Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 15:15
Non à la fermeture du centre bagnoletais de la sécurité sociale : lettre du pcf



Force est de constater que l'on ferme doucement le centre bagnoletais de la sécu, rue de la Barre … Le pcf écrit à la direction départementale de la caisse d'assurances maladie. Lu sur le blog du pcf ce 7 mars :

« Monsieur le Directeur,

En 2015, plus de 3000 bagnoletais ont signé une pétition et plus de 20 Associations et Partis politiques ont animé une bataille sur notre ville pour empêcher la fermeture de notre Centre de Sécurité Sociale. Nous avons obtenu le report de celle-ci jusqu’en 2017.

Or, aujourd’hui, force est de constater que le Centre est constamment porte close, ce qui occasionne un fort mécontentement dans la population de notre ville.

Pourtant, ce que nous disions en 2015 est toujours d’actualité : le départ de la CPAM de Bagnolet, ce sont des files d’attente interminables dans les Centres restant ouverts, des déplacements longs et fatigants pour les plus âgés et les plus faibles physiquement, plus coûteux pour tous, des délais de traitement qui vont s’allonger, des retards de paiement qui vont s’accumuler…

Le Centre de Montreuil, le plus proche, est déjà surchargé. Or, en y ajoutant les habitants de Bagnolet (35.000 habitants), on imagine les difficultés qui ne vont pas manquer de survenir.

Nous refusons ces choix ! Nous refusons cette politique d’austérité qui ignore l’urgence sociale en portant atteinte à la qualité de Service Public offerte aux habitants. Avec les habitants de notre Ville, nous continuons à nous opposer à la fermeture de notre Centre. Au contraire, nous souhaitons qu’il joue un rôle renforcé au service des Bagnoletais.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur, en l’assurance de notre considération distinguée.

 Taylan COSKUN : Conseiller Régional

Laurent JAMET, Conseiller Municipal, Président du Groupe Groupe Front de Gauche »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 19:34
EVERBECQ-2-BÉNAÏSSA, LE RETOUR … VU PAR LE PS DE BAGNOLET

Bon, le fait de publier cet article, paru sur le blog du ps de Bagnolet ce 3 mars ne vaut évidemment pas approbation de l'augmentation des impôts que nous annonce l'actuelle municipalité. Celle-ci, non seulement a cherché à nous endormir, mais a poursuivi l'aventurisme immobilier et financier d'Everbecq-2.

Mais quand même ce RETOUR de ceux qui nous ont mis dans la situation catastrophique où nous sommes est IND
ÉCENT ! D'autant que Bénaïssa et Everbecq se sont lors de ce conseil municipal comporté comme des voyoux

Cela méritait que soit publié ce billet, même si la fin en est un peu euphorique … et déplacée, compte-tenu de l'action (3ans … ) de la municipalité actuelle :

« Everbecq, Lardreault, Bénaïssa, l'indécent retour


 

Curieuse scène au Conseil municipal du 2 mars où étaient présentées les orientations budgétaires de la ville, avec le « grand » retour de Marc Everbecq et de son entourage.
L’ancien Maire avait d’ailleurs appelé à un «grand rassemblement populaire » autour de sa personne à grand renfort de SMS, mails et appels sur les réseaux sociaux devant la mairie à 19h15. A ce trio fantastique vinrent donc s’ajouter à l’heure dite… six nostalgiques. Sacrée vague…
C’est derrière le paravent d’une nouvelle association nommée « Bagnolet agir », que les pieds nickelés de l’ancienne mandature avaient demandé la parole en début de réunion.
Ils choisiront courageusement de laisser à leur porte-parole d’un soir, qui n’était pas élu à l’époque, le soin de faire un discours dithyrambique sur le bilan de Marc Everbecq et les « mensonges » de l’actuelle majorité.
Quel mépris pour le choix effectué par les Bagnoletais en 2014 que de penser ainsi qu’ils auraient eu tort et qu’ils auraient été aveugles à leurs belles ambitions.
On aura appris de drôles de choses hier soir.
M. Benaïssa, l’homme qui expliquait en Conseil municipal, sans rire, que la ville s’enrichissait en s’endettant, a trouvé tout à fait normal que l’école-usine Joliot-Curie ait couté 35M€ « car il y avait des équipements ». Les usagers de l’école apprécieront.
Le même Aziz Benaïssa dira plus tard, soutenu par Marc Everbecq, que la seule raison de leur échec était « les blocages » de ceux qui avaient empêché la vente des gymnases Jean-Reneault et Politzer à des promoteurs, ainsi que du stade de la Briqueterie pour en faire un centre commercial.
Bref, les opposants de l’époque, dont la municipalité d’aujourd’hui, seraient coupables d’avoir décidé de préserver le cadre de vie des habitants et de ne pas brader les équipements publics à des promoteurs privés…
Il a même été reproché à la municipalité et en particulier aux élus socialistes, de proposer des mesures qui pourraient nuire aux chances des candidats socialistes lors des échéances électorales présidentielles et législatives.
On a bien vu là que pour eux, les intérêts partisans ou politiciens ont toujours prévalu sur l’intérêt des Bagnoletais. C’est aussi ce qui nous distingue d’eux, placer l’intérêt général des Bagnoletais au-dessus de tout autre, au-delà des considérations politiques.
C’est d’ailleurs dans cet esprit que nous avons condamné depuis trois ans la baisse des dotations de l’Etat ou avons fait adopter des vœux, par exemple, contre la déchéance de nationalité.
Le petit groupe de nostalgiques de l’ancien régime a ensuite passé une bonne partie de son temps, M. Benaïssa en tête, à perturber le Conseil municipal comme à l’époque de l’ancien Maire, notamment en tentant d’empêcher l’élu aux finances de présenter les orientations budgétaires de la ville.
Heureusement, les membres du Conseil eux-mêmes ont su garder leur sang-froid et ne pas tomber dans ces jeux d’invectives qui appartiennent au passé.
Nous avons notamment su faire preuve d’unité et d’intelligence collective sur les vrais sujets en votant, à l’unanimité de tous les groupes, un vœu pour demander à nouveau l’instauration d’un commissariat de plein exercice à Bagnolet, à l’invitation de l’association « Retrouvons notre dignité ».
Les fossoyeurs de la ville sont sortis de leur réserve mais nous ne les laisserons pas rabaisser le débat politique au niveau qui était le sien avant 2014.
Les Bagnoletais méritent mieux, un vrai débat d’idées, nous les attendons. »

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 18:41
La poste de Bagnolet avant la rénovation

La poste de Bagnolet avant la rénovation

Pour information la lettre du pcf Bagnolet à la Poste ce 6 mars :

« Monsieur le Directeur,

Nous nous adressons à vous afin de vous faire part de notre grande inquiétude et de celle des habitants de Bagnolet concernant la situation de la Poste centrale et de la Poste annexe des Malassis.

Bagnolet a perdu son Centre de tri désormais situé à Montreuil. Cet état de fait, outre le mécontentement légitime des postiers, a généré une dégradation du service aux usagers. Pour les agents, une distance plus grande à parcourir pour porter le courrier aux usagers, des retards importants dans l’acheminement des lettres et des colis, une situation qui provoque par ailleurs des difficultés sur le site de Montreuil inadapté pour l’accueil des postiers de Bagnolet.

Concernant le site de la Poste centrale, il existe toujours des temps d’attente extrêmement longs, d’où un mécontentement légitime des usagers.

Par ailleurs, des rumeurs évoquent un déménagement de la Poste à la faveur de l’aménagement du Centre ville de notre Commune.

Enfin, nous sommes également très inquiets, à l’instar des Bagnoletais, sur la situation de la Poste annexe des Malassis qui connaît trop souvent des fermetures inopinées. Là aussi, des rumeurs persistantes évoquent une fermeture de ce site pourtant très important, la Poste jouant un rôle déterminant pour les habitants de ce quartier populaire.

Par ce courrier, nous tenons à attirer votre attention sur nos préoccupations. Nous attendons une réponse de votre part avec l’espoir que ce grand service public qu’est la Poste puisse continuer à jouer un rôle majeur dans notre Ville. Nous souhaiterions connaître par ailleurs la réflexion de votre direction concernant ces locaux aujourd’hui vides à la poste centrale, s’il existe un projet de déménagement de notre poste, et l’avenir de la poste annexe des malassis.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur, en l’assurance de notre considération distinguée.

Taylan COSKUN, Conseiller Régional

Laurent JAMEt, Conseiller MunicipalPrésident du Groupe Groupe Front de Gauche »

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 10:06
Au conseil municipal de Bagnolet ce jeudi 2 mars

Bon, le maire actuel n’a pas voulu nous détailler ni la hausse des impôts, ni les mesures d’austérité qui vont nous être imposéEs … De toutes façons, cela dépendra de ce que demanderont les banques prêteuses. De plus, l’augmentation des impôts locaux ne sera pas de nature à combler le déficit abyssal creusé par Everbecq-2 et aggravé par T. di Martino … La suite dans un mois au vote du budget 2017, jeudi soir ce n’était que les orientations budgétaires.

Sinon nous avons eu droit à 3 interventions de la salle : une du responsable islamiste qui avait demandé la parole pour nous parler des orientations budgétaires mais qui a préféré nous parler de son procès avec Marilou Brossier, conseillère municipale de la majorité au sujet de la tentative de l’AMB (association des musulmans de Bagnolet) d’installer dans des locaux communaux une école coranique. Puis ce fut Didier Idjadi, mi-favorable mi-critique, bizarrement interrompu méchamment par le conseiller municipal fillonnesque Nio, visiblement énervé par les péripéties pestilentielles qui touchent son héros. Enfin vint le tour de la nouvelle crèmerie de l’ancien maire « Bagnolet agir » : si l’intervention de Philippe Chevalier fut discutable, mais propre, on ne peut en dire autant du comportement bordélisateur de l’ancien adjoint-au-maire, Aziz Bénaïssa (celui qui avait osé déclarer que la ville s’enrichissait en s’endettant. Cet excité a été malheureusement rejoint par l’ancien maire. Cela donna lieu à une remarque de l’actuel maire indiquant que le rehaussement du pavillon (privé) de son prédécesseur, c’est-à-dire Everbecq, avait été réalisé par l’architecte employé par la ville  pour la construction de l’école Joliot-Curie décidée par Everbecq..

O. Taravella a eu beau jeu de rappeler que les finances de la ville se trouvaient en 2014 dans un état catastrophique. Ces « échanges » ont naturellement occulté la pratique de la municipalité actuelle qui a poursuivi - certes dans une moindre mesure – l’aventurisme immobilier et financier de la précédente et qui a cherché à nous faire croire que tout allait bien … Mais ils ont permis d’entendre rappeler - entre autres - que l’école Joliot-Curie est une école-usine … et qu’il fallait en faire deux, une à la Dhuys et une en centre ville*.

À noter pour celles et ceux qui pouvaient nourrir quelques illusions sur dynamique citoyenne le soutien sans faille exprimé par le 1er adjoint. Il faut dire que pour se justifier, l’actuel maire, a rejeté la politique vallso-hollandaise qui ponctionne les collectivités locales indiquant que dans la primaire du ps, ils avaient  soutenu Montebourg … ce qui efface tout !

Bon il y eut aussi un moment d’humour dans ce conseil municipal comme cet amendement "au 2ème degré" de Philippe Renaudin pour bic eelv sur une délibération qui régularisait – après coup - un cadeau  pour un montant de 100 euros, aux enfants, lauréats d’un concours de mangas.
À mettre en relation avec les nombreux dossiers, plus lourds en termes d’importance et de montants, qui ne sont pas soumis au conseil municipal et qui restent l’apanage du maire.

Il faut noter – nous l’avons constaté hier soir - qu’islamistes, l’ancien maire et ses partisans et le représentant du parti LR se sont rejoints dans un comportement irrespectueux vis-à-vis du conseil municipal. Ils n’ont pas hésité à s’en prendre à une avancée démocratique (acquise rappelons-le sur proposition des éluEs VertEs en 2001) : la possibilité qu’ont aujourd’hui les citoyenNEs de prendre la parole devant les éluEs du conseil municipal.

Nous reviendrons ultérieurement sur la délibération, reportée au prochain conseil municipal et concernant vélib’ 2. Cette question ne concerne pas en effet que les éluES ;

Voilà, à chaud, mon petit compte-rendu.

Pierre Mathon

* C’est pour m’être opposé avec succès dans un premier temps à ce projet d’école usine et proposé la réalisation de deux écoles - à taille humaine -  à la Dhuys et dans le centre ville, qu’Everbecq-1 m’avait retiré en janvier 2007 ma délégation d’adjoint à l’urbanisme. Le ps qui dans un premier temps s’était joint aux Verts avait ensuite lâché l’affaire …

 

 

 

 

Au conseil municipal de Bagnolet ce jeudi 2 mars
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 18:44
Questions sur une hausse des impôts locaux de Bagnolet



La municipalité de Bagnolet va augmenter les impôts 2017 ! Ce sera d’ailleurs le centre du débat d’orientation budgétaire qui aura lieu ce jeudi 2 mars au conseil municipal.

Les questions suivantes « Pourquoi nous ont-ils menti ? », « Pourquoi avaient-ils fait de fausses promesses ? »  se posent pas. Nous le savions : ils nous ont menti en jurant qu'il n'y aurait pas d'augmentation des impôts locaux et personne ne s'étonne plus de ce discours politicien de la majorité municipale au pouvoir local à Bagnolet depuis 3 ans.

Plus que 3 ans à tirer ...

Les questions sont :
- De combien sera la hausse en 2017 ?
- Y en aura-t-il d'autres en 2018 et 2019 ?
- Comment l'austérité va-t-elle se traduire sur le service public?

- Et comment sortir du bricolage pour trouver des solutions durables ?

Bref ce jeudi 2 mars, le conseil municipal va traiter  - dans le cadre des orientations budgétaires 2017  - de l'augmentation des impôts locaux !

Pierre Mathon


Lire : http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2017/02/bagnolet-les-impots-locaux-vont-augmenter.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 18:26
Conseil municipal à Bagnolet ce jeudi 2 mars ) 19h30

Le prochain conseil municipal de Bagnolet aura lieu ce jeudi 2 mars 2017 à 19h30 en mairie, salle du conseil municipal.

En voici l'ordre du jour :

1 Approbation du compte-rendu du Conseil municipal du 02 février 2017

2 Approbation du Rapport d'orientation budgetaire de l'année 2017 (C'est du LOURD !)

4 Publication de la liste des marchés publics attribués en 2016

5 Autorisation donnée au Maire, dans le cadre du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain du quartier de la Noue-Malassis, d'adhérer à un groupement de commandes avec la Ville de Montreuil pour la passation d'un marché d'étude sur l'aménagement commercial, et de signer la convention afférente

6 Institution des indemnités d'élections

7 Prolongation du programme pluriannuel d'accès à l'emploi titulaire (sélection professionnelle)              

8 Demande de concours du Fonds social européen auprès du PLIE Ensemble pour l'Emploi, pour 2017, dans le cadre de l'action "Accompagnement renforcé des participants du PLIE de Bagnolet"

9 Mise en place d'une sectorisation flottante
10 Organisation d’un concours de dessin de manga – approbation de la valeur des prix décernés

11 Transfert du droit de préemption urbain à Est Ensemble

12 Approbation de la charte de gestion urbaine et sociale de proximité dans le cadre du PNRQAD Bagnolet-Montreuil

13 Adhésion de la ville de Bagnolet à l'association « Electrons Solaires 93 »

14 Approbation de la convention de parrainage pour la mise à disposition par la Ville de Bagnolet de pieds d'arbre végétalisables (ou jardinières ou linéaires de pieds de mur)

15 Adhésion au syndicat de gestion Vélib'2

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 13:59
Bagnolet : les impôts locaux vont augmenter !

Nous avions déjà, à Bagnolet, la poursuite des aventures bétonnantes d'Everbecq avec son endettement vertigineux. Eh bien, nous allons avoir - en plus - l'augmentation des impôts locaux. 

 

Comme l'indique le document OFFICIEL d'orientations budgétaires, et contrairement aux promesses faites par la municipalité actuelle, les impôts locaux vont augmenter en 2017 !

Bien entendu les promesses n'engageaient que ceux qui y croyaient et en ce qui concerne les augmentations d'impôts locaux, beaucoup d'entre nous, savions que c’était inéluctable.

Mais là, au-delà des « élément de langage » bien travaillés de la nouvelle municipalité qui nous assurait que les problèmes étaient en voie de résorption, nous avons une municipalité qui 1-poursuit l'aventurisme bétonnant d'Everbecq avec son endettement-record ET 2-augmente les impôts.  

 

Lisons la conclusion du rapport du « Débat d'Orientations Budgétaires 2017 » :
« L’exercice budgétaire 2017 marque un tournant dans le mandat de la municipalité parce qu’il marque le passage de l’apurement du passé à la préparation de l’avenir.

 

Les efforts réalisés depuis 2014 dans un contexte national très défavorable de baisse des dotations ont permis d’apurer les comptes de la collectivité et d’engager certains investissements importants. (Vous avez bien lu, « le contexte national » est « très défavorable » : bel exemple de double langage du ps et son allié dynam. Cit. qui n'ont même pas le courage d'assumer la politique de leur gouvernement. Ndlr)

 

Néanmoins, la réalisation des investissements d’avenir qui fondent notre ambition pour 2020, qu’il s’agisse du programme de rénovation urbaine, de la voirie ou du patrimoine scolaire, nécessite un nouvel effort.

 

Cet effort sera partagé dans le cadre d’un contrat de mandature avec les Bagnoletais.  

 

Des économies importantes devront être engagées en dépenses de fonctionnement afin de générer des marges de manœuvre et d’offrir un service public à la fois plus sobre et plus efficace. (Après pendant trois ans, la gabegie, les embauches à tout va, on nous fait une petite cure d'austérité et c'est nous qui payons ! Ndlr)

 

Un effort sera également demandé aux Bagnoletais au travers d’une augmentation de la fiscalité afin (Voilà, voilà Ndlr) de permettre la réalisation des grands projets d’investissement attendus par tous et qui permettront à Bagnolet de se projeter durablement dans l’avenir.

 

L’exercice 2017 ouvre donc une période triennale nouvelle qui permettra enfin (« enfin », cet « enfin »-là vaut son pesant de cacahuètes » … Ndlr) de préparer le Bagnolet de demain. » 

Bon, on ne sait pas de combien sera la note (l’augmentation des impôts et la cure d’austérité), ni même si l'augmentation suffira à stabiliser durablement l'édifice branlant, mais ce que l'on sait c'est que la mairie actuelle, déchire allègrement ses engagements.

Cette pratique du PS de Bagnolet associé à « Dynamique citoyenne » confirme ce que disait un certain Voltaire : « La politique est le moyen pour des hommes sans principe de gouverner des hommes sans mémoire. » Les Bagnoletais sauront-ils prouver qu’ils ont de la mémoire ?

Pierre Mathon

Le double langage ...

Le double langage ...

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 09:40
Lettre Ouverte n° 20 du 20 février 2017 de Rosalind Fay

Voici la lettre Ouverte n° 20 du 20 février 2017 de Rosalind Fay

 

« Définition de l'empathie. ... En psychologie, l'empathie est la capacité de ressentir les émotions, les sentiments, les expériences d'une autre personne ou de se mettre à sa place. Cette attitude nécessite un effort de compréhension intellectuelle d'autrui.

 

Il y a quelques jours, en allant acheter mon vin chez le Soleil et le Vin, l’une des rares boutiques vivantes de la rue Sadi Carnot, j’ai trouvé Malik, le propriétaire et animateur de ce lieu, très contrarié. Il faut souligner le mérite de Malik d’avoir  su créer un lieu de qualité et d’animation sans l’aide de personne dans une rue sombre et abandonnée !  Outre son activité commerciale de caviste, Malik appartient à une association de personnes qui restaurent et collectionnent de belles voitures anciennes qui nous font rêver lorsque lui et ses collègues les présentent sur la Place du Centre Ville, Nelson Mandela. (Il faut préciser le nom de la Place, car le panneau avec le nom est pratiquement invisible.)

 

Dernièrement, il s’est adressé aux services de la Mairie pour avoir l’autorisation de poser sur la place une belle affiche annonçant la prochaine exposition. Les services administratifs de la Mairie l’ont informé que l’élu responsable a émis un avis défavorable sans donner d’explication. Dans un deuxième temps, il participe à une réunion des commerçants et interpelle l’élu responsable du commerce.  Il lui expose son problème. L’élu lui répond « qu’il n’a pas d’opinion sur le sujet. » « Je suis ni pour ni contre » lui dit-il et ajoute que Malik « n’a qu’à assister à une réunion du Conseil de Quartier pour demander que l’aménagement d’un panneau d’information soit financé par le Conseil du Centre Ville qui a un budget de 30.000 euros à dépenser » . (Merci pour le Conseil de quartier Centre !)

 

Visiblement, l’élu responsable du commerce ne veut pas prendre position. Il manque, lui, d’empathie. En ce qui concerne la Rue Sadi Carnot, on en a assez de s’entendre dire dans toutes les réunions publiques que la Ville n’y peut rien.  Dans de précédentes lettres ouvertes et à la dernière réunion du Conseil du Quartier Centre, j’ai fait des propositions auxquelles je n’ai jamais reçu la moindre réaction de l’élu en question.  L’état honteux de la rue Sadi Carnot n’est pas une fatalité. 

 

Une première étape serait d’encourager Malik et l’association des voitures anciennes en mettant à leur disposition tous les moyens possibles.

 

A partir de l’expérience d’un commerçant que j’apprécie particulièrement, j’en viens à m’interroger sur la fonction des élus.  Qu’est-ce qui explique qu’un citoyen ordinaire, dès lors qu’il devient ELU, change radicalement de comportement, n’affiche plus de convictions, et au contraire, a l’air de fuir tout engagement et prise de position ?  Certains oublient très rapidement qu’ils ont été élus par les citoyens. Et surtout, être élu n’est pas une fin en soi, ou alors il y a un truc que je n’ai pas bien compris.

 

Sur un tout autre sujet, je tiens à remercier Merouane Hakem, Catherine Denis, et Monsieur le Maire d’avoir réagi très rapidement par rapport au problème des dépôts sauvages de déchets dans la rue Francisco Ferrer.  J’insiste tout de même sur le fait qu’il faut sanctionner les coupables (particuliers et entreprises) comme le prévoit la loi. Pour cela, il suffit d’envoyer un agent de la ville assermenté, relever des adresses dans les « déchets » -- c’est très facile, je l’ai fait, mais je refuse de faire de la délation. 

 

Malgré des interventions très rapides grâce à l’Elue Catherine Denis , je suis navrée de devoir dire qu’à nouveau,à l’heure ou j’écris (20 février à 20 :10)  il y a plein d’objets et de sacs de déchets à nouveau devant l’immeuble au 15 rue Francisco Ferrer.  Malheureusement, il n’y a que la répression qui mettra fin à ce désagrément pour les riverains de la rue Francisco Ferrer.

 

Cette lettre écrite en toute indépendance, n’engage que moi. Si vous ne désirez plus recevoir mes lettres ouvertes, il suffit de me le dire.

 

Sincèrement,

 

Rosalind Fay »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 19:00
Autolib' va mal financièrement : comblen ça va nous coûter ?

Bagnolet fait partie des communes qui, en Île-de-France, se sont lancées en 2011 avec le groupe Bolloré, dans l'aventure « Autolib'.

Or Autolib' est
menacé de sortie de route financière. Alors que le groupe Bolloré tablait au départ sur un équilibre des comptes à la fin du contrat, en 2023, il prévoit désormais un déficit de 179 millions d'euros, dont 119 millions resteraient à la charge des communes accueillant ce service et donc à la charge des contribuables.

Autolib' Métropole, le syndicat
de délégation de service public qui regroupe les villes utilisatrices, a ainsi annoncé ce 14 février qu'il engageait un audit des comptes.

À suivre en espérant que la municipalité de Bagnolet nous donne l'information à laquelle nous avons droit.

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 18:52
En parcourant le bulletin d'information municipal de février …

Bon, le Bulletin municipal de propagande est renversant. Ce n'est pas nouveau, mais là, ils font fort.

Prenons 2 exemples :

A- En page 12 on nous annonce fièrement que le marché déménage et non moins fièrement que le chantier Vinci voulu par Everbecq en centre ville « progresse » . On apprend que la création d'un bassin de rétention est à l'origine du retour du marché rue Raoul Berton … mais la chose était déjà connue lorsque le marché était annoncé devant l'ancienne mairie … pour juillet 2016 ! Rien n'empêchait alors de le laisser – provisoirement rue Raoul Berton au lieu de se livrer à des changements de pied qui en disent long sur leur incohérence.

B- Il n'y a pas moins de 4 pages (pp18-21) pour vanter les budgets « participatifs », 2016 (l'année dernière!). Bon, nous sommes en février de l'année suivante, « tout va bien ».. Comme on ne change pas un truc qui a foiré : on nous annonce qu' ils seront renouvelés en 2017 alors même que ceux du budget 2016 sont à peine décidés et non réalisés (ni financés sur 2016).

Reprenons quartier par quartier :

Le Plateau : il s'agirait de travaux sur la friche dite « petite plage », sachant qu'un petit espace vert ouvert y est prévu depuis de nombreuses années … et n'est pas près de voir le jour.

La Dhuys : 5 arbres qui avaient été arrachés seraient replantés, plus quelques installations qui seraient réalisées sur la place devant l'école Joliot-Curie, et des équipements informatiques pour la nouvelle maison de quartier.
Le Centre ville : les potelets de la rue Sadi Carnot seraient repeints par un artiste, ce qui correspond à une promesse faite par le maire à l'artiste. Des arbres seraient replantés.
Les Malassis : un espace « convivial » et un skate parc serait aménagé sur l'ex-solarium (vous savez ce truc, installé sous Everbecq, qui n'a jamais été utilisé par personne et qui était même devenu dangereux …). Faire et défaire ...
Centre Sud : un terrain de boules et quelques aménagements pour le nouveau jardin partagé sur la pelouse de l'oph D. Viénot-Robespierre.
La Noue : création d'un espace « convivial » entre la copro et les hlm avec la réhabilitation d'un terrain de boules.
Les Coutures : aménagement complémentaire du square Varlin (« faire et défaire ») et création d'une piste cyclable entre les rues V. Hugo et P. Bert.

Notons que si un certain nombre de ces projets sont les bienvenus personne n'a la moindre information sur le processus de « validation » de cette année comme sur celui qui serait prévu en 2017 et que, non seulement leur réalisation n'est même pas commencée et qu'en plus ils ne sont pas financés pour 2016. Notons également que ce budget dit « participatif » reprend le plus souvent des projets qui auraient dû être financés par le budget normal de la commune et qui étaient demandés depuis longtemps. Par ailleurs, les porteurs de projets n'ont pas été contactés, mais bon ..., au point où on en est.

Au delà de ces deux exemples (non limitatifs), ce qui frappe dans ce bulletin de propagande municipal de février, c'est surtout ce qui n'y figure pas, à savoir les inextricables difficultés financières dans lesquelles se débat la municipalité en cette période de préparation du budget 2017 …

Pour terminer sur une note positive allez vite à la page 26 (« patrimoine »), vous y trouverez en particulier les paroles de vieilles chansons sur Bagnolet !

À suivre.

Pierre Mathon


 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Municipalité 2014-2015
commenter cet article