Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 09:32

concombre-bain-de-minuit-copie-1.gif

Ce mercredi, un ami m’appelle pour m’informer que Marc Everbecq déclare sur Facebook qu’il serait sur le point de faire une grande pétition « contre les recours de Monsieur Mathon ».

Fichtre !

 

Voici ce que cela donne :

Marc Everbecq
Dans la présidentielle, les Verts annoncent nationalement qu'il faut construire des logements. La belle affaire ! A Bagnolet, Monsieur Mathon attaque devant les tribunaux tous les permis de construire de créations de logements que soutient la municipalité. Résultat : deux ans de délais supplémentaire sur chaque projet. Il ne gagne aucun recours. Il pénalise simplement les Bagnoletais. Une honte !
Signez la pétition des élus communistes : "Monsieur Mathon, retirez vos recours !"
Engagé depuis longtemps dans l’action pour le droit au logement, je constate que Bagnolet est une ville déjà bien dense et que les Bagnoletais ont aussi droit à un cadre de vie de qualité : cela limite naturellement la quantité de logements (privés et HLM) que l’on peut construire à Bagnolet.
J’assume par ailleurs tous les recours de Bagnolet Ecologie contre les mauvais projets (et ils sont nombreux) de la mairie, mais je tiens à rétablir la vérité : aucun de ces recours n’a retardé la construction, ne serait-ce que d’un seul logement social à Bagnolet. J’envoie donc le post suivant :

Pierre Mathon M. Everbecq serait bien en peine de citer un recours, un seul, que Bagnolet Ecologie aurait fait et qui aurait retardé la construction d'un seul logement social, ne serait-ce que d'un mois. En revanche, c'est bien M. Everbecq qui a fermé, en vue de leur destruction, les 150 logements HLM bon marché du petit et du grand Blanqui et c'est bien M. Everbecq qui a programmé la destruction des logements HLM rue Jean Lolive et rue Lucien Sampaix.

 

Le maire, dans l’incapacité de contester la véracité de mon propos, répond à côté et part dans une longue digression :

Marc Everbecq Réponse à M. Mathon : Alors selon vous il ne faudrait construire que des logements sociaux (Ah bon, j’ai dit ça ?). Votre réponse est méprisable (L’insulte en guise d’argument). Car vous savez fort bien que l'Etat ne subventionne plus la construction de logements sociaux (C’est tout simplement faux, même s’il est vrai que l’Etat se désengage et qu’aujourd’hui la Région prend une part de plus en plus forte au financement des logements sociaux, en particulier grâce aux écologistes et à la vice-présidente Emmanuelle Coste). Et il ne s'en construit donc plus beaucoup. A Bagnolet nous résistons et nous trouvons encore les moyens de financer du logement social. Mais pour y arriver nous sommes obligés de réaliser des logements privés en accession à la propriété pour dégager un peu d'argent afin de financer le social (Ça, c’est l’enfumage habituel, en fait le maire a livré Bagnolet aux promoteurs privés et ne construit des logements sociaux qu’en supprimant des espaces verts et de jeux des cités HLM, au détriment du cadre de vie des locataires). Tout se tient. Et lorsque vous attaquez un projet, qui est pourtant parfaitement respectueux des règles d'urbanisme (Faux !) , c'est l'ensemble que vous pénalisez (Marc Everbecq serait bien en peine de citer un exemple).
En outre, une ville doit etre mixte et il faut aussi des logements privés
(C’est vrai, mais ce n’était pas le débat !).
Pour finir, sur Blanqui, les démolitions correspondent au programme ANRU que vous avez voté en son temps
(Nous reviendrons plus en détail sur le programme ANRU et la façon dont la mairie de Bagnolet tient, ou plus exactement ne tient pas, ses engagements ; mais pour ce qui concerne la démolition programmée des immeubles Blanqui, Laurent Jamet, président de l’OPHLM à l’époque :
1- avait prétendu que les locataires étaient d’accord et
2- avait mis les élus devant le fait accompli en vidant et rendant inutilisables des dizaines de logements)
. Et en plus vous ne dites rien sur le fait qu'on construit les nouveaux logements avant de détruire les anciens (L’exemple de Blanqui contredit cette affirmation puisque tous les logements ont été fermés avant la construction de l’immeuble Raymond Lebebvre !). Nous sommes les seuls en France à faire cela pour maintenir les familles populaires dans leur quartier.
Concernant Lolive, rien n'est décidé (c’est faux !) et rien ne sera démoli très probablement
(Oui parce que les locataires ne se laissent pas faire !). Ce n'est qu'une proposition des urbanistes. Qui reste à discuter.
Alors cessez de dire tout et n'importe quoi pour faire du bruit car en attendant vos recours continuent à faire mal aux Bagnoletais. Retirez vos recours Monsieur Mathon

 

Mais, comme toute discussion doit avoir une fin, j’ai simplement répondu :

Pierre Mathon Merci de reconnaître que je n'ai jamais bloqué la réalisation d'un seul logement HLM.

 

Nous prenons bonne note au passage qu’il n’a pas démenti (et pour cause) le fait qu’il a bel et bien décidé de démolir l’immeuble HLM Sampaix.

Pour ce qui est de la vraie politique municipale en matière de logement social et de la gestion scandaleuse des demandeurs de logement à Bagnolet, nous allons y consacrer prochainement quelques articles sur le blog BAGNOLET EN VERT.

Pierre Mathon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe Haumont 12/01/2012 14:46

Ah Pierre ! Tu n'as pas de chance ! Moi, Marc m'invite aux vœux de la ville par SMS ! Plus sérieusement, je crois que notre ami est fâché… Mais contre qui ? Et qui ment ? Nous le saurons bientôt !
;-)

Bagnolet en Vert 12/01/2012 14:56



Je crois surtout que c’est le début
de la fin pour « notre ami » et qu’il commence à comprendre qu’il s’est mis à dos trop de Bagnoletais, sans parler de l’inextricable situation financière où il a mis la
ville.


Si tu viens ce soir je serai heureux
de te saluer.


Pierre Mathon