Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 21:49

fne 28janv12-7

Voici le discours de bienvenue, prononcé par Michel Riottot, président d’Ile-de-France Environnement en ouverture du Congrès France Nature Environnement. L’occasion pour Ile-de-France Environnement. Il y aborde les enjeux de la défense de l’environnement dans notre région-capitale :

« Chers amis

Le président d'Ile de France Environnement est heureux de vous accueillir dans sa région et remercie France Nature Environnement, notre mouvement national, de nous donner cette opportunité. Je voudrais tout particulièrement remercier madame Dominique Voynet, maire de Montreuil de nous accueillir dans sa ville en plein renouveau. Ville de longue tradition d’excellence horticole pendant plus de 4 siècles, Montreuil symbolise bien la manière dont l'agglomération parisienne s'est construite ces dernières décennies.

A Montreuil, nous sommes dans une des villes emblématiques du développement parisien. Montreuil sous bois était une commune rurale, maraîchère et arboricole, grenier de Paris fournissant en fruits et légumes de qualité les plus grandes tables de Paris mais aussi d'Europe. Les pêches marquées de Montreuil (grosse mignonne, téton de vénus…) étaient appréciées à la cour de Versailles, à celle de Saint Pétersbourg et aussi à celle de Berlin du 17ème au début du 20ème siècle. Je salue d'ailleurs ici la Société Régionale d'Horticulture de Montreuil qui nous fait l'honneur d'être avec nous aujourd'hui et tient un stand dans notre village. L’Est Parisien et plus des 2/3 des communes étaient consacrées à ces productions, (tout le monde connaît aussi la belle de Fontenay pomme de terre produite dans la commune voisine), ouvriers et paysans y ont co-existé pendant des décennies. Mais l'urbanisation en a dévoré plus de 90 %...Montreuil est maintenant une des villes les plus peuplées de la petite couronne avec près de 103 000 habitants sur 890 ha.

map 3710-12

Michel Riottot en juillet 2010 dans les murs à pêches de Montreuil

Cet exemple illustre le développement volontariste de la capitale au cours de la dernière partie du XXème siècle, et nous pose de nombreuses questions d’ordre environnemental et d’aménagement du territoire : comment nourrir une mégapole sans terres agricoles de proximité ? Comment vivre mieux dans la ville densifiée ?

L'île de France en quelques chiffres c'est 2 % du territoire français, 20 % de sa population et environ 30 % du PNB du pays. Paris et son agglomération sont déjà une ville-monde mais la seule du pays au regard des caractéristiques internationales. Alors que de nombreux pays européens en possèdent plusieurs l'Angleterre 6, l'Allemagne 4, la Belgique, l'Espagne, le Portugal chacun 2...

Comme vous pouvez l'imaginer, cette hyper-concentration entraine inévitablement des atteintes à l'environnement humain ainsi qu'à l'environnement naturel :

-grignotage des terres agricoles et des espaces boisés,

-  pollutions de l'air et de l'eau,

- saturation des infrastructures de transport,

- nuisances sonores, -production de déchets de tous ordres.

 Les départements de la grande couronne sont de plus en plus sollicités pour accueillir ces déchets ou de nouveaux projets de pompage des huiles de schistes comme en Seine et Marne...

Et comme si cela ne suffisait pas, l'Etat à travers sa Loi Grand Paris, prévoit encore d'augmenter l'attractivité de l'agglomération capitale en attirant 1,5 million d'habitants et 1 million d'emplois nouveaux soit 3 fois plus de salariés et d'habitants que ne le prévoit l'INSEE à l'horizon 2035. Pour ce faire, il envisage d'étendre le réseau de transport collectif par une double boucle de métro automatique reliant des pôles de développement territorial.

Les associations franciliennes sont très favorables à la rénovation du réseau de transport collectif et éventuellement à une prolongation de ce réseau...mais l'urgence n°1 est d'améliorer les transports collectifs existants en Ile de France...chaque jour, il y a 35 millions de déplacements dans notre région : 22 millions en voitures et camions, 8,5 millions en Transports collectifs (RER, métro, Bus et Trams) le reste se partageant entre les deux roues motorisées ou non et la marche à pied.

A coté de ces problèmes de déplacements en Ile de France, c'est l'urbanisation et la densification en logements et bureaux autour des centaines de gares et stations de métro qui nous interpelle. Construire 70 000 logements par an alors que notre région peine à en construire 36 000 en ce moment paraît à beaucoup, y compris des élus territoriaux, comme un défi insurmontable. Les terrains à bâtir sont insuffisants et les gares saturées de voyageurs. Accroître fortement l’attractivité de la région parisienne va attirer les jeunes actifs des autres régions et ceux d'autres pays européens ou du monde entier affaiblissant ainsi ces territoires. Ce ne sont pas nos écolo-égoïsmes qui ressortent mais la volonté de ne pas concentrer l'ensemble de la population française entre Paris et Le Havre...afin d'éviter de faire de notre beau pays un désert humain. Une métropole solidaire de l'ile de France et de l'ensemble des régions françaises : tel est le souhait de nos associatifs. Nous ne voulons pas d’un Grand Paris impossible à vivre en raison de son extension en tous sens,. Une figure célèbre du quartier latin des années 1960 Ferdinand Loppe se présentait à chaque élection avec pour programme la poursuite du Bd St Michel jusqu'à la mer ! En sommes-nous si loin !!!

Je terminerai ce moment d'accueil en soulignant la nécessaire mise en place d'une véritable gouvernance de notre société et de ses projets. La discussion à 5 partenaires : l'Etat, les élus locaux, les représentants du monde économique et du travail et nous les associatifs, préconisée par le Chef de l'Etat lors de la clôture du premier Grenelle doit être la règle intangible. C'est cette démocratie participative qui doit nous animer tous et le congrès de FNE va nous donner l'occasion de montrer que la cinquième roue du carrosse, l'environnement, est bien présente et s'invite dans le débat. Restons tous vigilant car dans la crise actuelle l'environnement fait bien entendu l'objet de discours mais peut disparaître lors de la mise en œuvre des projets.

A nouveau merci Mme Voynet pour votre excellent accueil et merci FNE pour faire entrer le débat environnemental dans la campagne présidentielle.

Bon congrès à tous » 

Lire aussi : 

http://www.bagnoletenvert.com/article-l-opinion-d-ile-de-france-environnement-sur-le-sdrif-97785530.html

http://www.bagnoletenvert.com/article-le-congres-de-france-nature-environnement-et-les-elections-presidentielles-98182945.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Environnement 93 FNE
commenter cet article

commentaires