Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 21:50

93-Dhuys-P1000362.jpg

Halte au béton. L’association « Bagnolet Écologie, l’Écologie » vient d’adresser au maire, avec copie au promoteur privé (H2I), un recours dit « gracieux » contre le permis de construire un immeuble de six niveau avenue de la Dhuys au milieu des pavillons voisins.

Nous ne nous faisons pas d’illusion sur la volonté de dialogue de la mairie (Laurent Jamet adjoint PC à l’urbanisme) ne s’était pas gêné en septembre 2009 pour dire aux riverains mécontent venus aux informations que si le projet ne leur plaisait pas, ils pourraient aller au Tribunal). Il est donc, plus que probable que ce recours « gracieux » se transforme en un recours au Tribunal administratif.

Le courrier au maire de l’association « Bagnolet Écologie, l’Écologie à Bagnolet » :

« Monsieur le Maire de Bagnolet,

Je vous demande d’annuler le permis de construire N° PC 093006 11B0032 que vous venez d’accorder le 2 avril 2012 à la Société H2I  pour un projet de construction d’un immeuble R+5 et 18 mètres de hauteur, comprenant 10 logements et situé 93, avenue de la Dhuys à Bagnolet.

Sur le fond, ce projet, consiste à construire un immeuble surdimensionné dans un alignement pavillonnaire avenue de la Dhuys. Il rompt le caractère pavillonnaire de la rue et occasionne une gêne inadmissible pour les voisins.

Ce projet implique également la suppression d’un espace de respiration situé 93 avenue de la Dhuys et la démolition du parking des véhicules des enseignants de l’école Joliot-Curie, parking qui figure dans le dossier de permis de construire de l’école Joliot-Curie.

Sur le plan juridique, ce projet n’est

 - ni conforme au POS de 1979 (qui s’applique toujours, le PLU, voté au conseil municipal de février 2011, n’ayant pas été affiché et n’ayant pas été publié dans les règles) puisqu’entre autres,  la hauteur maximum autorisée par le POS est de R+4 et 15 mètres au lieu des R+5 et 18 mètres du projet ;

- ni conforme au PLU, voté en février 2011, puisque la hauteur de façade maximum autorisée est de 13 mètres alors que la hauteur de façade du projet est de 18 mètres.

 

Le projet porte atteinte, par ses proportions, au caractère ou à l’intérêt des lieux avoisinants et n’est donc pas conforme à l’article 11 du règlement. Le dossier ne comporte par ailleurs aucune notice d’insertion architecturale dans le site.

Le projet ne tient pas compte du droit des tiers en ne respectant pas les vues plus que trentenaires d’un des riverains. Il risque d’entrainer de graves dommages pour les voisins, vu les caractéristiques du sol et la nature des travaux projetés.

Pour ces raisons (qui ne sont pas limitatives), nous vous demandons d’annuler ce permis de construire.

En tout état de cause, si vous ne procédez pas au retrait de ce permis, nous serons contraints de le déférer au Tribunal administratif.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le maire, mes salutations distinguées.

Le président, Pierre Mathon

Copie par lettre recommandée avec AR aux responsables d’H2I »

À suivre.

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 07:38

monopoly__blog---Copie.jpg

À table !

« Bon appétit Messieurs Ô ministres intègres ! Conseillers vertueux ! Voilà votre façon de servir, serviteurs qui pillez la maison ! »

(Victor Hugo dans Ruy Blas)

« Bon appétit » Messieurs de BTNR-H2I, « bon appétit » Messieurs de la mairie Everbecq-Jamet-Lasseron.

 

Que le Tribunal administratif ait annulé la vente délibérée le 30 juin 2010 par le conseil municipal;

Que le terrain soit toujours réservé pour la réalisation des 25 places de parking réglementaires de l’école Joliot-Curie;

Que les habitants du quartier soient opposées à une opération immobilière qui va dégrader leur cadre de vie;

Que les riverains soient remontés contre cette opération et l’aient fait savoir,

Que les Bagnoletais aient été indignés du prix-cadeau fait à ce promoteur

… RIEN N’Y FAIT, ces Messieurs s'en fichent.

La vente du terrain communal du 93 avenue de la Dhuys (toujours bien entendu au bénéfice de BTNR-H2I) est à l’ordre du jour du conseil municipal (convoqué à la sauvette) du 6 octobre.

Le maire « remet le couvert » et, pour faire « bon poids », il ajoute dans la corbeille » une parcelle qu’il avait oubliée le 30 juin.

À table !

C’est donc une belle parcelle de 1000 m2 qui pourrait être vendue par le conseil municipal à la demande du maire à H2I-BTNR promoteur privé. H2I-BTNR pourrait ainsi défigurer le quartier et au passage se faire une belle marge vu le prix cadeau (284 000 €) auquel cette vente serait consentie au promoteur par la mairie.

Nous osons espérer que cette fois-ci, le 6 octobre, les conseillers municipaux s’y opposeront.

Pierre Mathon

Sur le 93, avenue de la Dhuys, nos articles : http://www.bagnoletenvert.com/categorie-11197560.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 15:50

pieds-nickel-s-fric.jpg

 

 

Résumé des informations précédentes : la vente, décidée au conseil municipal du 30 juin 2009, du terrain municipal, situé 93 avenue de la Dhuys, au promoteur privé H2I vient d’être annulée par le Tribunal administratif.

 

En voici l’histoire.

 

Il était une fois une parcelle communale de 850 m2 située au n° 93 de l’avenue de la Dhuys à Bagnolet.

93-Dhuys-P1000362.jpg

 

C’était un espace de respiration pour le quartier de la Dhuys*. Mais l’on sait que malheureusement, les appétits des promoteurs (ceux qui portent une fleur de béton au revers de leur veston) n’ont rien à faire des aspirations des riverains à un cadre de vie de qualité.

 

C’est très triste, surtout quand les bétonneurs trouvent des relais dans la municipalité.

 

C’est triste, mais c’est ainsi.

 

Depuis le début de 2009, les discussions ont lieu entre le maire-adjoint à l’urbanisme, le directeur des services techniques et l’entreprise BTNR qui est une habituée des marchés de travaux de la ville de Bagnolet et qui se lance dans la promotion immobilière. Les promoteurs ont jeté leur dévolu sur le terrain communal situé 93 avenue de la Dhuys.

 

Quelle meilleure occasion que ce terrain de 850 m2 qui lui serait vendu 210 000 €, une bouchée de pain !

 

Une petite complication surgit vers fin avril : le DST a carrément oublié de prévoir des parkings, pourtant règlementaires pour les enseignants de l’école Joliot-Curie et le permis de construire de l’école, qui est en cours d’instruction ne peut être signé. « Ce n’est pas grave » se dit notre DST « on va prendre la parcelle située en face, 93 avenue de la Dhuys, pour réaliser les 25 places de parking, nécessaires pour le permis de construire de l’école ».

 

Ainsi fut fait et le permis de construire peut être signé le en mai 2009.

 

Logiquement cela aurait dû conduire à l’abandon de la vente de ce même terrain au promoteur...

 

 … Mais H2I-BTNR à qui on a fait des promesses ne l’entend pas de cette oreille et réclame son dû : « Vous devez respecter vos engagements » disent-ils en substance au DST, au maire-adjoint et au maire.

 

pieds-nickel-s-5.jpg

 

Qu’à cela ne tienne,  le maire-adjoint à l’urbanisme et le DST, avec le sens aigu de la légalité qu’on leur connaît, décident avec l’accord du maire de vendre quand même la parcelle destinée aux parkings de l’école.

 

« Ils n’y verront que du feu » …

 

Ce qui fut fait. La vente fut ainsi glissée « à la sauvette » au conseil municipal du 30 juin.

 

La majorité … et l’opposition ont laissé faire.

 

Nul ne s’est étonné

- ni du fait que cette vente ne figurait pas à l’ordre du jour,

- ni qu’elle n’avait pas été examinée en commission,

- ni que les habitants concernés n’avaient été ni informés, ni consultés (ne parlons pas du conseil de quartier, les conseils de quartiers ont été supprimés !)

- ni que le prix était ridiculement bas : un prix « cadeau »,

- ni que c’était sur cette parcelle qu’étaient prévus les parkings de l’école …

 

Le point fut ajouté à l’ordre du jour le 30 juin, à la veille des congés d’été (la période propice aux mauvais coups) et voté à l’unanimité, opposition comprise.

 

Pourtant, un an après la vente a été annulée au tribunal administratif.

 

droit-dans-le-mur - Copie (3)

 

Ceci est une tout autre histoire que nous vous raconterons dans la deuxième partie de notre article sur « la véridique (et pitoyable ) histoire de la vente ANNULEE du terrain communal du 93 avenue de la Dhuys »

 

Pierre Mathon

 

* Cet espace de respiration est d’autant plus important que la place publique (on avait évoqué une « agora »), prévue dans le programme du groupe scolaire Joliot-Curie s’était réduit comme peau de chagrin et que le terrain d’évolution pour les jeunes, demandé par le conseil de quartier avait disparu (difficile de faire tenir une école aussi grande, avec 18 classes élémentaires, plus des logements programmés avenue Gambetta, sur un terrain qui ne le permettait pas !) ...

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 20:29

193-Dhuys10.jpg

 

Pour la victoire du 93 avenue de la Dhuys, chantons avec Jacques Dutronc « C’était un petit jardin ».

Encouragés par la victoire sur ceux qui « au revers de leur veston », portent « une fleur de béton » que nous venons de remporter en faisant annuler la vente du terrain communal situé au 93, avenue de la Dhuys, nous vous (nous) offrons la si jolie chanson de Jacques Dutronc.

Cette chanson, j’en suis sûr, nous accompagnera dans nos futures bagarres pour sauver les jardins de Bagnolet  (les jardins partagés et ceux de Bagnolet Ville Fleurie) menacés par le projet de PLU. Sans parler de la sur-densification prévue par le futur règlement d’urbanisme, alors que Bagnolet est déjà assez dense et qui ferait de notre commune un fromage pour les promoteurs, ceux qui passent avec une fleur de béton au revers de leur veston.

193-Dhuys2.jpgLa chanson de Jacques Lanzmann, interprétée par Jacques Dutronc :

http://www.youtube.com/watch?v=Z8O_XEggIMs

Les paroles :

« LE PETIT JARDIN

C'était un petit jardin,
Qui sentait bon le métropolitain,
Qui sentait bon le bassin parisien.
C'était un petit jardin
Avec une table et une chaise de jardin,
Avec deux arbres un pommier et un sapin
Au fond d'une cour à la Chaussée d'Antin
Mais un jour, près du jardin,
Passait un homme qui, au revers de son veston,
Portait une fleur de béton.
Dans le jardin une voix chanta:

REFRAIN:
"De grâce, de grâce,
Monsieur le Promoteur,
De grâce, de grâce,
Préservez cette grâce.
De grâce, de grâce,
Monsieur le Promoteur,
Ne coupez pas mes fleurs.

C'était un petit jardin
Qui sentait bon le métropolitain,
Qui sentait bon le bassin parisien.
C'était un petit jardin
Avec un rouge-gorge dans son sapin,
Avec un homme qui faisait son jardin,
Au fond d'une cour à la Chaussée d'Antin.
Mais un jour, près du jardin,
Passait un homme qui, au revers de son veston,
Portait une fleur de béton.
Dans le jardin une voix chantait:

REFRAIN

C'était un petit jardin
Qui sentait bon le bassin parisien.
A la place du joli petit jardin,
Il y a l'entrée d'un souterrain
Où sont rangées comme des parpaings
Les automobiles du centre urbain.
C'était un petit jardin
Au fond d'une cour à la Chaussée d'Antin.
C'était un petit jardin
Au fond d'une cour à la Chaussée d'Antin.
 »

Pierre Mathon

 

http://www.bagnoletenvert.com/article-nouvelle-victoire-le-tribunal-administratif-annule-la-vente-du-93-avenue-de-la-dhuys-54104603.html

 

http://www.bagnoletenvert.com/categorie-11197560.html

 

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 16:10

93-Dhuys-P1000359.jpg

Saisi par l’association « Bagnolet Écologie, l’Écologie à Bagnolet » le 9 septembre 2009, le Tribunal administratif vient d’annuler par jugement du 8 juillet 2010 la vente du terrain communal situé au 93, avenue de la Dhuys au promoteur privé H2I.

Il s’agit d’un terrain de 850 m2 vendu une bouchée de pain (210 000 €) à un promoteur immobilier H2I  et au mépris des riverains.

Le vote avait été acquis à l’unanimité au conseil municipal du 30 juin 2010 : aucun conseiller municipal n’avait trouvé à redire,

- ni sur la précipitation (le dossier qui ne figurait pas à l’ordre du jour avait été ajouté sur table, à la sauvette) avec laquelle la vente se faisait,

- ni sur le bradage d’une propriété communale, ni sur l’absence de concertation et même d’information des riverains,

- ni sur les conséquences qu’une telle opération immobilière pourrait avoir sur leur cadre de vie.

Heureusement, j’avais immédiatement alerté les riverains qui ont adressé au maire une lettre recommandée restée sans réponse. Ils s’étaient déplacés au conseil municipal de septembre, mais leur intervention n’a débouché que sur une rencontre-bidon avec le maire-adjoint à l’urbanisme qui s’est contenté de leur dire qu’ils pourraient le moment venu attaquer en justice le permis de construire du promoteur.

Peu confiant sur la capacité d’écoute et de dialogue du maire, j’ai préféré recourir à la justice en déposant un recours en annulation au Tribunal Administratif, au nom de l’association « Bagnolet Écologie, l’Écologie à Bagnolet ».

C’est ce recours qui s’est concrétisé par une annulation de la délibération du conseil municipal.

93-Dhuys-P1000362.jpg

Et c’est cette annulation dont j’ai reçu l’ordonnance ce matin dont je vous informe aujourd’hui avec une grande satisfaction !

Pierre Mathon

Lire les autres articles consacrés sur notre blog à la vente du 93 avenue de la Dhuys : 

http://www.bagnoletenvert.com/categorie-11197560.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 19:07


Nous reproduisons sur notre blog le courriel adressé le 30 novembre « à M. Abdelaziz Benaïssa, élu référent pour toutes les informations concernant la vie du quartier de la Dhuys » par Odile et Jean-Paul Novel.

« Bonjour Aziz,

En l’absence de réunion de conseil de quartier, nous nous décidons à t’écrire pour te demander des informations concernant le 93 avenue de la Dhuys et aussi le petit square avec une cabine téléphonique en face de l’école Joliot-Curie.

Que devient le 93, espace qui était attribué au service public des Espaces verts de la commune ? A-t-il été vendu par la municipalité et dans quelles conditions ?

Quant au petit square public – seul espace public du quartier à ma connaissance -, a-t-il été vendu au propriétaire qui est en train d’élever une grosse maison à côté, ou lui a-t-il seulement été prêté, le temps des travaux, pour qu’il y entrepose son matériel de construction ?

Merci pour tous les éclaircissements que tu pourras nous apporter. Bien cordialement,

PS. Y a-t-il une date prévue pour une prochaine réunion de conseil de quartier ?

Il y en a eu 3 depuis la création des nouveaux conseils en octobre 2008, les 18 novembre 2008, 11 février et 17 juin 2009 (on n’a pas reçu de compte rendu pour cette dernière réunion). On devait en avoir 5 par an. A ce rythme-là, on va avoir du mal à atteindre un des buts annoncés des nouveaux conseils : que les problèmes soient réglés plus vite qu’avant … »

Ce courriel, qui date de presque une semaine est resté à ce jour sans réponse.

Etant, comme vous le savez, actifs contre cette scandaleuse décision du conseil municipal du 30 juin 2009, de vendre le terrain du 93 avenue de la Dhuys pour un prix dérisoire à la société H2I, nous apporterons quelques informations dans les tout prochains jours.

Concernant le petit square avec la cabine téléphonique, à notre connaissance, il a été vendu au « propriétaire qui est en train d’élever une grosse maison à côté »

Concernant les réunions de quartier, dont la fréquence ne correspond pas aux engagements municipaux qu’Odile et Jean-Paul rappellent (5 par an), la situation n’est pas meilleure dans les autres quartiers.

Petite information, l’architecte communal qui était venu nous présenter le projet de reconstruction de l’école Joliot-Curie lors d’une réunion de quartier de la Dhuys, vient d’être licencié par le maire à la demande du directeur des services techniques : celui-là même qui avait tout fait pour faire échouer le plan de circulation de la Dhuys et qui se montre très empressé auprès de la société privée H2I-BTNR qui a bénéficié de la vente à prix-cadeau du terrain 93 avenue de la Dhuys et qui a obtenu les travaux de réhabilitation-extension du Château de l’Étang …

À suivre.

Pierre Mathon

 

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 08:37

 

Les voisins du 93 avenue de la Dhuys affichent leur mécontentement et leur détermination face à la mairie et au promoteur.

Il est vrai que ce cadeau louche fait à un promoteur privé dans les conditions où cela a été décidé et fait, ça la fiche mal …

Photos !

« Ce n’est qu’un début … »*


Pierre Mathon

* « …Continuons le combat »

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 07:11

 

Ils étaient venus intervenir lors du conseil municipal du 30 septembre au cours d’une interruption de séance obtenue à leur demande. Ils avaient ainsi arraché un rendez-vous avec le maire-adjoint à l’urbanisme qui eut lieu le 16 octobre. Las, les trois représentants des voisins du 93 n’ont pu que constater que Laurent Jamet était venu les mains vides (on peut même dire les mains dans les poches) : pas la moindre ouverture, même un plan du projet prévu par le promoteur avec l’accord du maire.

Voici un projet qui fait l’unanimité des riverains contre lui et qui émeut au-delà en raison des menaces bétonnantes qu’il représente pour le cadre de vie et en raison des  interrogations qu’il suscite sur le prix-cadeau du terrain vendu au promoteur privé. Voici une vente qui est entachée de nombreuses illégalités, voici un terrain déjà affecté aux parkings des enseignants dans le cadre du permis de construire de l’école Joliot-Curie etc. Face à cela, la mairie fait le dos rond et poursuit comme si de rien n’était ses tractations avec le promoteur.

Ce dernier a quand même eu l’air surpris de voir se manifester l’opposition et la détermination des voisins lors de sa visite ce jeudi sur le terrain qu’il effectuait avec son architecte et le directeur des services techniques de Bagnolet.

Gageons que le promoteur, qui découvre que la délibération n’est toujours pas exécutoire (elle n'est pas validée par le contrôle de légalité), qu’elle fait l’objet d’un recours au tribunal administratif, qu’elle comporte un certain nombre d’ »erreurs »,que le terrain a déjà affecté à autre chose etc. etc. commence à « réfléchir ».

Il est vrai que cette opération immobilière conduite façon « Les pieds nickelés font dans l’immobilier» par Laurent Jamet, le directeur des services techniques et le maire, semble quelque peu « mal engagée ».

À suivre

Pierre Mathon

Pour rappel :
http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-36926653.html
http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-33728662.html
http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-33899911.html
http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-34061025.html
http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-34720218.html
http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-35821880.html

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 09:46

Il y a deux mois
, au conseil municipal du 30 juin, à la veille des vacances, le maire et son adjoint à l’urbanisme avaient cru qu’ils allaient passer inaperçus en faisant voter à la sauvette une délibération vendant une bouchée de pain le terrain communal enclavé entre plusieurs pavillons, situé 93 avenue de la Dhuys, à un promoteur pour y construire deux immeubles et 18 logements.




Raté !
La mobilisation des riverains ne se dément pas : ils sont venus au dernier conseil municipal, exprimer leur position au cours d’une interruption de séance qu’ils avaient demandée.


Très remontés par le mépris dont ils ont fait l’objet, (la non-réponse au courrier recommandé qu’ils ont envoyé le 17 juillet ainsi qu’aux nombreuses relances, quasi quotidiennes, pour obtenir un rendez-vous), ils ont exprimé (par la voix de leur porte-parole Didier Carteron), leur opposition au manque de concertation et au bétonnage ainsi que leur souci de préserver un cadre de vie de qualité dans le quartier de la Dhuys. Ils ont relevé le prix très bas auquel le terrain était vendu au promoteur privé.

Satisfaits d’avoir pu faire passer leur message au conseil municipal, ils ont constaté la façon expéditive et méprisante avec laquelle ils ont été traités, le maire et son adjoint affirmant qu’ils faisaient ce qu’ils voulaient de leur terrain et que leur avis n’avait pas à être pris en compte.

Après une tentative de les mettre sur une voie de garage en les renvoyant à la prochaine ( ?) réunion de quartier et à Azziz Benaïssa (maire adjoint chargé du quartier de la Dhuys), le maire a fini par accepter le principe d’une réunion avec le maire adjoint à l’urbanisme … dont la date reste à fixer.

Nous reviendrons sur ce dossier.

Mais dès maintenant, je tiens à me féliciter de la combattivité des habitants concernés.

Par ailleurs, j’informe que la délibération du 30 juin n’a toujours pas été validée par le contrôle de légalité de la Préfecture, saisi à ma demande, et je rappelle que j’ai déposé un recours au Tribunal administratif.

La vente est loin d’être conclue et le projet immobilier, loin d’être fait !

Pierre Mathon


Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 10:21

 

Le 30 juin, (à la sauvette à la veille des congés d’été …) le conseil municipal a pris (à l’unanimité, « oppositions » comprises) la décision de vendre une parcelle communale située 93 avenue de la Dhuys à un promoteur privé, la société H2I.

 

Cette vente soulève plusieurs problèmes dont les deux derniers la frappent d’illégalité :

 

-          Elle se fait au profit d’un promoteur privé pour une « bouchée de pain »


-
         
Elle n’a fait l’objet d’aucune concertation ni même d’information aux riverains concernés, alors qu’il s’agit d’une parcelle tout en longueur, « enclavée » au milieu de maisons occupées)

-           Elle ne figurait pas à l’ordre du jour publié à l’avance et a été ajoutée sur table le soir du conseil municipal

-          La parcelle vendue au conseil municipal du 30 juin est déjà affectée dans le permis de construire de l’école Joliot-Curie signé le 18 mai comme terrain d’assiette des 25 parkings destinés aux enseignants de l’école (il s’agit d’une « escroquerie » dont on peut supposer au vu de l’attitude du maire et de son adjoint à l’urbanisme, qu’elle est volontaire).

 

Les riverains ont écrit au maire.

 

J’ai écrit au Préfet et au promoteur.

 


Pour consolider juridiquement la position des riverains, je viens de déposer un recours au Tribunal Administratif, comme président de l’association « Bagnolet Ecologie, l’Ecologie à Bagnolet ».

 

Pierre Mathon


Pour plus de précisions, voir nos précédents articles :


Malgré les vacances (et il est clair que le maire et son adjoint à l’urbanisme comptaient sur les vacances : « ni vu ni connu, pas vu pas pris ») nous nous activons sur ce dossier scandaleusement […] Dimanche 9 août 2009







Cela peut paraître incroyable, tellement c’est gros. Et pourtant c’est vrai ! La parcelle communale, située au 93 avenue de la Dhuys, qui vient d’être vendue à un promoteur privé lors du dernier […]  Mardi 21 juillet 2009





Nous avons rendu compte sur ce blog de la vente scandaleuse du terrain communal situé 93 avenue de la Dhuys à un promoteur privé et pour un prix-cadeau (décision votée à l’unanimité au dernier […] Jeudi 16 juillet 2009






Sans aucune concertation, ni même la moindre information des voisins, le maire a décidé de vendre la parcelle communale située 93 avenue de la Dhuys à un promoteur privé "H2I" pour qu’il y […] Dimanche 12 juillet 2009

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans 93 avenue de la Dhuys
commenter cet article