Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 18:46

bergerie-18janv12-9.JPG

Mercredi  18 janvier, a eu lieu l’inauguration de la « Bergerie des Malassis » rue Raymond-Lefebvre.

Oui, une bergerie avec des brebis et une chèvre !

bergerie-18janv12-1.JPG

Bergerie 20nov11-2

Oui, aux Malassis, dans ce quartier 100 % HLM, 100 % populaire et  100 % bétonné (moins quelques espaces non aménagés).
Et voilà la grande originalité du projet de bergerie.

bergerie-18janv12-13.JPG

Cette expérience a été menée de main de maître par Gilles Amar, dit « Petit-pois » : animateur, jardinier, conteur, constructeur, berger, poète, sociologue, …  avec son association « Sors de terre », en alliance étroite et complice avec l’association « Tema la vache » qui pratique et développe l’écopâturage, c’est-à-dire le débroussaillage de friches urbaines et la tonte de pelouses (entre autres) par les animaux.

Bergerie-18janv12-21.JPG

Un grand nombre de voisins, d’amis, d’habitants se sont précipités à cette inauguration. En effet, beaucoup d’enfants du quartier, mais aussi d’adultes se sont impliqués spontanément dans la création de cette bergerie, y ont été chaleureusement accueillis et surtout ont fait connaissance avec les animaux et tissé des liens.

bergerie-18janv12-7.JPG

D’abord, il faut dire que la construction, bien que complètement adaptée à la fonction, est peu coûteuse et juste magnifique !

bergerie-18janv12-14.JPG

Le soir, au Cin’Hoche, la projection d’un documentaire « Les Malassis dans le pré », tourné cet été, a illustré la genèse et les premiers pas du projet et a été suivie d’un débat avec la salle très bien remplie et absolument conquise.

Gilles, entouré du réalisateur, d’une ethnologue qui « suit » le projet et de ses acolytes de Tema la vache, ont largement expliqué cette expérience hors du commun.
Hors du commun, certes, car encore peu répandue, mais selon Gilles, elle n’a rien d’extraordinaire dans sa nature.
Du « dehors », certains voient cette bergerie comme un objet saugrenu, inattendu, décalé, mais  dès qu’ils sont « dedans », ils rencontrent … l’évidence.
C’est ce qu’a expliqué Gilles en tordant le coup à nombre d’idées reçues.
Car, qu’on ne s’y trompe pas, sous la simplicité du propos, se cachent une somme considérable d’expérience accumulée, analysée, intellectualisée mixée à une énorme et longue réflexion et associée à une sensibilité des plus travaillée. 

Parmi ces idées reçues, il a battu en brèche l’image que se font les décideurs de ces bouts de terrains restés sans attribution, sans aménagement, qui ont échappés au bétonnage à la suite d’une opération immobilière ou de transport et qu’ils baptisent dans leur jargon : les délaissés.
Pour Gilles, ces « délaissés », ces interstices de la ville, ont des fonctions et des usages, même s’ils ne sautent pas aux yeux : ils sont des respirations, des lieux d’évasion, de promenade, des endroits pour jouer de la musique sans déranger et bien d’autres.
Et c’est aussi,  à partir de ces « délaissés » qu’on peut construire, avec les habitants-usagers, des projets, s’ils le veulent et s’ils se les approprient.  C’est le cas de la Bergerie des Malassis et c’est aussi le cas, bien sûr, des jardins partagés.

En réponse aux personnes qui voient dans la Bergerie (ou  les jardins partagés), l’arrivée de la nature en  ville, Gilles a voulu affirmer sa vision : « Non, c’est juste la Ville ! (la qualité de la ville).

Bien sûr, l’essentiel du discours a porté sur l’animal et sur le lien que les humains entretiennent  avec lui, sur la manière dont la présence des animaux transformaient les humains.

Bien sûr encore, autant il est convaincu que la présence et la fréquentation des  animaux et même la banalisation des relations jouent un rôle bénéfique sur notre société, autant il refuse qu’on  lui assigne un rôle social qui serait la remédiation à tous les maux et à toutes les incivilités dans le quartier. « Cela ne fait pas partie de nos objectifs ».
Alors, l’objectif ? Même s’il est difficile à définir, il semble bien, à voir cette réalité de l’intérieur, que ce soit aussi simple que le bonheur de vivre ensemble. 

Hélène Zanier        

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Malassis Parking Curie Blanqui
commenter cet article

commentaires

Poillerat 18/04/2013 00:35

J'habite a la porte de bagnolet, je suis une vraie parisienne de 82 ans ,et je Vous dis bravo, votre réalisation est formidable!des que je vais pouvoir je vais venir vous voir ainsi que nos petits
amis à 4 pattes!Mon Père né place gambetta en1894 allait le dimanche "Aux Bagnolet" c'est le retour aux sources.Encore Merci et à bientot.