Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 22:41

mater-lilas-manif-poussettes-11janv12-1.jpeg

Le Parisien et 20 minutes du jeudi 12 janvier 2012 rendent compte de l’action du collectif de la maternité des Lilas ce mercredi 11 janvier.

Le Parisien :

« LES LILAS

Les défenseurs de la maternité s’impatientent

Le collectif des usagers de la maternité des Lilas a organisé hier après-midi une manifestation de poussettes. Une manière « de dire ou de redire à l’agence que les usagers sont encore là, et que la mobilisation durera aussi longtemps qu’il le faut ».
L’agence régionale de santé (ARS) gèle depuis six mois le projet d’agrandissement-reconstruction de la maternité, qu’elle conditionne à un rapprochement avec un ou plusieurs autres établissements. Mi-décembre, on semblait s’approcher d’une solution, mais rien n’a bougé depuis. « On ne veut pas intégrer un plus grand groupe. On veut garder une maternité à taille humaine. Pour eux, ce n’est pas rentable. Mais nous sommes prêts à durcir le ton en cas de réponse négative », insiste Madeline Da Silva, la coordinatrice du collectif des usagers.
Aurélie Cornet, venue soutenir la maternité, ne comprend pas pourquoi la situation s’enlise. « Il y a un an et demi, j’ai accouché ici sans péridurale et sans douleur. Je ne savais pas que c’était possible. Je soutiendrai le collectif jusqu’au bout, parce qu’à la maternité des Lilas, j’étais comme en famille. LARS nous doit une réponse.
»

20 minutes :

« Les poussettes roulent pour la maternité des Lilas

Une trentaine de jeunes parents ont manifesté mercredi pour soutenir le collectif de sauvegarde de l'hôpital privé sans but lucratif de Seine-Saint-Denis. L'établissement, emblème de l'accouchement "sans violence", attend depuis des mois une autorisation de reconstruire ses locaux. Une issue positive est probable.

   

 17

SANTÉ - "Je m'appelle Jules, je suis né aux Lilas ! Et ma sœur, elle va naître où ?" Pancartes accrochées aux poussettes, une trentaine de jeunes parents ont défilé mercredi dans les ruelles tranquilles qui jalonnent la maternité des Lilas (Seine-Saint-Denis).

Partant du joli bâtiment aux façades en bois, devenu trop exigu avec ses trois salles d'accouchement pour 1.700 naissances par an, le petit cortège a défilé jusqu'à un terrain vierge situé à un pâté de maison. "La maternité, c'est ici !" ont scandé les soutiens du collectif Maternité des Lilas en désignant le terrain, qui attend depuis des mois le chantier de reconstruction de l'hôpital.

"On s'en prend aux petites structures"

"L'Agence régionale de santé (ARS) n'a donné aucune raison valable à ce retard, déplore Aurélie, une jeune mère qui a accouché d'un petit garçon aux Lilas il y a un an et demi. Pendant ce temps, en raison du manque de place dans le bâtiment actuel, les gens sont obligés de se rendre à Montreuil où à l'hôpital Robert Debré (XIXe arrondissement, NDLR). On s'en prend aux petites structures et on incite les femmes à aller accoucher dans des usines !"

La maternité des Lilas, hôpital privé mais à but non lucratif, est un "établissement privé d'intérêt collectif", participant au service public en complément des grands hôpitaux. Le projet de reconstruction, prévu depuis de longs mois, a été gelé par l'ARS. Cette dernière a posé plusieurs conditions à la réalisation du chantier.

"Il n'y a plus d'obstacle"

"L'ARS avait trois objections, précise le maire PS Daniel Guiraud. Les questions portant sur la sécurité anesthésique, qui sont réglées. Les problèmes de gouvernance de l'établissement, sur lesquels il y a eu des réponses. Et la nécessité d'ouvrir l'établissement à des partenariats. C'est le cas avec les Diaconesses et Robert Debré. A mon sens, il n'y a plus aucun obstacle à ce que les travaux démarrent."

La maternité des Lilas est depuis les années 1970 un emblème de la "naissance sans violence" ou "accouchement en douceur" théorisée par le gynécologue obstétricien Frédérick Leboyer. "Mon gamin est né ici il y a trente-cinq ans, explique Christian, venu soutenir le collectif. A l'époque, les médecins qui prônaient l'accouchement sans douleur étaient vus comme des gens bizarres. On donnait toujours une claque aux bébés à la naissance."

Maternité "de taille humaine"

Aurélie se dit "très heureuse" d'avoir pu accoucher aux Lilas. "C'est une maternité à taille humaine, où le personnel s'adapte à chaque femme. Ici, j'ai accouché accroupie et sans péridurale. J'ai morflé, mais je ne regrette rien. Certaines femmes ont le sentiment de s'être fait voler leur accouchement. Moi, je referai la même chose si j'ai un autre enfant. Je n'accoucherai pas ailleurs qu'aux Lilas."

Selon un porte-parole de l'ARS, "la décision d'autoriser le chantier n'a pas été prise. Il reste quelques points à régler. Ce dossier ne devrait pas s'éterniser". Daniel Guiraud, le maire des Lilas, compte sur une réponse avant la fin du mois de janvier. »

Hélène Zanier

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Santé - maternité des Lilas
commenter cet article

commentaires