Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 15:38
 Inscriptions anonymes fascistes sur la mosquée Hoche à Bagnolet

Lu ce mercredi 27 juillet dans Le Parisien.fr :

« Bagnolet : appel au sang-froid après les insultes islamophobes

Des insultes islamophobes ont été découvertes au petit matin, ce mercredi, sur les murs de la mosquée de Bagnolet. Dans l’après-midi, ces écritures à la peinture noire ont été effacées par les fidèles du lieu de culte, sous l’œil stupéfait de passants. « Il ne faut surtout pas céder à la division », s’inquiète un fidèle qui dit avoir d’excellentes relations avec les autres communautés religieuses. Il préfère ne pas donner trop de publicité à cette main anonyme susceptible d’attiser les tensions. Dans un communiqué, la mairie PS de Bagnolet exprime « sa profonde indignation et condamne fermement cet acte de profanation, un acte haineux. S’attaquer ainsi à une partie de nos concitoyens au nom de leur croyance, c’est s’attaquer à la République tout entière. »

La municipalité appelle ses administrés à faire preuve de sang-froid et résilience en cette période difficile pour notre pays.

leparisien.fr »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 06:55
Laïcité, la pseudo clarté municipale et les créneaux réservés aux femmes …

Dans leur question n° 6, « Citoyenneté en actes s’interroge « Est-il vrai que des élus de votre majorité ont fait des demandes de création de cours de fitness réservés aux femmes, ainsi qu’il a en a été porté témoignage lors de la soirée « Laïcité, religion, parlons-en ! », ou d’aménager des horaires spécifiques pour les femmes à la piscine municipale, et quelle est la position de la majorité municipale sur ces tentatives de remise en cause de la mixité ?

La réponse du maire se veut nette : « Sur les questions de mixité et de laïcité, la position de la majorité municipale est claire et limpide et nous avons eu l’occasion de la rappeler à plusieurs reprises : c’est le respect de la loi et rien que la loi. La municipalité a été sollicitée par des associations de diverses confessions pour des créneaux séparés et a bien évidemment refusé de tels « aménagements ». Pour ce qui est du cours de fitness que vous citez, la reconstitution de la réunion avec l’ensemble des protagonistes ne donne pas la même version de la conversation telle qu’elle a été évoquée. Quoi qu’il en soit (« quoi qu’il en soit ? Il pourrait en être autrement … ? Ndlr), la municipalité ne saurait mettre en œuvre ou encourager des initiatives conduisant à des créneaux séparés entre hommes et femmes.

Bon, le moins que l’on puisse dire c’est que, visiblement, certains membres de la majorité ont bien demandé de tels cours séparés, contraires à la laïcité « claire et limpide ».

Dans sa lettre en réponse à la réponse du maire, « Citoyenneté en actes » écrit :
« Votre réponse confirme nos informations sur l’existence de ces demandes de créneaux séparés, et nous apprécions votre position ferme sur la mixité. Cependant, votre formule très politiquement correcte « diverses confessions » nous inquiète, sauf à nous expliquer quelle autre confession, en dehors de certaines mouvances de l’Islam, prône la non mixité des activités. Cette précaution de langage traduit, selon nous, une volonté de ne pas froisser les religieux. Mais les laïques ont-ils droit à tant d’égards ? Et ne pensez-vous pas que débat public gagnerait en qualité si les opinions des uns et des autres s’affichaient clairement, d’autant que de nombreux religieux musulmans ne partagent pas cette demande.

Enfin, vous affirmez avoir revu « avec l’ensemble des protagonistes » la question du cours de fitness, alors que vous n’avez pas reçu la responsable du cours. Ce n’est pas, une fois encore, en tentant de nier les faits que les pratiques changeront. »



Aïe …

Pierre M
athon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 21:48
La mairie envisage-t-elle de vendre le terrain à la mosquée Hoche ?

À la question n°7 de Citoyenneté en actes « Est-il vrai qu’un projet de vente du terrain de la mosquée de la rue Hoche est à l’étude, si oui, pour quelles raisons cette solution serait-elle préférée au bail emphytéotique actuel ? », le maire répond : « Mon prédécesseur s’était en effet engagé à céder du terrain à la mosquée de la rue Hoche à l’association qui porte celle-ci à un prix situé entre 150 000 et 200 000 euros. Quelques mois après notre arrivée aux responsabilités, j’ai donc été sollicité sur les suites que nous comptions donner à cet engagement. J’ai rappelé que d’une part nous n’étions évidemment pas tenus par celui-ci et que d’autre part, nous découvrions ce projet. J’ai enfin souligné que, conformément à la loi, toute cession, si elle devait avoir lieu un jour, ne pouvait se faire qu’au prix des domaines et qu’après délibération du conseil municipal. L’évaluation des domaines s’élève à 910 000€ aujourd’hui. »

Il est donc avéré qu’un tel projet de vente est à l’étude par la municipalité. Mais, l’intention de la municipalité ne ressort pas clairement. La mairie a-t-elle ou non l’intention de vendre le terrain d’assiette de la mosquée rue Hoche.

Citoyenneté en actes », au vu de la réponse du maire, n
ote :
« Votre réponse confirme donc publiquement qu’un tel projet existe. Certes, vous ne vous engagez pas sur le montant inique proposé par Marc Everbecq, mais le fait que vous ayez fait procéder à une évaluation par France Domaines apporte la preuve que vous avez l’intention de vendre. Sinon, à quoi bon procéder la faire ? Nous vous demandons donc :

a. Quel intérêt (général) la municipalité a-t-elle de vendre un terrain municipal à une association religieuse ?

b. Quel but cette association poursuit-elle en vous proposant d’acheter ce terrain dès lors que le bail dont elle dispose lui garantit l’exercice du culte dans la mosquée pour la durée du bail qui sera, de manière certaine, reconduit ? »

Rappelons qu’il y avait eu –sous Everbecq-1 – un accord républicain autour d’un bail emphytéotique de façon à ce que la mairie reste propriétaire du terrain. Les BagnoletaisEs seront vigilantEs pour que la situation reste en l’état.

Pierre M
athon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 11:34
L’attentat islamiste du jour

Allah Akbar ! Ces derniers jours c’était plutôt en Allemagne, mais aujourd’hui, c’est tombé en France sur une église : à Saint-Etienne de Rouvray près de Rouen …

Pierre M
athon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 08:26
)Miloud Gherras affirme que le maire a une part de responsabilité dans ce qui lui est arrivé. Laurent Rivoire dément et porte plainte. (DR.)
)Miloud Gherras affirme que le maire a une part de responsabilité dans ce qui lui est arrivé. Laurent Rivoire dément et porte plainte. (DR.)

Le Parisien.fr du 26 juillet 2016 :

« Noisy-le-Sec : l’élu blessé par des tirs s’en prend au maire

La polémique enfle après la tentative d’assassinat mardi dernier sur le conseiller municipal sans étiquette de Noisy-le-Sec, Miloud Gherras. Ce dernier, opéré à Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne), s’est fendu ce lundi d’un communiqué de presse, publié sur les réseaux sociaux dans lequel il estime que le maire UDI, Laurent Rivoire, a une responsabilité dans ce qu’il lui est arrivé. L’élu a aussitôt décidé de porter plainte(lire ci-dessous).

Mardi 19 juillet, 19 heures. Alors que Miloud Gherras se dirige vers le parking de sa résidence, dans le quartier du Londeau, deux hommes, visages découverts, ouvrent le feu sur lui à huit reprises, le blessant grièvement aux jambes. Ils s’acharnent aussi sur lui à coups de crosse avant de prendre la fuite. « J’ai vu la mort en face, dit-il ce lundi au téléphone depuis sa chambre d’hôpital. En ce moment, on me donne des soins lourds et je ne sais pas quand je quitterai Henri-Mondor. Mais les médecins me disent que je pourrais être handicapé à vie. »

« Il connaît les agresseurs, ils ont travaillé pour sa campagne »

Miloud Gherras en est persuadé, c’est à cause de ses activités d’élu qu’il a été agressé. Il n’hésite pas à pointer la responsabilité, selon lui, du maire de la ville. « Il connaît les agresseurs, ils ont travaillé pour sa campagne en 2014, assène-t-il. Pour Laurent Rivoire, je suis un gêneur car j’ai le Londeau derrière moi. Aux départementales, j’ai fait mieux que lui dans le quartier. »

Des relations houleuses entre les anciens alliés

L’inimitié entre les deux hommes date de septembre 2014. Quelques mois après avoir été élu sur la liste de Laurent Rivoire, Miloud Gherras veut siéger en dehors de la majorité. En décembre 2014, le maire lui retire sa délégation au commerce. Miloud Gherras attaque la décision au tribunal administratif qui lui donne raison en décembre 2015 car le premier magistrat n’avait pas motivé son arrêté. Un nouveau texte était pris dans la journée, motivé cette fois.

Quelques mois plus tôt, en mars 2015, ce natif du Londeau s’était présenté contre le maire aux élections départementales, scrutin perdu par Laurent Rivoire (le duo communiste de Bobigny l’avait emporté, NDLR).

« Je suis un obstacle pour lui »

Depuis les conseils municipaux sont souvent houleux entre les deux hommes. « Le maire veut contrôler le Londeau et je suis un obstacle pour lui, c’est tout ce que je dis », insiste Miloud Gherras. Pour appuyer ces dires, il montre une photo où l’un des suspects présumés se tient à côté du maire. « Ça prouve bien qu’il le connaît », conclut-il alors même que, selon Laurent Rivoire, Miloud Gherras et ses frères étaient présents lors de cette photo (lire ci-dessous).

Du côté de l’enquête, si aucune interpellation n’a encore eu lieu, les policiers semblent avoir des pistes « intéressantes à explorer ».

Laurent Rivoire : « il a franchi la ligne jaune, je porte plainte »

« Il a franchi la ligne jaune, je porte plainte ». C’est peu dire que Laurent Rivoire a peu apprécié le communiqué de Miloud Gherras. « Les raisons qu’ils évoquent ne tiennent pas la route, s’emporte-t-il. Il n’est pas suffisamment important pour qu’on s’en prenne politiquement à lui. Le quartier du Londeau, je le gagne par les travaux que je fais aujourd’hui ». Quant aux accusations concernant sa « proximité » avec les tireurs présumés, là encore, le maire s’énerve. « La photo, qu’il a montrée, a été coupée, s’étrangle-t-il. Sur l’originale, Miloud Gherras et ses deux frères posent aussi. C’est même lui qui a organisé la rencontre mais je ne les connais pas plus que cela. »

Le maire assure qu’il n’a aucune raison de lui en vouloir. « Malgré nos différends, j’ai toujours dit que cet acte était choquant et j’espère que les coupables seront rapidement arrêtés » souligne-t-il.

Sébastien Thomas (avec C.S.) »

> Noisy-le-Sec : un élu municipal blessé par balles

> Novembre 2015 : guerre de délégations entre le maire et son conseiller

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 09:06
La réponse du maire - 4 : Des prières dans las services communaux … ! ? !

La réponse du maire : « Comme je l’avais moi-même signalé, nous avons découvert à notre arrivée aux responsabilités que certaines utilisations de locaux municipaux – fruit de l’héritage du mandat précédent – faisaient l’objet d’utilisations non-conformes au service public et à son obligation de neutralité du fait de quelques animateurs isolés. Ces situations ont été réglées ou sont en cours de règlement. Nous restons cependant vigilants ».

(La question n°3 de « Citoyenneté en actes » était : Est-il vrai que des locaux municipaux sont ou ont été utilisés régulièrement et sans autorisation comme lieux de prière ?)

Commentaire : le maire par une courte phrase « ou sont en cours de règlement » indique clairement que 2 ans après l’élection de mars 2014, il y a encore des lieux de prière dans les services communaux !!!!

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 16:48
Courrier questions-réponses-3 / Les salles municipales échappent-elles au contrôle du maire ?

Sur le fait quune salle aurait pu être attribuée par un agent du personnel communal sans autorisation du maire (La question de « citoyenneté en actes était : « Est-il vrai que l’un des membres du personnel municipal a pris la liberté de donner accès à une salle municipale, sans autorisation, pour permettre la tenue d’une réunion au sujet de cette école ? »), le maire répond ;
« Contrairement à ce qui a été affirmé sur les réseaux sociaux de manière péremptoire , la municipalité n’a jamais attribué une salle pour la tenue d’une réunion sur ce projet d’école. Quant à la salle qui était visée par ces rumeurs, elle était occupée par deux associations sportives ce soir-là et plusieurs témoins dont Karamoko Sissiko, Conseiller Municipal mais aussi Mme Riou – membre de votre association, présente sur les lieux jusqu’à 20h20 selon ses propos - qui étaient présents au Conseil de l’école élémentaire Joliot-Curie le même-soir pourront en témoigner. Quant à la question de savoir si de son propre chef un agent communal aurait pu mettre une salle à disposition sans que nous en soyons informés, si cette possibilité existe en théorie, après enquête de notre Direction générale, nous n’avons trouvé aucun élément constitutif d’un tel fait. Si cela devait arriver, l’auteur s’exposerait à des poursuites disciplinaires.»


Commentaire : la personne responsable hiérarchiquement du personnel affirme que c’est faux, dit le maire, mais bon on ne sait jamais (comprenne qui pourra !).

La seule source fiable aux yeux du maire pour connaître ce qui s’est passé serait la version officielle du responsable administratif ou alors l’auto-dénonciation du coupable éventuel. C'est sûr que de cette façon, on n'est pas près de savoir ...

S’il n’hésite pas à instrumentaliser le témoignage d’une personne (elle proteste par ailleurs) qui est sortie avant le début de la réunion incriminée et qui de fait n’a rien vu, il nie – dans le même temps - toute fiabilité aux témoins qui eux sont sortiEs plus tard (de la réunion du conseil d école) et qui – eux - ont vu !

Pas clair, pas clai
r …

Pierre Mathon

Lire : http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/06/quand-la-municipalite-de-bagnolet-met-le-pied-a-l-etrier-a-une-ecole-privee-musulmane.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 15:58
Questions-réponses - 2 : sur le projet d’école privée musulmane, soutenue par la municipalité

À la question n°1 de Citoyenneté en actes », « Est-il vrai que le projet d’école confessionnelle musulmane est soutenu par un ou plusieurs membres de votre majorité ? Si c’est le cas, partagez-vous ce soutien ? Ce projet a-t-il fait l’objet d’un débat au sein de votre majorité, et si oui, quelle est la position que vous avez arrêtée ? », le maire répond :

« Concernant le projet d’école privée musulmane portée par l’association INSAV, je précise tout d’abord qu’à ce jour la mairie de Bagnolet n’a reçu aucune demande pour l’ouverture dune école. La municipalité, conformément à la loi ne s’oppose ni ne soutient aucun projet au risque de nous placer dans l’illégalité. Ce projet serait le même quelle que soit la religion concernée. Je sais que vous me rejoindrez sur ce point précis.

Je suis vigoureusement attaché aux principes qui font de l’école publique l’un des creusets de la République qui transmet des valeurs de citoyenneté, l’école française est basée sur un principe d’universalité qui fonde notre vivre ensemble. En garantissant l’égalité de traitement de tous les élèves, futurs citoyens, elle est l’un des piliers de la fraternité ».

Commentaire :
Le maire reconnaît que certains membres de sa majorité municipale sont parties prenantes dans le projet d’école privée musulmane. Ils le seraient « à titre privé ». Ce distinguo, qui se veut subtil, ne tient pas : quand on est élu de la République on ne peut pas détricoter la nuit ce qu’on tricote le jour. Et les faits sont têtus : Merouan Hakem a bien déclaré – en présence notamment du maire qu’il s’engageait à soutenir le projet de création d’une école privée musulmane à Bagnolet…. (C’était en septembre 2014 lors d’une réception de l’association des musulmans de Bagnolet et il s’exprimait au nom de la municipalité ! photo 1) Par ailleurs le responsable du projet est bien fonctionnaire municipal (photo 2). À cela, le maire se contente de dire « à titre privé » : un peu court jeune homme !

Pierre
Mathon

Questions-réponses - 2 : sur le projet d’école privée musulmane, soutenue par la municipalité
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans laïcité
commenter cet article
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 15:22
Terroriste islamiste ET dingue (dangereux)

Le terroriste a fait 84 morts dont 10 enfants en fonçant avec un camion sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet 2016.

Mais, chez certains, l’esprit binaire frappe encore.

Affirmons-le avec force : comme nous l’avons toujours expliqué sur ce blog, un terroriste islamiste, peut être en même temps fou violent, n’en déplaise aux apprentis-sorciers irresponsables prêts à minimiser la réalité de l’islamo-fascisme.

Eh oui, ce n’est pas « ou/ou », mais « et/e
t ».

Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 07:20
84 morts à Nice, après bien d’autres

Je laisse à des exégèses compagnons de route l’ "audace" de clamer qu’il n’y a aucun lien entre ces actes de mort et les préceptes religieux enseignés dans les mosquées, les prisons et sur internet.

84 personnes sont mortes à Nice. Leur « crime » : avoir été regarder un feu d’artifice.

Pie
rre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article