Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 09:50

explosion_Nevinson-Explosion.jpg

Le Parisien du jeudi 26 janvier 2012 traite de la lourde ambiance qui règne à la municipalité de Bagnolet. Nous publions l’article avec nos commentaires.

C.R.W. Newinson : Explosion 1916

Quelques remarques en introduction.

Si le maire et son directeur général avait remis les arrêtés de nomination demandés, la CGT cadres n’aurait pas été dans l’obligation de saisir le tribunal administratif. Le maire a perdu : il doit fournir les documents demandés.

Si l’on en juge par les pratiques en vigueur à la mairie de Bagnolet et les menaces proférées contre les personnes suspectées d’avoir diffusé la lettre des « citoyens bagnoletais en mouvement », ces derniers ont quelques raisons de se protéger et de garder l’anonymat.

Le maire n’a pas été en mesure (et pour cause) de réfuter point par point les faits qui figurent dans cette lettre. Il a préféré menacer, crier à la « diffamation », allant même jusqu’à comparer sur sa page facebook le texte des « citoyens bagnoletais en mouvement » avec « Mein Kampf » d’Adolf Hitler !

Ce qui est dénoncé dans cette lettre n’est qu’une partie des pratiques détestables et illégales, en matière de personnel, comme de la gestion municipale en général. Nous savons que le personnel, dans sa grande majorité, est en grande souffrance.

Concluons sur une lueur d’espoir : aujourd’hui les Bagnoletais bougent et même gagnent (et pas seulement en Justice). Ainsi le maire a dû reculer (partiellement) en annonçant, via son dévoué premier adjoint, la renonciation à la démolition des 30 logements HLM en bon état de la rue Jean-Lolive et en rouvrant (ce sera chose faite ce lundi 20 janvier), les gymnases Politzer et Reneault. Quand les citoyens sont déterminés et se mobilisent, (comme c’est le cas des locataires de Jean-Lolive et des usagers des gymnases), ils gagnent.

Ce n’est qu’un début, continuons le combat !

L’article du Parisien de ce matin :

« BAGNOLET

Le jugement et la lettre anonyme qui troublent (« troublent », le mot est faible à moins que cela veuille dire « eaux troubles » Ndlr) la mairie

L’ambiance est décidemment bien lourde en mairie de Bagnolet. En l’espace de quelques jours, deux faits ont brusquement plombé l’atmosphère : un jugement condamnant la municipalité et une lettre anonyme, envoyée à tous les agents communaux, qui s’en prend violemment  (« violemment », mais visiblement à bon escient puisque le maire n’a publié aucun démenti sur chacun des faits dénoncés Ndlr) à l’administration du maire (PC) Marc Everbecq.

Les mauvaises nouvelles pour la mairie ont commencé en fin de semaine dernière (Les mauvaises nouvelles, la résistance des Bagnoletais a commencé bien avant Ndlr). Le tribunal administratif de Montreuil a rendu un jugement qui « enjoint la mairie de Bagnolet à communiquer à la CGT le tableau des effectifs de la commune, l’organigramme des services de ladite commune et les arrêtés de nomination du directeur général des services, du directeur général des services techniques, des trois directeurs généraux adjoints des services, du directeur des services informatiques et du responsable des ressources humaines dans un délai d’un mois » sous peine d’astreinte.

Depuis plusieurs années, le syndicat cherche en effet à savoir qui travaille à la mairie et surtout si certains fonctionnaires ont bien le niveau de qualification requis pour occuper leur poste. D’où l’action en justice concernant sept postes. Pour le moment, la CGT ne veut pas communiquer sur cette décision. Du côté de l’opposition, ce jugement est une preuve évidente de l’opacité de fonctionnement de la ville. « On ne sait pas qui travaille pour la commune et la municipalité ne facilite en rien la transparence puisqu’il faut aller jusqu’en justice pour obtenir des documents publics », regrette Tony di Martino, conseiller PS d’opposition.

Marc Everbecq parle de « calomnies » sur son blog

De son côté, la majorité se dit sereine (En multipliant les menaces et en comparant le texte des citoyens en mouvement à Mein Kampf ? Ndlr). Marc Everbecq n’ayant pas donné suite à nos nombreux appels, son premier adjoint (PC) a dû monter en première ligne. « Nous venons de transmettre les documents en question et toutes les nominations sont parfaitement légales, assure Laurent Jamet. (On peut s’interroger sur l’étonnant comportement de Laurent Jamet, en rupture brutale avec le maire, il y a quelques mois, il devait abandonner sa délégation d’adjoint et prendre un travail au SIAPP. Puis, plus rien. Il s’est mué en premier adjoint docile et le maire l’envoie au four et au moulin, partout où ça chauffe Ndlr) Maintenant, je m’étonne qu’un syndicat ait plus à cœur de s’attaquer à des salariés qu’à les défendre. »
Au moment où tombait la décision du tribunal administratif, une lettre anonyme était envoyée depuis la boîte e-mail de la secrétaire du directeur général des services à l’ensemble du personnel de la mairie. Plusieurs exemplaires ont même été distribués dans les boîtes aux lettres. (En fait, les Bagnoletais « se l’arrachent » : des milliers d’exemplaires du texte ont circulé à Bagnolet, soit sur internet, soit sous forme papier Ndlr) Dans ce long courrier, des accusations graves et extrêmement détaillées sont portées à l’encontre du maire. Le lendemain, la municipalité évoquait un piratage de son système informatique. Sur son blog, le maire condamne « des calomnies, des faits inexacts sans preuves et des propos infamants » (Comparer le texte - sur sa page facebook - à Mein Kampf, ce n’est pas de la diffamation ? Ndlr) et porte plainte (On pourrait lui rétorquer, en paraphrasant la pétition du maire et de ses fidèles, me demandant de retirer mes recours, pétition qui fait un flop magistral : « Monsieur Everbecq renoncez à votre recours et répondez point par point » ! Ndlr). Il n’en demeure pas moins que la lettre a laissé des traces. « Nous sommes contre le procédé (Encore une fois précisons que le « procédé » peut se comprendre du fait des pratiques existant à la mairie de Bagnolet Ndlr) mais il y a certaines affirmations qui réclament des éclaircissements (Pour le moins ! Ndlr), assure Christiane Pesci, conseillère verte d’opposition. Nous les demanderons au maire lors du prochain conseil municipal. »
SÉBASTIEN THOMAS »

Pierre Mathon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacky 26/01/2012 13:09

ça pue cette Mairie ... on va décourvrir des cadavres dans les placards si ça continue

Bagnolet en Vert 26/01/2012 18:54



Le problème, c’est que c’est notre ville et qu’on y tient. Il ne
faut pas perdre courage.


Pierre Mathon



Fabien 26/01/2012 11:13

C'est toujours mieux que rien... Le prochain conseil va être chaud donc?

Bagnolet en Vert 26/01/2012 11:29



Nous ne connaissons toujours pas la
date du prochain conseil municipal. (Le maire hésite … surtout qu’il a des réponses à faire et pas seulement au mail des « citoyens en mouvement » : les « délicates questions
d’argent », les emprunts toxiques, le budget à équilibrer … etc.)


Espérons que les élus  PS et
EELV se montreront précis et combattifs.


Et gageons que les citoyens vont s’y
exprimer avec force et clarté (lors d’une interruption de séance).


Pierre Mathon