Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 19:47

La Noue Bagnolet Montreuil-DSCF1568

Les habitants de la Noue restent mobilisés Ils ne sont pas près de se laisser endormir avec de belles paroles.

Nous reproduisons ci-dessous le compte-rendu, publié sur le blog http://collectifjeanlolive.no.nf/, de la réunion municipale du quartier de La Noue du 31 janvier*.

Pierre Mathon

Photo : l'espace vert et les aires de jeux pour les enfants et les jeunes, entre les HLM et la copro

« Au "conseil de quartier" du 31 janvier...

Nombreux étaient les habitants du quartier de La Noue - Jean Lolive à Bagnolet et de Montreuil (HLM et copropriétaires), ainsi que de nombreux soutiens.

Une grotesque mise en scène


Pendant les 40 premières minutes de cette réunion où nous étions censés "travailler ensemble", l'adjoint au maire Laurent Jamet, avec ses partenaires Philippe Darteil1 de Deltaville, un membre de l'association Robin des villes2, monsieur Joly de la "gestion urbaine de proximité" et madame Miri (?), directrice de l'aménagement, n'ont pas cessé de nous parler des opérateurs qui ont réalisé des "travaux de fond" que les habitants de La Noue ont "stoïquement supportés".

S'en sont suivi des verbiages concernant la propreté dans le quartier, la barrière d'accès à la dalle, les travaux de fenêtrage pour le bâtiment 4... afin de gagner du temps et d'éviter de parler du projet de bétonnage du quartier.

Bref, de quoi faire monter la colère des habitants qui s'étaient déplacés en masse précisément pour ce point.


La colère des habitants


C'est pourquoi ce soir là les habitants se sont exprimés et ont dénoncé le mépris de la stratégie de la mairie et de ses agents. Nous avons dénoncés à l'unisson :

  • que cette concertation n'en était pas une parce qu'on ne répondait pas à nos questions3
  • que l'on venait nous embrouiller avec des détails futiles
  • que l'on ne voulait pas nous présenter le projet dans son ensemble, en comparaison au projet ANRU 2008, AUCUN PLAN NE NOUS A ÉTÉ PRÉSENTÉ

Le cas du 2 et 4 rue Jean Lolive


Nous en avons également profité pour faire savoir à Laurent Jamet que la lettre qu'il a signée et envoyée (mais apparemment pas lue) pour dire que les n°2 et 4 de la rue Jean Lolive ne seront pas détruits ne nous convenait pas.

D'abord, elle n'est pas claire, ensuite, elle est mensongère.
Citons :

"
Parmi les scénarios présentés, l'un d'entre eux a fait l'objet d'un choix de votre part. La non-démolition des 2 et 4 rue Jean Lolive. Cette proposition est donc retenue."

Lors de la réunion du 19 janvier, c'est grâce à la détermination et la réactivité des habitants que Marc Lardreault, président de l'OPH, nous a répondu "pas de polémique, on passera à côté", à aucun moment on ne nous a proposé de ne pas détruire nos logements.

Nous avons donc demandé :

  • une lettre disant purement et simplement que la mairie s'engage à ce qu'aucun de nos logements ne soit détruit, que ce soit par elle ou par un quelconque prestataire, promoteur ou opérateur.
  • que cette lettre soit signée de la main du maire, Marc Everbecq, en personne et non pas par délégation.

Nous n'avons eu aucune réponse à ce jour à propos de cette demande.

Personne ne doit décider à notre place !

Les habitants ont affirmé qu'une réelle concertation serait plus logique si elle se basait sur les besoins exprimés par les habitants : c'est pourquoi nous avons proposé que la mairie et ses partenaires annulent tout simplement ce projet que nous refusons catégoriquement pour que la discussion puisse s'amorcer.

C'est pourquoi nous avons proposé que, pour la prochaine réunion, ce ne soit pas la mairie qui invite les habitants, mais les habitants qui invitent la mairie.

Rien n'est joué ! Nous devons continuer à nous réunir, à discuter, à échanger, à renouer avec la solidarité !

Continuons la mobilisation, c'est le seul moyen de mettre un terme à leurs projets démentiels !

1 Philippe Darteil : Directeur Général de Deltaville, société d'économie mixte responsable de l'aménagement en Seine-Saint-Denis, au chiffre d'affaire de 900.000€
2 Robin des villes : Une association, patentée par les autorités, qui s'occupe d'organiser la prétendue concertation autour de la "requalification urbaine" en France.
3 D'ailleurs, une habitante d'un quartier d'Ivry menacé de destruction a témoigné en rappelant que sa mairie (également "communiste") organisait de la même manière des réunions de concertation ayant pour but de légitimer des projets destructeurs.

Le 4 février »

La lutte des habitants de la Noue continue donc.

Pierre Mathon

 

* Voir nos articles http://www.bagnoletenvert.com/article-laurent-jamet-prend-les-locataires-de-la-rue-jean-lolive-pour-des-imbeciles-98386977.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-la-noue-apres-un-premier-recul-de-la-mairie-a-confirmer-la-lutte-contre-le-beton-continue-97680963.html

Ainsi que l’article paru sur le blog eelv de Bagnolet le 1er février 2012 :

« Conseil de quartier le 31 janvier à La Noue, malgré le froid ça a chauffé !

 

Salle comble hier à Toffo pour le conseil de quartier de la Noue avec une forte mobilisation de Jean Lolive. Après les très vives protestations suite à l'annonce de la destruction d'une partie de leur immeuble, la municipalité à du faire marche arrière dare-dare.

 

Mais la lettre de M. Jamet annonçant la volte-face était suffisamment emberlificotée pour que les habitants réclament quelque chose de plus net et qu'elle soit signée par le maire en personne. Il a un peu trop tendance à se cacher ces temps-ci derrière son premier adjoint, lui qui pourtant écrit dans sa dernière lettre aux habitants avoir "décidé de venir à [notre] rencontre".

 

Nombreux sont les intervenants qui ont dénoncé la méthode de la mairie en matière d'urbanisme : les architectes travaillent en secret sur instruction de la mairie puis on met les habitants devant un projet non discuté.

 

Se targuant du fait que les travaux de la tour 4 de la Noue allaient bientôt débuter, M. Darteil, de Deltaville été obligé de reconnaître que les travaux de surface de la dalle de la Noue, récemment municipalisée, ne commenceraient pas avant la fin 2012.

 

Pourquoi ? Plus une thune ! La ville qui devrait recevoir 13 millions d'euros de l'Etat devait en mettre autant pour que les travaux débutent, mais les caisses sont vides, conséquence d'une gestion municipale calamiteuse. C'est dans ce contexte qu'il faut comprendre les ventes de terrains et la frénésie de bétonnage de M. Everbecq et de son équipe municipale : vendre, brader le plus souvent, aux promoteurs des emplacements et des droits à construire pour faire face aux engagements qu'il ne peut tenir autrement.

 

Et dans le quartier de la Noue déjà si dense, près de 60 000 habitants au km², on veut encore construire deux énormes tours, une centaine de logements, un foyer pour étudiants. C'est de la folie !

 

Sous les protestations de la salle, l'équipe d'animation de la réunion faisait triste figure tant ses réponses étaient vagues et improvisées. Elle sortit de sa poche un nouveau gadget la GUP, gestion urbaine de proximité.

 

Un conseil, laissez tomber les sigles, juste écoutez les habitants. Ceux de la Noue - Jean Lolive et copropriété réunis - vont tout faire pour se faire entendre.

 

Par Maxime Gotesman »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans La Noue
commenter cet article

commentaires