Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 12:03
Réunion sur la pollution de Wipelec à Romainville

L’association Romainville Sud organise une réunion d’information ce samedi 13 juin à 11 heures chez une riveraine*
- sur la pollution du quartier
- les nouvelles fraiches de la parcelle polluée par l’entreprise wipelec
- faut-il faire confiance à l’ADEME ?
- le fonds de pension Gingo qui a « disparu »
- le PLU, les sentes, la den
sification.

L’association, qui a pour objet l’amélioration du cadre de vie, environnemental du sud de Romainville, y invite avec humour (sur son blog) :

« Tout va bien, rien ne va plus, les bulldozers c'est pour bientôt...

Pour Samedi, 11h, chez notre sympathique riveraine, n'oubliez pas vos accessoires : Tabourets, Masques à oxygène & Cordes pour vous pendre.

Les thématiques de la réunion seront :

Comment rire avec les pouvoirs publics ?

Un troupeau d'avocats est-il plus efficace que de briser les genoux de ses adversaires ?

Pour une réhabilitation de l'expression j'ai pas 4 bras, (toi non, mais tes enfants oui)

Au moins 5 fruits et légumes pollués au Trichlo et au Benzène par jour

A défaut d'apporter une masse de guerre ou le tromblon de papy, apportez vos chéquiers, on va vous faire cracher au bassinet pour nourrir nos avocats.

Sans rire, la situation s'annonce critique pour une dépollution de qualité.

Une réhabilitation au rabais, basée sur des données partielles est à envisager.

Nous avons eu en main le projet du plan de gestion qui n'est pas des plus joyeux.

Samedi, nous aurons donc de mauvaises nouvelles à vous annoncer en ce qui concerne la pollution du site [et de vos maisons, poumons, foie & enfants...].

Venez avec de la petite monnaie, nous vous vendrons notre cocktail maison, le BLEU.

Donc, toutes nos condoléances.

A samedi, [pour ceux qui n'auront pas d'ici là rejoint le royaume des cieux]

http://romainvillesud.over-blog.com/ »

* 79, rue des Ormes

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 12:02
Encore sur le terrain pollué dans le quartier des Ormes à Romainville : Wipelec, l’ADEME, Ginkgo & co

Nous publions ci-dessous l’intervention des éluEs du Front de Gauche (Corinne Buzon, photo) lors du dernier conseil municipal de Romainville concernant précisément le devenir de la parcelle polluée Wipelec dans le quartier des Ormes :


« Au sujet du quartier de la rue des Ormes et des Oseraies, nous avons étudié la question et plusieurs questions se posent :

  1. Pourquoi ce n'est pas Wipelec qui dépollue ? Cette société n’est nullement « défaillante » (au sens juridique de la loi sur l’environnement), et elle n’est pas en faillite, bien au contraire. Il suffit de le vérifier sur internet. C’est bien à elle qu’incomberait la responsabilité financière de la dépollution. Il n’a jamais été dans notre esprit (contrairement à ce qui est insinué) de faire prendre en charge les frais de dépollution par les pouvoirs publics, alors que le responsable et ancien propriétaire court toujours. La Préfecture porte plainte, il faut s’en féliciter.
  1. Pourquoi n'est-ce pas l'ADEME qui soit en charge de la supervision de la dépollution comme le prévoit la loi ? Il ne s’agit nullement que l’ADEME porte la charge financière et exerce elle-même le travail, mais qu’elle fasse les études et exerce la maîtrise d’ouvrage sur les travaux.
  1. L’actuel propriétaire du site industriel est une société privée dont le but est de faire une opération immobilière rentable puisque la demande de modification de ce secteur était une importante surélévation des hauteurs de construction qui auraient dénaturé le quartier. Dans le projet initial du PLU, heureusement supprimé, il s’agissait d’assurer « l’équilibre économique » du projet de dépollution et de construction : qu’est-ce que cela signifie ? Cette société qui se nomme Ginkgo, fait de la publicité sur son site des affaires très rentables qu’elle a menées en dépollution et en opération immobilière. Elle a d'ailleurs suspendu sa dépollution, confiée d’ailleurs à un sous-traitant, pour des raisons inconnues des riverains.
  1. Nous considérons que Ginkgo n'offre pas les garanties exigées car les riverains n'ont reçu aucune réponse sur la propagation de la pollution suite à la démolition commencée depuis novembre, et selon des méthodes inquiétantes. C'est donc une société privée qui expertise, qui dépollue et qui construit des logements. Les habitants de ce quartier sont inquiets pour leur santé, nous partageons leur inquiétude. Nous souhaitons que l'on réponde à leurs interrogations.
  1. Nous demandons donc que ce soit l'ADEME, organisme public, qui prenne en charge la conduite de la maîtrise d'ouvrage des opérations de mises en sécurité le plus rapidement possible en faisant déjà selon la loi une expertise du site complet pollué. »
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 10:13
PLU de Romainville / 6ème modification : l’intervention du Front de Gauche au conseil municipal du 25 février 2015



Ce 25 février 2015 le conseil municipal avait à son ordre du jour le vote d’une 6ème modification du PLU de Romainville. Nous portons à votre connaissance l’intervention de Brigitte Moranne au nom du Groupe des EluEs Front de Gauche.

Les associatifs de Romainville Sud ont remercié les éluEs d’avoir porté la voix des habitantEs du Sud de Romainville « même si nous n’avons pas obtenu de réponse claire et concrète de la part de la mairie » et d’ « avoir affirmé (leur) opposition à la gestion du projet de l’après-Wipelec ».


Comme nous nous en étions faits l’écho sur ce blog (http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2015/02/romainville-les-ormes-pollution-depollution-interet-general-et-beton-depuis-de-longs-mois-les-riveraines-de-l-ancienne-usine-polluee et http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2015/02/romainville-les-ormes-la-mairie-renonce-a-modifier-le-plu.html ), la municipalité a dû retirer - au dernier moment - la modification (sur mesure) au profit d’une opération immobilière sur le terrain Wipelec dans le quartier des Ormes.

« Dossier PLU (Plan local d’urbanisme)

Vous présentez au vote de ce conseil municipal le projet de 6ème modification du PLU.

À travers ce document, c’est l’aménagement futur de Romainville qui est envisagé : futurs secteurs d’urbanisation, voirie et équipements, protection du patrimoine et de l’environnement, développement économique…

Ce document doit exprimer « dans quelle cité voulons nous vivre ? »

Or aujourd’hui, aucune ligne directrice n’apparait en matière d’urbanisme et d’aménagement.

Depuis quelques années, les modifications du PLU se succèdent à vive allure.

Le PLU est en permanence adapté au gré des exigences des promoteurs. Il faut bétonner !

Les opérations se juxtaposent, au coup par coup, sans réelle vision et avenir.

Les grues envahissent le paysage. Les grands groupes ont pignon sur rue : « BOUYGUES », KAUFMAN ET BROAD », « LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS », « NEXITY », « COGEDIM » et autres se taillent la part du lion.

Tous les quartiers de Romainville sont concernés, sans que les habitants n’aient voix au chapitre, si ce n’est pour approuver un projet déjà ficelé, voir engagé.

Le quartier Gagarine, les 3 communes, la ZAC de l’horloge, Cachin, les Ormes, les grands champs et le centre ville.

Heureusement, grâce à l’action d’associations de riverains et de leur persévérance, certains projets ont été remis en cause comme le Grand Ségur*.

De même dans le quartier des Ormes, les riverains ont gagné une première bataille : la création du secteur UGb est annulée, la concertation quant à la hauteur autorisée dans ce secteur se poursuit.

Pour autant, les riverains du quartier des Ormes poursuivent leur demande de dépollution sans condition du site WIPELEC. Nous les soutenons dans cette démarche.

Un certain nombre d’outils donnent à la collectivité la possibilité d’interférer dans le fonctionnement du marché foncier et de l’orienter en faveur de l’intérêt public.

En premier le PLU, également la délivrance des permis de construire et l’exercice du droit de préemption.

Oui, il faut aménager, construire, préparer l’avenir, mais si les logiques spéculatives l’emportent, C’est l’esprit même de notre ville qui mourra à petit feu et finira par disparaitre.

Le groupe des ÉluEs Front de Gauche propose que :

- le plan local d’urbanisme soit modifié afin de préserver une ville populaire, fidèle à son histoire.

-un volet patrimonial soit inscrit au PLU.

-les promoteurs immobiliers participent au financement d’équipements publics dans le cadre d’opérations qui leur sont confiées.

-soit mis un terme à la démolition de logements, alors que nous connaissons la crise la plus grave depuis les années de l’après guerre.

-L’équilibre social s’appuie sur 3 tris leviers, le logement, la scolarité et l’emploi

-chaque opération devrait compter 30% de logements sociaux.

-Les habitants aient de bout en bout la maitrise des opérations programmées dans leur quartier. Cela implique de les associer à toutes les décisions.

-toute les opérations d’aménagement soient pensées en rapport avec les besoins en équipements publics (écoles, crèches, culture, besoins de la vie associative).

Le Groupe des ÉluEs Front de Gauche se prononce contre cette 6ème modification du PLU. »

* Nous avons rendu compte sur ce blog de la lutte (victorieuse) des riverains du Grand Ségur avec leur Association de Sauvegarde et de réhabilitation du Village de Romainville.

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 11:45
Romainville / les Ormes : la mairie renonce à modifier le PLU



Déjà, la société Ginkgo avait cessé ses travaux. Parfois les campagnes électorales ont du bon (à moins que ce ne soit du bluff …)

Ainsi, le Parisien du mercredi 26 février 2015 nous informe que la mairie de Romainville, dont la maire est candidate aux élections départementales des 22 et 29 mars, renonce à la modification du PLU sur mesure (en vue d’une opération immobilière inacceptable) envisagée sur la parcelle de l’ex-usine polluante Wipelec en plein quartier pavillonnaire des Ormes :

« ROMAINVILLE

Pas de modification du PLU rue des Ormes

LE BRAS DE FER durait depuis quelques semaines. Mais ce soir, au conseil municipal de Romainville l’annonce devrait calmer l’association des riverains de la rue des Ormes où se situe l’usine polluée Wipelec. La modification du Plan local d’urbanisme (PLU), envisagée pendant un temps, n’aura finalement pas lieu. ‘On a décidé de laisser tomber, assure Jacques Champion, l’adjoint DVG en charge de l’aménagement du territoire. Notre objectif est de rétablir le dialogue avec les habitants. »

Car la situation s’envenime autour de la dépollution du site, à l’abandon depuis des années. Le nouveau propriétaire des lieux, le dépollueur suisse Ginkgo, a décidé de suspendre le chantier en cours. Pour trois mois selon la municipalité. Le directeur général Bruno Farber explique qu’il attend l’aval de la préfecture pour dépollue le sous-sol. Surtout, il a interrompu les travaux de dépollution hors-sol, déjà lancés, car il se dit « fatigué » par la pression des riverains. Ces derniers s’interrogeaient en effet sur la bonne conduite du chantier. Mais aussi sur la possible modification du PLU qui permettait à Ginkgo de construire sur la parcelle de l’usine des bâtiments plus hauts que prévu initialement.

« On avait proposé cela au départ mais ce n’était pas clairement spécifié ou demandé par Ginkgo, précise Jacques Champion. Aujourd’hui, il n’y aura aucune modification du PLU sur la parcelle Wipelec.’

AURÉLIE LEBELLE »

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 18:39
Romainville-les Ormes : pollution, dépollution, intérêt général et béton



Depuis de longs mois les riverainEs de l’ancienne usine polluée Wipelec, dans le quartier des Ormes à Romainville, combattent pour trouver une solution compatible avec leur santé et le cadre de vie de leur quartier. MobiliséEs, ils se sont organiséEs dans une association de défense de l’environnement « Romainville Sud » http://romainvillesud.over-blog.com/mail/subscribe.

Le Parisien du mercredi 18 février 2015 rend compte de la suspension du chantier de dépollution de l’usine Wipelec par l’entreprise suisse Ginkgo.

Info ou intox ?

Est-ce un réel retrait de la part de Ginkgo ou une manœuvre pour faire pression afin d’imposer le projet immobilier démesuré concoctée par la mairie et l’entreprise ainsi que la modification du PLU « à la demande » qui irait avec ? Le retrait de Ginkgo ouvre-t-il la voie à une solution conforme à l’intérêt général avec l’ADEME ?

La pollution de ce terrain et des terrains alentours exige autre chose qu’une solut
ion mercantile et immobilière.

À suivre, sachant que nous sommes en période d’élections départementales et que la maire est candidate.

L’article du Parisien :

« ROMAINVILLE

Le chantier de dépollution de l’usine Wipelec suspendu

LE VACARME MATINAL, les a sortis du lit. Vendredi dernier, à l’aube, les habitants de la rue des Ormes, à Romainville, ont constaté avec étonnement que les engins de chantier qui travaillent à la dépollution de l’ancienne usine de traitement de métaux lourds Cérès-Wipelec vidaient purement et simplement les lieux. Un convoi exceptionnel avait été organisé pour évacuer les pelleteuses et le matériel lourd nécessaire à la dépollution du site, fermé depuis 2008. « Le chef de chantier nous a dit qu’ils arrêtaient tout, qu’ils partaient », explique un habitant de la rue, venu à la hâte à 5 heures du matin pour connaître les raisons de ce départ soudain.

Pourtant, la dépollution du site, gérée par l’entreprise suisse Ginkgo, n’est pas du tout terminée. Car si la préfecture doit valider le plan de gestion de Ginkgo pour commencer la dépollution du sol, le travail « hors-sol » a été arrêté en cours de route. « C’est vrai, on a suspendu le chantier, concède Bruno Farber, le directeur général de Ginkgo. On a fait mettre le site en sécurité et pour l’instant, on s’occupe d’autres lieux à dépolluer. Ce n’est pas le travail qui manque ! » Quand on lui demande pourquoi, il rétorque du tac-au-tac : « Je suis fatigué, écœuré même, d’être traîné dans la boue par une association de riverains qui fait beaucoup de battage contre nous alors que nous sommes des investisseurs vertueux, clame-t-il. Ce dossier est bloqué depuis des années, nous arrivons pour dépolluer le site et ils nous font du tort ! »

« On a l’impression de Ginkgo fait tout dans la précipitation. On veut des garanties »

Dans la rue des Ormes, les affiches « anti-Ginkgo » ont en effet fleuri depuis quelques jours. « Dépollution sans conditions ! » peut-on lire par endroits. Une association de riverains s’est même constituée et a organisé une réunion « pour faire le point » jeudi dernier, quelques jours après les informations dévoilées en mairie et en présence de la sous-préfète en charge du dossier et de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). « Vous savez, on se méfie, lance un riverain, membre de l’association. Cela fait des années qu’on nous balade sur cette histoire alors que les relevés de l’Ademe montrent bien qu’il y a une pollution des alentours*. Là, on a l’impression que Ginkgo fait tout dans la précipitation. On veut des garanties. »

Ce qui fait tiquer : la modification possible du plan local d’urbanise (PLU) sur la parcelle de l’usine qui sera voté – ou non – lors du prochain conseil municipal, le 25 février. En mairie, Jacques Champion, l’adjoint (divers gauche) en charge du développement du territoire, estime qu’il « n’y aura peut-être pas besoin de modification de PLU ». L’objectif de la municipalité : calmer le jeu. Engage un dialogue entre les riverains du site pour mettre fin à cette « impasse provisoire ». Et trouver un terrain d’entente pour que le chantier reprenne. Lorsqu’on interroge l’adjoint sur un éventuel coup de bluff de l’investisseur, pour faire voter sous pression la modification du PLU, l’hypothèse est balayée immédiatement. Mais les habitants restent sceptiques. « Si Ginkgo ne veut plus dépolluer, eh bien qu’il s’en aille, lance un habitant du quartier. On espère bien que l’Ademe rependra la dépollution du site. On trouve cela plus rassurant. »

Aurélie Lebelle
* Des relevés ont été effectués dans les jardins de huit pavillons, révélant des traces de benzène et de trichloréthylène. »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 19:57

Romainville-Gagarine-26juin14-1.JPG



Le Parisien du vendredi 7 novembre 2014 rend compte de la réunion houleuse qui s’est déroulée à Romainville au « Palais des Fêtes »
*

Soyons clair, ce projet ANRU sur la cité Gagarine qui sur-densifie le quartier, est une ignominie : il n’a rien à voir avec le projet ANRU du quartier Marcel Cachin, conduit pourtant par les mêmes, mais  il y a maintenant 10 ans. Autant l’opération Cachin s’est traduite par une amélioration du cadre de vie en liaison avec une dé-densification du quartier, autant le projet envisagé sur la cité Gagarine est cauchemardesque en matière d’entassement des personnes et de super-bétonnage.

Romainville-Gagarine-26juin14-2.JPG

Romainville-Gagarine-26juin14-3.JPG

 

L’ANRU Gagarine, c’est en plus grand, l’opération Logirep du 101, rue Anatole France à Bagnolet !
«  ROMAINVILLE

« Si vous ne voulez pas du projet Gagarine, on arrête tout »
Corinne Valls, maire (DVG)

TOUT AVAIT COMENCÉ dans une ambiance studieuse. Une centaine d’habitants de Romainville – dont la plupart du quartier Gagarine – écoutaient dans un silence quasi religieux l’exposé d’un consultant spécialisé en architecture et en urbanisme, consacré aux espaces publics. Le hic ? Au bout d’une demi-heure, une vingtaine de personnes, découragées par le discours un brin universitaire, ont quitté l’assemblée. Les autres ont commencé à souffler, ricaner ou s’insurger. Mercredi soir, au Palais des fêtes de Romainville, la troisième réunion publique consacrée à la rénovation en projet du quartier Gagarine n’a finalement rien eu d’un cours magistral.

A la fin de l’exposé censé lancer la réflexion sur les équipements publics du futur quartier réhabilité (et qui verra sa population doublée ! Ndlr), les habitants n’avaient pas envie de parler de toboggans ou de coulées vertes. (Ce coup-là ils nous le font à chaque fois ! « Tout est décidé, l’essentiel qui va rendre votre vie dramatique, mais pour les détails, le débat est ouvert … ». Ndlr) « Comment voulez-vous que l’on se projette sur les équipements alors que l’on ne sait même pas où nous allons vivre demain ? », s’interroge une habitante. Un autre, plus agressif, s’en prend à la maire (divers gauche) Corinne Valls et lance : « Vous êtes là pour privatiser le quartier ! Faites donc un référendum pour voir si les habitants de Gagarine sont d’accord avec votre projet… » Dans le brouhaha qui s’ensuit, on perçoit les remarques des habitants. Certains expriment leurs craintes liées à la densification du quartier, 1 082 logements supplémentaires pourraient sortir de terre. D’autres s’interrogent sur la mise en place d’une étude des sous-sols pour voir « ce qui est constructible ou non ». D’autres encore interpellent sur le départ des commerçants, questionnent sur la hauteur des immeubles à venir…

Les élus quittent la réunion

C’en est trop pour Corinne Valls. Furieuse, elle prend la parole, rappelle que le matin même, elle a rencontré la secrétaire d’Etat, Myriam El-Khomri, pour défendre les chances du quartier Gagarine, candidats aux crédits du nouveau programme de rénovation urbaine. « Si les habitants ne veulent pas du projet, j’en prends acte. On bougera pour un autre quartier. De Gaulle par exemple. Je n’ai plus envie de m’épuiser là-dessus ». Sur ce, elle invite ses élus à sortir de la salle quelques minutes pour laisser les habitants « décider » de l’avenir du projet. Le petit groupe quitte les lieux, et laisse un public hébété, du moins quelques minutes. Car très vite, la discussion s’enflamme : les « anti » réhabilitation assurent qu’une association de locataires opposée au projet a recueilli 150 signatures. Plus discrets, les défenseurs du projet estiment qu’il faut discuter et dialoguer. Une vingtaine de minutes après, dans un capharnaüm certain, les élus retrouvent leur place dans la salle. La discussion reprend. Le ton est moins crispé, on se calme de part et d’autre. Corinne Valls évite de reposer la question clé : les habitants veulent-ils du projet ? Ils semblent en tout cas partagés. Tous s’entendent sur un point : ils ne veulent plus de la novlangue architecturale mais des informations concrètes sur l’reprend. Le ton est moins crispé, on se calme de part et d’autre. Corinne Valls évite de reposer la question clé : les habitants veulent-ils du projet ? Ils semblent en tout cas partagés. Tous s’entendent sur un point : ils ne veulent plus de la novlangue architecturale mais des informations concrètes sur l’avenir du quartier.

A.L. »

À suivre.

Pierre Mathon

* Ce machin qui fait pourtant très « soviétique » est, paradoxalement, à l’origine, un pavillon polonais (la Pologne était alors gouvernée par le maréchal Pilsudski) de l’exposition universelle de Paris de 1937, démonté et remonté à Romainville. Ainsi Wikipedia nous indique que « L'armature métallique du pavillon de la Pologne a été réemployée pour la construction de la salle des fêtes de Romainville ».

Lire aussi : http://www.expositions-universelles.fr/1937-exposition-internationale-pavillon-pologne.html

 

Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier aux apparences …

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 19:03

R2

 

Il n’y a pas que Bagnolet … il y a aussi Romainville.

Nous reproduisons quelques panneaux de l’exposition-photos « Romainville mon amour ».

asvr expo sept14

R3

R4

R5

R6

R8

L’exposition a eu lieu en septembre, du 12 au 21, autour des Journées Européennes du Patrimoine à l’«Espace Côté Est ».

R7

R10

R11

Son auteur : le photographe Andrzej Szafran / avec l’association de Sauvegarde du Village de Romainville.

R12

R14

R15

Le principe, un « compromis entre l’association et le photographe », adepte du triptyque et du Haïku : des panneaux composés chacun de 3 photos ; en haut : interprétations, au milieu : partie historique et en bas : « cartes postales ». « Trois expos en une » en quelque sorte.

 

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 21:05

Ch Romainville 12sept12-5



La Région vient de lancer un marché de démolition pour le château de Romainville.

http://www.francemarches.com/appel-offre/3-boamp-14130040-14130040-93/loisirs-corniche-forts-romainville

Certes le château, emblématique de l’histoire de Romainville, a été endommagé par un incendie récent. Rien n’empêche cependant d’organiser un travail constructif et participatif sur le château, son devenir (pourquoi pas discuter d’un projet pour ce qui pourrait être reconstruit à sa place s’il devait être démoli …) et plus généralement la prise en compte du patrimoine de Romainville à différentes époques.

jp corniche 15sept12-18

Très significatif de cette volonté de faire table rase du passé est le fait que l’appel d’offres inclut également les maisons des carriers (les 3 du haut –maisons des cadres - , rue de Paris et les 6 au bas du cimetière – maisons des ouvriers), hautement représentatives du passé des carrières de gypse de Romainville, au bas du cimetière, et qui, selon nos informations, sont par ailleurs toujours habitées.

Sommes-nous devenus des Barbares pour faire table rase du passé.

À suivre.

 

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 15:32

jep asvr 20sept14-2

 

Comme il se doit et comme d’habitude, l’Association de Sauvegarde du Village de Romainville (ASVR) a tenu sa place dans ces journées du Patrimoine. 

Après quelques échanges dans l’espace  « Côté Est » (en plein cœur du village) au cours desquels j’ai présenté brièvement la problématique du bois de Romainville (la forêt de la Corniche des Forts : 40 hectares de nature « férale » créée spontanément depuis une cinquantaine d’années après l’exploitation des carrières de gypse), nous avons fait une petite balade en ville « côté nature », avant de nous retrouver dans le jardin d’un adhérent autour d’un buffet (Ah le petit vin blanc …) et en chansons (Un merci particulier à Madeleine).

jep asvr 20sept14-1

jep asvr 20sept14-3

jep asvr 20sept14-4

jep asvr 20sept14-5

jep asvr 20sept14-6

Nous présenterons ultérieurement la magnifique exposition photos « Romainville mon amour » d’Andrzej Szafran

asvr expo sept14

http://www.bagnoletenvert.com/article-patrimoine-romainville-mon-amour-124527825.html

 

Pierre Mathon 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 20:20

Romainville Fiminco-2


Comme chaque année
*, l’ASVR (Association de Sauvegarde du Village de Romainville) participe aux Journées (Européennes) du patrimoine. Et comme chaque année, j’y participe. Cette année je parlerai du bois de Romainville-anciennes carrières de gypse- préservé depuis plus de 50 ans et aujourd’hui inclus dans le projet de base des loisirs régionale de la Corniche des Forts, et de la possibilité d’y réaliser un aménagement respectueux de l’identité et de l’intégrité du lieu, « un observatoire de la biodiversité ».

Romainville village affiche

Romainville ferme

corniche front

corniche vraie


Le programme de l’ASVR est alléchant :

« RV à 10 h 45 ce samedi 20 septembre à l’ « espace côté est » 1, rue de l’abbé Houël à Romainville (angle rue de Paris)

-Conférence historique sur le cœur du bourg

-Les carrières aujourd’hui

-Expo photo « Romainville mon amour »

-Parcours nature

Suivi de buffet au jardin en musique. »

Pierre Mathon

* http://www.bagnoletenvert.com/article-patrimoine-centre-ville-village-de-romainville-premieres-photos-110178748.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-la-journee-du-patrimoine-a-romainville-avec-l-asvr-120235169.html

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article