Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 18:12

Jose-Bove-Eva-Joly.jpg

Nous reproduisons ci-dessous une interview de José Bové, qui déplore la faible part des considérations environnementales dans la campagne des Présidentielles (dans Huffingtonpost http://www.huffingtonpost.fr/2012/02/10/jose-bove-environnement_n_1268680.html?ref=fb&src=sp&comm_ref=false).

Faut-il le répéter, visiblement, c’est nécessaire, la crise est indissociablement sociale et environnementale. Et les solutions résident dans la conversion écologique de l’économie.

Pierre Mathon

« José Bové : « Les questions environnementales sont devenues des questions subsidiaires »

Alors qu’Eva Joly présente ce samedi son "contrat écologique pour la République, le porte-parole de la candidate et lui-même ancien candidat à l'élection présidentielle, José Bové déplore la marginalisation des questions environnementales dans la campagne. Lui qui avait soutenu la candidature de Nicolas Hulot lors de la primaire écologiste s'inquiète du "silence assourdissant" de la classe politique et des médias sur le sujet.


L'absence de débats sur l'environnement est-il lié aux difficultés que rencontre Eva Joly dans cette campagne ?
Ce qui est évident, c'est que poser aujourd'hui le problème de la crise de manière globale et environnementale ne passe pas du tout dans la campagne. La présidentielle est une élection franco-française qui survalorise le discours national au détriment de l'Europe et du reste du monde. C'est la logique du cocorico qui impose un discours courtermiste alors que nos réponses portent sur le long terme. Les engagements des candidats se font sur cinq ans quand nos propositions s'inscrivent sur une génération et à l'échelle globale. Conséquences, les questions environnementales sont traitées de manière subsidiaire. Prenez le débat autour de la délocalisation de production de voitures. Jamais on ne pose la question du coût global et environnemental de ce problème.


On avait pourtant la sensation que les idées écologistes avaient infusé dans la société française...
À l'évidence, elle n'a pas du tout été intégrée par les autres candidats. On est même dans une régression totale. Prenez François Hollande au Bourget: rien sur l'écologie. Prenez Sarkozy à la télévision: rien non plus. C'est le retour de la vision à l'ancienne, du fantasme de l'homme seul capable de régler tous les problèmes. Il est évident que, face à l'ampleur de la crise, la solution, c'est la promotion d'une Europe intégrée. Mais dire cela lors d'une présidentielle, c'est prendre le risque de passer pour un anti-Français.


N'est-ce pas le rôle du candidat écologiste que d'imposer ces sujets dans la campagne?
C'est la responsabilité de tous les candidats mais aussi des médias. Or il n'existe ni volonté politique ni harcèlement médiatique pour faire émerger ces questions. Eva Joly fait ce qu'elle peut pour mettre l'accent sur ces problèmes. Mais chaque fois qu'elle parle, c'est le tir de barrage ou le silence total. Quand elle est rentrée de Fukushima, personne n'en a parlé. Et vous allez voir au Salon de l’Agriculture. Tous les politiques passeront tâter le cul des vaches, mais personne ne parlera d'agriculture durable.


Nicolas Hulot aurait-il fait mieux selon vous?
C'est un secret pour personne que j'ai soutenu Nicolas Hulot pendant la primaire. Peut-être aurait-il eu plus de facilité à imposer ce type de débats. En 2007, le Pacte écologique avait amené quelque chose de manière ponctuelle. Aujourd'hui, c'est le zapping. Et le broyage des candidats non issus du sérail politique est effroyable. Peut-être Nicolas Hulot se serait-il fait broyer lui aussi. Mais tout cela, c'est de la politique fiction. 
»

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article

commentaires