Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 18:22

mater-Lilas-26nov11-4---Copie.JPG

Il convient de rester prudent et combatif, car pour l’instant, rien n’est acté, mais il semble qu’une solution soit en vue pour que la maternité des Lilas soit bien reconstruite aux Lilas, à l’emplacement prévu.

Voici l’article du Parisien du samedi 17 décembre 2011 qui en fait état.

Pierre Mathon

 

« Un regain d’espoir à la maternité des Lilas

Selon le rapport de mission présenté hier soir à l’agence régionale de santé, le projet de reconstruction de la clinique pourrait être relancé si celle-ci accepte un partenariat avec deux hôpitaux.

Alors qu’un concert de soutien à la maternité des Lilas est organisé ce soir au théâtre du Garde-Chasse (lire ci-dessous), la situation semble se débloquer, pour la première fois depuis six mois. A la maternité des Lilas, dont l’agence régionale de santé (ARS) gèle depuis six mois le projet d’agrandissement-reconstruction – qu’elle conditionne à un rapprochement avec un plusieurs autres établissements -, on ne s’emballe pas. Depuis hier soir toutefois, un regain d’espoir plane.
La réunion qui s’est tenue à la direction de l’ARS était l’heure de vérité de la mission confiée en septembre par le directeur de l’ARS, Claude Evin, à un administrateur de la Fédération des établissements hospitaliers. Patrick Hontebeyrie était chargé d’étudier les rapprochements possibles de la maternité avec d’autres établissements, condition sine qua non au déblocage des subventions gelées.

« Pour l’instant, rien n’est fait, rien n’est acté
XAVIER TARTAZ, DIRECTEUR DE LA MATERNITÉ

L’administrateur confirme la nécessité d’in adossement institutionnel et médical à une autre structure, précise le directeur territorial d l’ARS en Seine Saint-Denis, Bernard Kirschen. Il réaffirme aussi l’attachement de l’ARS au maintien de la maternité avec sa spécificité historique et culturelle ». Le chargé de mission évoque aussi des pistes. La solution que privilégie l’agence serait un double partenariat, médical et administratif, avec l’hôpital parisien Robert-Debré et le groupe hospitalier  privé à but non lucratif des Diaconesses – Croix –Saint-Simon, un établissement né de la fusion en 2003 des hôpitaux parisiens des Diaconesses et de la Croix-Saint-Simon. L’établissement de 300 lits « est de même nature que la maternité ». A quoi ressemblerait ce « rapprochement institutionnel et médical » ? A un conseil d’administration élargi et à des partenariats médicaux, avec par exemple la compétence de Robert-Debré en matière de soins de néonatalogie et de procréation médicalement assistée, tandis que Les Lilas accueilleraient les accouchements.
Quid du projet de reconstruction gelé ? C’est là que les défenseurs de la maternité placent  leurs espoirs. « Sous réserve de cet adossement, il n’y a aucune opposition de principe à ce qu’il se fasse et sur le site prévu ! » affirme Bernard Kirschen. « La balle est dans le camp de la maternité, les subventions ne seront pas libérées tant qu’il n’y aura pas de consensus, continue le directeur territorial de l’ARS. Il est clair que, si la maternité ne se reconstruit pas, elle n’a pas d’avenir et qu’elle fermera. »
Pour le maire PS des Lilas, Daniel Guiraud, « tous les ingrédients sont réunis pour que l’on aboutisse ». Le directeur de la maternité, Xavier Tartaz, reconnaît lui aussi avoir « bon espoir pour la reconstruction » ; Avec prudence car, « pour l’instant, rien n’est fait ni acté ».
ÉLODIE SOULIÉ »

 

Encadré :

« Elle a organisé un concert de soutien ce soir (samedi soir Ndlr)

Sans elle, les défenseurs de la maternité n’auraient peut-être pas fait autant de bruit. C’était le but de Madeline da Silva, « faire du bruit et faire entendre la voix des gens ». La jeune femme n’a pourtant rien d’une passionaria.
C’est d’abord une maman de 33 ans, dont la fille est née aux Lilas. En octobre dernier, en découvrant la menace qui pesait sur l’établissement et la mobilisation amorcée par les soignants, elle a décidé d’agir. Avec des mères et pères d’hier et de demain, femmes venues accoucher, mais aussi avorter dans cet établissement « référence » du Planning familial. « Il y a un lien hyper affectif entre les gens et ce lieu, explique Madeline, ce n’est pas un maternité comme les autres.»La différence des Lilas ? « Elle est à taille humaine, l’accueil y est extrêmement humain. » Avec son équipe de bénévoles, Madeline organise une flashmob en plein Paris, où des octogénaires se sont couchées par terre pour illustrer la mort de la maternité. Ce fut ensuite un faux accouchement collectif, devant la mairie des Lilas. Et aussi le témoignage d’artistes ralliés à la cause : Karin Viard, Anémone et le chanteur Arthur H ont alimenté le site Internet de la vidéo de leur « histoire avec la maternité ». La chanteuse Catherine Ringer fut la première, avant d’écrire une chanson spécialement dédiée à la maternité (
http://www.bagnoletenvert.com/article-maternite-des-lilas-la-chanson-de-catherine-ringer-et-le-concert-de-samedi-17-decembre-au-soir-92873123.html Ndlr ). Ce soir, elle sera sur scène au Garde-Chasse avec les Têtes Raides pour un concert de soutien. Peut-être » le dernier ? »

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Santé - maternité des Lilas
commenter cet article

commentaires