Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 16:42

Romainville-Bouyques-74--rue-G.-Husson.jpg

 

 

Le collectif Husson qui combat, à Romainville, un projet démesuré d’immeuble de 75m de long  destiné à remplir l'îlot entre la rue Gabriel Husson et la place du Marché,

Photo ci-dessus : le "prochain lancement" a du plomb dans l'aile, grâce à la réaction anti-béton des citoyens. Bravo à eux !

Le collectif Husson est un collectif de riverains, soutenu par l'Association de Sauvegarde du Village de Romainville (affiliée à Environnement93.

 

L'Architecte des Bâtiments de France avait émis un avis défavorable (consultatif) ignoré par la mairie

 

Le collectif Husson ce 21 mars 2014 :

 

« Trés trés bonne nouvelle: nous avons la confirmation par notre avocat que le permis Bouygues est purement et simplement annulé par le Tribunal administratif, concernant l'îlot Gabriel Husson !!!

Quelle  victoire !!!

Vous pouvez  bien sûr transmettre la nouvelle autour de vous, si ça peut donner du courage à d'autres... »

 

Et comment que nous transmettons la nouvelle !

 

Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 08:54

Romainville Le P cv 17 juillet 12

 

L’Association de Sauvegarde du Village de Romainville vient d’adresser 36 questions aux candidats aux élections municipales

« À Mesdames et Messieurs les candidats aux élections municipales 2014 de Romainville.

Aux Romainvilloises et Romainvillois

Madame, Monsieur

L’Association de Sauvegarde du Village de Romainville (ASVR), créée en 2012, a pour but de préserver et conserver l’authenticité du style des constructions du « Vieux Romainville », tant sur le plan visuel qu’architectural et patrimonial et de préserver le cadre de vie de ses habitants.

Dans le cadre de la campagne électorale municipale de 2014, l'ASVR pose par ce courrier un ensemble de questions concernant à la fois l’urbanisme, l’environnement et la mise en valeur du patrimoine de la Ville, à l’ensemble des candidats et de leurs listes.

La politique urbaine mise en œuvre tout au long des six dernières années, l’importance des questions patrimoniales qui n’apparaît pas dans le Plan Local d’Urbanisme, soulèvent de nombreuses inquiétudes et questions.

C’est donc pour ancrer la réflexion patrimoniale au cœur de la politique de la ville et afin de savoir, au-delà des idées générales et généreuses portées par les candidats, ce que sera concrètement le Romainville de demain, que nous soumettons aux candidats, futurs élus et à leurs équipes, ce questionnaire.

Ces questions posées, nous les rendons publiques car, nous en sommes persuadés, elles intéressent tout un chacun et doivent figurer en bonne place dans le débat citoyen pré-électoral.

 

Liberté aux candidats de lire ce questionnaire, d’y répondre de quelque manière que ce soit, de s’en imprégner pour la mise en place des « plateformes électorales »; liberté pour chacun de se faire un point de vue et de prendre position, liberté pour l’ASVR de défendre et de faire connaître ses propres positions.

Nous demandons aux candidats de bien vouloir faire connaître leur réponse avant le 23 mars 2014.

Dans cette attente, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

Julia Learmonth

Présidente de l’ASVR

 

 Romainville village affiche

QUESTIONNAIRE DE L'ASVR à destination des CANDIDATS AUX ELECTIONS MUNICIPALES DE ROMAINVILLE - 2014

GÉNÉRALITÉS :

            1 : Quelle est votre définition de l’intérêt général ? Celui-ci se confond-t-il à vos yeux avec la  représentation majoritaire ?

            2 : Connaissez-vous les seuils démographiques permettant à la fois d'augmenter le nombre des élus, leurs indemnités et la création en nombre de responsables administratifs : directeurs techniques, secrétaires généraux ? A vos yeux, par quels risques cet « effet d'aubaine » peut-il pervertir le débat démocratique quant au développement et à l'aménagement de la commune ?

            3 : Démocratie représentative, démocratie participative ! En tant qu’élus, quelles initiatives prendriez-vous pour concilier ces deux aspects de la citoyenneté, en particulier en matière d’urbanisme, d’aménagement mais aussi de protection patrimoniale et environnementale : consultations citoyennes en amont, référendums locaux et à thèmes, consultation des associations représentatives, locales ou nationales ?

            4 : En corollaire, êtes-vous prêts à informer les citoyens avec précision, de l'avancement des futurs grands projets structurants, que sont :

- l’usine TMB méthanisation

- la base de loisirs « Corniche des forts » et le « Château de Romainville »

- le prolongement du Tram ligne T1 et celui du métro ligne 11

Sous quelle forme les romainvillois pourront-ils faire entendre leurs voix sur ces sujets?

            5 : En résumé, élus, quelles actions seriez-vous prêts à mettre en place pour limiter votre pouvoir et comment ?

Patrimoine :

            6 : Connaissez-vous la Fondation du Patrimoine, et quel type de collaboration souhaiteriez-vous entretenir entre la Ville et cette structure nationale ?

            7 : Quelle est votre définition du patrimoine ? Quelle place donneriez-vous à ce terme dans votre programme municipal ?

            8 : A vos yeux et à ceux de votre équipe, Romainville est-elle une ville patrimoniale, et plus largement, en quoi la Seine-Saint-Denis peut apparaitre comme un département à caractère patrimonial; patrimoine industriel lié au monde du travail, patrimoine mémoriel…?

            9 : La politique patrimoniale est une politique à part entière. Elle s'appuie sur la Loi de protection des monuments historiques de 1913 et sur la loi de protection des sites naturels de 1930. En tant qu'élus, comment appliqueriez-vous ces lois, en connaissant leur teneur et ce qu'elles impliquent en terme d'urbanisme ?

            10 : Comment comptez-vous utiliser les principes guidant la politique patrimoniale menée dans le département ; et à fortiori dans les communes, mis en place par les services institutionnels : Etat, Région, Département ?

            11 : Au sein du conseil municipal, êtes-vous favorable à la création d’un poste d'Adjoint au patrimoine et à la mémoire ?

            12 : Quelle place donneriez-vous à une rubrique « Mémoire et Patrimoine », figurant de manière régulière dans le journal municipal, mettant en exergue des personnes, des évènements mais aussi des lieux de notre ville ? Dans cet esprit, quelle place donneriez-vous à un espace d’expression libre ouvert aux lecteurs ?

            13 : Le Service territorial de l'architecture et du patrimoine dirigé par un Architecte des Bâtiments de France est chargé par la loi du suivi des travaux concernant les monuments historiques, classés ou inscrits, ainsi que du contrôle de l'aménagement des abords de ces bâtiments. Il a également un rôle de conseils auprès des particuliers, des aménageurs et des collectivités territoriales.

            En tant qu'élus, comment êtes-vous prêts à respecter les prescriptions du STAP et à travailler en symbiose et en bonne intelligence avec ce service ?

            14 : Connaissez-vous les monuments, bâtiments et sites classés ou inscrits, situés sur le territoire de Romainville ?

            15 : Connaissez-vous la superficie et les territoires définis aux abords de monument historique sur lesquels le pouvoir de contrôle des services du STAP s’exerce sur votre commune ?

            16 : Le Plan Local d'Urbanisme, remplace le POS, sa fonction est de tenter de mettre en cohérence des logiques parfois contradictoires : aménagement, transports, activités économiques, défense de l'environnement et du patrimoine.

            De nombreuses communes ont joint à leur PLU, comme la loi le leur permet, un inventaire des richesses patrimoniales de la commune allant bien sûr au-delà des bâtiments classés ou inscrits. Ces inventaires ont eu lieu à Paris, à Pantin, à Aubervilliers,  au Pré-Saint-Gervais et donnent désormais lieu à des politiques d'aménagement mieux coordonnées et plus équilibrées. Sous quelle forme reprendriez-vous une telle démarche dans votre programme ? Quelle est votre position sur ces initiatives pour notre commune ?

            17 : Que dîtes-vous de l'adjonction d’un Volet patrimonial dans le PLU (Plan Local d'Urbanisme), sous forme d'un document administratif local opposable aux tiers, reconnaissant l'aspect remarquable ou intéressant d'un grand nombre d'édifices romainvillois et imposant de fait certaines servitudes, comme cela s'est déjà fait dans plusieurs communes du département ?

            18 : L'AMVAP (Aire de Mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine),  est un autre document d'urbanisme protecteur utilisé par certaines communes d'Ile-de-France. Quelle position serait la vôtre face à l’idée de classer le Centre historique de Romainville en  AMVAP, en lien avec la Corniche des forts ?

            19 : Politique environnementale : nature en ville, défense de la biodiversité, et politique patrimoniale sont-elles à votre avis des politiques contradictoires ? En corollaire, comment-pensez-vous articuler défense du patrimoine, politique environnementale et défense de la biodiversité sur le territoire de la commune durant les six ans de la mandature ?

            20 : Comment pensez-vous intégrer la restauration et/ou le maintien des bâtiments à caractère patrimonial dans les nouveaux projets d’urbanisme ?

            21 : Quel aménagement souhaitez-vous inspirer pour les cœurs d'îlots du centre- ville et quelle place donneriez-vous aux Maisons de ville et anciennes fermes encore présentes à Romainville ?

            En Région, dans plusieurs communes du département, certains de ces bâtiments, même vétustes et dégradés ont été transformés en logements sociaux ; êtes-vous favorable à de telles initiatives et connaissez-vous des opérateurs travaillant sur le sujet ?

            22 : La mémoire collective de la banlieue est diverse et multiple ; elle passe naturellement par des lieux reconnus ou oubliés ; un inventaire exhaustif, éventuellement photographique de ces lieux liés au patrimoine rural, artisanal industriel, mais aussi historique et politique de notre commune est nécessaire. Comment imaginez-vous un tel inventaire ? Réalisé ailleurs, il a permis ces dernières années de redécouvrir la « Gare de la mémoire à Bobigny », la « Manufacture d'allumettes d'Aubervilliers », le « Carré militaire du Cimetière franco-musulman de Bobigny » et tant d'autres.

            23 : Idéalement située au cœur même de notre commune, l'église Saint Germain l'Auxerrois, inscrite au titre des Monuments historiques, œuvre de l'architecte Alexandre Théodore Brongniart, n'a pas la reconnaissance et la lisibilité qui lui est due. Nous souhaitons qu'un signe distinctif de reconnaissance, comme une plaque ou une borne d'information historique soit installée prés de l'église. Comment pensez-vous développer cette démarche pour d'autres monuments et d'autres lieux de notre ville, témoins de l'histoire locale ?

            24 : Le Vieux Village de Romainville : Vous reconnaissez-vous dans ce concept ? Il fait explicitement référence aux vieux villages intégrés à Paris sous Napoléon III : Bercy, Passy, Auteuil, la Villette, Les Batignolles dont certains ont su garder leur âme. Dire du Vieux Village de Romainville, qu'il est le mélange subtil de mémoire rurale, vigneronne, artisanale, industrielle qu'il est le pendant du quartier parisien de la Butte aux cailles. Quelle réaction cela vous inspire-t-il ?

URBANISME :

            25 : Avec Paris Métropole, la densification urbaine semble inéluctable en petite couronne ! Cette densification vous parait-elle souhaitable pour ce qui concerne Romainville et jusqu'à quel seuil ?

            26 : Aujourd’hui, l’actuelle municipalité préempte quasi systématiquement, au nom de l'intérêt général, les ventes de biens immobiliers pour des opérations de promotion immobilière. Que vous inspire cette pratique? Dans ce domaine de l’urbanisme, quelle est votre définition de l’intérêt général ?

            27 : Comment envisagez-vous le développement du tissu urbain de notre ville pour accueillir de nouveaux habitants ?

            28 : Le futur projet immobilier "Grand' Place" déplacera de quelques dizaines de mètres l'activité du marché de la place du 19 mars 1962. Cette place va ainsi perdre l'énergie et la vitalité que lui donnait trois jours par semaine son marché populaire et convivial. Comment pensez-vous agir pour éviter l'effet "sans vie" que risque de connaître ce lieu au cœur de notre ville ?

            29 : Après le déménagement du Centre Médical rue Carnot, quel projet de réhabilitation ambitieuse mais respectueuse, imagineriez-vous pour le bâtiment ancien de grand intérêt patrimonial, qui l'abritait ? Quid des services publics, sécurité sociale, perception...?

            30 : Quelle est votre position quant aux projets immobiliers jugés parfois démesurés en comparaison avec la dimension Village/Cœur de ville du vieux Romainville, et que pensez-vous de la multiplication de projets immobiliers initiés par l’actuelle majorité municipale ?

            31 : Que diriez-vous du développement d'une politique générée par la volonté de "construire autrement et ensemble", qui permettrait une meilleure écoute des associations, des habitants et qui mobiliserait ainsi leurs compétences ?

            32 : Quelles initiatives mettriez-vous en œuvre sur notre commune pour revitaliser un tissu "petit commerce et artisanat" et répondre ainsi aux besoins de proximité ?

            33 : L’urbanisme est soumis à un ensemble de règles techniques : coefficient d’occupation des sols, règles de hauteurs maximales, etc. Le changement de ces règles, souvent voté en catimini peut avoir des conséquences considérables en terme d’aménagement. Comment vous engagerez-vous à pratiquer une véritable politique de consultation et de transparence concernant la mise en œuvre de ces règles d’urbanisme ?

 

ÉCOLOGIE / ENVIRONNEMENT :

            34 : Quelle est votre position quant au projet de l'usine TMB méthanisation dans le quartier des bas-pays, et que vous inspire la mise en place sur notre commune d'un tri-sélectif complet des ordures ménagères (pour le traitement et valorisation des bio déchets), compte tenu de la variété de son tissu urbain ?

            35 : La future base de loisirs occupera un terrain qui, actuellement est composée d'un bois à l'état sauvage. C'est une formidable réserve naturelle pour la faune et la flore en Ile de France, aux portes de Paris. Quelles sont pour vous les grandes lignes à suivre dans l'élaboration de ce gigantesque projet de réhabilitation environnementale ?

            36 : Au XIXème siècle on comptait plus d'une trentaine de puits dans les cours et les rues du vieux village de Romainville. On trouve dans le sol de notre commune des sources, des ruisseaux et cours d'eau qui forment un incroyable réseau naturel souterrain. L'actuelle densification des constructions et plus particulièrement la création de parkings souterrains de grande profondeur, risque de créer un déséquilibre irrémédiable de cet environnement géologique et des nappes phréatiques. Que comptez-vous faire pour éviter le pire et protéger ce patrimoine vital et naturel ?

 

Association de Sauvegarde du Village de Romainville

7 rue Joseph Bara - 93230 Romainville     : 06.86.87.49.09

asvr93230@gmail.com »

 

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 08:09

asvr-9dec13-1.jpg

 

Et si parfois, le pot de terre gagnait contre le pot de fer. .. 

Ainsi les adhérents de l’Association de Sauvegarde du Village de Romainville fêtaient ce dimanche leur victoire au tribunal administratif contre le permis de construire d’un gros immeuble de rapport en face de l’église classé Saint-Germain l’Auxerrois.

Certes la commune et le promoteur (Fiminco) peuvent faire appel de ce jugement du Tribunal administratif intervenu le 31 octobre, mais ce jugement est là, net et sans bavures : fondé sur l’avis négatif de l’Architecte des Bâtiments de France, avis confirmé par le préfet de région, la mairie ayant fait appel de l’avis de l’ABF).

asvr-9dec13-2.jpg

Photos

asvr-9dec13-5.jpg

À suivre.

 

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 11:04

Romainville village affiche

 

L’association de Sauvegarde du Village de Romainville est très heureuse d’annoncer sa VICTOIRE contre le permis de construire « Grand Ségur », accordé par la Mairie de Romainville au promoteur Fiminco en juillet 2012, et du permis modificatif accordé en juillet 2013.

Romainville Fiminco-2

Romainville Fiminco-3

Romainville Fiminco-1

« Le jugement du TA de Montreuil nous est TOTALEMENT FAVORABLE !!!

La démarche du groupe de riverains, soutenus par l'Association de Sauvegarde du Village de Romainville, était donc cohérente.

LE POT DE TERRE CONTRE LE POT DE FER, ça peut résister! »

L’ASVR attend la suite des autres procédures engagées par le promoteur devant le TGI de Bobigny pour intimider les riverains et remercie celles et ceux qui l’ont soutenue.

À suivre avec des détails.

Pierre Mathon.

 

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 20:29

jep Romainville 14sept13-1

 

Pour la deuxième année consécutive, l’ASVR (Association de Sauvegarde du Village de Romainville) a participé (ce samedi 14 septembre) aux Journées Européennes du Patrimoine.

jep romainville 14sept13-5

jep Romainville 14sept13-7

jep romainville 14sept13-4

Et c’est fort logiquement, en cette année du bicentenaire de la mort de l’architecte Alexandre-Théodore Brongniart, que nous nous sommes retrouvés dans l’église Saint-Germain l’Auxerrois édifiée suivant les plans de l’architecte.

jep Romainville 14sept13-2

Photos.

 

jep romainville 14sept13-6

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 18:58

asvr jp 15sept12-1

 

Déjà présente l’an dernier, l’association ASVR remet ça cette année et organise une initiative pour les Journées Européennes du patrimoine ce samedi matin 14 septembre.

L'article est illustré de quelques photos de l’an dernier

asvr jp 15sept12-8 

« L'Association de Sauvegarde du Village de Romainville est heureuse de vous inviter à leur 2ème édition des Journées du Patrimoine. 

Venez nombreux les retrouver à Romainville ce samedi 14 septembre à 10h45, à l'église Saint Germain l'Auxerrois pour la visite-conférence dans le cadre des 200 ans depuis la mort de son architecte, Alexandre Théodore Brongniart, suivi d'une table-ronde sur le thème des 100 ans de protection des monuments historiques.

Des intervenants passionnés et passionnants vous attendent...

Titi la Rengaine vous accueillera en musique et ses amis vous enchanteront lors de l'apéro et buffet bucolique ( et gratuit!)

À SAMEDI !!! »

 asvr jp 15sept12-9

À samedi matin.

Pierre Mathon

 

Le Bonjour et Coucou de Thian :

Cette année encore, l'Association de Sauvegarde du Village de Romainville participe à la Journée du Patrimoine :
Titi la Rengaine vous accueillera, oeil rieur, voix claire et manivelle à la main samedi prochain (le 14) à 10H45 devantl'église Saint Germain l'Auxerrois de Romainville
puis visite du bâtiment construit par Brongniart, table ronde autour du centenaire du patrimoine et apéro avec les chansons de DIDIER et ZITA.
Métro MAIRIE DES LILAS puis 5 minutes en bus 105
N'hésitez pas à soutenir cette organisation qui lutte contre le démantèlement du vieux village par des promoteurs...
Et d'ores et déjà, retenez la date du samedi 19 octobre 19h à l'Angora (Bastille) pour la plus petite comédie musicale de tous les temps !!!
Amicalorosement

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 10:34

chateau-de-romainville-romainville.jpg

 

C’est avec grand plaisir que nous avons vu ce jour mercredi 14 août 2013, le Parisien 93 consacrer un article au château de Romainville. Voici cet article :

« HISTOIRE DE CHATEAU À … ROMAINVILLE

Le refuge des artistes de Marie-Antoinette

On devine encore l’imposante bâtisse, éventrée, derrière les branchages. Mais entre l’hôtel de ville et l’église néoclassique de Romainville, plus aucun passant ne prête attention à l’ancien château fastueux de la commune. Le parc, qui entoure la propriété, est d’ailleurs interdit d’accès depuis l’incendie d’août 2010. À l’époque déjà presque abandonné et régulièrement squatté, le château dévasté par les flammes n’est plus qu’une ruine. Ses fenêtres trouées, sa toiture percée et ses énormes poutres de bois qui retiennent les derniers murs encore debout, sont les derniers vestiges de l’un des deux pavillons d’angle du bâtiment d’origine.

Ch Romainville 12sept12-3

Ch Romainville 12sept12-4

Ch Romainville 12sept12-2

.Décoré par la portraitiste de la reine
Ici, en 1630, le seigneur Nicolas Le Quelen avait fait construire au cœur du village ce château, entouré d’un grand parc. Si lorsque trente ans plus tard, en 1666, la famille de Baud prend possession des lieux, elle y accueille de nombreuses personnalités liées à la cour. Mais c’est réellement à partir de 1723, lorsque la famille Ségur achète la demeure, que le château de Romainville connaît son âge d’or. Là, Philippe-Henri de Ségur, ministre de la Guerre en 1780 et maréchal de France en 1783, reçoit avec sa famille de célèbres artistes. Parmi eux, la peintre Élisabeth Vigée-Lebrun, réputée pour ses portraits de nobles de la cour et notamment ceux de Marie-Antoinette. La reine, du même âge que la peintre, en avait fait sa portraitiste officielle en la prenant sous son aile. Preuve de son passage au château, Élisabeth Vigée-Lebrun décore l’une des portes d’une chambre à coucher d’une peinture en trompe l’œil représentant un couple enlacé. Mais à la Révolution française, le château est vendu comme bien national et perd peu à peu de sa splendeur. Le cœur de la demeure est transformé en carrière de plâtre puis le parc est progressivement occupé par des cultivateurs. Aujourd’hui, les portes ont été murées à la hâte et les tuiles menacent de s’envoler. Pas sûr que la carrière de gypse qui a fragilisé l’ensemble du site motive la région, propriétaire des lieux, à opter pour une réhabilitation de l’un des sites les plus précieux du patrimoine de la ville.

AURÉLIE LEBELLE »

Nous en reparlerons.

Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 17:56

ASVR fête ville 23Juin13-1

Ce dimanche 23 juin se tenait la fête de Romainville. L’association de Sauvegarde du Village de Romainville a laquelle la mairie avait refusé un stand, s’y est rendue quand même. Récit.

« L'Association de Sauvegarde du Village de Romainville (ASVR) à la Fête de la Ville / dimanche 23 juin 2013

Tous les ans, la municipalité de Romainville organise la Fête de la Ville. Cette journée de fête se déroule en plein air dans les rues fermées à la circulation autour de la mairie. Le thème de cette année est "Les saltimbanques". Sur le parvis de la mairie, une scène est installée, animée entre autres par des spectacles offerts par les associations. Celles qui désirent un stand, doivent en faire la demande auprès de la mairie.

A plusieurs reprises, l'ASVR a demandé un stand, mais ces demandes sont restées sans réponse. Devant ce silence, la Présidente de l'ASVR s'ést déplacée personnellement à la mairie, une employée municipale lui a répondu que nous aurions prochainement un entretien avec M. Guglielmi (maire-adjoint à la vie associative) pour lui expliquer notre Association, en vue d’obtenir un stand, et qu'à priori nous n'aurions pas de stand car notre association n'avait pas un "caractère festif" ! Cette réponse relevait sans doute de la plaisanterie, car les 6 associations d'Anciens Combattants, la Confédération Syndicale des Familles, le Secours Populaire Français, la Croix Rouge, la Confédération Nationale du Logement et l'Association Défense et Soutien des Sourds et Malentendants, dont on peut discuter le "caractère festif", étaient bien là à la fête de la ville !

Quant au rendez-vous promis avec M. Guglielmi, nous attendons toujours !

ASVR fête ville 23Juin13-2

Devant ce refus évident de la mairie de nous octroyer un stand, nous avons décidé d'intégrer le thème de la fête en devenant de joyeux saltimbanques hauts en habits et chapeaux de couleurs, et de parcourir les stands à la rencontre des associations et des citoyens.

A 11H00 du matin, nous nous sommes rendus sur les lieux de la fête.

Très rapidement nous avons été rattrapés par Madame le Maire accompagnée de M. Champion et d'une délégation importante de membres du Conseil Municipal, de quelques agents de la sécurité et de la Police Municipale.

Une belle démonstration de force et d'intimidation sur les 3 membres de l'ASVR.

Madame le Maire, sur un ton direct et sec, nous a ordonné de retirer immédiatement les badges ASVR que nous portions très lisiblement sur nous et de cesser sur le champ de tracter et de pétitionner sur le site de la fête de la ville. Après plusieurs invectives, nous avons retiré et rangé à contre cœur nos badges. Madame le Maire et M. Champion nous ont martelé que nous faisions de la politique et que la fête de la ville n'était pas le lieu pour cela. Ils nous ont ordonné de sortir rapidement du périmètre balisé de la fête. Face à cette agressivité, nous sommes restés en place et lieu, stoïques et polis. Nous avons précisé que nous n'appartenions à aucun parti ou mouvement politique. M. Champion, passablement contrarié, nous a dit que notre blog était largement diffusé sur des sites politisés. Nous avons répondu que la cause que nous défendions était en effet soutenue et reprise par bons nombres de sites, ce qui prouvait que nous n'étions pas les seuls à nous inquiéter de la disparition du PATRIMOINE DE ROMAINVILLE !

Devant l'insistance de leurs accusations sur notre appartenance à un mouvement politique, nous leur avons demandé à quel parti ils faisaient allusion. Madame le Maire et M. Champion n'ayant pas de réponse, M. Patrice Calsat (conseiller municipal délégué au sport) a coupé court en lançant : "Vous n'êtes pas du bon côté, c'est tout !" La tension était palpable, Madame le Maire n'ayant de cesse de marteler qu'il était interdit de tracter et de pétitionner sur le site de la fête de la ville, et de nous enjoindre à aller le faire ailleurs ! Une interdiction de tracter manifestement à géométrie variable puisque nous avons pu apercevoir sur la fête, des membres d'associations sortir de leurs stands pour distribuer dans la foule des tracts. Comme le dit si bien M. Calsat : "Vous n'êtes pas du bon côté, c'est tout !".

Devant notre absence de réaction, M. Champion a menacé de faire appel à des huissiers, et est très vite passé de la menace à l'exécution en sortant son téléphone mobile. C'est à cet instant que nous avons quitté la fête de la ville pour nous rendre sur la Place du Marché où nous avons tranquillement poursuivi notre action.

L'après midi à 15H00, c'est sans badges, sans tracts et sans pétitions mais toujours costumés comme le matin, que nous nous sommes rendus sur le site de la fête. Dès notre arrivée, nous avons croisé Madame le Maire, M. Champion et à peu près la même délégation municipale que celle du matin. Nous avons été très fortement dévisagés de haut en bas, mais personne n'est venu à notre rencontre puisque nous nous étions pliés à leur dictat du matin. Le hasard a fait que quelques mètres plus loin nous avons croisé M. Claude Bartolone qui arrivait à la fête de la ville et qui, très cordialement nous a serré la main en nous félicitant pour nos beaux costumes colorés.

Évidemment, sans badge, l'ASVR n'était plus identifiable et M. Bartolone a dû penser que nous étions des animateurs "festifs" de la ville !

Dans ce contexte, et à la suite de notre « regrettable confrontation », il nous a semblé urgent et nécessaire de demander une rencontre avec Madame le Maire, afin de lui permettre de mieux comprendre le sens de notre démarche et le but de notre Association.

C’est donc dans le souhait d'obtenir un rendez-vous que nous lui avons adressé un courrier en recommandé le mercredi 26 juin 2013.

Dans l'attente de sa convocation…nous poursuivons nos actions.

ASVR 93230 »

Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 05:15

Romainville Fiminco adieu-lauberge-bois-perdu-L-QtsbNP

 

Nous avions publié et commenté VERTEMENT  http://www.bagnoletenvert.com/article-le-parisien-a-la-rescousse-des-betonneurs-a-romainville-118131999.html sur notre blog un article paru dans le Parisien du 29 mai sur les projets immobiliers des promoteurs et de la mairie de Romainville.

Romainville Fiminco-2

Aujourd’hui l’association ASVR (Association de Sauvegarde du Village de Romainville fait connaitre son point de vue dans un communiqué que nous partageons entièrement.
« L'ASVR répond à l'article du Parisien paru dans l'édition du 29 mai 2013

Puisqu’elle n’a pas été contactée par le journaliste pendant la rédaction de son article,  l’Association de Sauvegarde du Village de Romainville (ASVR) souhaite apporter un éclairage sur le débat qui semble opposer l'équipe municipale de Romainville et des promoteurs privés, à l'Architecte des Bâtiments de France (ABF) et aux défenseurs du patrimoine.

Ainsi, la prise en compte du patrimoine semblerait être un obstacle au développement urbain, et l’ABF ne serait qu’un empêcheur de tourner en rond...

Il faut avoir une vision bien étroite de la politique urbaine moderne pour ne l’envisager que sous cet angle.

L’ASVR prétend en effet défendre une approche différente et  moins radicale de l’aménagement urbain. Il doit être possible aujourd’hui à Romainville, comme dans d’autres villes de la Seine Saint Denis, de construire sans systématiquement tout casser.

Tenir compte du patrimoine, c’est  rappeler aux Romainvillois qu’ils vivent dans un lieu empreint d’une histoire commune riche et passionnante, dont les traces se font malheureusement de plus en plus rares.

Mais tenir compte du patrimoine, c’est aussi conforter l’aspect “village” de Romainville qui séduit énormément les nouveaux arrivants, désireux de s’éloigner de la pression parisienne tout en restant très proche de la capitale. Paris n'a-t-il pas sauvé in-extremis certains de ses vieux villages?

Cette situation permet finalement de poser la question de la reconnaissance du patrimoine populaire, celui qui parle de l’histoire d’un territoire, de son caractère, et de l’identité de sa population.

Ainsi, loin des polémiques, des inexactitudes, des approximations grossières et des termes mal employés et mal compris, l’ASVR entend continuer à mener des actions de valorisation du patrimoine romainvillois.

 

Pour le Conseil d'Administration de l'ASVR

Julia Learmonth, présidente »

 

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 09:57

Romainville village affiche

Le Parisien d’aujourd’hui mercredi 29 mai 2013 publie un étonnant article qui prend fait et cause unilatéralement pour le promoteur Fiminco qui veut tout simplement raser un immeuble traditionnel en face de l’église Saint-Germain l’Auxerrois pour y construire un immeuble prétentieux qui porte attente au caractère des lieux et au patrimoine et annonce la destruction du « centre ville-village » de Romainville.

Cet article « à charge » contre le patrimoine est d’autant plus étonnant que Le Parisien nous avait habitués à autre chose sur ce dossier en rendant compte de la lutte de l’association des riverains et des scandaleuses pressions des promoteurs pour les réduire au silence (pressions rejetées par le tribunal !).

http://www.bagnoletenvert.com/article-la-preservation-du-centre-ville-village-de-romainville-c-est-dans-le-parisien-108283182.html

Heureusement que les riverains, et l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) dont c’est le rôle, se dressent contre de tels projets !

L’article du Parisien avec nos –vifs- commentaires :

« ROMAINVILLE L’architecte des bâtiments de France a mis son veto

Des projets immobiliers bloqués en centre-ville

Pas facile de mener des projets immobiliers lorsqu’on se trouve dans le périmètre de monuments classés comme le cinéma le Trianon ou l’église Saint-Germain-l’Auxerrois à Romainville (En tout cas pas facile pour qui veut faire du business : il faut en effet tenir compte du patrimoine « quelle horreur » ! Ndlr). La loi stipule que l’avis de l’architecte de la direction des Bâtiments de France (ABF) est obligatoire pour toute construction dans un rayon de 500 m autour d’un site classé. La mairie est en train d’en faire l’amère expérience. Un chantier a été abandonné, un autre est devant les tribunaux et un troisième annonce d’ores et déjà un futur bras de fer. (Il se trouve que nous sommes en démocratie et que la défense du patrimoine est un des éléments à respecter en matière d’aménagement ! Ndlr)

Romainville Fiminco-2

Romainville Fiminco-1

Sur la façade de l’immeuble, face à la mairie et à l’église, la photo du futur projet Grand Ségur ne manque pas de charme (Ce serait au contraire un immeuble prétentieux et surtout qui romprait le charme qui caractérise le centre-ville village de Romainville. Ndlr). A la place de l’édifice délabré existant (Cet immeuble, partie du patrimoine de la commune, est parfaitement réhabilitable. Ndlr), un bâtiment de quatre étages, tout en pierre de taille, doit sortir de terre. Le projet a beau avoir été contesté dès le départ par l’Association de sauvegarde du village de Romainville (ASVR), il a rapidement séduit. D’ailleurs, le promoteur Fiminco a déjà vendu 35 des 38 appartements sur plan (Le promoteur, averti de l’avis négatif de l’ABF et du recours des riverains s’est mis en tort en engageant la commercialisation de son projet sans attendre le jugement du tribunal administratif. Ndlr). Mais malgré un permis de construire obtenu à l’été 2012, les travaux sont bloqués (Le permis ne peut être considéré comme acquis que lorsque les recours des tiers sont « purgés », ce qui n’est pas le cas. Ndlr). « Nous avons eu l’accord du sous-directeur des Bâtiments de France, de la mairie, tout le monde était sur la même longueur d’onde mais au dernier moment, le directeur des ABF a mis son veto », soupire Gérard Azancot, président de Fiminco. « On avait pourtant fait un beau projet, avec de la vraie pierre de taille, à des prix inférieurs à  la moyenne sur la commune, on n’a pas compris.» Les explications du directeur ont varié au cours des réunions : il a reproché un voire deux étages en trop, un dessin pas assez contemporain, un bâtiment qui risquait de rendre l’hôtel de ville et l’église trop fades… (Bla bla bla de promoteur, repris avec complaisance par Le Parisien. Seul compte l’avis écrit de l’ABF confirmé par la commission régionale. Ndlr)

Inquiétude pour la future station de la ligne 11 du métro

La mairie, propriétaire de l’emplacement, avait déjà inscrit le produit de cette vente dans le budget 2012, soit 1 M€. « Résultat, on a dû retirer cette ligne au dernier moment », peste Corinne Valls, la maire (DVG) de Romainville. « En attendant, nous avons un immeuble insalubre et inhabité depuis plus d’un an, juste en face de la mairie. » (Pourquoi ne pas avoir choisi l’option « réhabilitation » qui était pertinente ? Ndlr)

La municipalité a bien essayé de défendre le dossier devant la commission de la direction régionale des affaires culturelles (Drac) mais celle-ci a donné raison au directeur des ABF. Heureusement pour la ville, la Drac n’a pas renvoyé sa décision dans les temps légaux (Il s’agit d’une affirmation de la mairie contestée par l’association : le tribunal jugera. Ndlr), ce qui a permis à Romainville d’attaquer devant le tribunal administratif (La mairie n’a pas attaqué devant le tribunal administratif, mais se défend. En revanche, le promoteur multiplie les assignations et les recours pour intimider les riverains. Ndlr). « Entre l’objectivité et la subjectivité de l’ABF, la limite est floue », regrette Jacques Champion, mairie-adjoint chargé de l’urbanisme.

Pour ne rien arranger, la bataille se jour aussi devant le tribunal. En septembre dernier, sept riverains, soutenus par l’ASVR, ont attaqué le permis de construire. Le promoteur considère qu’il s’agit de procédures abusives et espère bien voir ces demandes rejetées (Ce recours en annulation du permis de construire qui, de plus, s’appuie sur l’avis autorisé de l’ABF, confirmé par la commission régionale, est tout sauf abusif ! Ndlr). Si tout va bien, il estime que les  travaux pourraient démarrer d’ici la fin de l’année avec un an et demi de retard sur le calendrier initial.

Ce n’est pas le seul projet ainsi contesté. Un chantier qui prévoyait la transformation d’une maison en dix appartements a été bloqué par l’ABF (Nous aborderons ce sujet ultérieurement. Ndlr). Et l’avenir n’est pas rose. « Pour construire la future station de métro de la ligne 11 sur la place Carnot, il nous faudra (Cela mérite vérification, nous y reviendrons. Ndlr) détruire un immeuble de briques rouges. Le directeur des Bâtiments de France nous a déjà dit qu’il s’y opposerait », s’inquiète Jacques Champion . Contacté, l’architecte des Bâtiments de France n’a pas répondu à nos appels. (Et l’association ? Ndlr)

SÈBASTIEN THOMAS »

Lire aussi sur le combat de l’ASVR pour sauver le village de Romainville : http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-comment-le-promoteur-harcele-l-association-115830059.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-centre-ville-village-de-romainville-l-asvr-ecrit-a-la-ministre-de-la-culture-112233937.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-recours-contre-l-immeuble-fiminco-110866863.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-patrimoine-centre-ville-village-de-romainville-premieres-photos-110178748.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-le-promoteur-perd-son-proces-contre-l-association-109644025.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-pour-la-sauvegarde-du-village-de-romainville-108135746.html

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article