Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 17:18
Rassemblement à la cité Feuillère de Noisy-le-sec ce samedi à 15 H

Communiqué de presse

Les habitants de la cité Pierre Feuillère à Noisy-le-Sec appellent à un rassemblement samedi 7 mai à 15 heures pour dénoncer et s'opposer au programme de nouvelles constructions de l'OPH 93 dont le permis de construire a été accordé par le maire :

- 49 logements dans 3 nouveaux bâtiments qui changent totalement le plan de masse et l'équilibre architectural de cette cité d'habitat social pourtant classée remarquable et à protéger au PLU de 2012

- 27 arbres de haute tige d'une soixantaine d'années condamnés et déjà marqués en rouge avant d'être abattus

- la dégradation du cadre de vie des habitants de cette cité tranquille et très arborée

Ils demandent à l'OPH 93 et au maire de Noisy-le-Sec de renoncer à ce projet de bétonnage irresponsable !

Anne DÉO , conseillère municipale et territoriale EELV, 06 11 82 50 96

Patrick LASCOUX, conseiller municipal EELV, 06 75 83 72 77

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 18:53
Et un arbre de la paix, un !
Et un arbre de la paix, un !

Il y a arbre (arbrisseau) et arbres (de plus de 60 ans) à la cité Feuillère de Noisy-le-Sec : C’était en grande pompe que « France-Palestine » et le président PS du conseil départemental du 93 et président de l’office départemental d’HLM, propriétaire de la cité Feuillère a planté un « olivier de la paix » ce 19 mars.
https://fdgnoisylesec.com/2016/04/01/plantation-de-lolivier-de-la-paix/ .
Pourtant, moins de 2 mois après, le même S. Troussel s’apprête à faire abattre de beaux arbres au moins soixantenaires de la même cité Feuillère pour faciliter une opération immobilière qui va densifier et dénaturer la cité.
(Notre articl
e : http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/05/arbres-de-noisy-le-sec-le-president-du-cg93-sa-main-gauche-et-sa-main-droite.html)

Deux poids deux mesures ?

Double langa
ge ?

Pierre Mathon

Bon, "redevenons sérieux" : place au bétonnage et tant pis pour les arbres !
Bon, "redevenons sérieux" : place au bétonnage et tant pis pour les arbres !
Bon, "redevenons sérieux" : place au bétonnage et tant pis pour les arbres !

Bon, "redevenons sérieux" : place au bétonnage et tant pis pour les arbres !

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 11:01
La lettre de BONDY ECOLOGIE d'avril 2016 est en ligne

« La lettre de BONDY ECOLOGIE d'avril 2016 est en ligne.

http://bondyecologie.blogspot.fr/2016/04/lettre-de-bondy-ecologie-davril-2016.html

Au sommaire de l'actualité écologique ce mois ci :

À Bondy :
Compteurs Linky, Tzen , PLU


Seine Saint Denis :
Le grand projet inutile : Europacity , Pollution radioactive au fort de Vaujour
s

Sans oublier un petit mot sur Notre-Dame-Des-Landes

Bonne lecture »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 15:59
Déjà plus de 1170 signatures contre la vente du square Truffaut.

Le conseil syndical le clos du parc à Noisy le sec communique

https://www.change.org/p/csleclosduparc-laposte-net-le-square-truffaut-de-noisy-le-sec-ne-sera-pas-b%C3%A9tonn%C3%A9/u/16104725?tk=Hyu1fnGG-235BcTl5tz9ewKzUdcvLBEvYl42FvcY278&utm_source=petition_update&utm_medium=email :

« 5 avr. 2016 — Notre pétition n'a pas encore gagné mais a eu déjà plusieurs effets :

- le square est maintenant mieux entretenu même si la célèbre poutre est toujours à la même place, au milieu du passage,

- mr le Maire qui n'avait pas répondu à notre premier courrier a dû recevoir le collectif le 22 mars après trois mois de silence même si cela a été pour confirmer sa décision non concertée, (voir notre communiqué du 23 mars).

- Mr le Maire trouve le "collectif constructif" et en même temps minimise et dénature son action. Lui est surtout constructif avec les promoteurs !!

- Mr le Maire trouve d'un seul coup de l'argent pour remplacer le square qu'il détruit...

- Après nous avoir ignoré il se trouve d'un seul coup une envie de concertation. Peut-être comprend-t-il maintenant qu'un conseil de quartier n'est pas une simple chambre d'enregistrement ?

Mais il ne comprend toujours pas qu'il faut garder ce square, qu'un square n'est pas une réserve foncière.

Enfin puisque Mr le Maire ne change pas de position, les Noiséens continuent eux de défendre le Square :

Dimanche il y avait 1050 pétitions contre la vente du square à un promoteur, 115 Noiséens ont signés ce soir devant Carrefour Market.

Il y a maintenant avec internet 1170 signatures contre le bétonnage du square !! »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 10:01
La fête du Printemps au Square Truffaut de Noisy-le-Sec

À l’appel du conseil syndical le clos du parc à Noisy le sec, plus de 50 personnes sont venues ce 26 mars apporter leur soutien au collectif de défense du Square Truffaut :

« Plus de 50 personnes malgré le week-end de Pâques sont Plus de 50 personnes malgré le week-end de Pâques sont venues apporter leur soutien au collectif de défense du Square Truffaut venues apporter leur soutien au collectif de défense du Square Truffaut ce samedi.
Les enfants ont fait une chasse aux oeufs. Il y avait aussi du gâteau au chocolat, des gougères.

Une exposition était présenté sur le programme Truffaut de Green City Immobilier, que Mr Laurent Rivoire, Maire de Noisy-le-sec s'obstine à imposer malgré une opposition grandissante au bétonnage du square.

Une amicale d'opposants à un autre programme immobilier était également présent dans l'objectif d'échanger des expériences, de se soutenir mutuellement.

Les participants sont repartis avec tracts et pétitions à faire signer par famille, amis et voisins , ainsi que des affiches pour leurs fenêtres.

Le cap des 1000 signatures sera dépassé la semaine prochaine mais l'obstination inutile du maire engage le collectif à dépasser largement cet objectif qui permettra toutefois dans un premier temps de saisir officiellement le conseil municipal.

En attendant le collectif attend avec impatience que le journal municipal le "Noiséen" publie enfin le compte rendu du conseil de quartier du 18 Novembre dernier et au cours duquel l'unanimité des élus toutes tendances politiques confondues s'étaient exprimées contre la vente du square à un promoteur.
Un square doit rester un square.

Cette unanimité est-elle trop génante pour qu'il en soit fait état sur le site internet de la ville ? »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 20:46
La lettre de Bondy Écologie de mars 2016 est parue

Nos amiEs nous ont envoyé la lettre de BONDY ECOLOGIE de mars. Elle est en ligne : http://bondyecologie.blogspot.fr/2016/03/lettre-de-bondy-ecologie-de-mars-2016.html


« Au sommaire :

Le PLU (enquête publique à Bondy)
EUROPACITY (Grand débat public)
Etat d'urgence (Réunion débat à Bondy le 11 mars)
Marché des vins bios de Montreuil (19 mars)
Semaine pour les alternatives aux pesticides (20 au 30 mars)
La pétition du mois
Exposition la maison Eco2nome à Gagny

Sans oublier le formidable photo reportage sur la manif de Notre Dame Des Landes du 24 février (NDDL)

Pour Bondy Ecologie
Alain Boucher »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 15:58
Noisy-le-Sec. Le square François Truffaut fait l’objet d’une mobilisation d’habitants contre la destruction de l’espace vert au projet d’un projet immobilier.(LP/Floriane Louison.)
Noisy-le-Sec. Le square François Truffaut fait l’objet d’une mobilisation d’habitants contre la destruction de l’espace vert au projet d’un projet immobilier.(LP/Floriane Louison.)

Lu dans Le Parisien.FR du 10 février 2016 :

« Noisy-le-Sec : les défenseurs du square Truffaut se mobilisent

« Le square Truffaut ne sera pas bétonné. » C’est le nom de la pétition lancée début janvier par le conseil syndical de la résidence voisine du Clos du Parc à Noisy-le-Sec. Depuis, il a été rejoint par d’autres habitants du quartier dans son combat contre un projet immobilier à la place du square.

Les 520 pétitionnaires le décrivent comme « l’un des derniers de la commune, calme et frais, abondamment planté de grands arbres, les plus beaux du pâté de maison ». Ils organisent une réunion, ce jeudi à 19 h 30 au 39, rue Anatole-France. Puis une délégation se rendra à la mairie, à l’invitation du conseil de quartier du Haut Goulet qui a voté à l’unanimité contre le projet immobilier. »

Des habitants et des membres de l’ancienne majorité de Noisy-le-Sec ont lancé une pétition en ligne contre la vente du square François-Truffaut à un promoteur pour y construire 17 logements..

« Créé par l’ancienne municipalité il y a plus de 15 ans en même temps que le square Marcel-Pagnol, le square Francois-Truffaut est un lieu unique pour les jeux des enfants car il est à l’écart de toute agitation et planté de grands arbres », est-il indiqué dans la pétition.

La pétition est à signer en cliquant ici.

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 18:05
Quand 1er adjoint de Bobigny est condamné à un stage de citoyenneté

Nous avions relayé sur ce blog les révélations de Marianne sur Bobigny. Les sanctions sont tombées, le poulain du président de l’UDI, J. Chr. Lagarde, le 1er adjoint de Bobigny depuis 2014 et son bras droit, viennent d’être condamné à un stage de citoyenneté :

« Bobigny : le premier adjoint au maire condamné... à un "stage de citoyenneté"

Jeudi 21 Janvier 2016 à 18:18

Mathias Destal

Plus d'un an après l'affaire révélée par "Marianne" des violences et menaces proférées à l'encontre de Sabrina Saïdi, une ancienne élue de Bobigny, la sanction est tombée ce jeudi : le 1er adjoint au maire UDI, Christian Bartholmé et Kianoush Moghadam, son bras droit, ont été condamnés à effectuer un "stage de citoyenneté" et à verser 10 000 euros à la plaignante.

Christian Bartholmé et Kianoush Moghadam n’ont pas daigné se présenter au tribunal correctionnel de Bobigny, ce jeudi 21 janvier. La date avait pourtant son importance, puisqu'elle devait sceller l’affaire qui agite la ville de Seine-Saint-Denis depuis le 8 juillet 2014. Ce jour-là, Christian Bartholmé, premier adjoint au maire UDI de Bobigny et Kianoush Moghadam, alors à la tête de la direction du développement territorial avaient retenu pendant près de deux heures l'adjointe à l'époque chargée de la petite enfance, Sabrina Saïdi. Un entretien long, au ton menaçant, qui s'est déroulé dans le bureau du premier adjoint, à l'Hôtel de ville, et que l'élue a pris soin d’enregistrer, comme Marianne l’a révélé en diffusant des extraits de l'échange.

A l'origine de ce rendez-vous en forme de guet-apens, la diffusion quelques semaines plus tôt d'un tract visant Lynda Benakouche, fraîchement embauchée comme chargée de mission des politiques sociales urbaines de Bobigny. A l'époque, le document circule et sème le boxon en ville. Il affirme que Benakouche, présidente d'une association de la ville et amie de Moghadam, "a été condamnée, dans le passé, pour avoir séquestré et violenté en réunion une jeune femme enceinte de six mois, en lui enfonçant un objet dans l'utérus, ce qui a causé la mort de son enfant". Plus loin, il est fait mention du CV de son compagnon, Jean-Christophe Soumbou : "Incarcéré pour séquestration, acte de barbarie, meurtre sur le jeune Ilan Halimi." Les deux hommes soupçonnent Sabrina Saïdi d'être à l'origine du tract. "Tu es rentrée sur un terrain qui est dangereux pour toi…", lance Moghadam à la jeune femme. Avant de perdre patience et d’exploser : "Ferme ta gueule, ferme-la, ta gueule, tu crois que tu parles à qui ? Tu crois que tu parles à qui, ici ? Tu parles à Kianoush, là ! Réveille-toi, y a personne qui me parle comme ça dans cette ville !" L'élue de 33 ans sort de la confrontation choquée et décidée à porter plainte pour "séquestration" et "menace de mort" contre le premier adjoint et son collaborateur. Lynda Benakouche, elle, porte plainte contre Sabrina Saïdi pour diffamation.

Plus d’un an après le dépôt des plaintes, la décision est donc tombée : Benakouche est déboutée de ses poursuites. Christian Bartholmé - qui est toujours premier adjoint au maire chargé des finances, de l'économie et de la communication - et Kianoush Moghadam, promu directeur général adjoint, sont condamnés pour "violences en réunion". Condamnation qui figurera dans leur casier judiciaire. Ils devront également verser 10 000 euros à Sabrina Saidi au titre du préjudice moral subi et 3 000 euros pour les frais de dossier. Enfin, et c'est la cerise sur le gâteau, le tribunal les condamne à effectuer "un stage de citoyenneté" d'une semaine et à leur frais. L'article 131-5-1 du Code pénal précise l'objet de cette singulière sanction: "Lorsqu'un délit est puni d'une peine d'emprisonnement, la juridiction peut, à la place de l'emprisonnement, prescrire que le condamné devra accomplir un stage de citoyenneté, dont les modalités, la durée et le contenu sont fixés par décret en Conseil d'État, et qui a pour objet de lui rappeler les valeurs républicaines de tolérance et de respect de la dignité humaine sur lesquelles est fondée la société". Cocasse, quand on sait que Christian Bartholmé grenouille dans le marigot centriste depuis plus de vingt ans; qu’en plus de ses fonctions à Bobigny il a été directeur adjoint du cabinet du député-maire UDI de Drancy, Jean-Christophe Lagarde; et que beaucoup à Bobigny le surnomme "le maire Bis", tant il joue un rôle de chef d'orchestre pour l'équipe de l'édile, Stéphane de Paoli.

"C’était important pour moi que la justice reconnaisse mon statut de victime dans cette affaire qui dure depuis trop longtemps", nous a confié Sabrina Saïdi à la sortie du tribunal. Christian Bartholmé et Kianoush Moghadam ont dix jours pour faire appel de la décision. Joint par Marianne, le premier adjoint au maire n'a pas souhaité faire de commentaire, précisant juste : "Nos avocats publieront un communiqué".

----------------------------------------------

[Edit 22 janvier]

Christian Bartholmé a finalement réagi dans les colonnes du Parisien. Le premier adjoint au maire de Bobigny a annoncé qu'il allait interjeter appel. "Je ne démissionnerai pas. J'ai un sentiment de révolte qui va se traduire par une grande combativité : l'injustice doit être réparée", a-t-il déclaré. »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 08:11
Alain Boucher de Bondy Ecologie en mars 2012
Alain Boucher de Bondy Ecologie en mars 2012

« Bonjour,
La lettre de janvier de l'association BONDY ECOLOGIE est en ligne.
http://bondyecologie.blogspot.fr/2016/01/lettre-de-janvier-2016.html

Au sommaire :
- Ne ratez pas la soirée autour du film DEMAIN au cinéma Malraux : 25, cours de la République à Bondy vendredi 22 janvier à 20h
http://www.ville-bondy.fr/culture/cinema-andre-malraux/#detail717
Après le film un débat animé par un membre de l'association Colibri.
- Prochaine réunion de Bondy Ecologie : samedi 23 janvier. Ici aussi vous êtes cordialement invitéEs.
- Infos sur Notre Dame Des Landes, l'avis des naturalistes sur ce projet d'aéroport véritable catastrophe
écologique annoncée.

Bonne lecture ».

La lettre de Bondy Écologie de janvier 2016 !
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 10:04
Ex-communauté d'agglo et maintenant territoire du Grand Paris
Ex-communauté d'agglo et maintenant territoire du Grand Paris

Comme on le sait, la communauté d’agglomération Est Ensemble a été reprise comme entité territoriale intercommunale du Grand Paris.

Nous publions ci-dessous un article du Parisien du 9 janvier qui fait le point sur la nouvelle répartition des postes au conseil communautaire d’ « Est Ensemble ».

Que va-t-il se passer au niveau concret, sachant qu’un certain nombre de compétences, qui avaient été transférées à grand peine, devraient être plus ou moins conservées (« plus ou moins ») : à suivre de près. Le cabinet de Gérard Cosme, lui, dit prudemment au Parisien « pas d’impact concret, en tout cas pour l’instant »

Concernant l’urbanisme, si les permis de construire continueront à être délivrés par les maires, les futurs Plans Locaux d’Urbanisme deviendront intercommunaux, ce qui laisse – de fait - plusieurs années aux communes pour continuer à décider les grandes options de leur urbanisme.
Nous avons, ici, combattu le choix fait par Bagnolet, à la différence du plus grand nombre des communes – nos voisines Les Lilas et Montreuil – de ne pas mettre son PLU en révision, préférant jouer « les petits soldats zélés du Grand Paris ».
Nous saurons dans la période qui suit ce qui va changer concrètement, entre les compétences du Grand Paris gérées par les territoires, celles qui seront éventuellement « rendues » aux communes etc. sans oublier celles qui passeront directement au Grand Paris ou indirectement à son échelon territorial intercommunal.

Bref, nous ne sommes pas au bout du chemin, même si, en France, on se hâte lentement en matière de réformes administratives.

À noter que la pratique, en matière d’intercommunalité, est de fonctionner au consensus des maires.

L’
article du Parisien du 9 janvier 2016 :

« Pour Est Ensemble, presque rien ne change

LA COMMUNAUTÉ d’agglomération Est Ensemble est devenue le 1er janvier un « territoire » de la métropole du Grand Paris. Pour les habitants des neuf communes concernées*, pas de grands bouleversements au programme. « Il n’y a pas d’impact concret, assure le cabinet d’Est ensemble. Nous gardons les mêmes compétences. En tout cas pour l’instant. »

Le Pré perd 5 élus, Montreuil en gagne 4

Le nouveau conseil territorial – calqué sur l’ex-conseil d’agglomération – a été installé, jeudi soir, avec la réélection, à l’unanimité des suffrages exprimés, du président sortant, Gérard Cosme, maire (PS) du Pré-Saint-Gervais.

Il faut tout de même noter quelques modifications de fonctionnement. La nouvelle assemblée est composée de 80 élus, soit 11 de moins qu’avant. Ils ont été désignés, avec parfois quelques remous, au sein des conseils municipaux. A Romainville, par exemple, l’élection de l’opposante PC, Sofia Dauvergne, grâce au soutien de la droite, s’est déroulée sous les huées de la majorité (qui refuse par principe la proportionnelle. Ndlr). Bilan des chaises musicales : 14 élus ont perdu leur mandat intercommunal et 4 nouveaux ont fait leur entrée. « La répartition des sièges entre les communes est basée sur le nombre d’habitants, précise-t-on à Est Ensemble. Dans l’agglomération, nous avions, à l’inverse, décidé de surreprésenter les moins peuplées pour équilibrer le poids de chacune. » (Il s’agissait d’une concession de la commune de Montreuil, sous Voynet, afin de faire accepter le projet intercommunal à des élus réticents. Ndlr)

Ainsi, le Pré-Saint-Gervais – la commune la plus petite avec 18 000 habitants – a dû abandonner cinq sièges pendant que Montreuil – la plus grande avec 105 000 habitants – en gagne quatre.
F. L.

*Montreuil, Bondy, Pantin, Romainville, Bagnolet, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Noisy-le-Sec, Bobigny. »

Bagnolet, par exemple, a perdu 2 sièges, mais il convient de noter que, contrairement à Romainville, la municipalité a joué le jeu de la proportionnelle en » sacrifiant » 2 élus PS.

Pierre M
athon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article