permettrait à jean vincent placé de réapparaître - du diable-vauvert – lui qui avait pronostiqué ce duel et que l'on n'entend plus depuis qu'Hollande lui a donné un maroquin qu'il réclamait à corps et à cris (un ministère de la réforme de l'État, à quelques mois de la fin du quinquennat, cela ne s'invente pas …).

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 16:52
Et si Fillon passait entre les gouttes ?


Bon, la question concernant les accusations portées contre Fillion est simplissime : est-ce vrai ?

- Est-il vrai que l'emploi de Pénélope Fillon à l'assemblée nationale était fic
tif, comme le confirment les déclarations de l'époque de ladite salariée de son mari ?

- Est-il vrai que son emploi de conseillère littéraire
à la Revue des deux mondes était bidon comme le montrent les 2 notes qu'elle aurait rédigées, publiées par Marianne ?

- Est-il vrai qu'il ait embauché ses entants comme avocats
alors qu'ils ne l'étaient pas ?

- Est-il vrai
qu'il a créé une « société de conseil » qui lui a permis d'arrondir - largement - ses fins de mois de député ?

Nous ne parlons pas du reste ...

Bon la justice ne va peut-être rien trouver à redire et comme « ils » sont tous pourris, comme trop ,souventles électrices-électeurs qui sont contre le cumuls des mandats votent pour des cumulards… la droite va sans doute le soutenir jusqu'au bout … (il est vrai que quelqu'un qui a à ce point le sens de la famille et du fric ne saurait être un mauvais candidat de droite ...)

Bref, à suivre.

Allez, en attendant, un petit coup des très misogynes Frères Jacques : « Pénélope, c'est une sainte…ou une s. » https://www.youtube.com/watch?v=ck4ZkRBnapk !

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 18:48
Fillon gateS

« Patron, on est mal » … Un article d'un blog d'Huffington post sur le « Pénélope gate » :

« Je suis assistante parlementaire depuis dix ans, et je suis sidérée par le Penelope Gate


Penelope Fillon, j'ai découvert son existence il y a trois mois, à la fin de la campagne pour la primaire.

Note de la rédaction: le prénom a été changé

Je suis assistante parlementaire depuis près de dix ans, mais je peux vous dire que je suis sidérée par l'affaire dévoilée par le Canard Enchaînée sur Penelope Fillon. Si elle est avérée, c'est significatif d'un manque absolu de morale. Comme on dit, qui aurait imaginé De Gaulle donner un emploi fictif à sa femme ?


Pour commencer, contrairement à ce qui se raconte, les parlementaires qui embauchent des membres de leur famille sont rares. Une cinquantaine à l'Assemblée nationale pour 577 députés, un petit 10%. Mais surtout, tous les "fils et filles de" que j'ai croisé bossaient comme des fous. Tous ceux qui ont rencontré Pierre Bachelot, fils de Roselyne et son attaché parlementaire de 1992 à 2002, vous diront que c'est une machine de travail. Nadia Copé, femme et attachée parlementaire de Jean-François, dont le statut a été pointé du doigt par Mediapart en 2014, je l'ai vue à chacun des déplacements de son mari pendant la campagne pour la présidence de l'UMP en 2012. Il n'y a pas une émission où elle n'était pas là. Ce n'est pas blanc-blanc comme pratique, mais chacun pourra attester son rôle de conseil, de soutien, de gestion d'agenda. On peut être de la famille et ne pas bénéficier de traitement de faveur. Penelope Fillon, j'ai découvert son existence il y a trois mois, à la fin de la campagne pour la primaire.


Ce qui me dérange? Non seulement Penelope Fillon était invisible, mais elle a été embauchée par un proche redevable de François Fillon, son suppléant à l'Assemblée nationale à partir de 2002, en prenant presque toute l'enveloppe destinée aux collaborateurs. Avec 7500 euros net par mois, elle est conçue pour trois personnes payées autour de 2500 euros net par mois. Là, Penelope a évolué en moyenne à 5200 euros bruts entre 1998 et 2006, avec une pointe à 7900 à la fin. C'est hallucinant.

Son suppléant Marc Joulaud était sans doute content d'entrer à l'Assemblée, mais il n'avait plus les moyens de travailler. Ce n'est peut-être pas sans calcul politique. Quand un élu local devient ministre, comme François Fillon en 2002, il a toujours peur de laisser trop de place à son suppléant. L'enjeu est d'endiguer son essor pour retrouver son siège. Là, François Fillon avait la certitude que Marc Joulaud ne pourrait pas s'implanter avec une équipe à sa main.

Qu'un petit élu local fasse sa tambouille en famille, on peut parler de bêtise, d'accord... Mais quand on aspire aux plus hautes fonctions de l'État, je ne comprends pas que l'on puisse s'embourber dans de telles manœuvres. »

Ça plus la société de conseil de F. Fillon*, dénoncée par Jadot, ça fait désordre pour un futur président de la République … Bon, « toul le monde est pourri », mais quand même …

Comme dit la pub, « on est mal patron, on est mal ».

Pierre Mathon

* Yannick Jadot, candidat écolo à la présidentielle a le 10 décembre, lors du conseil fédéral d'Europe Écologie – Les Verts, a dit :

« Qui imagine le Général de Gaulle se présenter à la présidentielle avec un revenu mystérieux qui quadruple son indemnité parlementaire ? »

En référence à François Fillon lui-même qui, en août dernier, avait ciblé N. Sarkozy en déclarant : « Qui imagine le général de Gaulle mis en examen ? »


Juste avant d'être élu, en 2012, député de Paris, François Fillon avait déposé les statuts de sa société de conseil, 2F Conseil. (Il était temps, un parlementaire ne pouvant pas travailler en tant que consultant, sauf si cette activité était exercée avant son élection). Selon Le Canard enchaîné, fin novembre, l'entreprise de François Fillon a réalisé plus d'un million d'euros de chiffre d'affaires entre 2012 et 2015. François Fillon, unique salarié de la boîte, a donc pu se verser un salaire de 17.600 euros par mois. Une jolie somme à laquelle s'ajoute le traitement de député reçu chaque mois : 5.357 euros.

 

Et je ne parle pas du poste de Mme Fillon comme conseillère littéraire ….

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 07:47
Hamon, l'écologie, la primaire, Reporterre …

Lu dans Reporterre sous la plume d'Hervé Kempf, suite au succès de Benoît Hamon à la primaire du PS. Bon ça cherche, ça cherche … Si les primaire du ps a été un bide, les questions environnementales(la transition écologique) ont rarement été autant débattues (Hamon, de Rugy, Bennahmias ... sans oublier Mélenchon et Jadot ...

Pour info :


« La double surprise Hamon
La victoire de Benoît Hamon au premier tour de la primaire socialiste est une surprise. Mais tout autant l’est son engagement écologique, qu’il place en « priorité politique absolue ». L’enjeu est maintenant la recomposition de la gauche, et d’éviter une concurrence mortifère avec Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot.

La primaire de La belle alliance populaire aura, contre toute attente, créé deux surprises. La première, on le sait, c’est l’arrivée en tête de Benoît Hamon, que beaucoup ne percevaient, il y a encore quelques semaines, que comme un challenger estimable, mais secondaire par rapport aux « poids lourds » Valls et Montebourg. Ce qui reste de force parmi les militants d’un parti socialiste exsangue a donc remis la barre à gauche, et placé le plus jeune des candidats en mesure de porter ses couleurs dans la présidentielle.

Avec 36 % des voix comptées dimanche soir 22 janvier, contre 31 % à Manuel Valls et 17 % à Arnaud Montebourg, qui s’est rallié à lui le soir même, le député des Yvelines semble en mesure de concourir pour la présidentielle d’avril.

Mais il y a une deuxième surprise, que n’ont pas relevé les commentateurs politiques, habitués à peser les pouvoirs plus qu’à prêter attention aux idées. C’est que la première déclaration de Hamon a mis en avant l’écologie. Le mieux est de le lire, ou de l’écouter :

« Demain, a-t-il déclaré dimanche soir, il y aura de nouveau dans plusieurs villes de France un nouveau pic de pollution atmosphérique qui va mettre en danger la santé des Français les plus vulnérables (...). Il faut impérativement changer de modèle de développement, placer la conversion écologique en tête de nos priorités politiques, sauf à accepter de laisser à nos enfants un monde qui va devenir de plus en plus invivable. C’est la raison pour laquelle je maintiens le cap en faveur de la sortie du diesel en 2025, de la réduction de la part des énergies liées au nucléaire, la volonté d’interdire les perturbateurs endocriniens Je ferai de la transition écologique une priorité politique absolue. »

C’est ensuite qu’il a parlé du revenu universel, pensé en fonction des mutations technologiques que vit l’époque : « Le travail se transforme, grâce à la révolution numérique, il faut aujourd’hui se soucier des conditions dans lesquelles nous donnons aux Français les moyens de maîtriser cette transition, de choisir leur temps de travail plutôt que de le subir. (...) C’est le sens du revenu universel que je défends. »

Enfin, Hamon a bien posé l’analyse faite par une large partie de ce que l’on appelait naguère le peuple de gauche - même si la participation à cette primaire n’a pas été très grande : les électeurs de gauche « ont décidé de faire de la question sociale et de la question écologique les deux termes d’un nouveau projet qui se tourne vers le futur, pas l’un ou l’autre, mais l’un avec l’autre. »

 Discours en vidéo de Benoît Hamon le 22 janvier

Le geste n’est pas mince. La victoire de Hamon, et son positionnement résolument écologique, face à la vision croissanciste et sécuritaire de Valls, attestent que la gauche est en train de se reconfigurer, après un quinquennat de dérive néolibérale.

La recomposition de la gauche commence à se jouer

C’est une bonne nouvelle : on peut espérer qu’avec l’engagement écologique de Jean-Luc Mélenchon, et celui, moins audible, de Yannick Jadot, les questions environnementales seront bien présentes dans la campagne présidentielle, et que la possibilité de changer radicalement de cap, pour aller vers l’écologie, l’emploi, et la justice sociale, sera vraiment posée sur la table.

Mais l’air frais apporté par Benoît Hamon complique aussi la donne. Sa victoire, probable dimanche prochain au deuxième tour de la primaire, poussera inexorablement la droite du PS vers Emmanuel Macron. Mais elle conduira aussi à une concurrence entre Hamon et Mélenchon, qui peut être source d’affaiblissement durable des forces écologiques et soucieuses de justice. Il sera crucial que les uns et les autres sachent trouver les moyens de s’allier contre l’extrême-droite et la poursuite de la politique néolibérale. Plus que le sort de la présidentielle, c’est en fait la recomposition d’une gauche forte et écologique, après 2017, qui commence à se jouer aujourd’hui. »

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article