Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 21:32

scorpene.JPG

Notre voisin de la Dhuys à Bagnolet, Serge Dupuy n’est pas seulement acteur (en particulier quand il joue « Picpus »

picpus.jpg

dans l’excellent « Nestor Burma »). Il est également auteur et metteur en scène  comme dans « Réalité Non Ordinaire » qui se joue depuis début novembre au Montfort Théâtre.

Pierre Mathon

S’appuyant sur l’alchimie, la physique quantique et l’oeuvre littéraire de Lautréamont Les Chants de Maldoror, Réalité Non Ordinaire est une invitation à s’alléger du poids du temps, à retrouver son âme d’enfant, s’émerveiller…

Seul en scène, Scorpène joue avec l’invisible, accueille vos doutes, bouscule vos certitudes. Il lit dans vos pensées et fait d’étranges rêves prémonitoires qui se réalisent sous vos yeux... Il propose des expériences interactives qui mettent en doute notre libre arbitre et questionnent notre perception de la réalité.
Scorpène est un pourvoyeur de rêve et d’étonnement, un prodige de magie mentale, doué d’une acuité inouïe pour l’observation...

Scorpène, photo de Julien Diologent

Conception, interprétation Scorpène
Mise en scène Serge Dupuy

Dernières séances la semaine prochaine : du lundi 14 au samedi 19 novembre à 20h30.

Le Monfort
Etablissement culturel de la Ville de Paris
Parc Georges Brassens | 106 rue Brancion 75015 Paris | M° Porte de Vanves

 

Culturelepoing.com :

« La magie mentale a d'étranges pouvoirs et pas uniquement ceux qu'elle met en scène. Celui, tout d'abord, de fédérer mystiques et cartésiens qui se verront aussi bluffés les uns que les autres par la prestation de Scorpène, lui-même à la croisée de ces deux conceptions par son double passé de joueur d'échecs et de vidéaste. Ainsi, que vous soyez plutôt Mulder ou plutôt Scully, ce spectacle atypique vous étonnera de la même façon, mais pas pour les mêmes raisons. Les uns y verront la loi des probabilités ou la physique quantique, les autres une manifestation d'énergies inexploitées dans la vie de tous les jours, reste quand même le résultat : ça marche !

 

D'autre part, "Réalité Non Ordinaire" est une expérience collective qui se déroule dans une salle où personne ne moufte, par devoir un peu comme pour une séance de spiritisme où bon gré, mal gré, chacun doit être partie prenante pour que la magie opère, mais surtout par essence puisque l'expérience est interactive. Certains spectateurs seront désignés en premier lieu, puis désigneront eux-mêmes les participants suivants, et personne ne fera son timide. De ce fait, vos voisins, tous appelés par leur prénom, feront partie intégrante de votre souvenir du spectacle. Un coup de pouce du metteur en scène Serge Dupuy ajoutera un peu d'humour et de légèreté à cette attention unique et troublante qui nécessite quelques soupapes.

 

S'il paraît important de ne pas chercher absolument à décrire la magie mentale qu'il est préférable de découvrir sur scène d'un œil neuf, il est intéressant de se pencher sur les intermèdes entre les numéros, créant un véritable contexte de réflexion et, par là, légitimant le propos artistique et théâtral. Autour des thèmes de la réalité et de l'apparence, "Réalité Non Ordinaire" invite à s'interroger sur ce que nous voyons, croyons voir ou occultons, toujours dans la même dynamique à la fois rationnelle et irrationnelle, en incluant des définitions, des conclusions scientifiques et des appuis littéraires. Mystérieux par l'évidence grâce à la prestation soufflante de Scorpène, ce spectacle est étonnant de fraicheur intelligente. »

 

Le magazine :

« Le magicien Scorpène ouvre une porte sur un monde parallèle, une  réalité non ordinaire, jusqu’au 19 novembre au Monfort Théâtre.

 « Toute magie, y compris la sorcellerie, est la mise en pratique de la domination du subtil  sur l’épais ». C’est le mystique chrétien, Valentin Tomberg, qui le dit. Cette définition  s’applique à merveille au travail de Scorpène. A 37 ans, cet étrange personnage a déjà  vécu plusieurs vies. Ancien joueur international d’échec, puis vidéaste, il pratique  aujourd’hui l’art subtil de la magie mentale.

Exploration des profondeurs

Il ne vole pas, ne fait pas de tour avec ses mains et aucune belle assistante ne disparaît  de scène. D’ailleurs, la magie mentale ne repose pas  sur le principe de la disparition ;   plutôt sur celui de la réapparition, de la révélation. Scorpène met à jour nos pensées  cachées, nos sensibilités enfouies et nos rêves dissimulés. En un mot, Scorpène pénètre  les esprits. Il communique d’âme à âme et dévoile la magie que chacun porte en soi. Le  public fait partie intégrante du spectacle et tout se joue entre la scène et la salle. Vous  pensez un mot, un chiffre, une phrase : trop tard, Scorpène l’a deviné. Est-ce de la  télépathie ? Y a-t-il un truc ? Peut-être, l’important n’est pas là. L’essentiel réside dans  cette recherche des profondeurs qui caractérise le spectacle. Tout est basé sur  « l’analyse, le calcul, l’anticipation, l’observation aigüe de l’autre » assure le magicien.

Selon lui, chacun dispose de ces capacités étranges et peut les développer, pour peu qu’il  accède à cette réalité non ordinaire, à ce monde parallèle qui depuis toujours vit à nos  côtés.

Scorpène est un explorateur, passionné d’alchimie, de physique quantique, de  programmation neurolinguistique. Inspiré par David Lynch et Lautréamont –  son  nom  de  scène est issu des Chants de Maldoror - il joue à merveille de tout «  ce qu’on ne montre  pas, mais qui est quand même vu  ». Pour cela, il s’est entouré d’une équipe discrète de  spécialistes de la magie et du spectacle vivant. En plus de Serge Dupuy, auteur d’une  mise en scène léchée, tout en finesse et en pureté, Scorpène a fait appel à cinq très  grands professionnels de la lumière et du son. Aucun, bien sûr, n’est présent sur scène.

Mais tous, c’est évident, ont mis leur talent en commun pour repousser les frontières du  réel, s’ouvrir au subtil et laisser la magie opérer. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Culture
commenter cet article

commentaires