Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 08:20

Le collectif Laïcité d’abord ! composé de huit associations dont « Laïcité Ecologie Association » (LEA) appelle à la vigilance et à la mobilisation de tous les laïques pour renforcer les principes républicains qui, seuls, permettent le vivre ensemble.
« LAICITE, EGALITE FEMME-HOMME, MIXITE

APPEL A LA VIGILANCE DU COLLECTIF LAICITE D’ABORD !

 

Le collectif Laïcité d’abord ! s’inquiète des attaques de plus en plus fréquentes contre la laïcité et ses applications : l’égalité femme/homme, l’indifférenciation des droits en fonction des cultures ou des religions, la mixité.

 

Des mères d’élèves arborant des signes manifestant une appartenance religieuse veulent participer à l'encadrement d'activités pédagogiques à l'école publique. Contre toute attente, la HALDE leur donne raison et le Ministère de l’Education nationale ne s’est malheureusement toujours pas exprimé sur ce point. L’ambigüité plane encore sur l’application du principe de laïcité à l’école et les enseignants sont à nouveau livrés à eux-mêmes.

Notre collectif estime que le principe de laïcité et de neutralité doit être respecté par toute personne participant à l’encadrement d’activités scolaires dans le cadre du service public.

 

Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Lille a annulé un mariage, considérant que la virginité est une qualité essentielle du conjoint, en l’occurrence la mariée.

Notre collectif estime que le TGI de Lille a fait prévaloir le statut personnel et les coutumes des époux sur les libertés fondamentales, tout en rendant un jugement discriminatoire à l’égard des femmes, mettant en cause l’égalité en droit dont le corollaire est la laïcité.

 

Le Parlement a institué, sur proposition du gouvernement, des enseignements non mixtes à l’école publique.

Notre collectif, même s’il ne nie pas les violences faites aux jeunes filles et les difficultés d’aller vers la parité dans certaines filières, considère qu’il convient de renforcer la mixité à l’école plutôt que de banaliser l’idée rétrograde véhiculée par des minorités actives de séparation entre les jeunes filles et les jeunes garçons.

Le collectif Laïcité d’abord ! demande à la HALDE de se prononcer sur le bien-fondé de cette loi au regard des principes républicains qui instituent notre école laïque et, notamment, celui de non-discrimination fondée sur le sexe. Il soutiendra toute initiative parlementaire visant à affirmer la mixité comme principe général d’organisation de notre école publique.

 

Enfin, le collectif Laïcité d’abord ! appelle à la vigilance et à la mobilisation de tous les laïques pour renforcer les principes républicains qui, seuls, permettent le vivre ensemble.

 

Signataires : Comité Laïcité République, Grand Orient de France, Laïcité Écologie Association, Association des Libres Penseurs de France, LICRA, Mouvement Ni Putes Ni Soumises, Regards de Femmes, UFAL

 

Communiqué de presse du 4 juillet 2008

Contact presse : laicitedabord@licra.org – 0I.45.08.08.08

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 10:46

 

Nous publions ci-dessous le commentaire que nous avons reçu sur l'article au sujet de la décision de justice concernant la "mosquée Ounissi"

Commentaire

Il sera intéressant d'observer les relations entre Madame Voynet et certaines associations musulmanes de Montreuil

commentaire posté par : Jeremy le: 09/05/2008 12:55:08

Réponse

Tout à fait cher Jérémy.
Cela fait partie du débat serein sur la laïcité et son application dans nos communes que nous appelons de nos voeux.
Pierre MATHON

réponse le: 09/05/2008 13:16:06

Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans Laïcité
commenter cet article
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 18:56

 

L’établissement religieux « l’Olivier de la paix-SCI les deux rives », la très politique « mosquée Ounissi » installée dans les entrepôts de la Noue, qui était illégale, selon un jugement du Tribunal de Grande Instance du 29 mai 2007, vient devenir légale, en appel de ce jugement,  le 17 avril 2008.

Dont acte.

Pourtant des questions demeurent.

Pour mémoire,  cet établissement s’est installé à la Noue après l’acquisition en octobre 2003, par la SCI les deux rives, d’un entrepôt d’environ 1200 m2. L’acheteur avait caché, à la fois au vendeur et à la municipalité, la destination réelle des locaux.

Sans accord de la copropriété et sans permis de construire, Monsieur Ounissi a entrepris des travaux de transformation de ses locaux. Cela lui a valu un arrêté municipal d’interruption de travaux dont il n’a pas tenu compte.

Le 2 février 2004, le maire de Bagnolet interdisait fort logiquement l’ouverture au public des locaux. Cet arrêté n’a jamais été appliqué et le moins que l’on puisse dire est que le maire n’a pas fait preuve d’un grand zèle pour le faire respecter. Ce manque de zèle s’est d’ailleurs aggravé au fil du temps, le maire n’ayant pas hésité à « honorer » de sa présence la cérémonie de rupture de jeûne dans cet établissement pourtant frappé d’une interdiction municipale de recevoir du public. Le 9 novembre 2007, à la veille des élections municipales et en contrepartie du soutien de Monsieur Ounissi à sa liste, le maire a autorisé l’ouverture au public de l’établissement religieux « l’olivier de la paix-SCI les deux rives », annulant l’arrêté de février 2004.

Enfin, le 15 février 2008, le maire a adressé un courrier de soutien à la SCI des deux rives (contre la copropriété de la Noue) auprès du tribunal.

Si l’on sait que le représentant de l’Etat a joué dans cette affaire un rôle en phase avec les positions anti-laïques de Sarkozy, si l’on y ajoute la position, pour le moins ambiguë, du Parti Socialiste (Tony Di Martino n’a-t-il pas déclaré publiquement lors d’une réunion à la Noue que cette question n’était pas municipale et ne concernait que la copropriété), on ne peut que rester perplexe …

Il n’est pas question de mettre en cause le droit des musulmans à disposer d’un lieu de prière digne à Bagnolet. Le droit à pratiquer la religion de son choix est un droit garanti par la constitution de la République.

C’est pourquoi les Verts de Bagnolet ont fortement contribué, avec d’autres, à la réussite de la mosquée de la rue Hoche, dont le projet est porté, en toute clarté, par l’association cultuelle Bienfaisance et Fraternité de Bagnolet.

La future mosquée de la rue Hoche

Mosquée rue Hoche : le chantier a commencé

En tout état de cause et dans le respect des décisions de justice, il nous faudra débattre sereinement et collectivement, à Bagnolet, mais aussi plus largement, des principes de la laïcité dont l’actualité et l’urgence ne sont pas près de s’éteindre.

Mais nous y reviendrons.

Pierre MATHON

Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans Laïcité
commenter cet article
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 19:26
  undefined
     La laïcité est en danger, même si ses détracteurs préfèrent avancer masqués sous le concept de « laïcité ouverte » ou selon Sarkozy de « laïcité positive ».
      A Bagnolet les organisations islamistes qui ont pignon sur rue ont annoncé publiquement leur soutien à la liste conduite par Marc Everbecq. L'accord a été finalisé au cours d'une réunion tenue dans le bureau de Marc Everbecq le 17 novembre.
      Ce que l'on sait aujourd'hui c'est que le maire en campagne électorale y a mis le prix : « gagnant-gagnant » !
     Déjà, il a accordé dans le cadre du budget 2007 une subvention de 26 000 euros à l'AMB (Association des Musulmans de Bagnolet) alors que la subvention de l'année précédente, était de 10 000 euros. Ce vote avait été malheureusement acquis avec le soutien de tous les élus communistes et socialistes. Seuls les élus Verts avaient voté contre.
      Il va plus loin en autorisant par arrêté municipal du 9 novembre (dont nous venons de prendre connaissance ! ) la réouverture au public de l'établissement illégal politico-cultuel de la Noue dit « Olivier de la paix ».
Cet établissement est triplement dans l'illégalité
-          parce qu'il n'a pas de permis de construire
-          parce qu'il s'est installé contre l'avis de la copropriété
-          parce que les conditions d'ouverture au public ne sont pas réunies.
     C'est la raison pour laquelle, le 2 février 2004, le maire avait pris, fort logiquement, un arrêté de fermeture au public, qui n'avait jamais été respecté.
      
Avec Sarkozy, mais aussi avec le comportement à courte vue de politiciens locaux en quête de voix, la laïcité est en danger.
 
     Le comité de liaison des partis de gauche  vient de répondre fermement aux déclarations sarkoziennes mettant en cause la laïcité : 
 
 
Déclaration commune sur la Laïcité
 
 
Les trois récents discours du Président de la République à Constantine et au Latran en décembre, à Ryad ces derniers jours, par leur insistance inhabituelle et troublante à promouvoir le rôle « incontournable », « indispensable » des religions dans nos sociétés ont heurté et inquiété, au-delà de la Gauche et des Verts, bien des citoyens.
 
Ces propos par lesquels le Président sexprimait non pas « au nom du peuple français » mais « au nom des chrétiens » sont en rupture avec la tradition républicaine et la loi de 1905 de séparation des églises et de lEtat. La république na pas besoin de croyants mais de citoyens, croyants ou non. Le jugement selon lequel « les instituteurs ne pourront jamais rivaliser avec les curés » est une insulte aux fonctionnaires de la République qui remplissent, depuis des décennies, avec un dévouement exemplaire une belle et grande mission de service public.
 
Les partis de Gauche rappellent que la laïcité est dabord la protection dune liberté individuelle fondamentale, la liberté de conscience et quelle seule peut fonder un espace républicain soustrait à lempire des dogmes, où les citoyens peuvent débattre de lintérêt général.
 
Cette valeur de liberté na pas plus besoin de qualificatif réducteur que les valeurs de la République portées aux frontons de nos édifices publics.
 
Les partis de gauche et les Verts sengagent, face aux menaces qui existent, à se mobiliser pour défendre la loi de 1905 et le préambule de la Constitution de 1946.
 
 
 A Bagnolet, le PC (et le PS) seraient bien inspirés de se conformer à ces principes laïques.

     Pour être tout à fait clair dans notre propos, nous soutenons le projet de construction de la mosquée légale entre les rues Hoche et Parmentier à Bagnolet. En effet, la liberté de culte est une des dimensions fondamentales de la laïcité. Nous tenons à rendre hommage à l'Association Bienfaisance et Fraternité, qui porte le projet de mosquée, pour son attitude respectueuse de la légalité républicaine. Pierre Mathon n’a pas ménagé ses efforts pour l'accompagner dans son travail difficile. C’est même lui qui a signé le permis de construire de la mosquée en décembre 2006.

  la--cit---2-copie-1.jpg    


De même, parce que les Verts privilégient le dialogue
, nous avons écrit à l'AMB pour les rencontrer, afin de lever les éventuels malentendus entre l'AMB et les Verts. Mais notre courrier, envoyé depuis 5 mois n'a pas reçu de réponse, malgré de multiples relances.
 
 
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans Laïcité
commenter cet article