Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 00:01

Greenpeace-Troyes2.jpg

Les militants-lanceurs d’alertes de Greenpeace, qui, par leur action déterminée et pertinente, ont mis en évidence les déficits de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine en matière de sécurité, ont comparu ce vendredi 20 janvier devant le tribunal correctionnel de Troyes.

Voici l’article d’ « Actu.Environnement.com » qui rend compte de cette comparution.

Verdict le 21 février.

Pierre Mathon

 

« Intrusion de Greenpeace dans les centrales : 9 militants devant le tribunal de Troyes

Le procureur de Troyes a requis ce vendredi de quatre à six mois de prison avec sursis contre les militants de Greenpeace, poursuivis pour s'être introduits dans la centrale nucléaire de Nogent en décembre. Le jugement est attendu le 21 février.

Les neuf militants de Greenpeace (6 femmes et 3 hommes âgés de 22 à 60 ans) qui s'étaient introduits le 5 décembre dernier, à l'intérieur de la centrale de Nogent-sur-Seine (Aube) « pour démontrer », selon l'ONG, « les terribles lacunes de la sécurité nucléaire en France » comparaissaient ce vendredi 20 janvier matin devant le tribunal correctionnel de Troyes. Ils étaient mis en examen pour violation de domicile et dégradation grave en réunion d'un bien d'utilité publique et, pour certains, refus de prélèvement d'ADN. EDF s’est portée partie civile.

Greenpeace réclame ''la clémence''

Verdict : le procureur a requis de quatre à six mois de prison avec sursis à leur encontre. Il a, en outre, demandé une peine d'amende de 1.000 à 1.500 euros pour chacun des prévenus, poursuivis pour violation de locaux professionnels et dégradations en réunion, a indiqué Greenpeace. Ils encourent jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende. La décision a été mise en délibéré jusqu'au 21 février à 14 h.

Selon l'AFP, le procureur Alex Perrin a déclaré lors de l'audience : ' « on ne répond pas utilement aux questionnements [sur le nucléaire] par des passages à l'acte de cette nature ». M. Perrin a estimé que l'objectif des militants de Greenpeace était de « faire peur à la population » et de « vouloir faire accroître un niveau de risque qui n'est pas celui de la réalité ». Devant le tribunal, Sofia Majnoni, porte-parole de Greenpeace, a de son côté réclamé la « clémence », soulignant qu' « il y a eu reconnaissance d'un dysfonctionnement de la part du gouvernement, puisque François Fillon a demandé en décembre un audit sur la sécurité des centrales ». Les premières conclusions de l'audit devront être rendues au Premier ministre pour le 31 janvier 2012 et le rapport définitif pour… le 30 juin 2012. Un mois après l'intrusion, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, qui avait reconnu des « défaillances », a également annoncé le 6 janvier un renforcement des mesures de sécurité des centrales nucléaires.

Devant le palais de justice, une cinquantaine de personnes étaient venues soutenir les militants. ' « Une bannière a été déployée sur les grilles du tribunal, pour leur dire MERCI », a indiqué l'ONG. Les deux militants de Greenpeace (deux hommes âgés de 32 et 39 ans) qui s'étaient introduits à la centrale de Cruas en Ardèche, doivent quant à eux comparaître le mardi 24 janvier devant le tribunal correctionnel de Privas, poursuivis également pour violation de locaux professionnels et dégradations en réunion.

FNE : "lancer une alerte n'est pas un crime"

Corinne Lepage du parti politique écologiste Cap 21 et Eva Joly d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), toutes deux candidates aux Présidentielles, ont « apporté leur soutien » aux prévenus. ' « Le problème, ça n'est pas l'action de Greenpeace. Le problème c'est le risque, révélé par cette action, que fait courir l'énergie nucléaire à notre pays. En poursuivant dans son aveuglement, le gouvernement met en péril l'avenir des Français. Le nucléaire est une technologie bien trop vulnérable pour que l'on continue à prendre des risques inconsidérés' »,  a déclaré Eva Joly dans un communiqué.

La fédération France Nature Environnement (FNE) a également ' « apporté son soutien à ces lanceurs d’alertes ». Pour Bruno Genty, président de FNE : « le principe du « circulez y a rien à voir » n'est plus acceptable en matière de nucléaire. Greenpeace a démontré la nécessité de ne plus s'en remettre aux dires des seuls nucléocrates. La condamnation de ses militants ne fera pas oublier les défaillances mises en lumière et la nécessité d'un grand débat démocratique concernant la politique énergétique de la France ».

Rachida Boughriet »

 lire aussi :

http://www.bagnoletenvert.com/article-greenpeace-s-introduit-facilement-dans-la-centrale-nucleaire-de-nogent-sur-seine-91349638.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-greenpeace-apres-l-action-91988580.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-nucleaire-solidarite-avec-les-militants-de-greenpeace-97081252.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Nucléaire
commenter cet article

commentaires