Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 06:50
Projet immobilier Busso : stop à l’hyper-densification du Pré-Saint-Gervais !

La commune du Pré-Saint-Gervais est l'une des plus denses de France. Et pourtant cela ne semble pas gêner les décideurs locaux pour continuer à bétonner (140 appartements sont programmés). Ainsi, récemment, une opération immobilière a condamné le jardin partagé « Le pouce vert ». La mairie du Pré-Saint-Gervais doit et peut dire stop au bétonnage.

Pour information, Le Parisien du 4 juil
let 2013 :

« Polémique sur le projet immobilier Busso

Cela fait des années que le dossier Busso est sur le bureau du maire. Au Pré-Saint-Gervais, la parcelle des anciennes salaisons, fermées en 2012, est la dernière surface constructible d'ampleur. En plein centre-ville d'une commune gentrifiée et voisine de Paris, le gâteau est appétissant. Voilà pourquoi de nombreux promoteurs se sont positionnés rapidement lorsque le propriétaire a décidé de vendre les plus de 5 000 m² de terrain.

Les riverains s'en sont inquiétés. Mais le maire, Gérard Cosme (PS), a tenu à être rassurant. Déjà, dans nos pages, avant les municipales de 2014, il déclarait : « Nous ne souhaitons pas être de simples spectateurs d'une opération de promotion immobilière qui conduirait à densifier un peu plus la ville, et à faire grimper les prix des logements. » Mais, aujourd'hui, alors que la promesse de vente — d'une valeur de 11 M8 — a été signée ces dernières semaines entre le propriétaire et un trio de promoteurs (dont les deux principaux sont Europequipements et Emerige), les riverains montent au créneau.

Déjà, près de 300 signatures ont été recueillies pour dénoncer le bétonnage du quartier. Et lors du dernier conseil municipal, plusieurs questions sur la densification du site ont été posées. Car à l'emplacement des salaisons Busso, le projet retenu prévoit 140 logements, avec des immeubles allant jusqu'à 15 m de haut, ainsi qu'un gymnase semi-enterré demandé par la ville.

« Il n'y a aucun parking de prévu pour accueillir le public de cet équipement sportif, grince Charles, le président de l'amicale des riverains, qui a pu voir le projet. Ils ne conservent pas la partie remarquable de ce site, et aucun espace vert n'est envisagé, alors que notre ville est l'une des plus denses de France ! »

Gérard Cosme se défend en évoquant sa politique de réhabilitation des squares. Pas sur cette parcelle néanmoins, reconnaît-il. Et ça ne plaît pas aux habitants qui attendaient un peu de verdure. Selon certains, il « a fallu densifier le site pour payer une parcelle plus chère que son prix réel. » Une modification simplifiée du plan local d'urbanisme (PLU), intervenue discrètement le mois dernier lors du conseil municipal, a permis de réviser les statuts de constructibilité de la parcelle. « Elles sont entachées d'irrégularités », clament les membres de l'amicale des riverains, qui ne s'interdisent pas d'attaquer le projet en justice s'il reste en l'état.
Aurélie Lebelle »

Haut du formulaire

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 10:35
Quand le président du « Grand Paris » visite vendredi des chantiers d’« Est Ensemble »



Pour information, ce publi-reportage lu dans le journal du grand Paris :

« Patrick Ollier entame à Est Ensemble un tour des territoires du Grand Paris

27 juin 2016

Le président de la métropole du Grand Paris a consacré son après-midi du 24 juin à une visite des multiples chantiers d’Est Ensemble (Visiblement, il a surtout vicité les chantiers du canal de l’Ourcq et de la N3. Ndlr). En compagnie de Gérard Cosme, et de plusieurs des maires du T8 (On dit T8, maintenant, Ndlr) Patrick Ollier a notamment découvert le gigantesque projet d’aménagement de la plaine de l’Ourcq, qui rassemble six ZAC sur quelque 200 ha.

« Il faut beaucoup de courage (Quel « courage » en effet ! Ndlr) pour construire une intercommunalité », confiait Gérard Cosme à Patrick Ollier, vendredi 24 juin 2016, lors d’une visite de terrain du président de la métropole du Grand Paris sur le territoire d’Est Ensemble. « Vous avez beaucoup à nous apprendre », répondait le député-maire (LR) de Rueil-Malmaison, qui entamait pour l’occasion une tournée dans chacun des territoires de la métropole. Est ensemble, qui rassemble neuf communes au nord est de Paris, de Pantin à Bondy et de Bobigny à Montreuil (Seine Saint-Denis), est la dernière-née des trois établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) dont le périmètre n’a pas changé à la faveur des lois NOTRe et Maptam, puisque dépassant déjà le seuil des 300 000 habitants.

Le président du Grand Paris a ainsi pu découvrir les six ZAC de la Plaine de l’Ourcq, qui devraient faire l’objet, sous peu, d’un contrat d’Intérêt national (CIN). Un contrat souhaité par le président (PS) Gérard Cosme, par ailleurs maire du Pré-Saint-Gervais, notamment afin de faciliter les relations entre les collectivités du cru et la ville de Paris et la SNCF, ces derniers possédant une large partie du foncier concerné. Entre 5 000 et 6 000 logements sont annoncés le long du canal de l’Ourcq et des 200 ha du projet.

Mixité le long de la RN3

La caravane conduite par le président de la métropole s’est notamment rendue aux magasins généraux, qui accueilleront dans quelques jours les salariés de BETC, une entreprise de communication qui indique avoir choisi ce territoire pour que ses 800 employés bénéficient de son énergie créative. « La gentrification n’est pas la même à mesure que l’on remonte le canal de l’Ourcq », faisait remarquer Gérard Cosme. Les élus du T8 entendent bien, d’ailleurs, conserver la mixité sociale, fonctionnelle et économique qui caractérise Est-Ensemble. Si 10 % des habitants de Montreuil dépendent des industries artistiques et créatives, les locaux d’activité qui bordent la RN3 relèvent de secteurs parfois moins attractifs.

La président du Grand Paris s’est vu ainsi présenter un territoire dont 600 des 1 300 agents appartiennent à la direction culturelle de l’EPCI, avec 57 équipements culturels et sportifs transférés, dont six cinémas publics. « Il faut reconnaître l’apport à la métropole des fonctionnalités propres à chaque territoire », indiquait Gérard Cosme à un Patrick Ollier approbateur.

Les réserves foncières exceptionnelles (Ah on sent l'appétit des promoteurs immobiliers ... Ndlr) de communes telles que Pantin ou Montreuil, qui bordent Paris, sont au nombre des ressources de ce territoire central de l’Arc de l’innovation, avec une diversification réelle, de Chanel à Ubisoft, du Méliès aux zones d’activités artisanales en perte de vitesse. « Nous avons mis près de six ans pour élaborer nos différents documents stratégiques », soulignait Gérard Cosme, en forme de clin d’œil à tous ceux qui souhaiteraient que la métropole soit déjà pleinement opérationnelle.

Est-Ensemble bénéficiera à plein du Grand Paris express en accueillant 5 de ses gares. La ZAC écocité du Canal de l’Ourcq, où l’association Bellastock œuvre pour recycler des matériaux de chantiers figurait au programme de la visite. Patrick Ollier a pu ainsi découvrir la vue dont on bénéficie de la passerelle Pierre Simon Gérard, dessinée par Christian Devillers, récemment construite au-dessus du Canal (Bientôt en vente sur le bon coin ? Ndlr).

Sylvine Thomassin, maire (PS) de Bondy a dit au président Ollier tout le bien qu’elle pensait du Programme national de renouvellement urbain qui a transfiguré plusieurs bâtiments des quartiers les plus déshérités de sa ville. Le Fort de Romainville, sur la commune des Lilas, présentée par le maire (PS) de la ville Daniel Guiraud, faisait également partie du programme de cette première visite des territoires du Grand Paris. »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 14:54
Ça chauffe à la cité Feuillère de Noisy-le-Sec

Nos amiEs de Noisy-le-Sec nous communiquent :

« L'office HLM du 93 veut faire abattre une trentaine d'arbres pour construire un lotissement en plein centre ville de Noisy le Sec cité Pierre Feuillère (arrêt de bus Jeanne d'Arc, accès par la rue Brement, 10 minutes à pied de la gare de Noisy le Sec)

Le tribunal administratif doit donner sa décision lundi après-midi.

Les engins de travaux sont sur place depuis hier.

Ça chauffe, les habitants sont vent debout pour la préservation de leurs arbres.

Il faut tenir jusqu'à lundi. Besoin d'Arm Blocks, de chaînes, ... Et surtout de non-violence !

Fdg, PS et Verts se sont localement prononcés contre, mais l'Ophlm 93 (Pcf/ps) fait la sourde oreille.

Faites tourner l'info. »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 09:45
La lettre de « Bondy écologie » de juin 2016

Vous l’attendiez … La lettre de Bondy écologie de ce mois de juin 2016 est arrivée :

« Bo
njour

Au sommaire de la lettre de Bondy Ecologie de juin 2016 :http://bondyecologie.blogspot.fr/2016/06/lettre-de-bondy-ecologie-juin-2016.html

Billet d'humeur : Les bains douches menacés. Encore un peu de notre histoire massacrée.

La prochaine réunion de Bondy Ecologie : 11 juin 2016

La sortie botanique du SEL 93 centre : 19 juin 2016

Encore un espace vert de Seine Saint Denis menacé : Le parc de la Poudrerie

PLU : courrier à l'architecte.

Compteurs Linky

Les enquêtes publiques sur Bondy en juin.

La cité Pierre Feuillère (Noisy le Sec) veut conserver ses arbres.

Vous pouvez nous suivre aussi sur twitter : @BONDY ECOLOGIEhttps://twitter.com/bondyecologie

Bonne lecture »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 20:47
Cité Feuillère à Noisy-le-Sec : les habitants en colère contre le béton

Communiqué de presse du 5 juin 2016 d’Anne DEO et de Patrick LASCOUX, conseillers municipaux eelv d’opposition à Noisy-le-Sec :

« Dans la cité Pierre Feuillère à Noisy-Le-Sec, la situation est de plus en plus tendue.

Les habitants en colère bloquent depuis jeudi matin le début des travaux. Leur pétition a déjà recueilli plus de 1000 signatures pour demander :
l'arrêt immédiat des travaux,
l'annulation du permis de construire qui ne respecte pas le règlement du PLU
et une négociation en urgence avec l'OPH
93. »

Cité Feuillère à Noisy-le-Sec : les habitants en colère contre le béton
Cité Feuillère à Noisy-le-Sec : les habitants en colère contre le béton
Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 10:13
Noisy-le-Sec : la cité Feuillère mobilisée contre le béton

À la cité HLM Feuillère de Noisy-le-Sec, la mobilisation continue pour préserver les arbres et le cadre de vie*. Nous publions ci-dessous l’article du Parisien.fr qui rend compte du rassemblement des habitants du 7 mai 2016.

Malheureusement, comme d’habitude, après avoir rendu compte de l’action (ce qui n’est déjà pas si mal), Le Parisien se croit obligé de donner le dernier mot à l’ODH (PS) er à la mairie (UDI) d’accord pour bétonner sur le dos des Noiséens.

Pourtant, l’action citoyenne n’est qu’une réaction – légitime – à leur décision préalable.

L’article du Parisien.FR du 8 mai 2016 :
« Noisy-le-Sec : la cité Feuillère ne veut pas de n
ouveaux logements

Nathalie Perrier

« Oui au gazon, non au béton », « Aux arbres citoyens »... Samedi, c’est dans les arbres que les habitants de la cité Pierre-Feullière de Noisy-le-Sec avaient affiché haut et fort leurs revendications. Vers 15 heures, une trentaine d‘entre eux se sont rassemblés sur les pelouses de la cité pour dénoncer le programme de nouvelles constructions de l’OPH 93.

C’est dans cette cité qu’en décembre 2007 la barre Stephenson avait été coupée en deux par une explosion au gaz. Celle-ci doit être reconstruite, conformément au souhait des habitants. Mais pour répondre aux besoins criants de logements dans le 93, l’office départemental prévoit aussi d’édifier en bordure de la cité trois petits bâtiments de 49 logements au total. Les travaux doivent démarrer dans les semaines à venir.

Favorable au projet, le maire UDI Laurent Rivoire, a accordé le permis de construire fin 2015. Pour les opposants, qui ont reçu le soutien des élus EELV, ce projet n’est pas admissible.

27 arbres devraient être abattus

« 27 arbres, dont la plupart ont été plantés il y a une soixantaine d’années, au moment de la construction de la cité, doivent être abattus », déplore une locataire. « C’est une cité tranquille. Les enfants peuvent jouer dehors, sur les pelouses. Il n’y a pas de voitures, pas trop de monde. On ne veut pas de ces nouveaux logements », renchérit Tatiana, une jeune grand-mère, accompagnée de sa fille et de sa petite fille.

Sollicités par quelques locataires, les élus EELV se sont emparés du dossier. Pour Anne Deo, la conseillère municipale EELV, présente samedi au rassemblement, « ces constructions changent totalement le plan de masse et l’équilibre architectural de cette cité d’habitat social classée remarquable ».

« Nous avons tenu compte des craintes des locataires »

A l’en croire, ces nouvelles constructions ne seraient pas en adéquation avec le Plan local d’urbanisme adopté en 2012 qui prévoit de protéger le caractère paysager de la cité.

« Faux », rétorque Yves Nédelec, le directeur général de l’OPH 93, qui rappelle que ce projet de 49 nouveaux logements a fait l’objet d’une longue concertation avec les locataires : « Le projet initial prévoyait plus d’une centaine de logements. Nous avons tenu compte des craintes des locataires et du PLU adopté en 2012 et nous sommes parvenus à un compromis, ces 49 logements ».

Joint par téléphone ce week-end, Laurent Rivoire confirme : « L’office HLM l’a revu à la baisse conformément à mes demandes. Le permis de construire a été délivré et affiché et il répond au PLU ». »

Pierre Mathon

* http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/05/rassemblement-a-la-cite-feuillere-de-noisy-le-sec-ce-samedi-a-15-h.html

http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/05/la-cite-feuillere-de-noisy-le-sec-mobilisee-pour-le-cadre-de-vie.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 13:05
Bondy Écologie contre les compteurs Linky

Bondy Écologie nous invite à participer à une réunion publique sur les compteurs LINKY : Jeudi 19 mai 2016 à 19h, école G. Apollinaire à Bondy.

Voir le texte complet en suivant le lien ci-dessous.http://bondyecologie.blogspot.fr/2016/05/compteurs-linky-reunion-publique.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 12:29
Le maire  de Noisy-le-Sec Interdit le square Truffaut aux citoyens

La verte réponse du collectif citoyen pour la défense du square Truffaut au maire de Noisy-le-Sec :

« M. Rivoire Maire de Noisy-le sec prétend nous interdire le Square F Truffaut ...

Conseil syndical le clos du parc à Noisy le sec


14 MAI 2016 — Le collectif de défense du square F Truffaut a adressé à Mr Rivoire Maire de Noisy le sec un courriel pour lui demander l’autorisation d’utiliser le square F Truffaut à l’occasion de la fête des voisins, le vendredi 27 mai de 16 à 22 heures. Nous précisions « même que le square sera rendu en parfait état et la clef remise à la personne ou dans la boite aux lettres que vous désignerez. »

Voici la réponse qui nous a été faite et que nous reproduisons ci-dessous intégralement :

Madame, Monsieur,

J'ai bien pris note de votre requête pour organiser dans le square Truffaut la prochaine fête des Voisins.

Toutefois, le bureau municipal du 28 avril 2008 (sous la mandature de Madame PEREIRA LEMAITRE) a statué sur le sujet de la mise à disposition d'un square pour une manifestation à caractère privé. Il a alors été décidé par les élus municipaux de ne plus accorder à l'avenir ce type d'autorisation. Porté par Monsieur Patrick Lascoux, ce rapport a ainsi mis fin à toute mise à disposition des squares.

Vous comprendrez sans doute, ainsi, sur cette même ligne, le refus de la municipalité de vous accorder l'autorisation demandée. Les services municipaux restent toutefois à votre disposition afin d'établir des arrêtés provisoires de fermeture de voirie comme cela se fera sur de nombreux sites pour protéger les organisateurs et participants de cette soirée très conviviale.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations les meilleures.

Laurent Rivoire
Maire de Noisy-le-Sec
Vice-Président de la Métropole du Grand Paris



Les Noiséens reconnaîtront bien là le style de M. Rivoire.

Mettons les choses au point :

1 De droit le domaine public est inaliénable (http://www.collectivites-locales.gouv.fr/cession-des-biens-des-communes).

2 le bureau municipal ne statue pas, seul le conseil municipal peut statuer sur ce type de décision.
Egalement la lettre de Mr Rivoire confond un rapport avec une délibération municipale…

3 En outre tout le monde a compris qu’il ne s'agit pas d'une mise à disposition du square pour une manifestation à caractère privé comme celles dont il est question dans le rapport de Mr Lascoux.
La Fête des Voisins est une manifestation publique !
Que tout le monde peut organiser. Cela aussi est bien connu !

4 De même que la voirie, le square relève bien du domaine public !

5 En brouillant les cartes involontairement (?) Mr le Maire se défausse de ses responsabilités sur ses prédécesseurs !

Il nous semble très évident à la lecture de la lettre de Mr Rivoire que le fond du problème est qu’il ne veut pas donner l’accès au square au collectif de défense. Surtout un collectif porteur de 1430 signatures de Noiséens , ce qui correspond à l’échelon national à 2,2 millions de signatures !!

Est-ce une démarche très démocratique ?

C’est pourquoi nous allons adresser ce week-end un nouveau courriel à Mr le Maire pour renouveler notre demande.

Le refus de Mr le Maire est une raison de plus pour être nombreux à la fête des voisins organisée par le collectif d’associations et à faire signer les pétitions

Nous vous tiendrons au courant de la suite donnée.

Le collectif de défense du square F Truffaut. »


Pierre Mathon

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 17:18
Rassemblement à la cité Feuillère de Noisy-le-sec ce samedi à 15 H

Communiqué de presse

Les habitants de la cité Pierre Feuillère à Noisy-le-Sec appellent à un rassemblement samedi 7 mai à 15 heures pour dénoncer et s'opposer au programme de nouvelles constructions de l'OPH 93 dont le permis de construire a été accordé par le maire :

- 49 logements dans 3 nouveaux bâtiments qui changent totalement le plan de masse et l'équilibre architectural de cette cité d'habitat social pourtant classée remarquable et à protéger au PLU de 2012

- 27 arbres de haute tige d'une soixantaine d'années condamnés et déjà marqués en rouge avant d'être abattus

- la dégradation du cadre de vie des habitants de cette cité tranquille et très arborée

Ils demandent à l'OPH 93 et au maire de Noisy-le-Sec de renoncer à ce projet de bétonnage irresponsable !

Anne DÉO , conseillère municipale et territoriale EELV, 06 11 82 50 96

Patrick LASCOUX, conseiller municipal EELV, 06 75 83 72 77

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 18:53
Et un arbre de la paix, un !
Et un arbre de la paix, un !

Il y a arbre (arbrisseau) et arbres (de plus de 60 ans) à la cité Feuillère de Noisy-le-Sec : C’était en grande pompe que « France-Palestine » et le président PS du conseil départemental du 93 et président de l’office départemental d’HLM, propriétaire de la cité Feuillère a planté un « olivier de la paix » ce 19 mars.
https://fdgnoisylesec.com/2016/04/01/plantation-de-lolivier-de-la-paix/ .
Pourtant, moins de 2 mois après, le même S. Troussel s’apprête à faire abattre de beaux arbres au moins soixantenaires de la même cité Feuillère pour faciliter une opération immobilière qui va densifier et dénaturer la cité.
(Notre articl
e : http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/2016/05/arbres-de-noisy-le-sec-le-president-du-cg93-sa-main-gauche-et-sa-main-droite.html)

Deux poids deux mesures ?

Double langa
ge ?

Pierre Mathon

Bon, "redevenons sérieux" : place au bétonnage et tant pis pour les arbres !
Bon, "redevenons sérieux" : place au bétonnage et tant pis pour les arbres !
Bon, "redevenons sérieux" : place au bétonnage et tant pis pour les arbres !

Bon, "redevenons sérieux" : place au bétonnage et tant pis pour les arbres !

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Intercommunalité
commenter cet article