Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 21:09

Snoopy sieste-3

 

Jacques Nio (l’UMP de Bagnolet) ne croyait sans doute pas à sa possible victoire aux municipales à Bagnolet. Mais il ne s’attendait pas non plus, en pleine vague bleue, à faire un score aussi nul, d’autant qu’il n’y avait pas de liste FN et qu’il s’était laissé aller à reprendre ses idées nauséabondes (sur son blog : http://www.bagnoletenvert.com/article-racisme-ignoble-derapage-de-l-ump-bagnolet-j-nio-sur-son-blog-121640321.html).

Nio poubelles 21juil13 marché Bagnolet

Son score (10,2 % au 1er tour et 12,8 % au 2ème) en dit long sur l’inconsistance de l’UMP à Bagnolet.

Jacques Nio (mais c’était Avant) s’efforçait de tenir un blog. Il s’y décrivait comme un opposant « farouche » (MDR). Il avait  même un jour menacé d’organiser une grande manifestation à la mairie … pétard mouillé. Il se disait aussi « constructif » : visiblement touché par les similitudes entre son maître (Sarkozy) et le maire de l’époque (Everbecq), il avait été jusqu’à proposer ses services …

Depuis 1 mois et demi J. Nio n’a plus produit un seul article sur son blog. Lors du dernier conseil municipal, il n’a pas prononcé une seule parole.

C’est plutôt une bonne chose, finalement.

Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 12:17

TDM 30janv14-1 - Copie

 

Lu dans Le Parisien du jeudi 3 avril 2014 : 

« Municipales

Bagnolet : Tony Di Martino (PS) a la victoire modeste

BASTION COMMUNISTE depuis 1928, Bagnolet est la seule ville de Seine-Saint-Denis, une des rares de France, que les socialistes ont conquise. Le vainqueur, Tony Di Martino, qui a fusionné au second tour avec la liste Dynamique citoyenne de Mohamed Hakem, garde cependant la tête sur les épaules et affiche une victoire modeste. « Je me prépare depuis longtemps à ce moment. Mais je n’ai fait que 35 %, ce n’est pas non plus un raz-de-marée. Je le dois aussi à mes partenaires. Il va falloir travailler d’arrache-pied », avance-t-il. Le socialiste doit prendre ses fonctions samedi matin (à 10 h 30) lors du conseil municipal d’installation, que le maire sortant ouvrira avant de se retirer de la vie politique locale (lire ci-dessous).

Le nouveau maire va demander un audit financier, social et juridique

Élu depuis 1995, le militant socialiste de 46 ans est fils d’anciens ouvriers de l’usine Air Liquide. Son père Joseph, originaire des Abruzzes en Italie, était militant du PS. Il a participé au service d’ordre des campagnes de François Mitterrand en 1974 et en 1981. « J’ai passé mon enfance dans ses histoires. Il aurait été fier » sourit Tony Di Martino. Le nouveau premier magistrat est né à Bagnolet, où il a grandi et où beaucoup l’appellent affectueusement « Tony ». Son futur premier adjoint, Mohamed Hakem, est lui aussi de Bagnolet, c’est un enfant de la Noue.

« Ça fait maigre comme point commun », pointent des oiseaux de mauvais augure dans les rangs de l’opposition, pour lesquels « l’alliance promet d’être compliquée : Tony va se faire manger, Mohamed est un ambitieux. » Tony Di Martino reconnaît des différences avec Mohamed Hakem, qui était l’adjoint à la jeunesse de Marc Everbecq (Mohamed Hakem a été immédiatement mis par Everbecq dans l’impossibilité de travailler dans le cadre de sa délégation. Ndlr), mais il préfère parler de complémentarité. « Il est peut-être plus à gauche que moi mais nous avons l’intention de mettre en place une braie cogestion de la ville. Quand on regarde les résultats bureau par bureau, on est complémentaires », explique-t-il. Un avis partagé par son colistier.

Preuve de cette dynamique d’ouverture, dans la nouvelle majorité, dans la nouvelle majorité, le PS a 15 élus (dont quelques citoyens non-encartés Ndlr), et Mohamed Hakem, qui avait obtenu seulement 10 % au premier tour, en a 12. Dans l’opposition, les communistes on 6 conseillers municipaux (Nous ne connaissons pas la répartition entre PC, PG et non-encartés. Ndlr), les écologistes 4 (dont 2 EELV. Ndlr) et la droite 2.

Complémentarité ou non, la tache ne va pas être mince dans la ville qui souffre d’un endettement de quelque 113 M€. Parmi les premières mesures de la nouvelle équipe, mettre en place une commission des logements sociaux, demander un audit financier, social et juridique, annuler le permis de construire des tours à la Noue (À notre connaissances les permis de construire sur ces tours de bureaux hôtel et réidences n’ont pas été signés. Mais il y a d’autres permis de construire à retirer, modifier etc. Ndlr) et demander un report pour la mise en place des rythmes scolaires.

MARIE-PIERRE BOLOGNA

 

L’aigreur de Marc Everbecq

Arrivé 4e au premier tour, le maire sortant communiste Marc Everbecq, qui n’avait pas obtenu l’investiture de son parti (c’est son premier adjoint Laurent Jamet qui conduisait la liste PC), avait décidé de ne pas retirer sa liste pour le second tour. Trois jours après le scrutin, il est particulièrement amer. « J’ai été désavoué par les caciques communistes qui n’ont pas compris ma vision innovante de l’urbanisme. Ils n’ont pas compris que j’aille moi-même voir les promoteurs. Ce n’était pas, comme ils ont dit, à des fins personnelles, mais pour attirer plus efficacement l’investissement. Quand on voit la déculottée d’autres élus communistes dans le département, qui sont eux, bien restés dans les clous des règles urbanistiques (Everbecq reconnaît qu’il n’est pas resté « dans les clous » des règles urbanistiques. C’est du lourd ! Ndlr), on est en droit de se poser des questions, non ? » analyse l’ancien maire.
En attendant, il a créé une association depuis laquelle il entend jouer un rôle de la vie politique locale, et souhaite « bon courage à Tony, qui n’arrivera jamais à avancer, tous les projets sont condamnés à rester au milieu du gué à Bagnolet », conclut-il.

 

M.-P. B. »

 Pierre Mathon


Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 09:29

P3300007

 

« ELECTIONS MUNICIPALES 2È TOUR : COMMUNIQUÉ DE TONY DI MARTINO ET MOHAMED HAKEM

Bagnolet, le 31 mars 2014

Les Bagnoletaises et les Bagnoletais ont fait le choix de l’alternance à gauche lors du second tour des élections municipales du 30 mars 2014 à Bagnolet.

Avec 35,56% des suffrages, la liste du rassemblement citoyen pour Bagnolet a été investie de la difficile mission de redresser notre ville dans la justice sociale, la concertation, la transparence et l’exemplarité.

Nous sommes conscients des attentes des Bagnoletais et de l’ampleur de la tâche à accomplir.

Nous prenons nos fonctions sans triomphalisme, sans esprit de revanche, et avec pour seul guide l’intérêt des Bagnoletaises et des Bagnoletais.

Le travail commence, il s’appuiera sur des services municipaux et une opposition enfin respectés.

Les habitants seront au cœur de la décision municipale, consultés sur tous les projets qui les concernent et régulièrement associés au sein des conseils de quartier.

Dès les prochains jours, nous avons l’obligation de faire adopter un budget de transition prenant acte de la gestion passée et préparant la réalisation de nos engagements.

Dès celui-ci, nous ferons de nos priorités : l’éducation, la jeunesse, le service public local et la démocratie participative le cœur de notre action.

Ensemble, élus, associations et citoyens, nous donnerons un nouveau souffle à Bagnolet.

Tony Di Martino & Mohamed Hakem »

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 07:46

TDM MH 30mars14-1

 

Ci-dessous un article de Libération sur le résultat des municipales à Bagnolet

« Bagnolet la rouge vire au rose

 

C'est le PS qui aura la responsabilité de redresser la ville, après deux mandats du controversé maire communiste.

A Bagnolet, les quatre candidats en lice au second tour affichaient une même ambition : refaire de leur commune une « ville normale », après deux mandats du très controversé Marc Everbecq (PCF). C'est au socialiste Tony di Martino que reviendra cette tâche : il l'a emporté avec 35,5% des voix, devant le candidat du Front de Gauche Laurent Jamet (31,4%), l'écologiste Mireille Ferri (20,3%) et l'UMP Jacques Nio (12,7%). Laurent Jamet semble donc ne pas avoir récupéré l'intégralité des 15,9% réalisés au premier tour par le maire sortant, désavoué par le PCF avant le scrutin. Avec Bobigny et Saint-Ouen, ce sont donc au moins trois villes communistes de Seine-Saint-Denis qui ont basculé ce dimanche - au profit du centre et de la droite pour les deux premières. 

Le nouvel édile devra assainir les finances de la commune, l’une des plus endettées de France. Il aura également à achever le très dispendieux chantier du centre-ville et rationnaliser la gestion du personnel municipal - augmenté de nombreuses embauches de complaisance. Des défis d'autant plus délicats que les deux principaux candidats reconnaissaient ignorer la situation réelle de leur ville, en raison de la gestion opaque de l'équipe sortante. «Ce n’est pas un squelette qu’il y a dans les placards, c’est un cimetière», souriait-on dans l'entourage de Di Martino vendredi.

Dominique Albertini » 

Il est à noter que Bagnolet est la seule ville en France gagnée par le parti socialiste. Il est clair que des facteurs locaux ont joué à plein.

Même si la tête de liste et un certain nombre de ses colistiers sont socialistes, la victoire de dimanche dépasse de loin cet aspect partisan.

C’est d’ailleurs la raison de notre soutien à Tony Di Martino et à sa démarche. Le Rassemblent auquel nous avions appelé s’est finalement opéré – partiellement - après le 1er tour.

Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 09:28

TDM 30mars14-4

 

Bon, il n’y a pas que de bonnes nouvelles avec ces élections municipales. Mais permettez-nous de savourer la victoire bagnoletaise de la liste conduite par Tony Di Martino.

salle 30mars14-2

Quelques photos supplémentaires de cette soirée historique.

 

MH 30mars14

TDM 30mars14-5

TDM 30mars14-9

MH 30mars14-2

TDM 30mars14-6

TDM DG 30mars14

Avec Daniel Guiraud

 

PM 31mars14

TDM Troussel 30mars14

Avec Stéphane Troussel

 

tdm mc 30mars14

TDM MH 30mars14-1

 

PM 30mars14

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 00:20

P3300007.JPG

 

La liste de Tony Di Martino a gagné l’élection municipale de Bagnolet

Nous avons obtenu 3 137 voix soit 35,56 % et 27 élus.

La liste de Laurent Jamet (1er adjoint sortant et FdeG) a obtenu 2 766 voix soit 31,35 % et 6 élus, celle de Mireille Ferri (eelv) 1788 voix, 20,26 % et 4 élus ; celle de Jacques Nio (UMP) 1130 voix, 12,81 % et 2élus.

tdm-mc-30mars14.jpg

Avant de se colleter avec les dures (le mot est faible) réalités de la gestion, savourons cet instant !

PM-31mars14.jpg

TDM-30mars14-9.jpg

Voici le mot de remerciement de Tony Di Martino :

« Merci à tous les Bagnoletais qui ont porté la liste que j'avais l'honneur de mener à la victoire ce soir.
Ensemble, avec l'équipe de Mohamed Hakem et Dynamique Citoyenne, ainsi que tous les habitants de notre ville, nous nous mettrons au travail pour le bien-être de Bagnolet !
Notre ville a besoin de sérénité, d'apaisement et de rassemblement, nous nous y employons dès ce soir 
»

À suivre

PM-30mars14.jpg

Pierre Mathon.

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 11:16

TDM et MH s'unissent

 

Dimanche 30 mars, les citoyens de Bagnolet ont l’occasion de mettre fin à la gestion catastrophique d’Everbecq-Jamet en votant pour la liste du « Rassemblement » citoyen de Tony Di Martino et Mohamed Hakem.

L’intérêt général des Bagnoletais doit primer sur toute autre considération.

23mars14 tapez 5

Tapez 5.

 

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 11:12

mairie-de-bagnolet.jpg

 

Écologistes, nous avons créé les Verts à Bagnolet et nous travaillons sans relâcher nos efforts à l’avancée concrète des idées écolos. Nous l’avons fait comme responsables des Verts, comme élus. Nous le faisons aujourd’hui comme citoyens écologistes.

Dès le début, compte tenu de la situation particulière de Bagnolet, nous avons milité pour un rassemblement au premier tour afin d’en finir avec la majorité sortante qui a fait tant de dégâts à Bagnolet.

Mireille Ferri a délibérément choisi de présenter sa propre liste au risque de faire le jeu de celle de l’encore-premier-adjoint.

Par ailleurs nous connaissons bien M. Ferri et son objectif de densifier la banlieue : c’est tout le contraire du combat écologiste que nous menons à Bagnolet, depuis toujours, mais aussi à Montreuil, à Romainville (etc.) … en Ile-de-France pour le droit à un cadre de vie de qualité et une ville à dimension humaine.

Force est de constater aussi que le programme de la liste conduite par M. Ferri n’est pas vraiment écolo.

Les dernières péripéties de la campagne électorale n’ont fait que conforter notre conviction écologiste et citoyenne.

Arrêtons-nous un instant sur le comportement incroyable de M. Ferri après le 1er tour : elle sollicite la droite, a des contacts avec le maire sortant et son équipe, elle méprise la liste « Dynamique citoyenne » ainsi qu’« Un nouveau souffle pour Bagnolet », disant tout puis son contraire. Elle refuse les propositions très constructives et ouvertes que lui fait la liste de Tony Di Martino dans le cadre du nécessaire rassemblement à trois, c’est-à-dire des trois listes qui s’opposaient à la municipalité sortante.

La preuve est faite : l’objectif de Ferri n’est pas de s’unir aux bonnes volontés pour  s’engager et travailler pour notre ville afin de sortir Bagnolet de la situation catastrophique dans laquelle l’a plongée la gestion désastreuse d’Everbecq et de Jamet.

Ecologistes, nous ne pouvons pas voter pour elle et nous appelons les électeurs écologistes de Bagnolet à voter massivement pour la liste de Rassemblement citoyen de Tony Di Martino et de Mohamed Hakem.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 17:46

TDM-et-MH-s-unissent.jpg

 

L’heure est au rassemblement pour en finir avec les turpitudes de la majorité sortante.

Les listes présentes au premier tour « Un nouveau souffle pour Bagnolet » de Tony Di Martino et « Dynamique citoyenne » de Mohamed Hakem se présentent unies au deuxième tour ce dimanche 30 mars.

« Le rassemblement citoyen pour Bagnolet » tient sa réunion publique vendredi 28 mars à 19 heures 30 à la salle Pierre et Marie Curie sur la dalle Maurice Thorez.

À vendredi, donc !

 

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 11:31

92 V Hugo 23nov13-8

À lire absolument : ce communiqué factuel établit la chronologie précise et les détails des négociations qui ont eu lieu entre les deux tours.

 « ÉLECTIONS, LISTES ET FUSIONS : NOTRE COMMUNIQUÉ

Bonjour à tous,

Vous êtes nombreux  à nous contacter, voire nous interpeller, sur le déroulement des élections Municipales à Bagnolet, et la tension est encore montée d’un cran ces dernières 72 heures alors que le 2ème tour approche.

Une chose est déjà acquise : Marc Everbecq, après 2 mandats catastrophiques ne sera pas maire. Il vient de jeter l’éponge après un résultat de 15% au premier tour.

Revenons maintenant au 2ème tour car si nous prenons la décision de diffuser ce communiqué, c’est que nous pensons qu’il faut clarifier sereinement les choses.
Le fait que vous vous adressiez à nous, Catherine Denis et Marilou Brossier, respectivement présidente et secrétaire générale de l’association, est compréhensible puisque nous sommes également engagées au titre de « société civile » auprès de la liste de TONY DI MARTINO – désormais intitulée le « Rassemblement Citoyen pour Bagnolet » depuis la fusion avec Dynamique Citoyenne, liste de Mohamed Hakem.

L’idée n’est pas de faire du prosélytisme, mais bien d’offrir notre point de vue alors que les discussions vont bon train sur le Jardin Partagé et les réseaux sociaux. La confusion régnant, autant « percer l’abcès », car une fois les élections passées, nous allons continuer à vivre ensemble et à partager les projets passionnants qui nous animent.

Quel est donc l’objet de toutes vos interrogations ou interpellations ? Bien sûr la question de la fusion/non-fusion concernant les trois listes des candidats Tony Di Martino, Mohamed Hakem et Mireille Ferri.

Le scénario espéré par tant de Bagnoletais – une fusion des trois listes – n’a pas vu le jour et aujourd’hui ce sont les listes de Tony di Martino et Mohamed Hakem qui ont fusionné. Mireille Ferri et ses colistiers ont pris la décision de partir seuls.

Que s’est-il passé ? Pourquoi passer à côté d’une occasion historique de garantir une victoire quasiment assurée à l’alternative pour notre ville ?

Catherine et moi-même avons assisté personnellement à un certain nombre d’échanges et de réunions lors de ces 48h décisives et nous avons donc été témoins de la situation heure après heure. On pourra le discuter, l’approuver ou le rejeter : ce sont sincèrement les choses telles que nous les avons vécues.

A propos de la fusion à « 3 » :

Oui il y avait bien un processus engagé dès le lendemain du premier tour des élections pour une fusion des trois listes sur la base d’une proportionnelle intégrale avec une gouvernance partagée : Tony di Martino (Un Nouveau souffle pour Bagnolet), Mireille Ferri (La liste Citoyenne) et Mohamed Hakem (Dynamique Citoyenne). Tony di Martino étant en tête, il était naturel qu’il reste le candidat au poste de maire et un projet de répartition « à la proportionnelle » demandé par Dynamique Citoyenne et accepté par tous a été élaboré.

La proposition de rencontre « à trois autour d’une table » pour discuter a été d’emblée rejetée par Mireille Ferri : elle préférait voir les deux listes séparément et convenir d’un rendez-vous commun plus tard dans la soirée de lundi. Soit, il ne faut pas trainer cependant car le dépôt de la liste devait s’effectuer le mardi en préfecture.

Une première rencontre s’est donc déroulée avec Mireille Ferri et quelques membres de sa liste le lundi soir à 18h.  Afin de donner toutes les chances à cette fusion historique, Tony di Martino a soumis la proposition suivante : sur une base de 30 élus en cas de victoire, 13 seraient revenus à la liste de Tony Di Martino, 11 à la liste de Mireille Ferri, 6 à la liste de Mohamed Hakem.

Le poste de 1er adjoint revenait à la liste de Mireille Ferri, ainsi qu’un poste de vice-présidence à Est Ensemble, un poste de Vice-Président à Est Ensemble revenant également à la liste de Mohamed Hakem. Mireille Ferri a proposé un « mode opératoire » afin que la liste puisse être déposée le lendemain, avant midi en préfecture. Elle nous a informés qu’elle soumettrait ces propositions à son collectif et qu’elle nous recontacterait à 22h au plus tard.

Aucune divergence de fond n’apparaissait alors. Il est également convenu que les représentants des 3 listes se retrouvent en soirée.

La liste de Mohamed Hakem devait encore rencontrer la liste citoyenne, puis celle de Tony Di Martino.

Après leur rencontre entre la Liste citoyenne, l’équipe de Mohamed Hakem nous rejoint comme convenu, et nous annonce leur accord pour une fusion à 3 listes.

Nous avons alors attendu l’appel de Mireille Ferri prévu à 22H. Cet appel n’arrivant pas, Tony appelle Mireille à 23h48, en présence d’un certain nombre d’entre nous et de représentants de la liste de Mohamed.

Mireille informe alors Tony de son refus de fusionner avec notre liste. Elle nous précise qu’elle maintiendra sa liste ou tentera de fusionner avec Mohamed.

C’est le coup de massue et nous sommes tous abasourdis. Incompréhension et colère, pourquoi nous avoir fait attendre toute une journée et avoir laissé la perspective d’un accord pour finalement briser le processus à plus de minuit ?

A cette heure, nous apprenons également que des contacts entre des émissaires de Marc Everbecq et la liste de Mireille Ferri ont eu lieu avec la prise en compte d’une partie de l’électorat du Maire déchu.

Le doute sur la sincérité de Mireille Ferri s’installe. A quoi joue-t-elle ? Pourquoi nous tromper ainsi alors que nous étions en processus de négociations pour une fusion ? Les dénégations de l’équipe de Mireille Ferri qui crie à la manipulation sont vite balayées via des prises de paroles de sa propre équipe sur les réseaux sociaux et l’article du Parisien du mardi 26 mars qui enfonce le clou.

Tony di Martino, Mohamed Hakem et l’ensemble des colistiers se sentent bafoués et trompés. On nous a menti et baladé. Tony di Martino écrit un article pour déplorer ces agissements.

Rendez-vous est pris le lendemain avec Mohamed pour voir quelle sera sa position face à trois alternatives : partir avec Tony Di Martino, Mireille Ferri ou se maintenir seul.

Mardi matin, Mireille Ferri met en ligne un article sur son site qui annonce que la Liste Citoyenne part SEULE pour le deuxième tour, Mohamed Hakem préférant s’allier à Tony di Martino, alors que son équipe est encore en discussion et n’a tranché sur rien. Ces faits sont corroborés par des colistiers de Mohamed sur les réseaux sociaux. Mireille Ferri a d’ailleurs modifié son communiqué en cours de journée, preuve que ses informations étaient fausses.

En début d’après midi, Tony di Martino prend contact avec Mohamed Hakem et convient d’une rencontre. Une fusion est finalisée sur la base d’un partage des responsabilités et de la gouvernance. Après quasiment deux nuits blanches, nous sommes tous épuisés, mais contents, il nous paraissait important de rétablir un certain nombre de faits.

Notre liste se nomme désormais « Le Rassemblement Citoyen pour Bagnolet » »

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipales 2014
commenter cet article