Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 18:15


14-juillet-1789.jpg


« J'ai rêvé que nous puissions remplacer le défilé militaire par un défilé citoyen ». Eva joly devait-elle parler du défilé militaire du 14 juillet, au risque de faire passer au deuxième plan les enjeux écologiques de la planète ? La question reste posée.

Mais à partir du moment où elle a fait une proposition de bon sens « faire le 14 juillet un défilé citoyen », plus en rapport avec l’esprit de la République et de la Révolution française de 1789, que le défilé militaire, alors parlons-en !

Et d’abord fustigeons la xénophobe réaction du premier ministre (destinée à racoler les électeurs FN) accusant Eva Joly de n’avoir pas une culture très ancienne des valeurs françaises.

C’est vous Monsieur Fillon, qui n’avez pas la culture de ce que représente l’anniversaire de la prise de la Bastille et des valeurs de la République !

Pour le recadrer, voici la façon dont Jean Jaurès décrit la fête de la fédération, le 14 juillet 1780, dans son "Histoire socialiste de la Révolution française" :

14-juillet-1780.jpg

« C’est naturellement au 14 juillet 1790 que fut fixée la fête de la Fédération... car c’est le 14 juillet qui avait créé la liberté et qui avait suscité le mouvement des communes révolutionnaires. Elles retournaient pour ainsi dire à ce grand événement comme à leur origine même et à leur centre... Si les ennemis de la liberté et de la Nation continuaient ou étendaient leurs intrigues, une commune isolée ne pourrait rien ; ou elle serait écrasée ou elle serait suspecte. Il fallait donc former comme une chaîne de communes, s’unir, se fédérer aux communes libres et révolutionnaires de la même province, de la même région. [...] Mais comme était grand l’enthousiasme général ! Même les citoyens passifs participaient de toute l’émotion de leur cœur à la grande fête ; ils se sentaient haussés malgré tout avec la Nation tout entière, et je ne sais quelle espérance unanime et quelle unanime tendresse réalisa un moment, malgré la part d’égoïsme et d’oligarchie des institutions nouvelles, l’unité des nations, l’unité de classe... Il y avait dans ces contrastes, dans cet amalgame bizarre des formes anciennes et des pensées nouvelles, je ne sais quoi d’imprévu, de compliqué et de grand... La Fête de la Fédération... ajouta certainement à la force intime de la Révolution dans les âmes, à sa force de rayonnement dans le monde... »

14-juillet-1780-journees-brouettes.jpg

Et pour conclure, il me plaît de citer un autre bi-national, Daniel Cohn-Bendit, qui qualifie (dans une interview au Parisien), l'idée d'Eva Joly de supprimer le défilé militaire du 14 juillet de « proposition de bon sens ». « Le défilé du 14 juillet ne peut pas se résumer à une parade martiale avec seulement des blindés et des militaires. Cela me paraît hors du temps », appuie-t-il. Pour lui, une vraie fête nationale, « ça serait un défilé bigarré et mélangé avec des militaires mais aussi des enfants, des vieux, des Blacks, des Blancs, des ouvriers, des sages-femmes, des profs et des pompiers ». « Et comme hymne, on chanterait tous : «Aux charmes citoyens !», imagine-t-il.


Vive le 14 juillet !

 

Pierre Mathon

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Histoire
commenter cet article

commentaires