Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 20:47
Conseil municipal du 31 janvier
 
undefinedBudget 2008
15-15 pour le vote sur le budget 2008 : il a donc été approuvé de justesse par les seules voix PC avec la voix prépondérante du maire.
La Droite et le FN n’ont pas pris part au vote (laissant ainsi passer le budget …)
Comme en 2007, les Verts ont voté contre.
Cette fois-ci, à la différence de 2007, le PS a voté contre, à l’exception toutefois d’un élu PS, absent qui n’avait pas donné pouvoir.
 
Il aurait pourtant suffi d’une voix de plus à gauche pour repousser ce mauvais budget et mettre ainsi le maire en échec, ce qui aurait été un signe fort de la volonté politique de changement à 6 semaines des municipales.  
 
Au cours de la discussion, Pierre Mathon est intervenu pour dire que ce budget n’avait pas été préparé de façon démocratique ni au sein du conseil municipal, ni avec la population. Il a noté l’endettement excessif de la commune et la faiblesse de l’autofinancement en citant l’exemple de la nouvelle équipe municipale de Romainville qui a su en quelques années à partir d’une situation proche de celle de Bagnolet dégager une marge très correcte d’autofinancement. Il a apprécié positivement la mise en place du système des « autorisations de programme-crédits de paiement », tout en constatant que cela ne pouvait tenir lieu de plan pluriannuel de financement des investissements. En l’absence persistante de ce plan pluriannuel, on ne pouvait avoir que des inquiétudes sur certains investissements programmés comme l’école Joliot-Curie pour laquelle il n’y a qu’un million d’euros de budgété cette année sur un montant global d’environ 20 millions 500 000 euros à trouver d’ici 4 ans. De même le projet ANRU n’est budgété qu’à hauteur de 300 000 euros alors que les investissements communaux dans les années à venir devraient être de l’ordre d’au moins 10 millions par an ! Rien pour le centre-ville, mais ce n’est malheureusement pas une surprise.
Pierre Mathon a pointé, en fonctionnement, comme nous l’avions fait l’année dernière, le fameux chapitre « fourre-tout » n°11. Le maire avait alors osé comparer ce chapitre à une « boite à gants » de voiture. Comme nous l’avons fait remarquer une boite à gants de 15 millions d’euros, c’est quand même spécial et c’est bien pratique dans le cadre de la gestion opaque telle qu’elle est pratiquée à la mairie de Bagnolet.
Pierre Mathon a également noté que l’audit que les élus Verts avaient obtenu de haute lutte ne faisait l’objet d’aucun suivi en terme de restructuration des dépenses de fonctionnement et qu’il était tout simplement évoqué nulle part.
 
Il a terminé son intervention en se félicitant du vote contre des élus PS (il est vrai que la voix manquante pèse lourd …) tout en regrettant que le PS se soit abstenu en 2007 : s’ils avaient voté contre le budget 2007, cela nous aurait évité les gaspillages de la gestion Everbecq que nous avons du subir l’année dernière.
 
Laïcité
undefinedLes Verts avaient comme l’an dernier déposé un amendement laïque pour supprimer la subvention de 26 000 euros à l’A.M.B., Association des Musulmans de Bagnolet (ne pas confondre cette association politico-religieuse avec l’Association Bienfaisance et Fraternité (A.B.F.) qui porte le projet de mosquée légale rue Hoche). Le PC et le PS ont voté contre, l’amendement n’a recueilli que les 4 voix Vertes. 
Pourtant, il y a 3 ans, les trois groupes de la majorité d’alors, PC, PS et Verts, s’étaient mis d’accord pour supprimer progressivement cette subvention contraire aux principes de la laïcité.
Au lieu de cela, le maire avait augmenté la subvention qui est passé de 10 000 euros à 26 000 euros avec le soutien des élus socialistes. A l’évidence il y a à gauche un important débat à mener sur la laïcité puisque certains partis qui critiquent la politique nationale de Sarkozy en la matière et font la même chose localement, à la veille des élections.
 
Accompagnement social des Roms bulgares
undefined
Le dossier MOUS (« maîtrise d’œuvre urbaine et sociale ») pour l’accompagnement social des Roms bulgares, a été voté par le PC et les Verts.
Rappelons que ce projet avait été salué dans son rapport par Monsieur Roblès, commissaire européen aux Droits de l’Homme, après sa visite à Bagnolet.
Le PS s’est abstenu. Quel crédit accorder aux engagements du PS puisque dans les discussions programmatiques avec les Verts, le PS, après s’être longtemps opposé à ce projet, avait acté l’installation des Roms avenue Gallieni et était d’accord avec nous pour assurer la réussite de ce projet d’hébergement et d’insertion socio-professionnelle, ce qui passe justement par l’approbation de cette MOUS qui permet aussi d’obtenir des crédits de l’Etat.
 
Transports en commun : les dossiers du 115 et du 318 avancent

Deux délibérations ont été approuvées concernant deux conventions de financement entre la commune et le département pour réaliser les aménagements nécessaires à l’amélioration du fonctionnement des lignes d’autobus 115 et 318.
Ces dossiers,  suivis à Bagnolet par notre collègue socialiste Daniel Bernard dans le cadre de sa délégation, bénéficient de la priorité aux transports en commun, qui s’est substituée progressivement en Ile de France au tout-automobile. Les Verts par leur action nationale, régionale et locale, ne sont pas pour rien dans cette évolution.
 
Rénovation urbaine (ANRU) à la Noue et aux Malassis

En réponse à la question orale posée par Pierre Mathon sur la rénovation urbaine sur la Noue et les Malassis (en jeu : 160 millions d’euros !), le maire s'est engagé à organiser en février un conseil municipal sur le dossier ANRU finalisé et de remettre le dossier finalisé aux groupes politiques du Conseil Municipal pour information.
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 23:00
      Rendant compte de l’annulation du dernier conseil municipal faute de quorum, Le Parisien écrit : « Ils n’étaient pas quinze autour de la table des élus. Une nouvelle fois, le conseil municipal de Bagnolet n’a pu se tenir faute de quorum ».
      En réalité, sur les 39 conseillers municipaux, seuls 11  s’étaient déplacés : 7 élus du groupe communistes sur 15 (vous avez bien lu : sept sur quinze !) auxquels s’étaient joints un élu non inscrit, 2 élus du groupe de Droite, 1 élu du FN.
     11 sur 39 (alors que le quorum est de 20 élus) : voilà le beau résultat des pratiques méprisantes, autoritaires et solitaires du maire, qui prétend gouverner sans la gauche avec le seul soutien de son groupe (de ce qu’il en reste), de la Droite et de l’Extrême-Droite...
     La fin du mandat de Monsieur Everbecq sent la fin de règne.
      Vexé d’être ramené à sa triste solitude et à son impuissance, il trépigne, s’emportant contre les maires-adjoints socialistes avant d’être obligé d’annuler le conseil municipal.      
      Puis, revenu devant son ordinateur, il pleurniche sur son blog, contre les élus Verts, coupables de tous les maux.
      Pourquoi les élus Verts voleraient-ils à son secours ? 
      Pour le remercier de livrer des pans entiers de Bagnolet aux promoteurs-bétonneurs privés (rue Parmentier, rues Jules Ferry-Gallieni, rues Blancs-Champs-Fraternité) ?     
      Pour le remercier de bloquer les dossiers pour lesquels les Verts se battent avec les citoyens depuis des années ? 
      Pour le remercier de pratiquer l’opacité la plus totale sur le budget et la fuite en avant financière ? 
      Pour le remercier de jeter l’argent public « par les fenêtres » ? 
      Pour le remercier de leur avoir retiré leurs délégations ? 
      Pour le remercier de les priver de leurs moyens de travail au service des Bagnoletais, d’« oublier » de leur envoyer certaines convocations et de les priver d’informations sur les dossiers ? 
     Pour le remercier  de leur interdire, depuis 15 jours, « cerise sur le gâteau », l’accès à la photocopieuse ?
     Trop, c'est trop ! 
     Ce jeudi 29, les élus socialistes ont décidé de protester contre le mépris des règles démocratiques, contre l’arbitraire et contre la nouvelle majorité PC-Droite-FN.
     Les élus Verts se sont associés à cette protestation.
     Résultat, le maire se retrouve seul, isolé, dans sa triste réalité.
    « Le roi est nu » comme le dit l’enfant du conte d’Andersen « les habits neufs de l’empereur ».
     Et, comme le disait une pièce de théâtre montrée la semaine dernière à Bagnolet dans le cadre de la programmation culturelle, c’est « la fin des haricots » !
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 15:12

IMG-8554.jpg

 

Le gymnase Jean Reneault à 15 h 

Le 14 novembre 2007, la visite des allées désespérément vides (la grève n’explique pas tout et surtout pas l’absence des chômeurs et des jeunes Bagnoletais) et des stands inoccupés scellait le bilan de ce qui aurait dû être une source d’espoir pour de nombreux visiteurs (comme les 2000 participants l’année dernière).
 
En effet, depuis la première édition de ce forum qu’avait conçu et initié Didier IDJADI en 2003, le succès allait croissant d’année en année et des résultats pour la population étaient au rendez-vous.
 
Cette année, le maire, qui a retiré sa délégation au développement économique et à l’emploi à l’adjoint vert, a imposé un nouveau « concept » qui s’est avéré bien hasardeux au point de ne pas trouver … son public tout en engloutissant des dizaines de milliers d’euros en pure perte.
 
Il ne suffit pas d’annoncer un Forum dans le journal municipal, encore faut-il que le seul événement annuel de la Ville sur l’emploi ait un contenu avec un sens.
 
IMG-8558.jpgToujours le gymnase Jean Reneault à 15 h 

Nous ne pouvons que constater qu’il y a là une erreur de fond qui traduit une méconnaissance du public auquel on s’adresse : dans un même forum, on ne peut pas s’adresser simultanément à des ados en quête de stages à la découverte des métiers ou de conseils en orientation, et à des adultes demandeurs d’emploi et de formation. Les motivations sont différentes, les interlocuteurs sont différents.
Il y a là deux problématiques bien distinctes, qui méritent l’une et l’autre qu’on organise deux manifestations adaptées et à des dates différentes.
 
On avait mesuré en 2003, 2004, 2005 et 2006, une certaine réussite pour l’emploi des adultes ; la version 2007 signe un échec dur, à la fois pour les adultes et pour la jeunesse.
 
Nous sommes tristes pour le personnel municipal, pour les personnes présentes, pour les responsables d’entreprises, qui ont mobilisé le meilleur de leur énergie dans l’organisation et l’animation de cette journée, décidément bien décevante.
 

IMG-8559.jpg

 

Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 13:29

Suite au report du conseil municipal du 5 juillet qui n’a pas pu se tenir faute de quorum, le conseil municipal s’est réuni le mardi 10 juillet.

De nouvelles règles pour l’établissement du quotient familial ont été établies. Il s’agit du résultat d’un travail qui a duré 11 ans, la réflexion ayant été engagée en 1996 : mieux vaut tard que jamais !
Concrètement, cette refonte aboutit à un système plus lisible qui prend en compte l’ensemble des usagers percevant les minima sociaux et trois nouvelles tranches tarifaires ont été créées pour alléger les familles à plus hauts revenus qui ne bénéficiaient d’aucun abattement auparavant. Enfin, une simplification du mode de calcul des « bons CAF » de telle sorte que les familles soient en mesure de déterminer le montant restant à leur charge. 
Les Verts ont voté pour.
 
En matière d’urbanisme on a alterné le meilleur et le pire.
 
Le meilleur :
la vente à Marie-Claude Pietragalla d’une propriété communale pour l’installation de sa compagnie de danse à Bagnolet après sept mois de blocage du dossier par le maire ;
la rectification du prix de vente d’un petit terrain nécessaire à la réhabilitation de la tour de bureaux Gallieni 1 : le maire qui envisageait de le céder à un promoteur privé au prix ridicule de 45 000 € (soit 163 € le m2) a dû tenir compte de la proposition des Verts et la parcelle sera finalement vendue à un prix plus conforme à la réalité soit 100 000 € (362 € le m2). Signalons qu’alors que le propriétaire voulait, au début de 2006, transformer cette tour en immeuble d’habitation en pleine zone polluée, l’opposition résolue du maire-adjoint Vert délégué à l’urbanisme a finalement conduit à un projet de réhabilitation à usage de bureau et donc avec des emplois ! De plus la réhabilitation sera faite aux normes « haute qualité environnementale »           
 
Le pire :
Le maire a réussi à faire voter par les élus communistes et la droite
(les Verts et le PS ont voté contre) -les communistes font bloc pour soutenir n'importe quelle absurdité et la droite est décidément prête à tout- une délibération « abracadabrantesque » : la vente d'une parcelle au 123 rue Sadi-Carnot ... qui n'existe plus et à un prix ... qui n'existait pas !
De plus, la réalisation de cette petite opération immobilière aboutirait à l'impossibilité de mener à cet endroit un projet cohérent incluant les parcelles voisines dont les constructions sont en ruine.
L'origine de cette opération « sortie du chapeau » du maire se situe dans la volonté de ce dernier « d'offrir une compensation » à un opérateur qui devait réaliser une quinzaine de logements en accession sociale 60-62 rue Malmaison et sur laquelle le maire est revenu, prétextant un surcoût dû aux carrières, situation pourtant connue depuis l'acquisition du terrain par la commune, pour réaliser cette opération.
 

La commission municipale d'urbanisme avait émis des avis défavorable :

  • sur l'abandon du projet de la rue Malmaison
  • et sur la réalisation de cette opération rue Sadi-Carnot constatant de plus que la superficie annoncée du terrain ne correspondait pas à la superficie réelle puisqu'elle avait été amputée par l'élargissement du bas de la rue René Alazard. 

a

Par ailleurs, durant cette séance, le maire s’est livré à des attaques personnelles mensongères et calomnieuses contre Pierre Mathon. Devant la gravité de ses propos, des suites judiciaires sont envisagées.
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 13:11
Suite à l’agression de dimanche 1er juillet dont a été victime un adhérent socialiste de la part d’un conseiller municipal apparenté communiste, le Conseil Municipal de ce jeudi 5 juillet n’a pu se tenir.
 
En effet, non seulement le maire n’a pas répondu au courrier du président du groupe socialiste lui demandant quelles mesures il comptait prendre suite à cette agression,
mais le conseiller municipal auteur de l’agression était présent dans la salle prêt à siéger au Conseil Municipal !
 
Les conseillers municipaux P.S. et Verts ont refusé de siéger dans ces conditions.
 
Avant de suspendre la séance (faute de quorum) et de la reporter au mardi 10 juillet, le maire a osé qualifier publiquement la victime (9 points de suture et 10 jours d’ITT) de « voyou » à plusieurs reprises. Il a été soutenu par le représentant de la droite locale qui a été applaudi par les communistes !
 
Les Verts exigent la révocation du conseiller municipal apparenté communiste auteur de cette agression pour préserver l’ordre public et la sécurité des citoyens et des élus mais aussi dans l’intérêt de cette personne au vu de son état de santé.
 
Le maire doit cesser de couvrir de tels actes et d’instrumentaliser les personnes de « santé fragile ».
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 14:13
Un conseiller municipal apparenté P.C. emmené par la police, 
menottes aux poignets
 
Dimanche 1er juillet au marché de la Mairie, deux proches du Maire, en état d’excitation ont déambulé durant plus d’une heure en gesticulant et en haranguant la foule.
 
L’un tenant des propos insultants et diffamatoires à l’encontre de Pierre Mathon, (maire adjoint vert) et des Verts, l’autre, Jacques Lafourcade (conseiller municipal du groupe P.C. délégué aux fêtes et cérémonies) concentrant ses attaques contre le Parti Socialiste et tout particulièrement contre Claude Bartolone (député de la circonscription) allant jusqu’à le traiter de "national-socialiste"  (« nazi »).
 
Jacques Lafourcade passait son temps à invectiver la petite foule qui était regroupée devant la librairie où Claude Bartolone signait son dernier livre et la place du marché où il déversait « en boucle » ses propos injurieux et grossiers.
 
Aucun des militants communistes présents n’a fait le moindre geste pour tenter « d’apaiser » ces deux personnages.
 
Vers 11 h 30, Jacques Lafourcade est sorti du bar-tabac, un verre de bière à la main vomissant toujours ses propos indignes. Un habitant de Bagnolet, adhérent P.S., qui faisait ses courses à ce moment-là, a tenté de le raisonner et de l’apaiser en profitant du fait qu’il le connaissait pour avoir passé avec lui plusieurs dimanches à tenir les bureaux de vote de façon conviviale et républicaine. Un geste civique et amical mal récompensé puisque J. Lafourcade lui a violemment cassé le verre de bière qu’il tenait à la main sur la tête.
 
Suite à cette agression sauvage, l’agresseur a été évacué, menottes aux poignets par la police.
La victime, la tête ensanglantée a été soignée à l’hôpital où il lui ont été posé 9 points de suture à l’oreille et 10 jours d’interruption de travail lui ont été prescrits.
 
Cette affaire est d’une grande tristesse et d’une extrême gravité. Cet accident était prévisible. En effet, depuis des mois, le maire s’entoure de personnages « fragiles » qu’il encourage dans leurs délires. Ces personnages viennent faire la « claque » du maire dans toutes les réunions publiques, au Conseil municipal, dans les réunions de quartier … injuriant certains élus, proférant mêmes des menaces de mort.
 
Depuis longtemps nous dénonçons ces pratiques extrêmement dangereuses.
 
Il faut que cela cesse car l’instrumentalisation de personnes fragiles est indigne de la politique et de la démocratie, l’incitation à la haine ne peut que conduire à des drames.
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 08:40
Lors du Conseil Municipal du 28 juin 2007, le groupe des élus Verts posera une question orale sur la distribution clientéliste, le 12 juin 2007, de MP3 à 700 jeunes Bagnoletais :

Conseil Municipal de Bagnolet du 28 juin 2007
 
Question orale du groupe des élus Verts
 
Mardi 12 juin, les 700 jeunes de Bagnolet qui se présentaient à un examen du second degré et ceux scolarisés en SEGPA ont reçu  en « cadeau » une sacoche contenant un MP3, une parure de stylos, un chéquier composé de deux billets pour le Cin’Hoche, deux entrées pour la piscine et deux invitations pour des spectacles de la saison culturelle 2007/2008.
 
Vous avez décidé de cette opération sans consulter les élus des composantes non communistes de la majorité municipale. Cela peut paraître facile de distribuer l’argent des contribuables, mais ce cadeau, décidé « royalement » par vous seul, a un coût qui n’a pas été examiné au moment du vote du budget.
 
Le fait que cette opération ait lieu à neuf mois de l’échéance électorale municipale ne doit rien au hasard. Il s’agit de votre part d’une manifestation supplémentaire de pratiques clientélistes auxquelles nous n’arrivons pas à nous habituer. Pour le coup, ce cadeau semble calqué sur des pratiques dont nous pensions naïvement qu’elles ne pouvaient se produire que sous d’autres cieux : des pays où la démocratie n’a pas l’expérience séculaire de la république française et où on achète les voix avec des billets de banque.
 
Certes, les jeunes sont très contents de leur cadeau.
Etonnant ?
Sérieusement, connaissez-vous quelqu’un qui conçoive du mécontentement envers un généreux donateur ?
 
Heureusement personne n’est vraiment dupe et de nombreux enseignants et parents sont choqués et qualifient l’opération de démagogique. Vous aurez l’occasion de vous en apercevoir, cela n’est pas si facile d’acheter les voix des citoyens !
 
Concernant le contenu « pédagogique » du cadeau lui-même, nous n’avons pas de remarques à faire sur l’offre de places pour les spectacles et les entrées à la piscine : c’est en effet une bonne chose d’encourager les jeunes de Bagnolet à découvrir le cinéma et l’art vivant.
 
En revanche, pour ce qui est l’essentiel du cadeau, le baladeur MP3, vous auriez dû vous interroger sur son contenu pédagogique : à quel projet, à quelles valeurs, correspond l’offre de ce produit ?
 
Il s’agit en effet d’un produit « gadget » de consommation.
En en encourageant la possession et l’usage, vous encouragez le consumérisme des jeunes et rien que cela.
 
Après le baladeur MP3, pourquoi pas offrir aux jeunes Bagnoletais, aux frais des contribuables naturellement, un téléviseur pour qu’ils puissent tranquillement regarder TF1 dans leur chambre ?
 
Est-ce qu’en flattant ainsi les jeunes, on les aide vraiment ? Est-ce qu’on se comporte en éducateur ?
 
Vous n’êtes sans doute pas sans savoir, Monsieur le Maire, qu’en plus de l’absence de contenu pédagogique, ce produit présente un risque avéré de surdité précoce et qu’un nombre croissant de jeunes souffre déjà d’acouphènes et de surdité suite à l’utilisation abusive de MP3.
 
Tout autre chose aurait été, à l’instar d’autres collectivités territoriales, d’encourager les enfants et les jeunes qui passent une étape importante de leur scolarité (entrée au CP, en 6ème, … en seconde), d’offrir des atlas ou des dictionnaires, qui constituent des outils didactiques très précieux.
C’est le cas du Conseil Général de Seine Saint-Denis qui offre une calculette pour l’entrée en 6ème. Ces « cadeaux » qui confortent le principe de la gratuité scolaire, viennent compenser le déficit culturel de certaines familles ou deviennent des outils personnels de l’enfant.
 
Dans ce cadre, il convient de saluer l’initiative, que le Conseil Régional d’Ile-de-France a pris pour la rentrée de septembre 2007, en dotant les jeunes de seconde de clés USB équipées de logiciels libres pour les sensibiliser sur l’existence d’une alternative aux logiciels propriétaires. Cette initiative est porteuse de contenu et de valeurs. Il s’agit d’une vraie politique publique de gauche qui vise d’une part à réduire les inégalités sociales en combattant la fracture numérique et l’échec scolaire et qui réaffirme d’autre part la volonté de favoriser les logiciels libres contre la main-mise Microsoft – Bill Gates.
 
 
Nous souhaitons connaître Monsieur le Maire :
 
-         dans quelle instance a été décidée cette opération MP3 ?
-         quel est le montant précis et complet des dépenses engagées ?
-         quelle est la ligne budgétaire à laquelle vous avez fait appel ?
-         comment a été défini le contenu « pédagogique » ?
 
 
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 14:53
Distribution de MP3 … comme si il en pleuvait
A 10 mois des élections municipales, le maire communiste « offre » à tous les jeunes Bagnoletais qui se présentent à un examen du 2ème degré (CAP, BEP, Brevet, Bac…) un baladeur MP3 avec les deniers publics. Il s’agit là d’un exemple de plus du comportement d’un maire qui se « sent » propriétaire de la ville et surtout de son budget. Il a décidé de cette opération sans consulter les autres composantes de la majorité et en dehors des instances municipales.
De plus, ces appareils représentent un risque avéré de surdité précoce. Un nombre croissant de jeunes souffre déjà d’acouphènes (bruits, sifflements, bourdonnements) et de surdité suite à l’utilisation abusive de MP3.
Nous nous interrogeons également sur la nature du « cadeau » qui nous apparaît comme bien peu éducatif, et surtout en dehors de tout projet citoyen autre que de renforcer le consumérisme des jeunes. Nous sommes bien obligés de constater que la politique du Maire et du PC se réduit de plus en plus à la multiplication de fêtes et d’événements festifs, de voyages, à l’organisation de vacances, à la distribution clientéliste de logements et d’emplois et maintenant à celle de gadgets, au détriment de vraies politiques publiques.
N.B. En revanche l’offre de places de Cin’Hoche, de spectacles de la saison culturelle bagnoletaise et de piscine répond parfaitement à la nécessité d’amener le jeune public vers une culture plus large et plus exigeante.

Trop écouter un lecteur MP3 provoque une surdité précoce
 
images-danger.jpgDes millions de jeunes écoutent de la musique à l’aide de lecteurs MP3.
Ils sont « cool » et à la mode.
Mais les MP3 peuvent aussi détruire définitivement la capacité auditive de leurs utilisateurs.
Un nombre croissant de jeunes souffre déjà d’acouphènes (bruits, sifflements, bourdonnements) et de surdité suite à l’exposition au bruit.
La manifestation de ces dégâts, souvent irréversibles, est d’autant plus importante que l’écoute est fréquente et prolongée et le niveau sonore élevé.
Il faut savoir que le niveau moyen est de 80 décibels.
 
RECOMMANDATIONS
 
le seuil de DOULEUR est plus élevé que le seuil de DANGER !
Pour cette raison, il est absolument nécessaire d’adopter un comportement préventif dès que l’on se trouve exposé à plus de 85 décibels.
 
Les musiques à faible « dynamique » (notamment : musiques compressées telles que le MP3) présentent un niveau relativement constant pour l’auditeur.
Elles ont l’inconvénient de ne pas offrir de périodes de repos pour l’oreille et sont donc plus dangereuses à niveau égal que les musiques à forte dynamique.
 
En savoir plus www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/bruit/panneaux_cidb.pdf

 
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 14:19
 Suite de l’article du 6 juin 2007 : http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-10745178.html
 
Face à l’absence de gestion, à l’absence d’excuses, à l’absence de dialogue, les commerçants du marché et ceux du centre-ville écrivent au Maire, au Préfet , au Commissaire de Police et au Directeur de la Chambre de Commerce.
 
Monsieur le Maire,
 
Dimanche 3 juin au matin, verts 5 h 10, il nous a été interdit d’accéder au marché via la rue Paul-vaillant-Couturier à la hauteur de la médiathèque.
Deux vigiles de la société « Respect et Sécurité » « armés » d’un chien Rottweiler sans laisse ni muselière, et arrogants de surcroît nous ont refusé l’accès au marché sous un soi-disant ordre de ne pas nous laisser entrer avant 7 h 30 alors qu’un arrêté de la mairie apposé sur les barrières nous y autorisait.
 
De ce fait, un nombre important de véhicules s’est accumulé bloquant ainsi le carrefour près de la médiathèque, créant un embouteillage gênant la circulation pendant 1 h 30.
 
Nous avons appelé plusieurs fois la police nationale afin de faire appliquer l’arrêté : pas de réponses. Visite au poste de police de Bagnolet, coups de fil à l’astreinte de la mairie : personne ne répond (visite de la police nationale aux environs de 9 h).
 
Sans l’intervention d’un élu, Monsieur Pierre Mathon, que nous avons comme client et qui est jusqu’à ce jour notre seul lien avec la mairie pour le fonctionnement du marché, nous n’aurions pas pu accéder à nos places respectives avant 7 h 30 (entrée à seulement 7 h. Donc du temps perdu et installation dans la précipitation pour pouvoir accueillir nos clients à l’heure.
 
D’autres problèmes sont aussi à soulever : l’installation de la fête sous la halle à empiété sur les places commerçants d’environ 4 mètres plus bas que prévu, ce qui a entraîné des problèmes et des conflits.
 
Est-il normal que dans un marché alimentaire de la pelouse provisoire avec de la terre arrive sous les étalages ?
 
Est-il normal que des commerçants abonnés rencontrent de tels problèmes pour accéder à leur lieu de travail ?
 
Est-il normal que nous n’ayons eu la visite d’aucun élu autre que Monsieur P. Mathon ?
 
Qui va se responsabiliser face à ce fiasco matinal ?
 
Quelques détails qui ont gâché la fête …
 
Monsieur PETON Joël,
délégué du marché,
représentant les commerçants abonnés du marché de Bagnolet
 
suivent 14 signatures de commerçants
 
Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 15:48
Dimanche 3 juin : fête de Bagnolet.

Arrivés à 5 h 30 pour installer leurs étals, il se sont trouvés face à des vigiles et des maîtres-chiens qui leur interdisaient l’accès à leur lieu de travail.
En désespoir de cause, n’ayant pu joindre aucun responsable, le représentant des commerçants à la commission paritaire du marché a appelé, vers 6 h, Pierre MATHON, Maire Adjoint sans délégation.
Ne pouvant à son tour joindre personne, Pierre MATHON a pris sur lui de donner l’ordre au service d’ordre privé de laisser s’installer les commerçants.
Les incidents ont été évités de peu Il faut bien comprendre la réaction de travailleurs accueillis à leur lieu de travail dans ces conditions.
Les dysfonctionnements sont dus au mauvais comportement de certains vigiles, à l’absence de référent municipal sur place ou contactable par téléphone.
D’une manière plus générale, à l’exception des élus Verts qui se sont engagés en 2001 à sauver le marché et qui le font, la municipalité traite le marché est ses vaillants commerçants qui s’accrochent pour le faire vivre par l’indifférence et le mépris.
En témoigne le report de l’aménagement de la place Salvador Allende avec le nouveau marché couvert qui était prévu.
En témoigne aussi cet incident de dimanche matin.
 

Vos commentaires aux articles sont les bienvenus. 

 

 Ils seront publiés signés de leurs auteurs. 

 

 Par respect d’un principe moral et démocratique, aucun commentaire anonyme ne pourra être publié.

Repost 0
Published by les élus verts de Bagnolet - dans 2001-2008 Municipalité
commenter cet article