Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 09:07

Droit-a-l-avortement-une-periode-sombre mode une

Aujourd’hui, le droit à l’avortement est fragilisé : non seulement par les déclarations de Marine Le Pen,  mais aussi

- par un regard culpabilisant à l’égard des femmes qui en bénéficient,

- par le désengagement des centres privés car l’opération ne leur est pas assez rentable,  

- par le démantèlement de l’hôpital public sur lequel repose la grande majorité des demandes et crée des délais d’attente inadaptés aux femmes en situation d’interrompre leur grossesse»…

eva-joly-le-20-aout-2011-a-clermont-ferrand

Communiqué d’Eva Joly du 1er février :

« Marine Le Pen a déclaré vendredi dans une interview à Rue 89 que le Planning Familial était un « centre d’incitation à l’avortement » et que l’avortement devrait se voir refuser la priorité du remboursement face à d’autres traitements.

Je suis indignée de voir une femme candidate à la présidentielle revenir sur ce qui a été l’une des conquêtes sociales des plus importantes pour nous, les femmes : Le droit à l’interruption volontaire de grossesse.
Le droit à l’IVG est ce qui a permis aux femmes de pouvoir disposer de leur corps et de choisir leur vie. C’est également ce qui a permis à toutes, sans distinction de situation ou de revenus, de bénéficier d’une IVG dans des conditions de sécurité et de délais décents. En imposant des restrictions au droit à l’IVG, ce n’est pas le nombre d’avortement que l’on fait reculer, mais bien une des libertés fondamentales acquise de haute lutte par les femmes. C’est aussi renvoyer vers la clandestinité et l’insécurité des milliers de femmes et en exclure d’autres qui n’auront plus les moyens d’avoir recours à une IVG.

Aujourd’hui la victoire c’est celle de la Maternité des Lilas, en Seine Saint Denis, en lutte depuis un an. L’établissement, ses patientes, leurs familles, employées, viennent enfin de recevoir la réponse de l’ARS concernant la reconstruction de la maternité et de son centre IVG.
Mais la lutte ne s’arrête pas là: la loi HPST de Roselyne Bachelot-Narquin et de Nicolas Sarkozy a fait passer la rentabilité avant l’accès des patient-e-s à leurs droits, en particulier le droit des femmes à accoucher dans des conditions dignes, respectueuses ou à bénéficier d’une IVG.

Aujourd’hui, chaque année, ce sont 5 000 de nos concitoyennes  qui sont contraintes d’aller à l’étranger pour bénéficier d’une IVG.Plusieurs maternités et Centres IVG sont actuellement menacés : en Ile-de-France (Saint-Antoine, Les Bluets, Kremlin-Bicêtre, Tenon…) et sur l’ensemble du territoire (La Seyne-sur-mer dans le Var, Le Blanc dans l’Indre, etc…).

Ce samedi 4 février auront lieu des rassemblements et manifestations en France pour faire entendre une seule voix face à l’ARS. Nous devons apporter nos forces et notre soutien à tous les établissements et tous les citoyens et citoyennes en lutte face à une ARS qui demande de plus en plus de production pour assurer les financements des établissements. Je ne pourrai me joindre au rassemblement à Paris mais espère fortement qu’il portera assez haut le mélange de nos voix.

Il en va du choix, du droit, de la santé, de la sécurité et du bien-être des patientes, de leurs familles et de celles et ceux qui en assurent le déroulement : Les sages femmes, infirmier-es, médecins…
Aujourd’hui, le droit à l’avortement est fragilisé. Fragilisé par un regard culpabilisant à l’égard des femmes qui en bénéficient. Fragilisé par le désengagement des centres privés car l’opération ne leur est pas assez rentable. Fragilisé par le démantèlement de l’hôpital public sur lequel repose injustement la grande majorité des demandes et crée des délais d’attente inadaptés à toutes les femmes en situation d’interrompre leur grossesse.
Dans la perspective de l’élection présidentielle, je tiens à m’engager solennellement pour la défense du Planning Familial.

Plus que cela, je tiens à engager mon combat politique pour :

> la réouverture des centres de proximité

> une meilleure éducation sexuelle de nos concitoyen-nes

> la gratuité effective de l’IVG et de l’ensemble des moyens de contraceptions.

Je souhaite également qu’un débat public national puisse être engagé autour de la pertinence de maintenir la clause de conscience pour les médecins et personnels du système de santé. Le droit à l’IVG ne s’adresse pas à une minorité de personnes. Se battre pour un accès facilité à l’IVG est constitutif du combat pour les femmes. »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Féminisme
commenter cet article

commentaires