Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 16:36

Aqueduc_de_la_Dhuys1.png

Bertrand Delanoë avait mis à  l’ordre du jour du conseil de Paris des 17 et 18 octobre 2011 la cession de l’aqueduc de la Dhuis (ou Dhuys) à la société Placoplâtre. Fort heureusement, suite à la mobilisation d’Ile-de-France Environnement (IDFE) et des associations de  protection de l’environnement de l’est francilien (Nature Environnement77, Environnement 93, ADENCA, Les Abbesses de Gagny-Chelles, Villevaudé demain), elle a retiré ce point de l’ordre du jour.

La destruction programmée de l’aqueduc de la Dhuis et de sa coulée verte est donc en sursis.

Aqueduc_de_la_Dhuys2.png

Dans un communiqué de presse du 11 octobre, signé notamment de Michel Riottot, président d’IDFE, ces associations «se félicitent de cette décision mais demeurent extrêmement vigilantes quant à l’avenir de ce véritable balcon vert ».

Construit sous Napoléon III, l’aqueduc souterrain de la Dhuis ou (Dhuys), qui passe à Bagnolet avant d’aboutir au réservoir de Ménilmontant, capte l'eau de la rivière Dhuys (qui coule à 130 km de Paris) pour l’acheminer vers Paris. Serpentant sur 131 km depuis Pargny-la-Dhuys (Aisne), il aboutit au réservoir de Ménilmontant (Paris XXème). Aujourd’hui, l’aqueduc fournit majoritairement en eau le parc d’attractions Disneyland, et ce n’est que le surplus qui est dirigé vers Paris. L’aqueduc de la Dhuis est géré par la SAGEP (société anonyme de gestion des eaux de Paris). 

En 2007-2008, 6 millions d’euros ont été consacrés par l’AEV (Agence des Espaces Verts d’Ile-de-France) pour aménager l’espace libre au-dessus de l’aqueduc souterrain.

Cet itinéraire très prisé des populations relie à flanc de coteaux plusieurs espaces boisés de la région et traverse 13 communes. Véritable trait d’union entre la ville, la forêt et la campagne, cette coulée verte indispensable au maintien de la biodiversité et au déplacement des espèces, est un des éléments clefs de la trame verte de l'Est Francilien.

Mais cette réalisation de l'AEV, également chargée de son entretien, risque d'être réduite à néant si la Mairie de Paris maintient sa volonté de céder à la Société Placoplâtre, des tronçons de l’Aqueduc de la Dhuis sur les communes de Seine-et-Marne Le Pin, Claye-Souilly, Villevaudé et Annet-sur-Marne. Ceci afin de permettre une exploitation des sous-sols gypseux à ciel ouvert.
Pourtant  l’exploitation souterraine de ce gisement est possible, comme cela a été fait en Seine-Saint-Denis : on se rappelle la bataille victorieuse du Bois de Bernouille, à Coubron, dans les années 90 contre les plâtrier et la défense de l’environnement.

Comme l’indiquent les associations dans leur communiqué, «ce projet sonnerait le glas d’un ouvrage haussmannien, mettrait en péril l’intégrité écologique de cette coulée verte et nuirait gravement à cette promenade chère aux habitants de l’est francilien et d’ailleurs. Ce secteur de Seine-et-Marne a déjà trop souffert et souffre encore aujourd’hui de ce type d’exploitation.

Ce projet s’oppose aussi gravement à la convention de partenariat signée en février 2011 entre la Mairie de Paris et le Conseil général de Seine-et-Marne visant à construire une métropole durable et notamment sur le sujet essentiel de la biodiversité. »

Le communiqué poursuit : « Ile-de-France Environnement, union régionale d’associations de protection de l’environnement et du cadre de vie, en soutien aux associations « Nature Environnement  77 », « Environnement 93 »,  « Villevaudé Demain », « ADENCA » et « Les Abbesses de Gagny-Chelles » s'oppose à toute opération qui viendrait dénaturer, altérer ou nuire à la coulée verte que constitue la promenade de l'aqueduc de la Dhuis. 

L’ensemble des associations demandent qu'aucune nouvelle exploitation de gypse à ciel ouvert ne soit plus autorisée sur ce secteur.

Elles se félicitent que leur demande auprès des  conseillers de Paris de retirer ce projet  de l’ordre du jour du prochain conseil de Paris ait été entendue.

Une pétition a été  mise en ligne sur le site http://www.petitionpublique.fr/?pi=dhuis

 pour dire NON à la destruction de l’aqueduc de la Dhuis. »

Pierre Mathon

Le communiqué du 11 octobre :

http://blog.gagny-abbesses.info/public/Divers/Dhuis/IDFE/CP-IDFE-Aqueduc-Dhuis_11.10.2011.pdf

Voir aussi sur le blog de Fabrice Nicolino :

http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1206

http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1207

Partager cet article

Repost 0

commentaires