Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 12:24
Sur l’expulsion de la cité Gagarine à Romainville et le refus d’appliquer la décision de la Justice

Au sujet de l’expulsion d’une famille à la cité Gagarine et du refus de la maire de la commune d’appliquer la décision de la Justice, nous piblions ci-dessous les « Propos du père François » du 2 novembre 2015 :

« Récapitulons.

Il y a eu à Gagarine l’expulsion d’une famille, les Diassiguy.

Cette expulsion a eu lieu au milieu d’une débauche de moyens policiers que rien n’expliquait ni ne justifiait, sauf la terreur de la municipalité et le fait que nous sommes dans la circonscription du « parrain du 93 » (dixit Dominique Voynet) que cette affaire emmerde diablement, vu qu’il se présente aux élections régionales et que, quand on affirme qu’on va régler tous les problèmes d’une région, il vaudrait mieux commencer par « balayer devant sa porte », ce qui n’est évidemment pas le cas aujourd’hui.

L’expulsion s’est passée dans des conditions violentes.

L’un des défenseurs a même la main brisée.

Saisie, la justice a rendu un jugement que je qualifierai de « convenable ».

Elle n’annule pas le jugement d’expulsion, mais l’assortit d’une clause suspensive qui dit que, si dans les 12 mois, la famille a réglé sa situation financière, elle restera définitivement dans les lieux.

Dans le cas contraire, elle devra définitivement quitter les lieux.

Que fait la municipalité ?

Elle dit que, l’expulsion ayant eu lieu avant le rendu du jugement, elle n’a pas à en tenir compte, ni donc à réintégrer la famille Diassiguy dans les lieux .

Elle avait tenu un peu le même raisonnement dans le cas du Grand Ségur, en pure perte, et c’est ce qui va se reproduire cette fois, je l’espère bien, comme j’espère qu’elle sera condamnée aux dépens et à verser des dommages intérêts à la famille qu’elle poursuit de sa vindicte.

Ca commence à bien faire, ces gens qui se comportent en terrain conquis et ne veulent pas comprendre qu’ils sont à notre service et non pas nous au leur.

J’ai rencontré hier un ami qui ne me semblait pas convaincu du bien fondé du combat que nous menons pour défendre la famille Diassiguy.

Je vais donc, surtout pour lui, redéfinir ma position.

Je ne suis ni populiste, ni démagogue.

J’estime que chacun doit payer son loyer, d’autant que les aides sociales sont là pour aider les nécessiteux.

J’avais été scandalisé, en son temps, quand la maire Valls, en compagnie de Jacques Champion et de Stéphane Weisselberg, était allée reloger de force une famille qui venait d’être expulsée (tu t’en souviens, Jean, toi qui déclaras alors : « si c’est comme ça, on n’a plus qu’à mettre les clés en vrac au milieu des cités et à demander aux gens de venir se servir »).

J’aurais honte, d’autre part, d’exploiter le malheur des gens, à des fins autres que la justice.

Voilà qui est clair, je pense.

La famille Diassiguy, j’ai été amené à m’intéresser à son cas, car j’ai un peu fréquenté Gagarine, ces temps derniers, depuis que CV tente d’y imposer une rénovation urbaine sans concertation préalable ni respect des formalités prévues par la loi.

Son expulsion a été conduite dans des conditions révoltantes.

Les manifestations qui ont suivi ont toujours été pacifiques et on est stupéfait de voir l’importance des services d’ordre qui ont été mis en place à ces occasions, au point qu’on en vient à se demander si de mauvaises gens ne désirent pas, par là, attirer les protestataires de Gagarine dans un circuit de provocation.

Les Diassiguy, nombreux, très nombreux, trop nombreux peut-être aux yeux de certains, ne forment pas un groupe social à la dérive.

Tous les enfants sont scolarisés, et les aînés réussissent même de très bonnes études (j’en ai rencontré un, hier, j’ai longuement parlé avec lui et je puis vous dire que je souhaiterais qu’un certain nombre des pauvres hères qui forment notre conseil municipal lui ressemblent).

Si mon ami d’hier avait le moindre doute, le jugement que vient de rendre la Cour d’Appel devrait contribuer à le convaincre : si la décision d’expulsion est maintenue, un délai est accordé à la famille ; si à l’issue d’une période de 12 mois sa situation est régularisée, elle sera maintenue dans les lieux.

Si la somme qu’elle doit aujourd’hui ne correspond vraiment qu’aux APL bloquées par la CAF (si ce n’est pas vrai, que l’OPHLM démontre le contraire) on ne comprend même pas qu’il y ait eu expulsion, et on attend avec confiance l’issue du délai de 12 mois.

Mais voilà.

On a affaire, à Romainville, à une sacrée maire, et la voici qui, alors que tout semblait réglé, décide que les Diassiguy ne seront pas relogés « parce que l’arrêt de la Cour d’Appel est intervenu alors que l’expulsion avait déjà eu lieu ».

Cette lamentable argutie ne résistera pas en justice, je l’espère bien et je conseille aux expulsés de demander des dommages intérêts pour le « pretium doloris » subi par eux (les jeunes enfants scolarisés ont été relogés à Noisiel, en Seine et Marne ; on imagine comme il est facile pour eux de rejoindre leurs écoles à Romainville).

J’aimerais, quant à moi, que la maire Valls se voie infliger une amende pour son attitude inqualifiable qui s’apparente, je pense, à une tentative de faire obstruction à la loi.

Je ne serais pas aussi véhément, toi, mon ami d’hier, s’il s’agissait de locataires malhonnêtes ou d’escrocs.

Les Diassiguy, comme aurait dit Brassens, c’aurait pu être toi, c’aurait pu être moi.

Salut à toi.

Salut à tous.

François Le Cornec.

PS : La fiesta organisée hier en soutien aux expulsés a été une grande réussite.

Vous en verrez les images sur les réseaux sociaux.

Elle a duré de 14 à 19 heures, longue période que les très nombreux gendarmes mobiles mobilisés ont passée à roupiller devant la mairie …

Re PS : la maire ayant affirmé par écrit qu’il y avait, dans le parc HLM de Romainville 1150 impayés sur 3500 logements, et l’OPHLM lui-même ayant pour ce même chiffre avancé un pourcentage de 0,2%, nous exigeons que la municipalité ou l’OPHLM nous fournissent les chiffres véritables. »

Sur l’expulsion de la cité Gagarine à Romainville et le refus d’appliquer la décision de la Justice
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 16:21
« L’île des loisirs », l’automne, le tas de sable et le bois de Romainville …

Où en est le projet de comblement des carrières de gypse de Romainville et de l’aménagement de l’île régionale des loisirs ? À propos, on ne dit plus « base », mais « île », ça fait plus écolo … !

Nous sommes allés faire un tour sur le site ce matin jeudi 29 octobre et avons pris quelques photos.

Nous vous tiendrons informés de ce chantier coûteux de 15 millions d’euros (en tout cas bien plus coûteux que la solution d’un observatoire populaire de la biodiversité, proposée par l’association des « Amis de la Forêt de la Corniche des Forts ».

Le projet actuel, outre qu’il est ruineux, qu’il ne concerne pas la totalité du terrain, qu’il ne garantit nullement le comblement convenable et sécure des galeries des anciennes carrières de gypse affirme vouloir recréer une biodiversité qui était en train de se recréer d’elle-même (voir ces magnifiques photos du couvert automnal …). Comprenne qui pourra …

Bref, nous vous en repa
rlerons.

Pierre Mathon

« L’île des loisirs », l’automne, le tas de sable et le bois de Romainville …
« L’île des loisirs », l’automne, le tas de sable et le bois de Romainville …
« L’île des loisirs », l’automne, le tas de sable et le bois de Romainville …
« L’île des loisirs », l’automne, le tas de sable et le bois de Romainville …
« L’île des loisirs », l’automne, le tas de sable et le bois de Romainville …
« L’île des loisirs », l’automne, le tas de sable et le bois de Romainville …
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 07:03
Photos de la Journée du Patrimoine ASVR ce 20 septebre
Photos de la Journée du Patrimoine ASVR ce 20 septebre

Comme nous en avions informé nos lecteurs, la maire de Romainville, a interdit à l’archéologue, qui avait donné son accord, d’intervenir le 20 septembre lors de l’initiative de l’ASVR (« Association de Sauvegarde du Village de Romainville »), dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine*.

J’avais dû le remplacer ce jour-là, au pied levé.

Voici le courrier recommandé que l’ASVR vient d’adresser à la maire de Rom
ainville :
« Madame Corinne Valls, Maire de Romainville

Objet : Journées Européennes du Patrimoine 2015.

Romainville, lundi 28 septembre 2015

Madame le Maire,

Cette année comme tous les ans dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, l’ASVR a organisé samedi 19 septembre à Romainville, un évènement culturel tout public. Cette année, pour répondre au thème « Le Patrimoine du 21e siècle, une histoire d’avenir », l’ASVR a animé 3 conférences en rapport avec le projet de la future Ile de Loisirs de la Corniche des Forts. Par courriel nous vous avons invitée, et envoyé au préalable notre programme.

Dans ce programme, Ivan Lafarge archéologue au service Archéologie et Patrimoine du département, devait intervenir comme conférencier pour traiter de l’historique du gypse, ses gisements, son exploitation, et ses diverses utilisations. Pour information, vous trouverez en pièce jointe, copie de notre courrier du 14 août à l'attention de M. Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de Seine St Denis.

M. Lafarge, trois jours avant son intervention, nous a annoncé que son service venait de recevoir un appel de la Mairie de Romainville lui demandant de ne pas donner sa conférence. Contre son gré, M. Lafarge a respecté cet ordre sans en comprendre le sens.

Nous tenons à vous faire savoir Madame le Maire, que nous condamnons fermement cette attitude méprisante envers le travail remarquable de M. Lafarge, et insultante envers sa personne. Nous condamnons l'attitude incompréhensible de la Mairie qui, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, a privé ses habitants d’un savoir sur le patrimoine industriel historique de sa ville.

Nous vous prions, Madame le Maire, de bien vouloir nous donner les raisons qui ont motivé cette décision surprenante. Les nombreux visiteurs présents samedi, les invités de l’ASVR et nous-mêmes, sommes en droit d'obtenir des explications.

Dans l'attente de celles-ci, veuillez agréer, Madame le Maire, nos sincères salutations.

Julia Learmonth, Présidente ASVR »

Nous attendons la réponse …

Pierre M
athon


* Le texte publié par l’ASVR sur son blog :
« Beau succès pour notre évènement culturel inscrit au programme des Journées Européennes du Patrimoine 2015. Un public attentif et curieux sous un soleil radieux…

Parmi les 4 conférences de notre programme, sachez que celle sur le gypse-plâtre que devait animer l’archéologue Ivan Lafarge, a été interdite par la Mairie de Romainville ! En effet 3 jours avant, la Mairie de Romainville a appelé le service départemental où travaille Monsieur Lafarge pour exiger que celui-ci ne donne pas sa conférence à Romainville ! L’ASVR, qui n’a pas été informée par la Mairie de cette décision surprenante, réclame aujourd’hui une explication claire. Nous vous invitons à lire la lettre recommandée que nous avons envoyée à Madame le Maire, Corinne Valls. Pour une totale transparence, et dans un souci d’information, nous avons également envoyé une copie de ce courrier à l’ensemble des intervenants avec qui nous travaillons sur le projet de l’Ile de Loisirs de la Corniche des Forts ; à savoir :

- La Région IDF (M. Jean-Paul Huchon), propriétaire du site

- Le Département (M. Stéphane Troussel), employeur de l’archéologue Ivan Lafarge

- Le Syndicat mixte de la Corniche des Forts (Mme Martine Legrand), responsable du projet

- Les mairies des 3 communes qui avec Romainville accueillent l’Ile de Loisirs de la Corniche des Forts

Dans ces mêmes logiques de transparence et d’information, nous vous communiquerons via ce blog la réponse de la Mairie de Romainville. »

Interdit de la maire de Romainville : un courrier de l’ASVR
Interdit de la maire de Romainville : un courrier de l’ASVR
Interdit de la maire de Romainville : un courrier de l’ASVR
Interdit de la maire de Romainville : un courrier de l’ASVR
Interdit de la maire de Romainville : un courrier de l’ASVR
Interdit de la maire de Romainville : un courrier de l’ASVR
Interdit de la maire de Romainville : un courrier de l’ASVR
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 12:37
De la drogue et de l'argent ont été saisis mardi à Romainville (Seine-Saint-Denis) dans la cité Gagarine.  LP/M-P B.
De la drogue et de l'argent ont été saisis mardi à Romainville (Seine-Saint-Denis) dans la cité Gagarine. LP/M-P B.

Le Parisien d’hier 1er octobre nous informe d’une saisie de cannabis et d’argent à Romainville :

« Romainville : 10 kg de cannabis et 45000 € saisis dans une cité

INFO LE PARISIEN

C’est un joli coup de filet qu'ont réalisé mardi les enquêteurs de la brigade des stupéfiants (BS) de la police judiciaire parisienne. Agissant sur commission rogatoire, les policiers ont interpellé cinq hommes, soupçonnés de se livrer à un important trafic de drogue dans la cité Youri-Gagarine à Romainville (Seine-Saint-Denis).


Au cours de leur perquisition, les enquêteurs ont saisi près de 10 kg de résine de cannabis, 70 gr de cocaïne ainsi que 45 000 € en argent liquide. Ce mercredi, les auditions des cinq suspects étaient toujours en cours.
STÉPHANE SELLAMI »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 13:34
Attention, changement de salle pour la réunion de ce soir de « Romainville-sur-argile »

Décidément, la maire de Romainville ne recule devant aucune incorrection-ignominie pour contrecarrer les initiatives associatives. Après avoir fait interdire la présence du géologue qui devait parler des carrières de gypse à l’initiative de l’ASVR sur le patrimoine, ce samedi 20 septembre, elle vient de retirer – à la sauvette - son accord à une autre association « Romainville –sur-argile pour la salle du conseil municipal, en mairie pour ce soir 25 septembre.

Elle avait pourtant donné son accord il y a 3 mois. En catastrophe, l’association a du trouver une autre salle : l’AG et la réunion publique qui se déroule de 19h30 à 21h aura donc lieu dans la salle du presbytère, rue Veuve Aublet.

Pour information, voici le texte de l’affichette qu’apposera l’association :

« La réunion d’information-débats d’aujourd’hui se tiendra finalement dans la grande salle du presbytère, rue Veuve Aublet. La mairie de Romainville a en effet eu l’incorrection d’annuler au dernier moment l’autorisation qu’elle avait donnée le 16 juin d’utiliser la salle du Conseil municipal. Le prétexte de dernière minute « opération vigipirate sentinelle » mais en réalité aucun motif avouable crédible.
ROMAINVILLE-SUR-ARGILE
»

À ce soir, si vous voulez bien.

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 11:33
Romainville-Sud avec l’ASVR : vous prendrez bien un petit cocktail au trichlo ?

Ce samedi 19 septembre, lors du repas champêtre de l’ASVR à l’occasion de la journée du patrimoine, l’association « Romainville Sud » et Vincent offraient leur cocktail « trichlo » : oh, pas de trichlo dans ce breuvage, au demeurant peu alcoolisé (J’ai personnellement préféré le petit blanc de notre hôte, François) et composé de limonade, de vin blanc et de curaçao.

Comme quoi, l’humour est une « arme » dans la situation tragique des habitants de ce quartier pavillonnaire de Romainville, aux prises avec une "double peine" : la pollution au trichloéthylène due à l’activité de l’usine Wipelec ET un projet immobilier bétonnant, le tout avec la complicité des pouvoirs publics, au premier rang desquels, la mairie de Romainville.

Pier
re Mathon

Romainville-Sud avec l’ASVR : vous prendrez bien un petit cocktail au trichlo ?
Romainville-Sud avec l’ASVR : vous prendrez bien un petit cocktail au trichlo ?
Romainville-Sud avec l’ASVR : vous prendrez bien un petit cocktail au trichlo ?
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 09:42
Le patrimoine à Romainville avec l’ASVR, premières photos

Comme chaque année, nous nous étions donné rendez-vous avec l’ASVR pour les journées européennes du patrimoine.
A partir de 11 heures, plusieurs interventions ont été faite, sur la visite des spéléos en 1994 (il y a plus de 20 ans) dans les carrières de gypse, alors visitables par des spécialistes entrainés et équipés, (voir les magnifiques photos), sur le gypse, le plâtre et sa fabrication (que j’ai lu devant l’incroyable diktat (stalinien) de la maire de Romainville à l’encontre du conférencier qui avait été pressenti par l’association), sur l’argile omniprésente sur le plateau de Romainville et l’état des projets et des travaux sur la Base régionale des Loisirs, rebaptisée «Île des Loisirs ».

Nous nous sommes ensuite retrouvéEs pour un repas champêtre, pris en commun, dans le jardin d’un adhérent de l’association.

Quelques premières photos (merci aux spéléos et à Andrzej), sachant que nous reviendrons sur tout cela.


Pierre Mathon

Dans l'église Saint-Germain-l'Auxerrois
Dans l'église Saint-Germain-l'Auxerrois
Dans l'église Saint-Germain-l'Auxerrois
Dans l'église Saint-Germain-l'Auxerrois

Dans l'église Saint-Germain-l'Auxerrois

L'intérieur des carrières de gypse en 1994
L'intérieur des carrières de gypse en 1994
L'intérieur des carrières de gypse en 1994

L'intérieur des carrières de gypse en 1994

Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)
Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)
Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)
Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)
Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)
Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)
Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)
Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)
Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)

Bernard, Alain, Julia, Pierre(s)

Le repas "champêtre"
Le repas "champêtre"
Le repas "champêtre"

Le repas "champêtre"

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 13:12
Le patrimoine « plâtre » de Romainville etc. : avec l’ASVR ce samedi 19 septembre



L’Association de Sauvegarde du Village de Romainville (7 rue Joseph Bara 93230 Romainville Tél : 06 86 87 49 09 / e-mail : asvr93230@gmail) communique :

« ASSOCIATION de SAUVEGARDE du VILLAGE de ROMAINVILLE


Programme de l'ASVR pour les JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE 2015

(évènement tout public - accessible PMR - 100% gratuit)

SAMEDI 19 SEPTEMBRE 11H00 – ÉGLISE ST GERMAIN L'AUXERROIS / ROMAINVILLE

- EXPO PHOTOS DES GALERIES SOUTERRAINES DES ANCIENNES CARRIÈRES : Extraordinaires images réalisées en 1995 par le Club romainvillois de spéléo GASPAR (Groupe Associatif Spéléo Plein AiR). Cette exposition sera commentée.

- CONFÉRENCE SUR LE GYPSE-PLÂTRE, son histoire, son exploitation, sa transformation et son utilisation en Ile de France. L'inventaire et la sauvegarde des principales caractéristiques patrimoniales des carrières de Romainville. Conférence animée par Ivan Lafarge, archéologue au Service Patrimoine et Archéologie du Conseil Départemental de Seine St Denis.

- COURT EXPOSÉ SUR L'ARGILE, sa présence dans les sols de Romainville, les conséquences et les risques sur l'environnement et l'urbanisme. Court exposé animé par Pierre Pouey-Mounou, Président de l'Association "Romainville sur Argile".

- "ILE DE LOISIRS DE LA CORNICHE DES FORTS", brève présentation des travaux en cours de la 1ère phase d'aménagement de la future "Ile de Loisirs de la corniche des forts". Présentation qui ouvrira le débat public sur les propositions de l'ASVR pour la sauvegarde du patrimoine naturel et industriel de ce site exceptionnel, dans le cadre de la dernière phase d'aménagement à venir.

- 12H30 Buffet champêtre et en musique pour prolonger la fête.

Dans l'espoir de vous voir nombreux ».

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 20:29
Romainville-plage, la 1ère phase de la base des loisirs régionale se met en tas

La Région a , comme on le sait, entrepris de coûteux travaux de comblement d’une partie des anciennes carrières de Romainville. Le parisien se fait, ce lundi, l’écho du tas de sable entreposé aux Bas-pays pour réaliser ces comblements. Précisons que l’autre solution, un observatoire populaire de la biodiversité, plus écolo et moins dispendieuse aurait été possible.
L’article du Parisien.fr du 13 septembre
:

« Corniche des Forts à Romainville : cette dune de sable servira à combler les carrières

Romainville, le 10 septembre 2015. Un tas de sable de plus de 10 m de haut a été entreposé dans le Bas-Pays avant le début du comblement des carrières début 2016. (LP/Aurélie Lebelle.)

Les camions ont multiplié les allées et venues de fin juillet à fin août. Les tractopelles se sont employés à aplanir le sable dans l’espace délimité, au bout du parc de la future base de loisirs de la Corniche des Forts à Romainville. Comme prévu, la « dune du Pilat » locale atteint aujourd’hui plus de 10 m de haut.

30 000 m3 de sable ont en effet été importés cet été d’une carrière du Val-d’Oise afin d’être stockés ici tout l’hiver. « On a vu le tas monter petit à petit mais on se demande à quoi cela va servir », s’interroge un habitant du quartier des Bas-Pays.

Il faudra attendre début 2016 pour l’observer. Car si les camions ont déserté les lieux, ils reviendront dans quelques mois pour commencer le comblement de la partie nord des carrières du site, à 40 m sous terre. « Le sable qui a été livré cet été permettra de combler une partie des carrières, mais pas l’intégralité, explique Tony Dumoulin, géotechnicien et maître d’oeuvre du chantier. C’est réellement après ce comblement que le gros travail commencera. »

Il s’agira alors de construire une rampe d’accès pour que des véhicules puissent combler une zone encore plus vaste des carrières. Ce chantier devrait ensuite s’étaler sur plus d’un an tandis que l’ouverture d’une première partie de 10 ha de la base de loisirs est prévue pour 2018.
Aurélie Lebelle »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 18:06
Avec l’ASVR au musée du plâtre

Ce samedi 8 août, j’ai participé, avec une petite délégation de l’Association de Sauvegarde du Village de Romainville à une visite d’étude au musée du plâtre à Cormeilles en Parisis. L’association, soucieuse du patrimoine de Romainville, se penche en effet sur la période où le gypse* du bois de Romainville était exploité : cela a duré jusqu’en 1967. Restent les carrières, les maisons des carriers, des contremaîtres et le château de Romainville (la partie ajoutée au 19ème siècle par les patrons de l’exploitation du gypse).


Cette visite, très intéressante, a permis de nouer des contacts utiles pour une coopération à venir entre l’ASVR et le musée du plâtre de Cormeilles-en-Parisis.

Espérons que le courrier sur le patrimoine, à faire vivre, de l’activité plâtrière de Romainville que l’association vient d’envoyer à la Région soit pris en considération. Bon, déjà, il semble que la présence des maisons des plâtriers, des contremaîtres et du château soit remarquable et digne d’une attention particulière. Il y a également des restes de l’exploitation intéressants : fours, tunnel …

À suivre, avec l’ASVR, et, à retenir, un temps fort, à l’occasion de la journée Européenne du Patrimoine, le samedi 19 septembre.

Pie
rre Mathon

* Le gypse a longtemps été exploité dans nos communes (à Bagnolet particulièrement). Le bois de Romainville (la forêt en formation de la Corniche) a longtemps abrité des activités plâtrières.
Pour mémoire, le plâtre est obtenu en faisant chauffer le gypse dans des fours de manière à le déshydrater en parti
e.

Avec l’ASVR au musée du plâtre
Avec l’ASVR au musée du plâtre
Avec l’ASVR au musée du plâtre
Avec l’ASVR au musée du plâtre
Avec l’ASVR au musée du plâtre
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article