Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 12:33

semdor-26-photo_3.jpg

Lu dans le Parisien du samedi 21 avril 2012, un article consacré à La Noue

Sur le Plan de Sauvegarde.

Le  Plan de Sauvegarde de la copropriété (financée par les copropriétaires et l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) a pour objectif, en articulation avec le Plan de Rénovation Urbaine (dans le cadre de l’ANRU) la réhabilitation, des immeubles d’habitation. Il concerne essentiellement des travaux d’isolation thermiques, qui vont générer des économies d’énergie.

« BAGNOLET

Dernière étape pour la sauvegarde de la copropriété de La Noue

 Maxime, la cinquantaine passée, est arrivé dans les années 1980 avec sa femme et leur fils dans un appartement situé au 10e étage du bâtiment 7, une barre de la copropriété du quartier de La Noue à Bagnolet. Le couple a choisi de venir vivre dans ce quartier et s’y « sent bien ». « Mais, au fil du temps, la copropriété a accumulé des dettes qui nous ont empêchés de réaliser des travaux d’entretien importants », raconte Maxime.

la-noue-trombi.jpg

De gauche à droite, Michel Boghossian, Maxime Gotesman, Pierre Mathon, Philippe Desseroir, Didier et Farimah Idjadi

La situation financière était devenue tellement inextricable qu’un plan de sauvegarde de cette copropriété a dû être mis en place dans l’urgence, dans le cadre de l’ANRU, en septembre 2006.

Lors du lancement de ce plan, l’endettement de la copropriété s’élevait à 1,5 M€. Les 620 logements éparpillés dans cinq bâtiments (la tour emblématique des lieux, à elle seule, en compte 229) étaient alors gérés par un syndic majoritaire.

« Il y a eu liquidation de ce syndic et création de cinq syndics, chacun étant chargé de la gestion d’un immeuble. Nous avons établi un suivi social très pointu des familles pour les responsabiliser sur leur consommation d’eau, de chauffage et d’électricité », explique Jean-Baptiste Joly, le chargé de projet de Deltaville (ex-SEMPACT Ndlr), aménageur de La Noue.

« Le million et demi de dette a été réparti entre les cinq immeubles. Les familles ont obtenu des délais supplémentaires pour rembourser », poursuit-il. Cette première phase de travaux, qui a coûté quelque 5 M€, à la Caisse des dépôts notamment, a permis de refaire entièrement l’assainissement, les canalisations d’eau froide et de chaleur (eau chaude et chauffage) de la copropriété. Elle est aujourd’hui achevée. Le plan entre désormais dans une seconde phase, qui doit offrir une meilleure isolation des bâtiments. « Nous avons obtenu une rallonge de quelques mois, pendant lesquels l’Etat prend en charge la moitié des factures des prochains travaux. C’est maintenant ou jamais qu’il faut en profiter. Cela ne va pas durer », souligne Jean-Baptiste Joly.

«Nous nous battons dans notre bâtiment pour convaincre les propriétaires de l’utilité de ces travaux d’isolation

MAXIME ET CATHY, HABITANTS DU BÂTIMENT 7

La suite de la rénovation doit en effet être votée en assemblée générale de copropriété pour être adoptée. Ce qui ne va pas de soi pour tous les propriétaires. A part les habitants de la tour, qui ont voté les travaux sur leurs fenêtres (lesquels devraient démarrer dans les prochains jours), la situation est plus compliquée dans les autres immeubles. « Nous nous battons dans notre bâtiment pour convaincre les propriétaires de l’utilité de ces travaux d’isolation qui permettront de réaliser des économies d’énergie », expliquent Maxime et Cathy, qui ont lancé pour cela une pétition.

MARIE-PIERRE BOLOGNA »

 La partie ANRU est à l’arrêt faute d’investissement de la part de la mairie (voir les débats sur le budget et ses implications sur la Noue). L’aménagement de la dalle, devenue propriété communale, est ainsi reporté (sine die) alors que le projet était prêt techniquement.

Le complément d’article du parisien, ci-dessous, aborde plutôt la tentative (pour le moment avortée) de bétonnisation de la partie « hors dalle » de La Noue :

« Une partie de la rénovation urbaine à l’arrêt

Si le plan de sauvegarde de la copropriété est applaudi par les habitants, une partie du projet de rénovation urbaine du quartier de la Noue a été violemment rejetée par des riverains qui se sont invités au conseil municipal à plusieurs reprises pour dire leur colère et leur désaccord. En cause, la démolition de deux cages d’escaliers de la barre HLM qui jouxte la copropriété, la construction de logements supplémentaires, en particulier deux nouvelles tours de même hauteur que celle déjà existante, et le risque d’un changement de population dans le quartier.

« Ils ont d’abord démoli un immeuble de bureaux soi-disant vétustes et n’ont rien reconstruit à la place. Ils veulent maintenant redensifier et rajouter du logement à d’autres endroits, alors qu’au début il s’agissait de dédensifier » (Ceci est parfaitement exact : il y a eu un véritable tournant depuis 2008 avec la volonté de densification de ce quartier déjà trop dense. Ndlr), déplore une militante verte, qui s’est opposée au projet.

Face à cette colère, la ville a fait marche arrière. Pour l’heure, plus question de démolir les cages d’escaliers, et les autres projets sont à l’arrêt. Ils doivent faire l’objet de nouvelles études et de concertations. « C’est dommage que ce projet n’ait pas été compris. C’était vraiment beau et ambitieux et ne remettait pas en cause la mixité sociale de La Noue », déplore Laurent Jamet (PC), premier adjoint au maire de Bagnolet.

M.-P. B »

Nous reviendrons prochainement sur la situation du Plan de Rénovation Urbaine et du Plan de Sauvegarde de la Copropriété de La Noue.

Rappelons que les élus Verts lors de la mandature 2001-2008 (en particulier moi-même comme maire-adjoint à l’urbanisme et Didier Idjadi, également maire-adjoint et copropriétaire à La Noue) nous nous étions beaucoup impliqués pour le lancement de cette opération.

Il avait fallu d’abord faire changer les mentalités au sein de la municipalité, qui avait eu longtemps tendance à considérer que les habitants de la copropriété ne faisaient pas vraiment partie de Bagnolet.

 

Pierre Mathon

 

Sur la Noue, les 41 articles publiés dans ce blog :

http://www.bagnoletenvert.com/categorie-12247153.html


Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans La Noue
commenter cet article

commentaires