Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 20:54

amiante-fev12-arton.jpg

Amiante : le 13 février, la Justice italienne a condamné les anciens propriétaires d'Eternit Italie.

Les deux actionnaires de la société Eternit, le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny et le baron belge Jean-Louis Marie de Cartier de Marchienne, poursuivis pour la mort de près de 3.000 personnes suite à l'inhalation de fibres d'amiante, ont été reconnus coupables par le tribunal de Turin de « catastrophe sanitaire et environnementale permanente » et non respect des règles en matière de sécurité du travail.

Amiante-danger.jpg

Jugés par contumace, le milliardaire suisse Stephan Schmidhheiny, 65 ans, et le baron belge Jean-Louis Marie de Cartier de Marchienne, 90 ans, ont écopé chacun de seize ans de prison en première instance. En outre, ils ont été condamnés à verser aux parties civiles, qui étaient au nombre de 6.337, plusieurs dizaines de millions d'euros de dédommagements.

amiante-eternit-turin-livernon-fev12.jpg

Nous publions ci-dessous l’article de notre ami Fabrice Nicolino, paru dans Charlie Hebdo du 22 février.

« L’HOMME QUI A INVENTÉ L’AMIANTE ÉQUITABLE

Les juges rouges italiens ont encore frappé. Cette fois, la victime du complot communiste n’est pas Berlusconi, mais Stephan Schmidheiny, un requin tueur de l’acabit du cavaliere, mais en version verte.

Ce mec vient de prendre seize années de cabane. Mais c’est pas si grave. Charlie va t’expliquer. Le monsieur en question s’appelle Stephan Schmidheiny, il est suisse et sa famille est l’une des grosses fortunes de ce pays farci de coffres-forts. Patron d’Eternit en Italie jusqu’au milieu des années 1980, il a été condamné la semaine passée par le tribunal de Turin, qui lui reproche d’avoir empoisonné à l’amiante ses ouvriers et les riverains de ces usines. Trois mille morts à l’arrivée.

Est-ce inquiétant ? Non. Schmidheiny a toujours refusé de se pointer au procès, qui durait depuis des années et ses nombreux avocats préparent des appels qui ont de bonnes chances de se perdre dans les sables judiciaires. Y a pas le feu au lac. Et les macchabs ne vont pas sortir de leurs tombes. De toute façon, Shmidheiny est devenu écologiste.

            Pas un écolo de banlieue. Pas un bobo décontracté qui roulerait à vélo le dimanche après-midi comme d’autres avant lui, Schmidheiny a pris le large et refait sa vie de fond en comble. Où ? En Amérique latine, où il fait si bon changer de peau. Accroche-toi, ami lecteur, il va y avoir du tangage.

DÉVELOPPEMNT INDUSTRIEL DURABLE

            En 1984, alors que l’amiante commence vraiment à schlinguer, Stephan est au Panama, où il crée une entreprise appelé Fundes. Il se voit philanthrope, et le fait écrire par ses scribes. Mais gaffe ! « Ma philanthropie n’a pas le sens classique de la philanthropie, qui signifie charité […], déclare-t-il à une gazette chilienne. Je vois cela comme un investissement dans les processus sociaux. Un investissement dans l’avenir d’une société dont je dépends et où je veux faire des affaires. »

            Fundes aide des bons couillons latinos à faire du business. Dans la foulée, il lance Avina, Viva, pour le groupe industriel GrupoNueva1 , présent dans une dizaine de pays du sous-continent. On fait dans le bois, l’eau, les tubes plastique, le fibrociment. On gagne de l’argent, beaucoup d’argent. Stephan découvre le Chili de Pinochet en 1982 et obtient du vieux dictateur 120 000 hectares de bois dans une zone où les Indiens Mapuches ont toujours vécu. Ces crétins hurlent qu’on les prive de terres qui ont toujours été les leurs. Fume ton calumet.
            Faudrait tout de même pas en rajouter. Stephan est bon. La preuve : il devient le bras droit de Maurice Strong, ancien patron du pétrolier PetroCanada, mais aussi organisateur, pour le compte de l’ONU, de trois sommets de la Terre : Stockholm (1972), Nairobi (1982), Rio (1992) Ce dernier raout, où il faisait si chic d’être sur la photo, doit tout à l’alliance féconde entre Strong et Schidheiny.
            Charlie espère que cela t’en bouche un coin, lecteur, car ça le mérite.
Cette même année 1992, Stephan crée le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD). Ce conseil mondial des entreprises pour le développement durable2 regroupe 200 boîtes transnationales, parmi lesquelles Dassault et L’Oréal-Bettencourt, Areva, BASF, Bayer, Shell,Dow Chemical, DuPont, sans oublier Coca-Cola. Tous écologistes, mais grave, tu peux pas savoir.
            Dans un livre que Charlie a déjà lu cinq fois, [Walking the Talk, BK Editions], Stephan écrit 67 monographies sur les activités de belles transnationales dans le monde. Tout est coloré, tout est splendide. Dans le texte consacré à la Shell dans le delta du Niger, on y apprend que la charmante major, qui a détruit toute la région avec les militaires et supplétifs locaux, « a une histoire d’assistance aux communautés auprès desquelles elle travaille ». Séquence : « développement durable »
            Où est Schmidheiny en 2012 ? Selon des sources, non recoupées pour l’heure, il donnerait des coups de main à Brice Lalonde pour l’organisation du second sommet de la Terre de %Rio, prévu en juin. Un petit flocage à l’amiante, pour la route ?

Fabrice Nicolino

1. www.gruponueva.com
2. www.wbcsd.org 
»

amiante-proces-Turin-fev12.jpg

Pierre Mathon

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Environnement
commenter cet article

commentaires