Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 16:48
Courrier questions-réponses-3 / Les salles municipales échappent-elles au contrôle du maire ?

Sur le fait quune salle aurait pu être attribuée par un agent du personnel communal sans autorisation du maire (La question de « citoyenneté en actes était : « Est-il vrai que l’un des membres du personnel municipal a pris la liberté de donner accès à une salle municipale, sans autorisation, pour permettre la tenue d’une réunion au sujet de cette école ? »), le maire répond ;
« Contrairement à ce qui a été affirmé sur les réseaux sociaux de manière péremptoire , la municipalité n’a jamais attribué une salle pour la tenue d’une réunion sur ce projet d’école. Quant à la salle qui était visée par ces rumeurs, elle était occupée par deux associations sportives ce soir-là et plusieurs témoins dont Karamoko Sissiko, Conseiller Municipal mais aussi Mme Riou – membre de votre association, présente sur les lieux jusqu’à 20h20 selon ses propos - qui étaient présents au Conseil de l’école élémentaire Joliot-Curie le même-soir pourront en témoigner. Quant à la question de savoir si de son propre chef un agent communal aurait pu mettre une salle à disposition sans que nous en soyons informés, si cette possibilité existe en théorie, après enquête de notre Direction générale, nous n’avons trouvé aucun élément constitutif d’un tel fait. Si cela devait arriver, l’auteur s’exposerait à des poursuites disciplinaires.»


Commentaire : la personne responsable hiérarchiquement du personnel affirme que c’est faux, dit le maire, mais bon on ne sait jamais (comprenne qui pourra !).

La seule source fiable aux yeux du maire pour connaître ce qui s’est passé serait la version officielle du responsable administratif ou alors l’auto-dénonciation du coupable éventuel. C'est sûr que de cette façon, on n'est pas près de savoir ...

S’il n’hésite pas à instrumentaliser le témoignage d’une personne (elle proteste par ailleurs) qui est sortie avant le début de la réunion incriminée et qui de fait n’a rien vu, il nie – dans le même temps - toute fiabilité aux témoins qui eux sont sortiEs plus tard (de la réunion du conseil d école) et qui – eux - ont vu !

Pas clair, pas clai
r …

Pierre Mathon

Lire : http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/06/quand-la-municipalite-de-bagnolet-met-le-pied-a-l-etrier-a-une-ecole-privee-musulmane.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 15:58
Questions-réponses - 2 : sur le projet d’école privée musulmane, soutenue par la municipalité

À la question n°1 de Citoyenneté en actes », « Est-il vrai que le projet d’école confessionnelle musulmane est soutenu par un ou plusieurs membres de votre majorité ? Si c’est le cas, partagez-vous ce soutien ? Ce projet a-t-il fait l’objet d’un débat au sein de votre majorité, et si oui, quelle est la position que vous avez arrêtée ? », le maire répond :

« Concernant le projet d’école privée musulmane portée par l’association INSAV, je précise tout d’abord qu’à ce jour la mairie de Bagnolet n’a reçu aucune demande pour l’ouverture dune école. La municipalité, conformément à la loi ne s’oppose ni ne soutient aucun projet au risque de nous placer dans l’illégalité. Ce projet serait le même quelle que soit la religion concernée. Je sais que vous me rejoindrez sur ce point précis.

Je suis vigoureusement attaché aux principes qui font de l’école publique l’un des creusets de la République qui transmet des valeurs de citoyenneté, l’école française est basée sur un principe d’universalité qui fonde notre vivre ensemble. En garantissant l’égalité de traitement de tous les élèves, futurs citoyens, elle est l’un des piliers de la fraternité ».

Commentaire :
Le maire reconnaît que certains membres de sa majorité municipale sont parties prenantes dans le projet d’école privée musulmane. Ils le seraient « à titre privé ». Ce distinguo, qui se veut subtil, ne tient pas : quand on est élu de la République on ne peut pas détricoter la nuit ce qu’on tricote le jour. Et les faits sont têtus : Merouan Hakem a bien déclaré – en présence notamment du maire qu’il s’engageait à soutenir le projet de création d’une école privée musulmane à Bagnolet…. (C’était en septembre 2014 lors d’une réception de l’association des musulmans de Bagnolet et il s’exprimait au nom de la municipalité ! photo 1) Par ailleurs le responsable du projet est bien fonctionnaire municipal (photo 2). À cela, le maire se contente de dire « à titre privé » : un peu court jeune homme !

Pierre
Mathon

Questions-réponses - 2 : sur le projet d’école privée musulmane, soutenue par la municipalité
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans laïcité
commenter cet article
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 15:22
Terroriste islamiste ET dingue (dangereux)

Le terroriste a fait 84 morts dont 10 enfants en fonçant avec un camion sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet 2016.

Mais, chez certains, l’esprit binaire frappe encore.

Affirmons-le avec force : comme nous l’avons toujours expliqué sur ce blog, un terroriste islamiste, peut être en même temps fou violent, n’en déplaise aux apprentis-sorciers irresponsables prêts à minimiser la réalité de l’islamo-fascisme.

Eh oui, ce n’est pas « ou/ou », mais « et/e
t ».

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 07:20
84 morts à Nice, après bien d’autres

Je laisse à des exégèses compagnons de route l’ "audace" de clamer qu’il n’y a aucun lien entre ces actes de mort et les préceptes religieux enseignés dans les mosquées, les prisons et sur internet.

84 personnes sont mortes à Nice. Leur « crime » : avoir été regarder un feu d’artifice.

Pie
rre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 05:52
Indonésie: un assassin-violeur s'évade de prison déguisé en femme voilée

Un détenu condamné à la perpétuité pour le viol et le meurtre d'une écolière s'est évadé d'une prison de Djakarta (Indonésie) la tête recouverte d'un voile islamique, maquillé, et portant des lunettes de soleil, échappant ainsi à la vigilance des gardiens.
Sans commentaire.


Hélène Zanier

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 10:21
La laïcité à Bagnolet en questions

Parmi les questions posées par l’association Bagnolet en actes 7 portent sur le non respect des principes de la laïcité par la municipalité de Bagnolet.

Sur le projet d’école privée musulmane, conduit avec le soutien munici
pal :

« 1. Est-il vrai que le projet d’école confessionnelle musulmane est soutenu par un ou plusieurs membres de votre majorité ? Si c’est le cas, partagez-vous ce soutien ? Ce projet a-t-il fait l’objet d’un débat au sein de votre majorité, et si oui, quelle est la position que vous avez arrêtée ?

2. Est-il vrai que l’un des membres du personnel municipal a pris la liberté de donner accès à une salle municipale, sans autorisation, pour permettre la tenue d’une réunion au sujet de cette école ?

3. Est-il vrai que des locaux municipaux sont ou ont été utilisés régulièrement et sans autorisation comme lieux de prière ? »

Sur d’autres mises en causes de la laïcité :

« 6. Est-il vrai que des élus de votre majorité ont fait des demandes de création de cours de fitness réservés aux femmes, ainsi qu’il a en a été porté témoignage lors de la soirée « Laïcité, religion, parlons-en ! », ou d’aménager des horaires spécifiques pour les femmes à la piscine municipale, et quelle est la position de la majorité municipale sur ces tentatives de remise en cause de la mixité ?

7. Est-il vrai qu’un projet de vente du terrain de la mosquée de la rue Hoche est à l’étude, si oui, pour quelles raisons cette solution serait-elle préférée au bail emphytéotique actuel ?


8. Est-il vrai que certains membres de votre majorité se soustraient régulièrement à leurs obligations d’officier d’état civil en cas de mariage homosexuel en se faisant remplacer par leurs collègues ? »

Et sur les « Nubiens » …

« 10. L’association des Nubiens de France qui occupe illégalement les locaux municipaux de la rue des Loriettes a-t-elle évacué les lieux, et sinon, avez-vous procédé à leur mise sous astreinte financière ainsi que le prévoit le jugement en référé à leur encontre ? »

Inutile de préciser que si la composante « Démocratie citoyenne », communautariste, de la municipalité est lourdement impliquée, ses actions sont tolérées ou même appuyées par la composante PS et par le maire.

À suivre donc !

Pierre M
athon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 09:27
Ils ont encore tué, massacré sans pitié.

Nous sommes tous Istanbul et Bagdad. Nous sommes déterminés : le fascisme islamiste ne passera pas.

Pierre M
athon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 14:11
Conseil municipal de Bagnolet en mars 2012
Conseil municipal de Bagnolet en mars 2012

« Qui a profité de la salle de l’école et pourquoi la municipalité n’apporte pas de la précision ?

AMB, est une association religieuse. Pourquoi elle bénéficie d’une subvention municipale importante et d’un local immense ?

Quel est le lien entre les animateurs de l’AMB et le centre de quartier Neruda ?

Existe-il la transparence dans la gestion des centres de quartiers et la gestion du personnel et les valeurs laïques dans ces centres ?

La liste « DC » est le défenseur du projet école islamique ?

Quelle est la position des partis politiques de Bagnolet sur ce projet religieux ? »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 08:40
Le projet d’école privée musulmane à Bagnolet, c’est dans Le Parisien !

Un article de Floriane Louison dans Le Parisien d’aujourd’hui 18 juin fait le point sur le projet d’école privée musulmane, porté par une partie de la municipalité et nié par le maire :

« Bagnolet : controverses autour d’un projet d’école musulmane


LA QUERELLE est partie d’un blog avant de se répandre dans le reste de la ville. « Une nouvelle fois, les réseaux sociaux sont traversés par une polémique concernant l’application de la laïcité à Bagnolet », précise la mairie dans un communiqué publié en début de semaine. Au point de départ, il y a ce titre sur le site « Bagnolet en vert » : « Quand la municipalité met le pied à l’étrier à une école privée musulmane ».

Sous la plume d’Hélène Zanier et Pierre Mathon, militants et anciens élus écologistes, très portés sur les questions de laïcité, on peut lire : « Ce vendredi 3 juin, la municipalité a mis gracieusement une salle de l’école Joliot-Curie à disposition des porteurs d’un projet d’école privée musulmane. » Des parents d’élèves interrogés confirment d’ailleurs la tenue de cette réunion. Le mélange des genres est, selon les deux opposants, « une atteinte à la laïcité ».

Polémique politique
Ils ne sont pas les seuls à partager cet avis. Pour Laurent Jamet, par exemple, tête de file du groupe Front de gauche au conseil municipal, « la création d’une école confessionnelle à Bagnolet n’est pas un problème mais c’en est un que la mairie soit associée à cette initiative.»
Le maire (PS), Tony Di Martino a répondu, ce mardi, en se défendant : « aucune salle n’a été mise à disposition!, répète-t-il. Si une telle réunion a eu lieu, sans autorisation, les organisateurs, sont exposés à des poursuites et des sanctions. Il n’y a et il n’y aura aucune implication, de quelque manière que ce soit, de la ville dans ce projet. »

L’école est portée par une association, INSAV (Instruction et savoir) qui n’a pas souhaité répondre à nos questions. Son ambition est d’ouvrir, sous contrat avec l’Etat, des classes du CP au CM2, respectant l’éthique musulmane, à la rentrée 2017. « Mais à ce jour, la ville n’a reçu aucun projet de création et encore moins de déclaration d’ouverture », explique le maire. Tout est encore très flou, notamment sur le lieu où l’établissement pourrait s’installer. « Peut-être même pas à Bagnolet », précise t-il.
La polémique est surtout politique. La majorité de Tony Di Martino est issue d’une alliance, au deuxième tour des élections municipales de 2014, entre le PS et la liste Dynamique citoyenne. Ce groupe a déjà été, une première fois, sous le feu des critiques après les propos anti-avortement d’un ex-élu, Jimmy Parat, en novembre 2014. Cette fois, le groupe est accusé, par ses détracteurs, de promouvoir la création de cette école privée musulmane.
Un adjoint (Dynamique citoyenne), Merouan Hakem, est nommément cité, dans le blog « Bagnolet en vert », pour une phrase qu’il aurait prononcée en septembre 2014 lors d’une cérémonie organisée par l’Association des musulmans de Bagnolet en l’honneur des bacheliers musulmans : « Les frères, les sœurs, nous nous battrons pour avoir une école musulmane à Bagnolet ». D’autres élus, présents, confirment. L’intéressé, comme le maire, en revanche, dément en bloc ces accusations.

---
Cinq établissements dans le
93

En France, on recense près 9 000 établissements confessionnels. Les établissements musulmans sont estimés à une quarantaine. Le premier a ouvert, en Seine-Saint-Denis, il y a 15 ans : le collège et lycée La Réussite à Aubervilliers. Depuis, quatre autres écoles musulmanes se sont installées dans le département : le groupe scolaire Bellevue Muhammed Hamidullah à Clichy-sous-Bois, l’école APCS El Dirrayah à Sevran, et deux autres à Sevran et Aulnay.

---

FLORIANE LOUISON »

A suivre.

Pie
rre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 15:10
Contrôle de l’État sur les écoles privées : un texte de Caroline Fourest

Caroline Fourest publie dans Huffington Post du 14 juin une tribune concernant l'action de contrôle de l’État sur les écoles privées « hors contrat ». Parce que nous sommes maintenant concernéEs à Bagnolet, les informations qu'elle contient doivent résonner et nous permettre de nous mobiliser ici et maintenant pour éviter à notre ville une machine à fabriquer supplémentaire de futurs fanatiques formatéEs.

C'est d'autant plus urgent que nous constatons que déjà l'école publique peine à émanciper l'ensemble des élèves qui lui sont confiés en particulier en raison de la pression religieuse et communautariste, parfois même avec la « complicité" de certainEs enseignantEs ».


Bonne lecture :

« Contrôler les écoles pour protéger la République

On le sait peu, mais l'école n'est pas obligatoire dans ce pays. Seule l'instruction l'est. La loi Ferry du 28 mars 1882 exige l'instruction primaire pour tous les enfants, filles et garçons, mais les parents peuvent choisir de les mettre dans l'école de leur choix et même de ne pas les mettre à l'école, pour les instruire à domicile. Cela concerne peu d'enfants.

En 2013, on dénombrait 948 établissements hors contrat, accueillant environ 60 000 élèves ; deux fois moins pour l'instruction à domicile. Mais ces chiffres et ces choix sont en augmentation, pour de bonnes et de moins bonnes raisons. Il y a les parents qui déscolarisent leurs enfants pour faire le tour du monde et ceux qui ne veulent pas que leurs enfants soient pervertis par la mixité ou les mécréants. (On le constate de plus en plus, par exemple en refusant d'envoyer les enfants dans les classes transplantées, y compris à Bagnolet NDLR) Il y a ceux qui choisissent les écoles hors contrats pour mettre leurs enfants dans des établissements innovants en matière de pédagogie, comme les établissements Montessori, et il y a ceux qui les mettent dans des établissements sectaires... C'est évidemment les seconds, et pas les premiers, qui inquiètent les pouvoirs publics.

Aussi surprenant que cela puisse être, rien n'est jusqu'ici plus facile que d'ouvrir une école en France. (Il suffit d'avoir de l'argent et l'Arabie saoudite, le Qatar et autres émirats ne sont pas avares pour financer de tels établissements en France NDLR).

Il est bien plus difficile d'ouvrir un débit de boisson et d'obtenir une licence quatre. Pas besoin d'autorisation, une simple déclaration suffit. Que vous soyez gourou, pédophile ou fou à lier, vous pouvez vous improviser directeur d'école. C'est ce qui vont changer avec les mesures annoncées le 9 juin dernier par la ministre de l'Education nationale. (Si l'Etat ne cède pas aux puissants lobbys religieux... NDLR)

Des mesures d'intérêt général

Sans toucher le moins du monde à la liberté de l'enseignement, les établissements hors contrat passent désormais d'un régime de déclaration à un régime d'autorisation. Les autorités ont un délai de quatre mois pour faire quelques vérifications avant l'ouverture de l'école. Concernant l'instruction à domicile, le ministère a décidé d'augmenter le nombre de contrôles pour mieux évaluer la progression des apprentissages. Cela n'a l'air de rien mais ça demande pourtant un peu de cran quand on connaît la susceptibilité voire la folie qui peut s'emparer des esprits lorsqu'on touche à l'école et plus particulièrement à l'école privée...

Les associations catholiques déplorent une atteinte à la "liberté pédagogique". Le parti chrétien-démocrate de Christine Boutin a même lancé une pétition dénonçant un "coup d'Etat contre les écoles libres".

C'est une vieille tradition dans ce pays. La droite cléricale n'a jamais accepté que la République se mêle de l'école. Elle peut invoquer la protection des enfants pour militer contre le mariage pour tous, mais refuse qu'on contrôle mieux les écoles privées quand il s'agit vraiment de les protéger... D'un niveau d'instruction lamentable comme de propagandes intégristes et sectaires. Ce qui l'inquiète elle, ce sont plutôt les discours égalitaires, comme les ABCD de l'égalité.

D'un côté, elle milite pour l'atomisation de la société. De l'autre, elle crie à la communautarisation lorsque l'arabe devient une des langues vivantes proposées à l'école. Alors qu'il s'agit justement du contraire... De casser le ghetto des ELCO, l'enseignement langues et culture d'origine pour proposer l'arabe, mais aussi le mandarin, comme des options parmi d'autres. Sachant que cet enseignement permettra peut-être à des familles de ne pas avoir à mettre leur enfant dans des cours d'arabes délivrés par des associations parfois douteuses, la polémique n'a pas lieu d'être. Et bien sûr, on aimerait croire que le fait que la ministre s'appelle Belkacem ne contribue pas à ce climat empoisonné.

Ce contexte rend les mesures concernant les écoles privées plutôt risquées du point de vue politique. Alors qu'elles sont en réalité très mesurées voire timides. Certes, c'est un signe qu'attendaient les républicains laïques depuis longtemps, mais il faudrait bien plus pour retrouver la mission de l'école imaginée sous la Troisième République. Quand la gauche se battait contre l'influence antirépublicaine des Congrégations.

« À école publique, fonds publics. A école privée, fonds privés »

A minima, l'Etat devrait revenir sur ces contrats d'association et les subventions qui vont avec accordés à des écoles privées intégristes, comme les établissements tenus par l'Opus Dei ou l'UOIF.

Dans l'idéal, il faudrait abroger la loi Debré de 1959. Arrêter de verser chaque année des milliards de subventions aux écoles privées, pour la plupart confessionnelles. Ne pas toucher à la liberté de l'enseignement, mais concentrer les moyens sur l'école publique. Pour réduire drastiquement le nombre d'élèves par classe dans les quartiers pauvres, rattraper les inégalités et rendre l'école laïque plus attractive.

Rassurons tout de suite les réseaux de l'école privée, cela n'est pas prêt d'arriver. Le Parti socialiste reste traumatisé par les manifestations de 1984 pour l'école privée. Il a même oublié que dix ans plus tard, un million de laïque marchait derrière le Comité national d'Action laïque et son slogan historique : "À école publique, fonds publics. A école privée, fonds privés".

C'est pourtant cet esprit, celui des pères de l'école laïque, qu'il faudrait retrouver si l'on ne veut défaire la racine idéologique idéologique du fanatisme.

Caroline Fourest »

À suivre.

Hélène Zanier

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article