Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 20:32

Erika-Le-Croisic-1999.jpg

Il arrive que la justice se fourvoie : ainsi la Cour de cassation, qui doit se prononcer le 24 mai, sur la catastrophe écologique de l’Erika, s’apprête à prendre une décision scandaleuse qui annulerait les avancées judiciaires d’un premier jugement, qui avait introduit la notion de préjudice écologique et reconnu la responsabilité de Total.

Elle pourrait annuler toute la procédure judiciaire qui a fait suite au naufrage le 12 décembre 1999 au large de la Bretagne du pétrolier Erika, si elle suivait l'avis de l'avocat général qui a été transmis récemment aux parties civiles.

Greenpeace déclare : « Casser sans renvoi le jugement, sous prétexte que l'accident a eu lieu hors des eaux territoriales et que la France n'aurait donc pas compétence pour juger, reviendrait à mettre en place le mode d'emploi du parfait pollueur pour obtenir une immunité: on prend un bateau épave, on lui met un pavillon de complaisance et, en cas de problème, on le laisse couler hors des eaux territoriales, et le tour est joué! »

Certes, « les indemnités octroyées aux victimes sont acquises et ne seraient pas remises en cause », mais il s'agirait d'une « jurisprudence très grave », qui éliminerait « la sanction pénale dissuasive ». 

Greenpeace suggère une réforme du droit maritime « pour que ce soit les États victimes qui aient la compétence pour poursuivre les responsables d'une marée noire ou d'un préjudice environnemental ».

Dans un communiqué, Eva Joly qualifie de « choquante » la perspective de voir casser l'arrêt condamnant Total dans l'affaire du naufrage de ce pétrolier au large de la Bretagne en 1999 : « Arrêtons de protéger ces lobbies au détriment de nos propres territoires. La législation internationale dit que c'est le lieu du naufrage qui compte. Moi je vous dis que c'est le préjudice écologique qui compte », a poursuivi l’ex juge d’instruction et eurodéputée. « Il faut mettre un terme à cette machine infernale qui protège les plus grands pollueurs de cette planète au lieu de les faire payer  (…) L'irresponsabilité organisée dans les zones économiques exclusives, c'est la même que dans les paradis fiscaux. Je ne veux plus qu'une entreprise française puisse se cacher derrière un pavillon de complaisance pour échapper à ses devoirs »

Rappel : Le 12 décembre 1999, l'Erika, qui transportait 37 000 tonnes de fioul à bord pour le compte de Total  avait fait naufrage au large de la Bretagne, provoquant une marée noire qui avait massivement touché les côtes bretonnes et vendéennes.

Pierre Mathon

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Environnement
commenter cet article

commentaires