Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 17:16

Egypte-journalistes-agressees.jpg

Décidément, le harcèlement sexuel et le viol collectif restent un sport national en Égypte.

Une envoyée spéciale de France 3 et une journaliste américano-égyptienne ont été frappées, agressées et violées au Caire.

Jeudi 24 novembre, une journaliste, grand reporter de FR3, Caroline Sinz, a été violemment frappée et victime d’un viol de la part d'une meute hommes au Caire, peu après qu'une autre éditorialiste égypto-américaine l’ait été également de la part de policiers.

Caroline Sinz a déclaré que son cameraman, Salah Agrabi, et elle-même avaient commencé à être pris à partie dans une rue menant de la place Tahrir au ministère de l'Intérieur. «Nous étions en train de filmer dans la rue Mohamed Mahmoud quand nous avons été assaillis par des jeunes de quatorze ou quinze ans», a-t-elle raconté, en faisant état «d'attouchements».

La journaliste et son cameraman ont ensuite été entraînés «manu militari» par un groupe d'hommes vers la place Tahrir et ont été séparés. «Nous avons alors été agressés par une foule d'hommes. J'ai été tabassée par une meute de jeunes et d'adultes qui ont arraché mes vêtements» et qui ont procédé à des attouchements répondant «à la définition du viol», a-t-elle précisé.
J'étais lynchée. Cela a duré environ trois quarts d'heure jusqu'à ce qu'on puisse m'extraire.
« J'ai cru que j'allais mourir », a-t-elle dit, en ajoutant que le cameraman avait aussi été «tabassé». Les « témoins » surexcités, applaudissaient !

Le même jour, l’éditorialiste américano-égyptienne, Mona al-Tahawy, arrêtée sur la placeTahrir, a expliqué avoir été agressée sexuellement par des policiers. «Je suis libre», a-t-elle écrit sur son compte Twitter après 12 heures de détention par la police. «En plus de m'avoir battue, les chiens de policiers m'ont fait subir la pire des agressions sexuelles», a-t-elle ajouté. « Cinq ou six (policiers) m'ont touché et pincé les seins et mes parties génitales et je ne pouvais plus compter le nombre de mains qui essayaient d'entrer dans mon pantalon », a-t-elle raconté, précisant qu'on lui a maintenu les yeux bandés pendant toute la durée de sa détention.  Elle a le bras droit cassé ainsi que le poignet gauche.
Récompensée par plusieurs prix, Mona al-Tahawy s'exprime régulièrement sur les questions liées à l'islam et aux pays arabes.

Rappelons ici que le 11 février 2011, lors de la « première » révolution, une des principales correspondantes à l'étranger de la chaîne CBS, Lara Logan, avait été victime d’une agression sexuelle place Tahrir, le jour même de la chute du président Hosni Moubarak alors que la foule était en « liesse ». «Pendant un temps très long, ils m'ont violée avec leurs mains», avait-elle dit au New York Times, en ajoutant que l'agression avait duré une quarantaine de minutes et avait été menée par un groupe de deux à trois cents hommes.»

Ces événements gravissimes appellent plusieurs remarques.

Peut-on parler de faits isolés, de quelques rares frustrés violents en liberté … lorsque des centaines d’hommes, jeunes et vieux sont impliqués ? N’y a-t-il pas plutôt dans certains pays une culture violente de négation de l’humanité des femmes ? L’Égypte en fait partie. C’est cela le vrai problème.

L’Egypte, c’est 55 viols (déclarés) par jour ! (Beaucoup plus car de nombreuses femmes préfèrent se taire)

L’Egypte est repérée depuis longtemps pour ce phénomène, détestable et croissant, qu’est le harcèlement sexuel.

D’après l’étude d’une ONG  (le Centre égyptien pour les droits de la femme -ECWR, réalisée en 2008, plus de 80% des femmes sont confrontées au harcèlement sexuel, dont plus de la moitié au quotidien. 83% des Egyptiennes interrogées et 98% des étrangères ont dit avoir été confrontées au harcèlement sexuel. Les femmes affirment être harcelées en majorité dans la rue, mais aussi dans les transports en commun.

Mme Aboul Qomsane (responsable de l’ONG) indique par ailleurs que 62% des hommes interrogés reconnaissent avoir harcelé des femmes. Selon l'ONG, les femmes voilées, très majoritaires en Egypte, sont elles aussi victimes de harcèlement. « Ceci prouve que la croyance selon laquelle le harcèlement est lié au fait que les femmes portent des vêtements « indécents » est fausse », a déclaré Mme Aboul Qomsane.

La directrice de l'ECWR parle d'une forme de « vengeance dirigée contre les femmes », relevant le « paradoxe » d'une telle situation dans la société égyptienne, où « le niveau de religiosité élevé n'empêche pas l'augmentation du harcèlement ».
Le Centre déplore enfin que des Egyptiennes se sentent « coupables » du phénomène, alors qu'elles en sont les victimes.

Autre question : doit-on renoncer à envoyer de grandes professionnelles de l’information dans ces pays ?  Ou, faut-il réaffirmer avec force comme le font les syndicats de France Télévision que «La presse ne doit pas plier devant ceux qui voudraient cantonner nos consœurs au rôle d'épouse et de mère», comme l’a écrit vendredi le SNJ-CGT.

Rappelons également qu’hier, 25 novembre, était célébrée la Journée Mondiale contre les violences faites aux femmes. Triste journée pour les journalistes reporters en Egypte et les Egyptiennes dans leur ensemble !

Hélène Zanier

Lire : http://www.bagnoletenvert.com/article-lara-logan-grand-reporter-agressee-battue-et-violee-place-tahrir-67484726.html

 

 Lire

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Féminisme
commenter cet article

commentaires