Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 12:36

fne 28janv12-1

On se souvient du congrès, tenu à Montreuil le 28 janvier par les militants de France Nature Environnement (Rappelons que Bagnolet Ecologie est adhérente à Environnement 93 et, par là, affiliée à Ile-de-France Environnement et à France Nature Environnement. France Nature Environnement avait fait connaître ses propositions pour la transition écologique et avait entendu les candidats au 1er tour des élections présidentielles.

http://www.bagnoletenvert.com/article-le-congres-de-france-nature-environnement-et-les-elections-presidentielles-98182945.html

Aujourd’hui FNE, loin de lâcher l’affaire, vient de publier deux communiqués, que nous reproduisons ci-dessous.

Pierre Mathon

« La transition écologique, c’est maintenant

 En ce lendemain d’élection, France Nature Environnement fonde des espoirs sérieux dans les engagements obtenus. Nous espérons que le futur président de la République saura se souvenir de ses engagements personnels pris pendant la campagne en matière d’environnement et l’exigence environnementale exprimée par son parti alors que celui-ci était encore dans l’opposition. Pour mémoire, les parlementaires socialistes ont voté la loi Grenelle I mais beaucoup ont déclaré que la loi Grenelle II n’allait pas assez loin à leur goût. 

L'environnement au cœur du Gouvernement

Notre ambition pour la transition énergétique et la transition écologique de l'économie sera portée au plus haut niveau par le président de la République et le Premier ministre qui sera directement chargé de la transition écologique. Mais chaque ministre devra avoir lui-même sa feuille de route en matière de transition écologique dans le domaine de sa compétence", a déclaré François Hollande, le 28 janvier 2012, lors du congrès de France Nature Environnement. Promesses bien entendues et pour lesquelles nous serons vigilants afin qu’elles n’engagent pas que ceux qui les ont écoutées...

Pour une démocratie modernisée

fne 28janv12-6

François Hollande a également annoncé vouloir instaurer "une Conférence environnementale à 5 collèges (Etat, Collectivités, ONG, Syndicat patronal et syndicats de salariés) + 1, celui des parlementaires, dotée d'un agenda environnemental qui déterminera chaque année des priorités, pour mettre le dialogue environnemental au niveau du dialogue social».

Cet engagement va également dans le sens de « l’Appel des 3000 pour un Contrat environnemental», la plateforme de proposition de FNE, en dépassant l’unique temps fort pour instaurer un dialogue permanent. Il s’agira de caler rapidement le calendrier et les modalités de gouvernance de cette conférence pour la rendre opérationnelle, éviter l’ « usine à gaz » et en faire un véritable outil démocratique d’aide à la décision publique.

Changer pour s’en sortir par le haut

Les engagements environnementaux du candidat socialiste sont nombreux : examen systématique de l'ensemble des subventions défavorables à l'environnement, soutien à la recherche et l'innovation pour une agriculture durable, réduction de moitié de l'artificialisation des sols, isolation de 600 000 logements anciens chaque année.... Autant de chantiers à mettre en œuvre au plus vite pour qu’ils bénéficient aux français de plus en plus précarisés et fragilisés par la crise économique environnementale et sociale.

 

Bruno Genty, président de FNE « Bien que le programme de François Hollande ne nous semble pas suffisamment ambitieux d’un point de vue environnemental, nous avons pris acte d’un certain nombre d’engagements importants, qui créent les bases d’avancées concrètes. Nous serons très attentifs à leur mise en œuvre et nous participerons à leur appropriation par les citoyens. En agissant dès aujourd’hui, l’environnement sera un levier. Attendre, ce serait le transformer en obstacle». »

Et :

« Transition écologique : un ministre d’envergure pour un projet d’envergure

Dans une semaine, le nouveau président de la République annoncera la composition de son gouvernement avec, pour chacun des ministères, un périmètre de compétence. France Nature Environnement rappelle ses propositions en matière de gouvernance. Le périmètre retenu pour le ministère de l’écologie constituera un premier indicateur de la volonté présidentielle de placer la transition écologique au cœur de son projet politique. 

Un ministère de l’écologie aux compétences élargies

Dans son « appel des 3000 », France Nature Environnement a rappelé la nécessité de faire du ministre de l’écologie, un ministre d’Etat, numéro 2 du gouvernement et dont le ministère inclurait l’environnement, l’aménagement du territoire, le climat, la biodiversité, l’énergie, le logement, les transports, la forêt, la mer et la pêche. Ce ministère assurerait, dans ces différents domaines, la mise en œuvre de la transition écologique.

Des feuilles de route pour tous les ministères

Au-delà du seul ministère de l’écologie, il est indispensable, comme FNE l’a demandé dans son « appel des 3000 » et comme l’a promis le nouveau président de la République lors du congrès organisé par FNE le 28 janvier dernier, de définir une feuille de route qui permettra à chaque ministère de contribuer pleinement à la transition écologique.

Un ministre avec du poids politique

Du poids politique du ministre en charge de l’écologie, dépendra le poids de la transition écologique dans l’action gouvernementale. Au même titre que le périmètre du ministère de l’écologie ou la création de feuilles de route pour l’ensemble des ministères, l’envergure du ministre de l’écologie sera un gage de la volonté présidentielle de voir cette transition écologique être mise en œuvre dans les plus brefs délais.

Bruno Genty : « Même si l’organisation et la composition du nouveau gouvernement ne constituent pas des garanties quant aux respects des engagements du candidat socialiste en matière d’environnement, elles détermineront les conditions de mise en œuvre du dialogue environnemental. Cette « écologisation » du gouvernement aura besoin d’une volonté politique et d'un affichage forts
».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Environnement 93 FNE
commenter cet article

commentaires