Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 09:37

La-ruee-vers-l-or-2.jpg

Voici (en vert) nos annotations à la lettre distribuée dans toutes les boîtes aux lettres, aux frais des Bagnoletais, par la municipalité, intitulée « Lettre de Marc Everbecq à l’ensemble de la population »

Madame, Monsieur,

(À noter l’absence de date et de paraphe de ce courrier)

Depuis quelques jours, un texte anonyme (Il est facile de s’en prendre à l’anonymat des auteurs du texte, quand on connaît le système de pressions et de menaces qui règne en mairie) circule dans notre ville qui distille des calomnies, des faits inexacts sans preuves et des propos infamants à l’encontre du maire, d’un certain nombre d’élus, d’agents communaux et de Bagnoletais (Il ne suffit pas d’une affirmation de caractère général : face à des arguments précis, il faut répondre point par point !). J’ai immédiatement pris la décision de porter cette affaire devant le Procureur de la République (Paraphrasant la pétition anonyme du maire et de son 1er adjoint, je pourrais dire : « Monsieur Everbecq, retirez votre recours » …) afin que les auteurs soient recherchés et condamnés. Avec la Municipalité, nous sommes déterminés à faire éclater la vérité (Commencez par répondre aux arguments développés dans cette lettre). Le débat public doit se faire à visage découvert (Vous êtes bien mal placés, vu votre pétition minable qui a fait flop et qui n’était signée que par des prénoms …) dans le respect de chacun.

Recourir à l’anonymat, c’est prétendre demander des comptes en agissant masqué pour ne pas avoir à en rendre (Si vous ne voulez pas répondre aux auteurs de ce texte, au moins répondez aux arguments repris sur le blog Bagnolet en Vert).

Dans ces conditions d’attaques lâches et crapuleuses (Diffamation !) qui portent atteinte à nos valeurs républicaines, à notre intégrité, j’apporte en tant que maire mon soutien total à toutes les personnes victimes de ces agissements.

Je suis persuadé que chacune et chacun d’entre vous saura comprendre le sens de cette provocation dans le contexte politique et électoral qui nous entoure. Cela fait des années maintenant que nous nous heurtons à des gens qui ne veulent rien entendre et veulent tout bloquer à chaque fois que nous voulons bouger des choses à Bagnolet pour que notre ville aille de l’avant. (Si  « bouger » signifie démolir le stade de la Briqueterie et les gymnases, bétonner les espaces verts qui nous restent etc., les Bagnoletais préfèrent que vous restiez tranquille. Ce qui est clair aujourd’hui, c’est que Bagnolet est dans une crise municipale sans précédent, en raison d’un urbanisme et d’une politique financière aventuristes, braderie des terrains communaux pour les promoteurs, emprunts toxiques et prêt-relais. 

La-ruee-vers-l-or-1.jpg

« Aller de l’avant » ? Nous sommes au bord du gouffre par votre faute et vous osez encore nous appeler à «  faire un pas en avant »)

La ruée vers l'or-2

Il y a à Bagnolet ceux qui veulent transformer notre ville en ville résidentielle bourgeoise (Ah bon … Qui ?). Nous y sommes totalement opposés. Il y a ceux qui veulent, face à cette pression libérale, qu’on ne change rien à notre ville et qui assimilent toute modernisation à une régression sociale. Je suis en profond désaccord avec eux. Car je considère que pour rester populaire, Bagnolet a besoin de se moderniser (Bétonner la ville n’est pas la moderniser. Bagnolet est une ville déjà assez dense. Laissez les Bagnoletais respirer !) et de se donner les moyens nouveaux, notamment financiers (Parlons-en des emprunts toxiques pour 51 millions d’euros, la moitié des emprunts de la commune, souscrits par Marc Everbecq en février 2008 !), d’une politique sociale forte en faveur de notre population.

J’en veux pour preuve les transformations déjà en cours : un coeur de ville avec une place intégrant une mixité d’activités, des logements sociaux et en accession à la propriété, une résidence étudiante, des commerces, un marché (Pour le moment nous constatons un projet moche, mégalo et ruineux de nouvel hôtel de ville, présenté il y a 2 ans comme devant coûter 22 millions d’euros et qui atteint aujourd’hui 35 millions … et ce n’est pas fini ! Quant au projet Vinci immobilier, c’est un leurre !). Une politique sociale en direction des ouvriers, des employés, des salariés modestes (Affirmation gratuite même si les acquis sociaux de la gestion municipale ne sont pas tous abandonnés)… Une politique de construction de logements dans tous les quartiers de la ville qui vise à une mixité sociale harmonieuse (Un exemple à la Noue : une grande barre de 50 mètres de long et de 50 mètres de haut, en accession, avec vue sur le parc. En revanche, pour les logements HLM ce serait vue sur … la barre ! Mais ce n’est qu’un exemple). Nous voulons permettre aux jeunes de construire leurs projets de vie en mobilisant les partenaires économiques, les services publics, les services municipaux (Opération CRJ = Clientélisme, Racolage, Jeunes). Nous voulons que tous les quartiers de notre ville profitent de ce développement (Non merci !).

Notre projet, c’est de permettre à chacun ici de prendre sa place. Né à Bagnolet ou loin de Bagnolet. Jeune génération ou retraités. Nouveaux arrivants à Bagnolet ou présents de longue date. Nous avons d’autant plus raison de nous rassembler que Bagnolet est une ville bien réveillée à la Porte de Paris, dans la communauté d’agglomération Est-Ensemble qui est la plus grande de toute la région parisienne. (Bla bla)

Nous avons des atouts solides pour préparer l’avenir et bâtir le présent au rythme de nos valeurs de solidarité et de progrès pour construire un vivre ensemble plus harmonieux (Ces valeurs constitutives de l’identité bagnoletaise, vous les foulez aux pieds !). Telles sont mes convictions.

Nous travaillons ensemble du mieux possible à construire ces projets en affrontant les nombreux obstacles et difficultés, ainsi que toutes les résistances au changement.

Face à l’ampleur de la tâche, l’expérience me montre que certains ont pu exprimer interrogations et inquiétudes, voire des oppositions. Je veux désormais prendre des dispositions nouvelles pour produire un dialogue plus constructif et plus partagé.

J’ai donc décidé de venir à votre rencontre, avec les élus, au plus proche de chez vous.

Je ferai le tour de Bagnolet pour dialoguer avec vous. (Bizarrement ce programme de rencontres est prévu non pas immédiatement, mais dans les prochaines semaines, a dit Laurent Jamet au Parisien. Et en attendant le maire a disparu.)

Ce sera pour nous l’occasion de prendre le temps de vous écouter, d’échanger sur notre projet de ville et de faire le point sur son état d’avancement. Ainsi, nous dresserons le bilan de notre action et nous tracerons les perspectives de travail des prochains mois jusqu’à la fin du mandat dans la plus grande attention de vos préoccupations. Nous construirons l’avenir de Bagnolet tous ensemble. (À force de trop mentir, plus personne ne peut plus vous croire !)

Dans l’attente de vous retrouver, je sais pouvoir compter sur votre engagement pour notre ville, unis pour la justice sociale, l’écologie, la démocratie. (Oui les citoyens bagnoletais sont prêts à s’engager pour Bagnolet, pour la justice sociale, l’écologie et la démocratie … mais contre vous !)

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée. (Et la nôtre donc !)

Marc Everbecq

(Curieusement on reconnaît davantage le style de Laurent Jamet que celui de Marc Everbecq. Laurent Jamet s’étant présenté au Parisien comme celui qui actuellement prenait les décisions en mairie, on peut légitimement s’interroger sur la « disparition » du maire et de son DGS …)

Pierre Mathon

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fabien 30/01/2012 16:20

Jamai ils vont répondre sur le concret de la lettre ? Sauf si tout est diffamatoire et que du coup il font comme si il ne fallait pas répondre pour ne pas donner raison. Mais c'est dommage. J'ai eu
la lettre et j'ai été choqué de la démarche. Je m'attendai à avoir le réfutement de tous les arguments et en fait c'est politique. Un peu comme le président hier soir : blablabla mais pas de
concret.

Bagnolet en Vert 30/01/2012 17:31



C’est la raison pour laquelle nous
allons reprendre tout, point par point sur le blog.


Pierre Mathon