Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 16:48

cm12avril12-4.JPG

Le Parisien du 14 avril rend compte à sa manière, par l’anecdote, du vote du budget 2012 lors de la séance du conseil municipal du 12 avril.

Remarquons que, curieusement, Le Parisien n’aborde pas vraiment l’enjeu de ce vote : un budget complètement aventuriste et insincère, en déséquilibre de 35 millions d’euros –excusez du peu-, qui va entrainer, dans les prochaines années, des augmentations vertigineuses d’impôts pour les Bagnoletais).

Naufrage Costa concordia Capitaine-indigne

Voici l’article du Parisien, en complément du premier compte-rendu rapide que nous avons écrit dans ce blog  http://www.bagnoletenvert.com/article-bagnolet-le-budget-titanic-est-adopte-103343828.html.

« BAGNOLET

Le budget adopté dans la confusion

Un bébé a siégé au conseil municipal, jeudi soir à Bagnolet ! En milieu de séance, un habitant en colère a déposé sa fille dans un siège auto à la place d’un élu de la majorité absent, Nicandro Pirolli (élu « PC » qui avait donné son pouvoir pour voter en faveur de ce budget scélérat. Ndlr). La scène incongrue aurait pu être poétique si elle ne s’était déroulée dans une ambiance où, une nouvelle fois, violence verbale et vulgarité ont rivalisé, tant du côté des élus que de l’assistance (Est-ce cela la ligne éditoriale du Parisien : renvoyer dos-à-dos le maire, qui joue avec notre argent, et les citoyens-contribuables qui vont payer les pots cassés ? Ndlr).

Le budget a tout de même été adopté dans la plus grande confusion. Il prévoit 69 M€ de fonctionnement, 49 M€ d’investissement pour une dette de 103 M(Il s’agit en fait de l’état de la dette au 1er janvier 2012. La dette sera en très large augmentation, puisque le budget 2012 table sur un emprunt supplémentaire de 21 millions d’euros contre un rythme annuel d’environ 6 millions. Ndlr). Les taxes locales ne bougent pas (Les impôts « ne bougent pas », sauf que l’aventurisme budgétaire d’aujourd’hui, causera inéluctablement les impôts vertigineux de demain ! Ndlr).

C’est le conseiller municipal communiste, Jean-Luc Destrem, systématiquement hué par la salle quand il prend la parole, qui a présenté le budget. « Pourquoi n’est-ce pas vous, monsieur le maire, qui présentez votre budget? Peut-être ne l’assumez-vous pas? » lance l’élue d’opposition (verte), Christiane Pesci. Marc Everbecq ne répond pas (De toutes façons, le maire n’a pas pris la parole une seule fois pour défendre son budget, se contentant de faire procéder aux votes. Ndlr).

Un adjoint au maire, Aziz Benaïssa, met de l’huile sur le feu (Faisant le grand écart avec son affichage « mélenchonniste », cet adjoint-au-maire –à l’économie- n’a pas hésité à présenter le recours aux emprunts bancaires, comme un enrichissement … pour Bagnolet. Ndlr) en qualifiant de « discours de bistrot » les questions de l’opposition, soutenue par la grande majorité de la salle. Illico presto, le public riposte. Beaucoup scandent (c’est devenu un rituel à Bagnolet) : « Des réponses ! des réponses! » (C’est devenu un rituel parce que le maire ne répond jamais, ni au conseil municipal, ni aux courriers que lui adressent les Bagnoletais). Un homme éméché insulte le maire et une élue Lutte ouvrière. Les cris finissent par réveiller le bébé. « C’est un asile à ciel ouvert ici », commente, estomaqué, un employé municipal. 

Marie-Pierre Bologna»

cm12avril12-1 

cm12avril12-2.JPG

cm12avril12-3

À l’évidence, la journaliste n’a pas entendu les interventions citoyennes, des associations « Citoyenneté en actes » et « Bagnolet Écologie ». Elle n’a pas entendu le ras-le-bol justifié, collectif, assumé et déterminé des citoyens présents, préférant polariser l’attention sur des anecdotes comme l’histoire du bébé et du « poivrot », qui, au demeurant, ne sont significatives que du climat délétère, que crée  la gestion calamiteuse de Marc Everbecq.

poing levé lutte

Je profite de cet article pour rendre hommage à la réaction combattive et citoyenne, manifestée par l’immense majorité des présents : Il y a des moments où les citoyens ont le devoir de faire entendre leur opinion.

placeaupeuple 0

« Place au peuple ! »

Pierre Mathon

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires