Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 07:54

Sorins-Le-P-1aout11-1551206_d4a98bbc-bbb9-11e0-85db-001517.jpg


Nous publions ci-dessous, pour votre information, le communiqué du 30 juillet de la mairie de Montreuil sur l’expulsion par la police du squat 94, rue des Sorins à Montreuil.

Photo le Parisien de lundi 1er août 

Nous tenons toutefois à affirmer, sur le libre et écologiste blog BAGNOLET EN VERT,

- que l’expulsion sans relogement est pour nous inacceptabe,

- que nous avons constaté que les habitants du 94, rue des Sorins avaient apporté ces derniers jours (avant l’expulsion) des améliorations en matière de d’hygiène et de sécurité,

- que nous avons apprécié leur esprit positif et leur attitude constructive,

- que l’expulsion de ces personnes est un véritable gâchis,

Manif Montreuil 31juil11-14

Pierre Mathon à la manifestation du 31 juillet à Montreuil

- et que nous sommes solidaires de leur action pour trouver des solutions dignes de relogement et des papiers pour ceux qui n’en ont pas.

 

Pierre Mathon


300px-Montreuil_mairie.jpg 

Le communiqué du 30 juillet de la mairie de Montreuil :

« EXPULSION DU SQUAT DE LA RUE DES SORINS :

DOMINIQUE VOYNET EN APPELLE A L'ÉTAT

 

Montreuil, le 30 juillet 2011,

 

Dominique Voynet, maire de Montreuil a été informée ce matin à 7H09 par le Préfet de Seine-Saint-Denis de l'expulsion par les forces de police d'un squat au 94 rue des Sorins, suite à une décision de justice obtenue par le propriétaire privé des lieux.

 

La Maire s'est immédiatement rendue sur place. 218 personnes, dont 3 enfants, occupaient les lieux au moment de l'expulsion.

 

Ce squat existait à Montreuil depuis au moins 4 ans, et ne posait pas de problèmes majeurs jusqu'à l'année dernière. En 2010, des expulsions décidées dans d'autres villes avaient conduit à un afflux de plusieurs centaines de nouveaux ocuppants rue des Sorins, entraînant une sur-occupation très dangereuse, dans des conditions de sécurité et de salubrité déjà très précaires.

 

La maire de Montreuil avait écrit au Préfet en mai dernier, indiquant qu'un rapport du service communal d'hygiène et de sécurité pointait des risques considérables en termes d'hygiène et de salubrité (ni eau ni toilettes pour 300 personnes, dont des familles avec enfants), mais aussi de sécurité, en cas d'incendie en particulier (réseau électrique très dangereux, absence totale d'issues de secours alors que des personnes vivaient entassées dans des caves, etc.)

Elle faisait également part de sa profonde inquiétude quant aux suites d'une expulsion sans solution  d'hébergement ou de relogement pour les personnes évacuées.

La Maire de Montreuil rappelle que ce n'est pas aux communes qu'incombe la responsabilité de l'hébergement d'urgence et de l'aide aux personnes sans abri et appelle l'État à prendre ses responsabilités et à proposer des solutions de relogement dignes aux occupants du squat.

 

La Ville de Montreuil, qui compte des centaines d'immeubles insalubres, des dizaines de squat, et 6000 familles inscrites parfois depuis plus de 5 ans sur les listes d'attente pour un logement social, a déjà été confrontée depuis 2 mois à l'effondrement d'un immeuble rue Parmentier avec la mort de 3 personnes et le relogement en urgence des familles blessées et endeuillées, et à deux incendies d'immeubles tout aussi insalubres qui ont conduit notamment à héberger une vingtaine de familles pendant un mois dans un gymnase.

 

Elle est aujourd'hui totalement démunie pour apporter des solutions d'hébergement ou de relogement aux occupants du squat.

 

Quelques jours après la démission du Président du Samu social, Dominique Voynet alerte à nouveau le gouvernement : les communes les plus pauvres d'Ile-de-France sont au bord de l'asphixie et ne peuvent plus faire face seules à la misère sociale. Les expulsions sans relogement qui n'ont pour conséquence que de faire migrer les populations déshéritées d'un squat à l'autre ne constituent en aucun cas des solutions.

 

Depuis trois ans, la ville de Montreuil va déjà bien au-delà de ses compétences et est l'une des communes les plus actives d'Ile-de-France avec la mise en chantier de 1400 nouveaux logements sociaux (40 % de la part totale des nouveaux logements), un programme de rénovation de 800 logements insalubres, la rénovation de plusieurs foyers de travailleurs migrants, la solidarité avec 350 roms dans le cadre d'une MOUS...

 

Dominique Voynet dénonce une situation déséquilibrée et injuste, entre les communes et l'État d'une part, et entre les communes d'Ile-de-France d'autre part (notamment dans l'application de la loi SRU) qui engendre la prise en charge des plus pauvres par les pauvres et refuse cette situation qui conduit inéluctablement à hiérarchiser la misère. »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Logement - DAL
commenter cet article

commentaires