Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 18:58

asvr jp 15sept12-1

 

Déjà présente l’an dernier, l’association ASVR remet ça cette année et organise une initiative pour les Journées Européennes du patrimoine ce samedi matin 14 septembre.

L'article est illustré de quelques photos de l’an dernier

asvr jp 15sept12-8 

« L'Association de Sauvegarde du Village de Romainville est heureuse de vous inviter à leur 2ème édition des Journées du Patrimoine. 

Venez nombreux les retrouver à Romainville ce samedi 14 septembre à 10h45, à l'église Saint Germain l'Auxerrois pour la visite-conférence dans le cadre des 200 ans depuis la mort de son architecte, Alexandre Théodore Brongniart, suivi d'une table-ronde sur le thème des 100 ans de protection des monuments historiques.

Des intervenants passionnés et passionnants vous attendent...

Titi la Rengaine vous accueillera en musique et ses amis vous enchanteront lors de l'apéro et buffet bucolique ( et gratuit!)

À SAMEDI !!! »

 asvr jp 15sept12-9

À samedi matin.

Pierre Mathon

 

Le Bonjour et Coucou de Thian :

Cette année encore, l'Association de Sauvegarde du Village de Romainville participe à la Journée du Patrimoine :
Titi la Rengaine vous accueillera, oeil rieur, voix claire et manivelle à la main samedi prochain (le 14) à 10H45 devantl'église Saint Germain l'Auxerrois de Romainville
puis visite du bâtiment construit par Brongniart, table ronde autour du centenaire du patrimoine et apéro avec les chansons de DIDIER et ZITA.
Métro MAIRIE DES LILAS puis 5 minutes en bus 105
N'hésitez pas à soutenir cette organisation qui lutte contre le démantèlement du vieux village par des promoteurs...
Et d'ores et déjà, retenez la date du samedi 19 octobre 19h à l'Angora (Bastille) pour la plus petite comédie musicale de tous les temps !!!
Amicalorosement

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 10:34

chateau-de-romainville-romainville.jpg

 

C’est avec grand plaisir que nous avons vu ce jour mercredi 14 août 2013, le Parisien 93 consacrer un article au château de Romainville. Voici cet article :

« HISTOIRE DE CHATEAU À … ROMAINVILLE

Le refuge des artistes de Marie-Antoinette

On devine encore l’imposante bâtisse, éventrée, derrière les branchages. Mais entre l’hôtel de ville et l’église néoclassique de Romainville, plus aucun passant ne prête attention à l’ancien château fastueux de la commune. Le parc, qui entoure la propriété, est d’ailleurs interdit d’accès depuis l’incendie d’août 2010. À l’époque déjà presque abandonné et régulièrement squatté, le château dévasté par les flammes n’est plus qu’une ruine. Ses fenêtres trouées, sa toiture percée et ses énormes poutres de bois qui retiennent les derniers murs encore debout, sont les derniers vestiges de l’un des deux pavillons d’angle du bâtiment d’origine.

Ch Romainville 12sept12-3

Ch Romainville 12sept12-4

Ch Romainville 12sept12-2

.Décoré par la portraitiste de la reine
Ici, en 1630, le seigneur Nicolas Le Quelen avait fait construire au cœur du village ce château, entouré d’un grand parc. Si lorsque trente ans plus tard, en 1666, la famille de Baud prend possession des lieux, elle y accueille de nombreuses personnalités liées à la cour. Mais c’est réellement à partir de 1723, lorsque la famille Ségur achète la demeure, que le château de Romainville connaît son âge d’or. Là, Philippe-Henri de Ségur, ministre de la Guerre en 1780 et maréchal de France en 1783, reçoit avec sa famille de célèbres artistes. Parmi eux, la peintre Élisabeth Vigée-Lebrun, réputée pour ses portraits de nobles de la cour et notamment ceux de Marie-Antoinette. La reine, du même âge que la peintre, en avait fait sa portraitiste officielle en la prenant sous son aile. Preuve de son passage au château, Élisabeth Vigée-Lebrun décore l’une des portes d’une chambre à coucher d’une peinture en trompe l’œil représentant un couple enlacé. Mais à la Révolution française, le château est vendu comme bien national et perd peu à peu de sa splendeur. Le cœur de la demeure est transformé en carrière de plâtre puis le parc est progressivement occupé par des cultivateurs. Aujourd’hui, les portes ont été murées à la hâte et les tuiles menacent de s’envoler. Pas sûr que la carrière de gypse qui a fragilisé l’ensemble du site motive la région, propriétaire des lieux, à opter pour une réhabilitation de l’un des sites les plus précieux du patrimoine de la ville.

AURÉLIE LEBELLE »

Nous en reparlerons.

Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 17:56

ASVR fête ville 23Juin13-1

Ce dimanche 23 juin se tenait la fête de Romainville. L’association de Sauvegarde du Village de Romainville a laquelle la mairie avait refusé un stand, s’y est rendue quand même. Récit.

« L'Association de Sauvegarde du Village de Romainville (ASVR) à la Fête de la Ville / dimanche 23 juin 2013

Tous les ans, la municipalité de Romainville organise la Fête de la Ville. Cette journée de fête se déroule en plein air dans les rues fermées à la circulation autour de la mairie. Le thème de cette année est "Les saltimbanques". Sur le parvis de la mairie, une scène est installée, animée entre autres par des spectacles offerts par les associations. Celles qui désirent un stand, doivent en faire la demande auprès de la mairie.

A plusieurs reprises, l'ASVR a demandé un stand, mais ces demandes sont restées sans réponse. Devant ce silence, la Présidente de l'ASVR s'ést déplacée personnellement à la mairie, une employée municipale lui a répondu que nous aurions prochainement un entretien avec M. Guglielmi (maire-adjoint à la vie associative) pour lui expliquer notre Association, en vue d’obtenir un stand, et qu'à priori nous n'aurions pas de stand car notre association n'avait pas un "caractère festif" ! Cette réponse relevait sans doute de la plaisanterie, car les 6 associations d'Anciens Combattants, la Confédération Syndicale des Familles, le Secours Populaire Français, la Croix Rouge, la Confédération Nationale du Logement et l'Association Défense et Soutien des Sourds et Malentendants, dont on peut discuter le "caractère festif", étaient bien là à la fête de la ville !

Quant au rendez-vous promis avec M. Guglielmi, nous attendons toujours !

ASVR fête ville 23Juin13-2

Devant ce refus évident de la mairie de nous octroyer un stand, nous avons décidé d'intégrer le thème de la fête en devenant de joyeux saltimbanques hauts en habits et chapeaux de couleurs, et de parcourir les stands à la rencontre des associations et des citoyens.

A 11H00 du matin, nous nous sommes rendus sur les lieux de la fête.

Très rapidement nous avons été rattrapés par Madame le Maire accompagnée de M. Champion et d'une délégation importante de membres du Conseil Municipal, de quelques agents de la sécurité et de la Police Municipale.

Une belle démonstration de force et d'intimidation sur les 3 membres de l'ASVR.

Madame le Maire, sur un ton direct et sec, nous a ordonné de retirer immédiatement les badges ASVR que nous portions très lisiblement sur nous et de cesser sur le champ de tracter et de pétitionner sur le site de la fête de la ville. Après plusieurs invectives, nous avons retiré et rangé à contre cœur nos badges. Madame le Maire et M. Champion nous ont martelé que nous faisions de la politique et que la fête de la ville n'était pas le lieu pour cela. Ils nous ont ordonné de sortir rapidement du périmètre balisé de la fête. Face à cette agressivité, nous sommes restés en place et lieu, stoïques et polis. Nous avons précisé que nous n'appartenions à aucun parti ou mouvement politique. M. Champion, passablement contrarié, nous a dit que notre blog était largement diffusé sur des sites politisés. Nous avons répondu que la cause que nous défendions était en effet soutenue et reprise par bons nombres de sites, ce qui prouvait que nous n'étions pas les seuls à nous inquiéter de la disparition du PATRIMOINE DE ROMAINVILLE !

Devant l'insistance de leurs accusations sur notre appartenance à un mouvement politique, nous leur avons demandé à quel parti ils faisaient allusion. Madame le Maire et M. Champion n'ayant pas de réponse, M. Patrice Calsat (conseiller municipal délégué au sport) a coupé court en lançant : "Vous n'êtes pas du bon côté, c'est tout !" La tension était palpable, Madame le Maire n'ayant de cesse de marteler qu'il était interdit de tracter et de pétitionner sur le site de la fête de la ville, et de nous enjoindre à aller le faire ailleurs ! Une interdiction de tracter manifestement à géométrie variable puisque nous avons pu apercevoir sur la fête, des membres d'associations sortir de leurs stands pour distribuer dans la foule des tracts. Comme le dit si bien M. Calsat : "Vous n'êtes pas du bon côté, c'est tout !".

Devant notre absence de réaction, M. Champion a menacé de faire appel à des huissiers, et est très vite passé de la menace à l'exécution en sortant son téléphone mobile. C'est à cet instant que nous avons quitté la fête de la ville pour nous rendre sur la Place du Marché où nous avons tranquillement poursuivi notre action.

L'après midi à 15H00, c'est sans badges, sans tracts et sans pétitions mais toujours costumés comme le matin, que nous nous sommes rendus sur le site de la fête. Dès notre arrivée, nous avons croisé Madame le Maire, M. Champion et à peu près la même délégation municipale que celle du matin. Nous avons été très fortement dévisagés de haut en bas, mais personne n'est venu à notre rencontre puisque nous nous étions pliés à leur dictat du matin. Le hasard a fait que quelques mètres plus loin nous avons croisé M. Claude Bartolone qui arrivait à la fête de la ville et qui, très cordialement nous a serré la main en nous félicitant pour nos beaux costumes colorés.

Évidemment, sans badge, l'ASVR n'était plus identifiable et M. Bartolone a dû penser que nous étions des animateurs "festifs" de la ville !

Dans ce contexte, et à la suite de notre « regrettable confrontation », il nous a semblé urgent et nécessaire de demander une rencontre avec Madame le Maire, afin de lui permettre de mieux comprendre le sens de notre démarche et le but de notre Association.

C’est donc dans le souhait d'obtenir un rendez-vous que nous lui avons adressé un courrier en recommandé le mercredi 26 juin 2013.

Dans l'attente de sa convocation…nous poursuivons nos actions.

ASVR 93230 »

Pierre Mathon

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 05:15

Romainville Fiminco adieu-lauberge-bois-perdu-L-QtsbNP

 

Nous avions publié et commenté VERTEMENT  http://www.bagnoletenvert.com/article-le-parisien-a-la-rescousse-des-betonneurs-a-romainville-118131999.html sur notre blog un article paru dans le Parisien du 29 mai sur les projets immobiliers des promoteurs et de la mairie de Romainville.

Romainville Fiminco-2

Aujourd’hui l’association ASVR (Association de Sauvegarde du Village de Romainville fait connaitre son point de vue dans un communiqué que nous partageons entièrement.
« L'ASVR répond à l'article du Parisien paru dans l'édition du 29 mai 2013

Puisqu’elle n’a pas été contactée par le journaliste pendant la rédaction de son article,  l’Association de Sauvegarde du Village de Romainville (ASVR) souhaite apporter un éclairage sur le débat qui semble opposer l'équipe municipale de Romainville et des promoteurs privés, à l'Architecte des Bâtiments de France (ABF) et aux défenseurs du patrimoine.

Ainsi, la prise en compte du patrimoine semblerait être un obstacle au développement urbain, et l’ABF ne serait qu’un empêcheur de tourner en rond...

Il faut avoir une vision bien étroite de la politique urbaine moderne pour ne l’envisager que sous cet angle.

L’ASVR prétend en effet défendre une approche différente et  moins radicale de l’aménagement urbain. Il doit être possible aujourd’hui à Romainville, comme dans d’autres villes de la Seine Saint Denis, de construire sans systématiquement tout casser.

Tenir compte du patrimoine, c’est  rappeler aux Romainvillois qu’ils vivent dans un lieu empreint d’une histoire commune riche et passionnante, dont les traces se font malheureusement de plus en plus rares.

Mais tenir compte du patrimoine, c’est aussi conforter l’aspect “village” de Romainville qui séduit énormément les nouveaux arrivants, désireux de s’éloigner de la pression parisienne tout en restant très proche de la capitale. Paris n'a-t-il pas sauvé in-extremis certains de ses vieux villages?

Cette situation permet finalement de poser la question de la reconnaissance du patrimoine populaire, celui qui parle de l’histoire d’un territoire, de son caractère, et de l’identité de sa population.

Ainsi, loin des polémiques, des inexactitudes, des approximations grossières et des termes mal employés et mal compris, l’ASVR entend continuer à mener des actions de valorisation du patrimoine romainvillois.

 

Pour le Conseil d'Administration de l'ASVR

Julia Learmonth, présidente »

 

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 09:57

Romainville village affiche

Le Parisien d’aujourd’hui mercredi 29 mai 2013 publie un étonnant article qui prend fait et cause unilatéralement pour le promoteur Fiminco qui veut tout simplement raser un immeuble traditionnel en face de l’église Saint-Germain l’Auxerrois pour y construire un immeuble prétentieux qui porte attente au caractère des lieux et au patrimoine et annonce la destruction du « centre ville-village » de Romainville.

Cet article « à charge » contre le patrimoine est d’autant plus étonnant que Le Parisien nous avait habitués à autre chose sur ce dossier en rendant compte de la lutte de l’association des riverains et des scandaleuses pressions des promoteurs pour les réduire au silence (pressions rejetées par le tribunal !).

http://www.bagnoletenvert.com/article-la-preservation-du-centre-ville-village-de-romainville-c-est-dans-le-parisien-108283182.html

Heureusement que les riverains, et l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) dont c’est le rôle, se dressent contre de tels projets !

L’article du Parisien avec nos –vifs- commentaires :

« ROMAINVILLE L’architecte des bâtiments de France a mis son veto

Des projets immobiliers bloqués en centre-ville

Pas facile de mener des projets immobiliers lorsqu’on se trouve dans le périmètre de monuments classés comme le cinéma le Trianon ou l’église Saint-Germain-l’Auxerrois à Romainville (En tout cas pas facile pour qui veut faire du business : il faut en effet tenir compte du patrimoine « quelle horreur » ! Ndlr). La loi stipule que l’avis de l’architecte de la direction des Bâtiments de France (ABF) est obligatoire pour toute construction dans un rayon de 500 m autour d’un site classé. La mairie est en train d’en faire l’amère expérience. Un chantier a été abandonné, un autre est devant les tribunaux et un troisième annonce d’ores et déjà un futur bras de fer. (Il se trouve que nous sommes en démocratie et que la défense du patrimoine est un des éléments à respecter en matière d’aménagement ! Ndlr)

Romainville Fiminco-2

Romainville Fiminco-1

Sur la façade de l’immeuble, face à la mairie et à l’église, la photo du futur projet Grand Ségur ne manque pas de charme (Ce serait au contraire un immeuble prétentieux et surtout qui romprait le charme qui caractérise le centre-ville village de Romainville. Ndlr). A la place de l’édifice délabré existant (Cet immeuble, partie du patrimoine de la commune, est parfaitement réhabilitable. Ndlr), un bâtiment de quatre étages, tout en pierre de taille, doit sortir de terre. Le projet a beau avoir été contesté dès le départ par l’Association de sauvegarde du village de Romainville (ASVR), il a rapidement séduit. D’ailleurs, le promoteur Fiminco a déjà vendu 35 des 38 appartements sur plan (Le promoteur, averti de l’avis négatif de l’ABF et du recours des riverains s’est mis en tort en engageant la commercialisation de son projet sans attendre le jugement du tribunal administratif. Ndlr). Mais malgré un permis de construire obtenu à l’été 2012, les travaux sont bloqués (Le permis ne peut être considéré comme acquis que lorsque les recours des tiers sont « purgés », ce qui n’est pas le cas. Ndlr). « Nous avons eu l’accord du sous-directeur des Bâtiments de France, de la mairie, tout le monde était sur la même longueur d’onde mais au dernier moment, le directeur des ABF a mis son veto », soupire Gérard Azancot, président de Fiminco. « On avait pourtant fait un beau projet, avec de la vraie pierre de taille, à des prix inférieurs à  la moyenne sur la commune, on n’a pas compris.» Les explications du directeur ont varié au cours des réunions : il a reproché un voire deux étages en trop, un dessin pas assez contemporain, un bâtiment qui risquait de rendre l’hôtel de ville et l’église trop fades… (Bla bla bla de promoteur, repris avec complaisance par Le Parisien. Seul compte l’avis écrit de l’ABF confirmé par la commission régionale. Ndlr)

Inquiétude pour la future station de la ligne 11 du métro

La mairie, propriétaire de l’emplacement, avait déjà inscrit le produit de cette vente dans le budget 2012, soit 1 M€. « Résultat, on a dû retirer cette ligne au dernier moment », peste Corinne Valls, la maire (DVG) de Romainville. « En attendant, nous avons un immeuble insalubre et inhabité depuis plus d’un an, juste en face de la mairie. » (Pourquoi ne pas avoir choisi l’option « réhabilitation » qui était pertinente ? Ndlr)

La municipalité a bien essayé de défendre le dossier devant la commission de la direction régionale des affaires culturelles (Drac) mais celle-ci a donné raison au directeur des ABF. Heureusement pour la ville, la Drac n’a pas renvoyé sa décision dans les temps légaux (Il s’agit d’une affirmation de la mairie contestée par l’association : le tribunal jugera. Ndlr), ce qui a permis à Romainville d’attaquer devant le tribunal administratif (La mairie n’a pas attaqué devant le tribunal administratif, mais se défend. En revanche, le promoteur multiplie les assignations et les recours pour intimider les riverains. Ndlr). « Entre l’objectivité et la subjectivité de l’ABF, la limite est floue », regrette Jacques Champion, mairie-adjoint chargé de l’urbanisme.

Pour ne rien arranger, la bataille se jour aussi devant le tribunal. En septembre dernier, sept riverains, soutenus par l’ASVR, ont attaqué le permis de construire. Le promoteur considère qu’il s’agit de procédures abusives et espère bien voir ces demandes rejetées (Ce recours en annulation du permis de construire qui, de plus, s’appuie sur l’avis autorisé de l’ABF, confirmé par la commission régionale, est tout sauf abusif ! Ndlr). Si tout va bien, il estime que les  travaux pourraient démarrer d’ici la fin de l’année avec un an et demi de retard sur le calendrier initial.

Ce n’est pas le seul projet ainsi contesté. Un chantier qui prévoyait la transformation d’une maison en dix appartements a été bloqué par l’ABF (Nous aborderons ce sujet ultérieurement. Ndlr). Et l’avenir n’est pas rose. « Pour construire la future station de métro de la ligne 11 sur la place Carnot, il nous faudra (Cela mérite vérification, nous y reviendrons. Ndlr) détruire un immeuble de briques rouges. Le directeur des Bâtiments de France nous a déjà dit qu’il s’y opposerait », s’inquiète Jacques Champion . Contacté, l’architecte des Bâtiments de France n’a pas répondu à nos appels. (Et l’association ? Ndlr)

SÈBASTIEN THOMAS »

Lire aussi sur le combat de l’ASVR pour sauver le village de Romainville : http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-comment-le-promoteur-harcele-l-association-115830059.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-centre-ville-village-de-romainville-l-asvr-ecrit-a-la-ministre-de-la-culture-112233937.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-recours-contre-l-immeuble-fiminco-110866863.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-patrimoine-centre-ville-village-de-romainville-premieres-photos-110178748.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-le-promoteur-perd-son-proces-contre-l-association-109644025.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-pour-la-sauvegarde-du-village-de-romainville-108135746.html

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 16:44

Romainville Fiminco-2

Alors que l’ « Association de Sauvegarde du Village de Romainville » et des habitants du centre ville mènent une lutte légitime contre un projet immobilier, situé en face de l’église de Romainville, qui dénaturerait le caractère des lieux, le promoteur, la société Fiminco, s’acharne.

Le promoteur a, une première fois, assigné en juillet 2012 l’Association en référé devant le TGI (Tribunal de Grande Instance) de Bobigny pour « agissements et actes de dénigrement ». Il en a été débouté.

 Romainville Fiminco adieu-lauberge-bois-perdu-L-QpYse7

Deuxième tentative en janvier 2013 : ils assignent en référé l’Association pour avoir déposé un recours gracieux auprès de la Mairie de Romainville « avec l’intention de nuire ». Deuxième échec : le 18 février 2013 le juge estime qu'il n'y a pas lieu à référé, rejette les demandes et condamne la société Fiminco aux entiers dépens.

Malgré ce deuxième revers, le harcèlement judiciaire ne cesse pas pour autant et, ce 1er mars 2013, la société Fiminco assigne à nouveau au TGI l'Association avec sa présidente pour recours abusif, intention de nuire etc...

Il faut dire que les riverains, qui ont déposé en septembre un recours au tribunal administratif contre le permis de construire, ont de solides arguments. Ils s’appuient en effet sur l’avis défavorable de l’architecte des Bâtiments de France, confirmé par la commission régionale ad hoc.

À suivre, mais face à cet acharnement l’association ne baisse pas les bras et reste sereine.

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 13:14

Romainville Fiminco-2

 

 

La lutte de l’association de Sauvegarde du centre ville-village de Romainville, continue.

Voici le courrier que l’ASVR vient d’envoyer en recommandé le 31 octobre à Aurélie Filipetti, Ministre de la Culture :

 

« Objet : Requête urgente pour la sauvegarde du patrimoine du Village de Romainville, à la suite de l’octroi du permis de construire n° 093063 12B0003, accordé le 18 juillet 2012 à la société Fiminco par le Maire de Romainville pour un projet situé 1, rue de Paris & 2-4, rue Carnot 93230 Romainville.

 

 

Madame la Ministre

 

Nous nous permettons de vous interpeller à propos du projet immobilier dit « Grand Ségur » dont vous devez déjà connaître les tenants et aboutissants par l’intermédiaire de vos services, en particulier la DRAC Ile-de-France.

 

Il s’agit de la construction de deux immeubles de grande hauteur face à l’Eglise Saint Germain l’Auxerrois, construite par Alexandre Brongniart, et classée Monument Historique. Ce projet, mis en œuvre par le promoteur Fiminco et soutenu par la Ville de Romainville a, dès qu’il a été connu, été contesté par les riverains, notre Association et l’Architecte des Bâtiments de France.

 

Un tel ensemble, par ses formes, sa hauteur  et son volume va défigurer irrémédiablement cette place, cœur de Ville, et la perspective de l’Eglise. (cf. avis détaillé de l’ABF du département).

 

Plus généralement encore, notre jeune Association souhaite vous alerter sur le devenir du patrimoine historique d’origine rurale et artisanale du Vieux Village de Romainville dont le sort nous apparaît de plus en plus menacé.

 

En réfutant la décision de la commission du Patrimoine et des Sites, Madame le Maire remet en cause l’autorité de l’Etat.

Une telle attitude de la part d’un élu local bénéficiant d’un fort entregent politique, ne cesse, Madame la Ministre, d’inquiéter et mériterait que la raison reprenne ses droits.

 

Vous pouvez,  nous semble-t-il, encore convaincre la Ville de Romainville de revenir à une meilleure appréciation des choses, vous pouvez encore l’engager à respecter les associations, les habitants mobilisés, mais bien au-delà,  les professionnels, en particulier ceux qui ont à cœur de mettre en place une politique patrimoniale cohérente, adaptée, dans un département qui durant des décennies en manquât ; vous pouvez engager la Ville de Romainville à respecter les règles administratives, ainsi que celles de droit et de civilité en vigueur, à priori valables sur tout le territoire de la République.

 

Les communes des banlieues populaires ont aussi droit à un patrimoine de qualité.

 

Le refus de Madame le Maire de prendre en compte les avis de l'Architecte des Bâtiments de France et du Préfet de Région nous révolte.

 C’est de l’autorité de l’Etat dont il s’agit et l’Association que j’ai l’honneur de présider est surprise par cette remise en cause des  instances nationales. Dans un département où la valeur de l’exemple est particulièrement importante, le déroulement de cette affaire apparaît déplorable et gros de conséquences. Il est dès lors possible de se demander, à l’analyse, s’il ne s’agirait pas d’un cas d’école.

 

 

Nous demandons, comme ailleurs, qu’à Romainville soit établi en concertation avec les associations, dont la nôtre, un volet patrimonial qui serait rajouté au PLU voté, que celui-ci soit révisé en conséquence, que soit repensé, avec tous les acteurs, l’aménagement de la place de l’Eglise, celui du Vieux Village et de l’ensemble de la Ville (plus de 25 projets en cours) en bonne intelligence comme cela a fini par se faire dans bon nombre de villes du département, que  les acteurs et les professionnels  du patrimoine soient respectés à leur juste valeur et non considérés comme des « empêcheurs » d’aménager.         

 

 

Quoi qu’il en soit, Madame la Ministre, nous  restons à votre disposition pour vous apporter tout élément complémentaire que vous jugeriez nécessaire à l’étude de ce dossier ; nous réitérons avec confiance notre demande d’intervention de votre part pour obtenir de la Ville de Romainville que soit mise en place une politique plus respectueuse du patrimoine historique et que soit revu le projet « Grand Ségur » et l’aménagement du centre de notre Ville.

 

Vous remerciant de l’attention toute particulière que vous saurez apporter à la lecture de cette correspondance et dans l’attente de la suite que vous ne manquerez pas d’y donner, veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre plus haute considération.

 

Julia Learmonth, Présidente »

 

Sur le sujet, lire :

 

http://www.bagnoletenvert.com/article-pour-la-sauvegarde-du-village-de-romainville-108135746.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-la-preservation-du-centre-ville-village-de-romainville-c-est-dans-le-parisien-108283182.html

 

http://www.bagnoletenvert.com/article-samedi-15-septembre-visitons-le-village-de-romainville-110069765.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-patrimoine-centre-ville-village-de-romainville-premieres-photos-110178748.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-recette-pour-sauver-romainville-les-cornichons-de-sainte-gudule-110209481.html

 

http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-recours-contre-l-immeuble-fiminco-110866863.html

 

                                                                            

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                     

 

                                                                         

 

 

 

                                                                          

                                                                            

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 13:06

Romainville Fiminco-2

L’Association de Sauvegarde du Village de Romainville a adressé courant septembre un recours gracieux à Madame la Maire de Romainville contre le permis de construire accordé au promoteur Fiminco et situé en face de l’église classée Saint-Germain l’Auxerrois.

Romainville Fiminco adieu-lauberge-bois-perdu-L-QtsbNP

Romainville Fiminco-1

Ce permis de construire, signé contre l’avis de l’architecte des bâtiments de France, met en cause le patrimoine historique romainvillois, la démolition des bâtiments existants et la construction projetée portant une atteinte irrémédiable à la qualité de l’ensemble architectural du village historique de Romainville.

Le recours gracieux en date du 17 septembre 2012 :

« Objet : recours gracieux à l’encontre du permis de construire N° PC 093062 12B0003 accordé le 18 juillet 2012 à la société Fiminco pour un projet situé 1 rue de Paris / 2-4 rue Carnot à Romainville.

Madame la Maire,

Je vous demande d’annuler le permis de construire N° PC 093063 11B0003 que vous venez d’accorder le 18 juillet 2012 (affiché le 25 juillet 2012) à la société Fiminco pour la démolition totale et la construction de 38 logements et d’un commerce, 1 rue de Paris / 2-4 rue Carnot.

Sur le fond, ce projet met en cause notre patrimoine historique romainvillois, la démolition et la construction projetées portant une atteinte irrémédiable à la qualité de l’ensemble architectural sis en covisibilité avec de l’église Saint-Germain l’Auxerrois, munument historique classé.

Ce projet a fait l’objet d’un avis défavorable de l’architecte des bâtiments de France en date du 7 mars 2012, que vous avez contesté en introduisant un recours auprès du Préfet de la Région Ile de France, Monsieur Daniel CANEPA.

Monsieur CANEPA a émis également un avis défavorable en date du 23 mai.

Ce projet n’est donc pas conforme à l’article 11 du PLU.

Pour ces raisons (qui ne sont pas limitatives), je me permets d'introduire devant vous un recours, vous demandant d’annuler ce permis de construire.

Dans l’attente d'une issue favorable, je vous prie d’agréer, Madame la Maire, mes salutations distinguées.

La présidente, Julia Laermonth »

Voici les articles que nous avons publiés sur l’action de cette association

http://www.bagnoletenvert.com/article-pour-la-sauvegarde-du-village-de-romainville-108135746.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-la-preservation-du-centre-ville-village-de-romainville-c-est-dans-le-parisien-108283182.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-le-promoteur-perd-son-proces-contre-l-association-109644025.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-patrimoine-centre-ville-village-de-romainville-premieres-photos-110178748.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-recette-pour-sauver-romainville-les-cornichons-de-sainte-gudule-110209481.html

À suivre.

Pierre Mathon

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 11:58

asvr jp 15sept12-12

Voici les premières photos de la balade dans le centre ville historique de Romainville, qui a regroupé une soixantaine de personnes, à l’initiative de l’Association de Sauvegarde du Village de Romainville, dans le cadre des journées du patrimoine.

Le château

jp corniche 15sept12-15

 

L’église

asvr jp 15sept12-1

 

De l’église avec vue sur l’opération Fiminco, combattue par l’association

asvr jp 15sept12-3

 

La suite de la visite avec la performance de Thian (nous y reviendrons) et pour finir quelques chansons (méconnues) de  Paul de Kock.

asvr jp 15sept12-2

asvr jp 15sept12-6

asvr jp 15sept12-7

asvr jp 15sept12-9

asvr jp 15sept12-10

asvr jp 15sept12-13

asvr jp 15sept12-14

Tous nos remerciements à l'association et à sa présidente Julia Learmonth, ainsi qu'à Guy Auzolles, "l'historien de Romainville".

Pour la sauvegarde du village de Romainville, la lutte ne fait que commencer.

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 23:23

Romainville-village-JP-15sept12.jpg

 

Ce samedi 15 septembre à 11 heures, à l'occasion des journées du patrimoine, l 'Association de Sauvegarde du Village de Romainville  nous convie à la découverte du vieux Romainville Voici son communiqué :

« Le patrimoine caché du village de Romainville

 

À l'occasion des journées du patrimoine, l'Association de Sauvegarde du Village de Romainville  a  le plaisir de vous convier à la découverte du vieux Romainville
Un circuit d'environ 1h30 est organisé dans le centre historique afin de mettre en valeur le patrimoine caché de la ville. Il sera animé par... un invité surprise qui vous fera partager ses nombreuses connaissances de l'histoire du village. Alors à samedi 11h au 7 rue Joseph Bara pour une balade qui s'annonce ensoleillée et haute en couleur ! 
»

Pierre Mathon

  http://www.bagnoletenvert.com/article-romainville-le-promoteur-perd-son-proces-contre-l-association-109644025.html

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Romainville
commenter cet article