Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 18:35

env93 16oct11-8

Nous reproduisons ci-dessous le texte élaboré et diffusé par Environnement 93, à l’occasion du congrès de France Nature Environnement, qui s’est tenu à Montreuil samedi 28 janvier.

env93 16oct11-4

env93 16oct11-7

Environnement 93 (photos : initiative d'Environnement 93 pour une gestion écologique des déchets en octobre dernier au parc de Sevran) regroupe les associations séquano-dyonisiennes de défense de l’environnement.

www.environnement93.fr   

Pierre Mathon

« QUEL DEVENIR POUR LA SEINE SAINT-DENIS ?

Par Environnement 93 au Congrès de France Nature Environnement

ENVIRONNEMENT 93 SE RÉJOUIT D’ACCUEILLIR SUR SON TERRITOIRE LE CONGRÈS DE FNE ET SES INVITÉS

Réputé pour ses difficultés sociales et victime d’une image déplorable entretenue par les médias, notre territoire, la Seine Saint-Denis a pourtant connu des jours meilleurs. En effet, il faut rappeler que ses rives de Seine ont accueilli les impressionnistes, que celle de Marne avaient leur guinguettes et qu’en ce temps-là Montfermeil était connu pour les promenades en barques autour des sept îles et non pour ses cités.

Ce département est également réputé pour son riche passé agricole. C’était à la fois les murs à pêches de Montreuil ou de Bagnolet mais aussi, le maraîchage de Bobigny à St-Denis, et les cultures de céréales sur les meilleures terres d’Europe, dans la plaine de France.

La Seine Saint-Denis a aussi connu une forte industrialisation, qui a marqué les formes urbaines, et dont les pollutions perdurent dans les sols. Le département continue à être la proie d’une industrie qui se voudrait sans limite et propre : l’exploitation du gypse.

Cette activité passée a laissé des séquelles, plutôt des balafres dans le territoire (de Romainville à Gagny, et aujourd’hui jusqu’à Vaujours et en Seine et Marne). Le gypse est une ressource fossile limitée, et tout comme le pétrole, il s’épuisera. Il faut donc limiter cette exploitation en tenant compte des contraintes économiques et environnementales.

La Seine Saint-Denis a le « privilège » d’avoir deux aéroports. C’st en fait une fracture territoriale terrible dans la banlieue la plus pauvre. Le Bourget, aéroport d’affaires est un scandale social et environnement (emport moyen de deux personnes environ…).

Pour Roissy, là aussi, les intérêts économiques, et les emplois générés, empêchent toute remise en cause d’un développement sans bornes qui, ici comme ailleurs, est une cause majeure du changement climatique. A ce jour, les projets de taxation financière évoqués seraient plus pertinents, si la taxe sur le kérosène était à l’ordre du jour. Ce serait un élément de régulation important de la mondialisation des transports de touristes et de marchandises.

HALTE À L’URBANISATION DE TOUS LES ESPACES LIBRES DANS LA PROCHE COURONNE PARISIENNE
ET DANS NOTRE DÉPARTEMENT !
ON ÉTOUFFE !

L’urbanisation sans limites du projet de Grand Paris est censée répondre aux besoins de logements pour les plus démunis, mais elle ne permettra pas à elle seule de faire baisser les prix des loyers ou de l’immobilier ! De plus, l’absence de projet global et l’obsession de remplir tous les vides disponibles ne feront que dégrader encore plus la qualité de vie des Franciliens.

Les populations paupérisées vivent dans des ghettos construits sans transports collectifs. Quant à ceux qui existent déjà, ils sont remis en cause pour faire passer des trains directs à destinations de Roissy ou du Parc des Expositions comme sur le RER B.

Les agendas 21, les Plans d’aménagement et de Développement Durable (PADD) départementaux  ou locaux ne nous font plus rire depuis longtemps :

CET « ÉCO BLANCHIMENT ÉHONTÉ NOUS RÉVOLTE.

La concertation, les débats publics et cette pseudo démocratie… nous paraissent souvent, comme les enquêtes publiques d’antan, destinés à faire’ passer les pilules.

Les trames vertes et bleues, imaginées par le Grenelle de l’Environnement, pourraient rendre un peu de verdure et d’oxygène à ce tissu urbain trop serré, et freiner la densification programmée.

Il faut réfléchir à la valorisation naturelle du canal de l’Ourcq, et créer  des corridors écologiques reliant les espaces naturels existants : les parcs de Montreuil, la Corniche des Forts, les Côteaux d’Avron, la Poudrerie, la Dhuys… Il faut que les trames vertes et bleues soient inscrites dans le futur Schéma Directeur de la Région.

On peut encore redresser la barre. Les associations environnementales sont là pour ça !

 

La Forêt de Bondy qui occupait encore plus de 4.000 hectares à la fin du 19ème siècle est aujourd’hui réduite à la portion congrue avec moins de 400 hectares… mais même ce faible espace résiduel est aujourd’hui menacé par d’importants projets d’urbanisation.

Trois villes : Montfermeil, Coubron et Clichy-sous-Bois demandent la levée de la protection « Natura 2 000 » pour pouvoir bétonner la forêt sous prétexte du « Grand Paris »…

 

»

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Environnement 93 FNE
commenter cet article

commentaires