Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 08:55
Herve Gaymard (PR), son appartement de fonction et sa circonscripton macroniste

On se souvient de l'affaire Gaymard, qui avait fait couler beaucoup d'encre en 2005. Ministre des finances sous Chirac-Raffarin; il occupait avec sa (nombreuse) famille un logement de fonction de 600 m2 à Paris

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Gaymard


Eh bien la circonscription de ce politicien chevronné (la 2ème de Savoie) fait partie de celles qui sont protégées par « en marche » d'E. Macron-E. Philippe. Soulignons qu'il en est député depuis ... 24 ans.

Très emblématique le gaillard, d'autant qu'il vient d'être déclaré candidat d' « En Marche » au grand dam de qui avait présent(é sa candidature et qui n'a pas été retenu par E. Macron (il croyait le pôvre que le fait d'avoir fait la campagne de Macron allait lui être compté.

Il s'en plaint amèrement dans facebook :
« 
Yves Paccalet

18 mai, 05:01 · 

J'avais donné mon accord au groupe local En Marche ! Savoie pour présenter ma candidature aux législatives dans la deuxième circonscription de la Savoie (Albertville-Tarentaise). Cela me semblait aller dans la logique de mon soutien à Emmanuel Macron.
La commission des investitures EM ! a préféré laisser la circonscription à Hervé Gaymard (Les Républicains), qui avait cependant fait savoir qu'il ne se représentait pas, préférant (non cumul des mandats oblige) le Conseil départemental.
Merci au groupe EM !, que j'ai pourtant énergiquement aidé pendant la présidentielle, de ne même pas m'avoir appelé pour parler de la situation, et d'offrir à Vincent Rolland (LR) la circonscription sans péril ni bagarre.
J'ai suffisamment donné à EM ! depuis près de six mois pour éviter Marine Le Pen : ça, c'est fait. Je retourne donc à mes bouquins, à mes balades et à mon jardin. Ecologiste d'esprit et de terrain, comme devant. »



Tout cela est bien triste « et le capitaine des pompiers pleurait dans son casque », mais bon les promesses n'engagent que ceux qui y croient …

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 11:21
Un communiqué de FNE « saluant » Hulot et le gouvernement

Bon, nous publions quand même ce communiqué qui se veut constructif, même si ce blog considère la démarche de N. Hulot comme opportuniste et ne pouvant déboucher que sur une caution à Macron-E. Philippe aux législatives qui viennent … Selon nous ce genre de communiqué est contre-productif pour les associations : ce n'est pas une bonne idée que de caresser dans le sens du poil les instances en place, sachant que ce qui va en sortir ne sera pas « à la hauteur ».

Le communiqué  de France Nature Environnement du 17 mai 2017 :

« Nouveau gouvernement : un ministère porteur d’espoir, un gouvernement qui doit convaincre

Le nouveau gouvernement vient d’être nommé. Réaction de France Nature Environnement.

Un ministre de la transition écologique et solidaire convaincu, un ministère à la hauteur

Nous saluons en Nicolas Hulot un homme de conviction, issu de la société civile, qui a déjà beaucoup œuvré pour faire connaître l’urgence écologique. Nous sommes heureux de sa nomination à la tête d’un grand ministère de la transition écologique, haut dans la hiérarchie ministérielle, conformément à la demande que nous avons adressée au nouveau Président. Nous attendons néanmoins le décret précisant le périmètre exact de ses attributions. Il est essentiel que ce ministère englobe l'écologie, la biodiversité, la forêt, le climat (y compris à l'international), l'énergie, le logement, l'urbanisme, l'aménagement du territoire, la mer et la pêche.

La transition écologique, le travail de tout un gouvernement

Au-delà du ministère de la transition écologique et solidaire, c’est l’ensemble du gouvernement qui doit être mobilisé pour faire de la transition écologique une réalité, via des feuilles de route pour la transition écologique à chaque ministre. Nous souhaitons retrouver un État stratège et cohérent qui intègre la transition dans toutes ses actions, notamment par le biais de ses participations « actionnariales » (chez EDF, SNCF…), de ses politiques publiques (notamment les formations professionnelles)...

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation notamment aura un rôle majeur pour mettre en place la transition vers l’agroécologie et faire en sorte que les États Généraux de l’alimentation annoncés permettent de rendre accessible à tous une alimentation plus durable et saine.

La nouvelle Ministre des transports, Elisabeth Borne, qui apporte au sein de son gouvernement l’expérience d’un grand opérateur, aura également un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique.

Pour Michel Dubromel, président de France Nature Environnement : « La lutte contre le réchauffement climatique et l’enrayement de la perte de la biodiversité ne sont pas des enjeux parmi d’autres. C’est une condition de la survie de l’espèce humaine. A ce titre, c’est l’ensemble du Gouvernement qui doit être mobilisé. Emmanuel Macron a déclaré vouloir gouverner au-delà des clivages traditionnels. Nous espérons qu’il saura surmonter les clivages trop souvent instaurés entre économie, compétitivité et écologie, et faire de la transition écologique le véritable fil rouge de sa politique pour l’avenir de la France »»

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 18:20
Législatives : suite et non fin sur la 7 de Seine Saint-Denis

On vous l'avait dit, le spectacle est permanent dans la 7ème de Seine-Saint-Denis.

Dans
Le Point :
« Deux porte-parole face à face. Deux langues bien pendues. Dans la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis, le députée socialiste sortant Razzy Hammadi (porte-parole du PS) fera face au bouillonnant Alexis Corbière (porte-parole de Jean-Luc Mélenchon). Les hostilités ont d'ores et déjà commencé sur les réseaux sociaux, façon western. « J'annonce au député sortant, fais tes bagages, on arrive », aurait déclaré Alexis Corbière. Sur Twitter, Hammadi réplique : « Qui parle ? Alexis Corbière ? À Bagnolet comme à Montreuil, on connaît pas. » Ce à quoi Corbière répond : « On va vérifier le 11 juin... dans les urnes. » Cette ville est trop petite pour nous deux, cowboy... »
 

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 08:55
Législatives Seine-Saint-Denis : ça swingue dans la 7ème

La 7ème circonscription de Seine-Saint-Denis, c'est celle de Bagnolet et Montreuil.

On a beaucoup parlé de la concurrence
(le mot est faible) entre les deux candidats qui se réclament de Mélenchon, Alexis Corbière qui en était le bras droit pendant les présidentielles et Gaylord Le Chequer, adjoint au maire à l'urbanisme de Montreuil qui laboure la circonscription « à l'ancienne » avec le pcf depuis plusieurs mois. Les deux ont une suppléante de Bagnolet : C. Benabdallah (ancienne adjointe-au-maire d'Everbecq-2 de 2008 à 2014) pour Corbière et N. Simonnet (secrétaire de la fédération 93 du pcf) pour Le Chequer.

Le député sortant, Razy Hammadi, sera jugé sur son bilan : notons qu'après s'être présenté comme socialiste de gauche, laïque, il est devenu en cours de mandat un socialiste de droite à la laïcité plus que tiède. Après avoir longtemps cherché, il a fini par se trouver une suppléante, une ancienne principale du collège Travail à Bagnolet.

J.-P. Brard (le retour) a lui aussi réussi à trouver une suppléante : la titulaire d'un ticket radical de gôche qui devait se présenter avec comme suppléant J.-Ph. Carlin*, et qui s'est déclarée une fervente macroniste.

Bon, sachant que celui qui arrivera en tête de la gôche (Brard, Corbière, Hammadi, Le Chequer ou Serne) a toutes les chances d'être élu au 2ème tour dans cette circonscription fortement à gauche, faîtes votre choix.

N'oublions pas la candidate de droite LR, Manon Laporte et la néo-macroniste,
l'adjointe eelv Halima Menoudj** (sous Voynet puis sous Bessac) qui il y a peu … soutenait Serne le candidat eelv (dont la suppléante soit-dit en passant vient de faire un appel appuyé du pied aux islamistes ...)

Bon... nous ne connaissons pas encore ni le ou la candidatE du F Haine, ni les candidatEs du npa et de lo ...

Ajoutons-y un candidat d'un nouveau parti musulman : vous savez le type qui, élu à gauche à Bagnolet en 2014, s'était révélé islamiste et opposé au droit à l'avortement, conquis de haute lutte par les femmes. Vous savez, celui qui s'accroche à son fauteuil de conseiller municipal.

La violence des affrontements, la valse des candidatEs et des suppléantEs, tout est fait pour que nous ap
précions le spectacle :

nous avons aimé les pestilentielles, nous adorerons les législatives !

Pierre Mathon

*
J.-Ph. Carlin s'est donc une nouvelle fois sacrifié, comme il avait été déjà sacrifié aux municipales de 2014 de Bagnolet, sur l'autel de l'accord ps-dyn. cit.

** Pierre SERNEdéçu.(pris sur facebook le 13 mai) :

Puisque certain-e-s s'étonnent que je sois surpris de l'investiture En Marche pour Halima Menhoudj alors qu'elle me soutenait jusque là au point de participer à nos comités de campagne, voici le texte qu'elle avait diffusé il y n'y a pas si longtemps et qui faisait que, quoique n'étant plus EELV, tout le monde avait compris qu'elle soutenait ma candidature :

" A Montreuil, l’écologie doit se rassembler

Je vous écris aujourd’hui parce que comme vous, je souhaite que l’écologie gagne et soit au cœur de la campagne de la législative, quels que soient nos parcours politiques, nos engagements et nos combats antérieurs.

Ce rassemblement, cette campagne doivent susciter un nouvel espoir car nous tirons de ces dernières années une déception partagée avec la séquence des élections municipales et départementales.

Nous partageons donc une même espérance : la victoire de l’écologie en 2017.

Mon espérance, c’est de contribuer à reconstruire un élan collectif. Un élan qui doit nous permettre de fabriquer ensemble des formes d’implications renouvelées fondées sur la rencontre, la découverte, la volonté de partager et d’entreprendre ensemble.

Ce nouvel élan devra également appeler à la fraternité afin de résister à la vague du populisme et de l’égoïsme, du repli et de l’abandon de nos valeurs.

Le ciment de cet élan doit bien évidemment être celui de l'écologie, cette écologie populaire et concrète qui rassemble les générations, les habitants dans leur diversité, qui font son originalité et sa force. 
 Cette écologie s'incarne déjà au quotidien, dans les choix que nos concitoyens sont de plus en plus nombreux à faire : pour une alimentation plus saine, des modes d'habitats plus participatifs et surtout des solidarités de proximité contre les gaspillages et pour l'entraide. Accompagner ces choix, s’inspirer de ce qui marche pour le généraliser... c’est aussi l’enjeu de la prochaine législative, qui ne doit surtout pas être un message mais qui doit partir de la réalité des territoires. Elle ne doit pas être enfermée dans des logiques de partis, mais elle doit être au cœur du terrain, au plus proche de nos habitants.

Cette réalité, Pierre Serne la connait bien et a su prouver notamment par son engagement en tant que vice-président du syndicat des transports Ile de France, qu'il défendait avant tout les intérêts des habitants.

Pour toutes ces raisons, j’appelle au rassemblement pour qu'il puisse porter pleinement le projet écologiste dans le débat local et national. Il saura mettre son expérience, ses convictions et sa capacité à dialoguer au service d'un projet toujours soucieux du mieux vivre ensemble, tous ensemble.

Je souhaite porter à ses côtés, une écologie qui construit, dialogue, agit et rassemble.

Halima Menhoudj "

Voilà. Chacun jugera de la loyauté pour ne pas dire de l'honnêteté de cette candidature "surprise".

Le suppléant de cette girouette serait un certain F. Tisseront …

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 06:51
« Lettre ouverte au Président de la République sur la place de l’écologie dans le futur gouvernement »

On n'a pratiquement pas parlé d'écologie à ce 2éme tour des présidentielles et on s'apprête à faire de même aux législatives. Cela n'empêche pas de se préoccuper de la place qu'aura l'écologie dans le futur gouvernement ... Voici la lettre ouverte, envoyée ce 9 mai, au nouveau président de la république par France Nature Environnement et six autres associations de protection de l'environnement :

« Lettre ouverte au Président de la République sur la place de l’écologie dans le futur gouvernement

Quelle place pour l'écologie dans le nouveau gouvernement ? Le Président récemment élu, Emmanuel Macron, dévoilera dans quelques jours le nom de son Premier Ministre. L’organisation de l’État et de son gouvernement reflète l’ambition que se donne un pays. Convaincues de l'importance d'accorder une place centrale à la transition écologique dans le quinquennat à venir, France Nature Environnement et 7 associations de protection de l'environnement s'​associent dans une lettre ouverte au nouveau Président de la République afin de souligner la nécessité d'un large ministère, avec à sa tête un ministre d’Etat, numéro deux du Gouvernement, en charge du développement durable.

Monsieur le Président de la République,

Nos associations tiennent à vous féliciter pour votre élection à la Présidence de la République. Nous souhaiterions pouvoir vous rencontrer dans les meilleurs délais afin d’évoquer la feuille de route du quinquennat pour la transition écologique.

Dans cette attente, nous souhaitons dès maintenant vous faire part de notre avis sur le périmètre du ministère en charge de l’environnement.

L’organisation de l’État et de son gouvernement reflète l’ambition que se donne un pays. Comme vous le souligniez dans votre programme, « la transition écologique est une priorité pour aujourd’hui qui affecte tous les secteurs de la vie économique et sociale ».

La pertinence d'un grand ministère, avec à sa tête un ministre d’Etat, numéro deux dans l’ordre protocolaire, en charge du développement durable (écologie, biodiversité, climat et énergie, transport, logement et urbanisme, aménagement du territoire, pêche et mer) initié dans la dynamique du "Grenelle de l'environnement"  a fait ses preuves et répondra à votre volonté d’un gouvernement resserré. De plus, des synergies institutionnelles fortes doivent être trouvées avec les ministères de la santé, du travail, de l'agriculture, des outremers, et enfin celui de l’économie tant leurs rôles et impacts sont essentiels pour l'environnement. Par ailleurs, vous aviez souligné dans votre programme l’importance d’une alimentation plus saine et avez annoncé la tenue d’Etats généraux de l'Agriculture et de l’Alimentation. Nous espérons donc que le futur gouvernement intégrera l’importance et la transversalité de cet enjeu, à la fois au niveau national et international.

De même, tout comme le Conseil National de la Transition Ecologique est ouvert aux acteurs économiques et sociaux, la gouvernance doit être améliorée en ouvrant les instances de concertation des secteurs économiques et sociaux à nos associations environnementalistes, dans une logique de réciprocité d'ouverture.

Nous espérons que vous serez sensible à ces arguments et au symbole fort que représente ce large ministère. Nous rappelons notre fort attachement au dialogue environnemental et espérons que vous vous engagerez à le renforcer. Cela est indispensable pour répondre à "l'urgence écologique" que vous aviez rappelée au soir du 23 avril.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Président de la République, l’assurance de notre très haute considération.

 

Michel Dubromel, président de FNE, représentée au Conseil National de la Transition Ecologique

Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO

Gilles Asenjo, Président de Surfrider Foundation

Pierre Perbos, président du Réseau Action Climat

Bernard Chevassus-au-Louis, président d’Humanité et Biodiversité

Cécile Ostria, Directrice générale de la Fondation Nicolas Hulot

Pascal Canfin, directeur général du WWF France

Florent Compain, président des Amis de la Terre »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 19:20
Présidentielles, les résultats du 2ème tour en France et à Bagnolet

Macron est donc élu avec 20 millions 700 000 suffrages contre 10 millions 600 000 suffrages à Le Pen : 66,1% des exprimés contre 33,9 %, plus de 32 points d'écart. Il y a eu, sur 47 millions 500 000 inscrits, 10 millions 100 000 abstentions, 3 millions de blancs et 1 million de nuls. (À noter que le nombre d'abstention et de blancs et nuls atteint un niveau record).

C'est fou le nombre de « résistants » de la dernière heure qu'il y a en France ! Surtout quand l'intox-culpabilisation a marché à fond … Tous s'y sont mis : le médef, les journaux faiseurs d'opinion, la gôche, la droite … Macron est passé entre les 2 tours de 8 millions 6 à 20 million 7. Le Pen est passée de 7 millions 6 à 10 millions 6.

Malgré une sous-estimation du vote-trouille de dernière minute, les sondages ont été fiables … À force de crier haro sur les sondages, certainEs y ont cru ..

En dépit du fait que Macron n'a pas encore obtenu - loin s'en faut – la majorité des députés (Ce sera bientôt les élections législatives, sans Fillon, l'homme qui rate un pénalty dans un but vide. On verra le résultat ...) Mais bon, au cas où vous ne le sauriez pas, cela ne dérange pas vraiment Macron de gouverner avec la droite ... pour ce qu'il a décidé de faire ...

À Bagnolet - et Macron vous en remercie Lol – vous avez été 8 969 à voter pour le banquier ultra libéral contre 1 779 à la facho. 83,46% contre 15,55% des exprimés. Ma grand-mère aurait parlé du marteau-pilon pour écraser une mouche ...
On dénombre 6 467 abstentions et 1 205 blancs (Il y a eu zéro nul, le cas n 'étant pas prévu dans les machines à voter électroniques qui ont été installées à Bagnolet à la fin d' Everbecq-1, malgré les éluEs vertEs).

http://ville-bagnolet.fr/tl_files/actualites/2017/2017-05/ElectionPresidentielle_2ndTour.pdf

Bref je serais tenté de dire à celles et ceux qui ont joué à nous faire peur et à celles et ceux qui ont eu vraiment peur : à vous de nous montrer que ce n'était pas seulement un alibi antifasciste facile et que vous êtes prêtEs à combattre les projets funestes du nouveau président de la République. Des manifs à plusieurs millions, ça aurait de la gueule.

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 18:33
Législatives : « vives » discussions entre france insoumise et pcf

Pour information (il est question de la circonscription Bagnolet-Montreuil) un article de dans Le Monde.fr du 5 mai 2017, de R. Besse-Desmoulières sur les les discussions entre la france insoumise et le pcf :

« Jean-Luc Mélenchon et le PCF en instance de divorce

 

A trois jours du second tour de la présidentielle entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, et après un débat violent entre eux, Jean-Luc Mélenchon et son équipe sont déjà dans les législatives. Et ils n’entendent pas faire dans la dentelle pour parvenir à leurs fins dans le bras de fer qui les oppose au Parti communiste. Les négociations-fleuves sur le sujet entre les deux ont pris un tour nouveau, jeudi 4 mai. Manuel Bompard, directeur de campagne de l’ex-candidat de La France insoumise, a envoyé un communiqué de presse accusant les communistes de chercher à « semer la confusion chez les électeurs » en « faisant croire que les candidats du PCF aux législatives ont le soutien de Jean-Luc Mélenchon ». « Il n’en est rien », précise-t-il.

En cause : l’utilisation de la photo du député européen sur les tracts de campagne de certains candidats communistes. Même si ce fut parfois du bout des lèvres, le PCF a apporté son soutien à la candidature de M. Mélenchon et nombre de ses élus lui ont accordé leur parrainage. « Nous dénonçons cette usurpation et nous décidons d’engager les poursuites judiciaires afin de faire cesser cette situation, puisque nos rappels à l’ordre répétés ne sont suivis d’aucun effet », écrit M. Bompard.

« L’heure est au rassemblement, pas à la polémique », lui répond Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, lui aussi dans un communiqué.

Devant la volonté de La France insoumise de présenter des candidats partout, y compris face aux députés communistes sortants, les deux forces tentent en vain, depuis des mois, de négocier un accord. Le score historique de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle (19,6 % des voix) peut leur laisser espérer de nouvelles conquêtes aux législatives. Mais, désunis, les chances de remporter la mise sont faibles, d’autant qu’ils vont devoir affronter, outre la droite et le FN, des socialistes, des écologistes et des candidats d’En marche !.

Dénouement attendu avant le 9 mai

Le mouvement de M. Mélenchon a proposé un accord national incluant la signature d’une charte qui impose un cadre commun (visuel et programmatique), une association de financement unique et une discipline de vote. Refus net du PCF. Des désistements réciproques sont alors envisagés. Mais Pierre Laurent, le numéro un communiste, juge finalement que « ce n’est pas à la hauteur » du résultat de M. Mélenchon au premier tour de la présidentielle et propose mardi une « bannière commune » qui pourrait « rassembler toutes les forces (…) pour gagner, qu’elles soient ou non dans La France insoumise ». M. Bompard critique alors « un partage du territoire : 50 % pour eux avec leur programme et leurs candidats et 50 % pour nous ». Loin de la « cohérence politique » revendiquée. Les deux parties se quittent sans convenir d’un nouveau rendez-vous.

Jeudi, après les menaces judiciaires de La France insoumise, chacun a dévoilé les courriers qu’ils se sont adressés depuis deux jours. Le PCF reste sur sa proposition de « bannière commune » quelque peu aménagée mais se dit prêt, en cas de nouveau veto, à entrer dans le détail de désistements réciproques. La formation de M. Mélenchon en propose 26 chacun (le PCF est parti sur 30 chacun), dont la liste était détaillée dans la lettre envoyée à Pierre Laurent.

Plusieurs points restent problématiques, comme l’ancienne circonscription de Jean-Pierre Brard à Montreuil (Seine-Saint-Denis), enlevée en 2012 par le socialiste Razzy Hammadi et que réclame La France insoumise pour le porte-parole de l’ex-candidat, Alexis Corbière (Se présentent aussi, face au ps, Gaylord Le Chequer rgc-pc et Pierre Serne eelv. Nous n'avons pas de nouvelles de JP Brard. Ne pas oublier non plus qu'il s'agit pour ces 4 candidats de battre la candidate de droite au 2ème tour. Ndlr). Dénouement attendu au plus tard mardi 9 mai, date butoir fixée par M. Bompard pour aboutir. »

Pierre Mathon


 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 20:55
Pestilentielles, 2ème tour

Ah oui, ces pestilentielles de m. sont comme une télé-réalité … chacunE se passionne et perd son sang froid. CertainEs FrançaisES qui votent mlp ont la mémoire courte et nous sommes assailliEs pas des amiEs qui rejouent la Résistance. Je ne parle pas de ceux qui sont responsables par leurs politiques et leur mépris de la montée du F Haine.

Bon, cette farce à grand spectacle nous ferait presque oublier que l'instant est grave. Ça a commencé avec les emplois fictifs de Fillon, suivi de l'affaire des costards etc. : c'est l'histoire d'un mec qui rate un pénalty alors qu'il n'y a pas de gardien de but ...

Et nous voilà au 2ème tour somméEs de choisir entre une facho, dont la dédiabolisation n'est qu'une façade et un banquier qui se prépare à nous balancer des ordonnances qui nous feront regretter les 49.3 de Valls.

Pas de panique, cependant : les sondages (je sais bien que les unEs et les autres n'y croient que lorsqu'ils leur sont favorables) sont à 60-40, stables malgré les forcing des macronistes et des lepénistes. Ils le restent en dépit des gaffes (?) à répétition de Macron, qui fait tout pour perdre ...

Macron, quand il sera élu – dans un fauteuil - le 7 mai, va mettre en œuvre par ordonnances le dépeçage du droit du travail pour ensuite s'appuyer sur la droite et les droites du ps (Hollande-Le Drian et Valls) au parlement.

ET droite ET gôche …

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 20:29
Législatives : batailles en perspective entre le pc et les mélenchonistes



En vue des législatives, chacun se prépare.

Pour information lu ce 2
4 avril 2017 dans le Parisien.fr :

« 93 : la vague Mélenchon prête à déferler sur les législatives et à engloutir le PC

 

La tornade Mélenchon va-t-elle tout emporter sur son passage, et notamment le parti communiste ? Après le résultat canon (34 %) obtenu par le candidat de la France Insoumise dans le département, les couteaux s’aiguisent à l’approche des élections législatives des 11 et 18 juin. En doublant son score de 2012, Jean-Luc Mélenchon a créé une dynamique dont comptent bien profiter les candidats FI notamment quand ils se retrouvent face à des candidats… du Parti communiste.

Ce n’est pas un hasard si les proches de l’ancien sénateur socialiste ont choisi la Seine-Saint-Denis pour tenter l’aventure législative. Ainsi Alexis Corbière, porte-parole durant la campagne, s’est-il implanté dans la 7ecirconscription, à Montreuil-Bagnolet. Dans ces deux villes, le candidat à la présidentielle a atteint… 40 % des voix.

« La dynamique des législatives découlera des présidentielles, assurait Alexis Corbière au moment de son investiture. Elle dépasse ma propre personne. » En face, Gaylord Le Chequer, maire-adjoint à Montreuil et candidat Front de gauche, laboure le terrain depuis un moment et n’a pas l’intention d’abandonner. Contacté hier, il n’a pas donné suite à nos demandes d’entretien.

Eric Coquerel, porte-parole également, a lui choisi la 1re circonscription, notamment face à Frédéric Durand (PC). Bon choix si l’on en juge par les résultats que Mélenchon y a obtenus : Saint-Ouen 38 %, Saint-Denis Sud 43 %, L’Ile-Saint-Denis 45,5 % et Epinay-sur-Seine 36,3 %.

« Ces chiffres montrent l’efficacité de la démarche du mouvement, savoure Eric Coquerel. Nous avons vocation à recomposer l’espace politique car nous avons une offre différente des autres partis. Le PC ferait bien de tenter l’aventure avec nous. »

Mais pour l’heure, aucune négociation n’est entamée entre les deux formations et, surtout, le parti de Jean-Luc Mélenchon présente ses propres candidats dans toutes les circonscriptions. Sauf face à Marie-George Buffet dans la 4e et à Clémentine Autain dans la 11e. « Marie-George a contribué à créer le Front de gauche avec Jean-Luc et Clémentine a été une supportrice de la 1re heure, justifie Eric Coquerel. On ne leur oppose personne. »

Au PC, on tente d’afficher le rassemblement… sans préciser en faveur de qui. « Avec la politique désastreuse que va mener Emmanuel Macron, il faut des députés qui protègent les habitants du département, souligne Nathalie Simonnet, secrétaire départemental PC. Il ne faut donc pas se présenter divisés à ces élections. »

Elle n’oublie pas de rappeler que c’est dans les villes dirigées par le PC que Mélenchon a réussi ses meilleurs scores. « Nos candidats sont des candidats de terrain, légitimes depuis des années, souligne-t-elle. L’électorat PC est largement à la base de la victoire de Mélenchon. » Cela suffira-t-il a calmer l’appétit des candidats de France insoumise ?

leparisien.fr Sébastien Thomas »

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 07:45
Les résultats de l'élection présidentielle à Bagnolet

A Bagnolet, Mélenchon a obtenu 5 079 voix soit 40,23% des exprimés contre 2 941 soit 23,30% pour Macron, 1 270 voix soit 10,06% pour Hamon, 1 323 voix soit 10,48% pour le f haine et 1 232 voix soit 9,76% pour Fillon. Curieusement il a fallu attendre une heure assez tardive pour que le maire actuel déclare les résultats alors qu'avec les machines à voter électroniques, les scores sont connus immédiatement et qu'il suffit donc de faire l'addition des différents bureaux de vote... C'est d'ailleurs le seul intérêt de ces machines. En effet, les électeurs l'ont constaté dimanche, elles génèrent des attentes énormes.
Alors qu'il traînait à annoncer les résultats, l'actuel maire, visiblement mécontent des résultats et tout particulièrement de l'importance du score de Mélenchon s'en est pris à Brahim B. militant du parti de gauche en le traitant - au micro – de crapule.


En France, la droite majoritaire dans le pays a été privée de 2ème tour à cause de son représentant, pourtant très représentatif de la droite (tout pour ma g.), mais au passif personnel et au programme de revanche sociale qui se sont révélés intenables. Pour la gauche, c'était couru d'avance, elle était représentée par un candidats ni ps, ni eelv qui avait été abandonné – sans surprise - par les caciques du ps (mais aussi les électeurs) qui soutenaient plus ou moins ouvertement Macron, aboutissement des dérives hollandaises et barrage autoproclamé contre l'extrême-droite.
Nous aurons donc au 2ème tour l'extrême-droite avec la fille Le Pen et la finance avec Macron. Personnellement mon vote anti-fasciste de 2002 pour Chirac s'étant révélé inutile, je regarderai de près les sondages avant de me résoudre à voter Macron.

Le lien pour les résultats de Bagnolet, bureau par bureau :
http://ville-bagnolet.fr/tl_files/actualites/2017/2017-04/Election-Presidentielle-1er-tour-2017_-_Resultats_Sheet1.pdf

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article