Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 17:54

train-siem1.jpg

C’est à Bagnolet : Eurolines (filiale de Véolia) fait la Une.

Le ministre des Transports (il s’appelle T. Mariani) vient en effet d’autoriser la compagnie Eurolines à ouvrir de 230 lignes interrégionales en plus des lignes internationales qu’elle exploitait.

Gallieni-8aout11.JPG

Le 8 août, les cars Eurolines stationnent dans la gare RATP...

Ne s’encombrant pas des contraintes environnementales et sociales, venant encombrer la circulation (et particulièrement la voirie publique de Bagnolet) et accroitre la pollution et l’émission de gaz à effet de serre, ces lignes routières « à prix cassés », viennent concurrencer le train de façon déloyale.

Nous publions pour info l’article du « Parisien » du 6 septembre :

« Des lignes de cars à prix cassé pour concurrencer la SNCF

 

TRANSPORT. Hier, la société privée Eurolines a ouvert 150 lignes nationales de cars à des prix défiant toute concurrence. Un sérieux challengeur pour le train.

Sébastien Lernould | Publié le 06.09.2011

Le premier concurrent de la SNCF en France ne vient pas taquiner la compagnie ferroviaire sur les rails mais sur… la route. Depuis la gare routière internationale de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), Thierry Mariani, le ministre des Transports, a annoncé hier avoir donné l’autorisation à Eurolines d’exploiter 230 trajets interrégionaux desservant 70 villes, dont 150 viennent d’être ouverts à la vente.

Cette annonce intervient après qu’un galop d’essai a été lancé en juillet*, avec l’ouverture de 6 lignes.
Le spécialiste du transport européen en autocar devient donc le premier opérateur privé autorisé à réaliser des voyages terrestres longue distance en France. Il est dès à présent possible d’acheter un billet pour relier en autocar Dijon à Toulon, Toulouse à Narbonne, Tours à Bayonne, Montauban à Rennes, Strasbourg à Chalon-sur-Saône… Histoire de ne pas froisser une SNCF déjà mal en point, Thierry Mariani a pris grand soin de minimiser l’événement. « Il ne s’agit pas de concurrencer les services existants, notamment ferroviaires, mais bien d’enrichir l’offre de transport », a-t-il insisté. Antoine Michon, directeur général d’Eurolines France, filiale de Veolia Transdev, a entonné le même refrain en affirmant se concentrer essentiellement « sur des secteurs mal desservis », afin de « combler un vide » dans l’offre de transport.
C’est peut-être le cas sur un Chambéry-Strasbourg ou un Agen-Niort. Mais Eurolines propose aussi du Paris-Lyon, Paris-Bordeaux, Paris-Nantes par exemple, des liaisons majeures de la SNCF. Des habitués de la compagnie ferroviaire sensibles aux prix risquent bien de lui être infidèles, vu les tarifs attractifs proposés par Eurolines
 (voir le tableau), même si en contrepartie, le temps de parcours est bien plus long et les horaires de départ limités. En marge de la conférence de presse, Nicolas Boutaud, directeur commercial d’Eurolines France, a expliqué la stratégie de l’entreprise face au train.
« Ce ne sont pas les clients qui achètent des Prem’s
 (NDLR : les billets SNCF les moins chers achetés longtemps à l’avance), qu’on espère attirer mais plutôt ceux qui décident de partir à la dernière minute. Car chez nous, juste avant le départ, les tarifs ne fluctuent presque pas. Les voyageurs ont de grandes chances de trouver les mêmes prix. » Alors qu’à la SNCF, la règle veut que plus le titre de transport est acheté tardivement et plus il est cher. Malgré tout, la compagnie nationale a du temps avant de trembler réellement. Parce que cette brèche est ouverte dans le cadre d’une loi de 2010 qui autorise uniquement le cabotage. C’est-à-dire la possibilité de faire monter, sur un trajet international, des voyageurs français qui font escale en France. Or, le nombre de places qui leur est accordé est limité à 50% du total. Ainsi, sur le Paris-Liège (Belgique) parti hier soir à 17h30, pas plus de 25 places pouvaient être occupées par des clients qui descendaient à Valenciennes (Nord).
D’autres lignes devraient être ouvertes d’ici peu et 270 autres demandes d’ouverture de lignes sont déjà sur le bureau du ministre. Des transporteurs espagnols et portugais sont sur les rangs. 
»

 

Pierre Mathon

* Pas étonnant que nous ayons vu les cars Eurolines s’installer en juillet-août dans la gare routière RATP http://www.bagnoletenvert.com/article-les-cars-prives-s-installent-dans-la-gare-ratp-gallieni-80591418.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joe 06/09/2011 20:46


Qu'y a-t-il de déloyal la dedans ? La concurrence fait baisser les prix pour les consommateurs, comme votre article le mentionne d'ailleurs


Bagnolet en Vert 06/09/2011 23:05



 


C’est expliqué (brièvement) ans
l’article : Eurolines n’est pas tenu aux mêmes contraintes sociales  et environnementales que la SNCF. (Sans parler de l’utilisation -abusive- de la voirie communale
bagnoletaise qui est anecdotique par rapport au reste).
Cette concurrence va peser lourdement sur la qualité du service rendu par la SNCF et sur les conditions de travail de son personnel.


De telles politiques, semblables à
celles qui, il y quelques années ont favorisé le développement du transport routier des marchandises au détriment du rail et du transport fluvial, vont à l’encontre des actions menées pour
la  réduction des émissions des gaz à effet de serre.


La concurrence n'est pas toujours
bonne.


Pierre Mathon