Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 09:11

nucleaire-Cruas-11mars12.jpg

Toujours sur la chaîne humaine organisée à l’initiative de Sortir du Nucléaire et de Greenpeace, sur les 230 km qui séparent Lyon d’Avignon, voici pour information :

- le communiqué Europe Écologie-les Verts, illustré par la vidéo avec Eva Joly http://evajoly2012.fr/2012/03/11/chaine-humaine-eva-joly-se-rejouit-de-la-magnifique-mobilisation-citoyenne-pour-la-sortie-du-nucleaire/ dans la chaîne à Cruas devant la centrale nucléaire (photo : Michèle Rivasi, Eva Joly, Dominique Voynet et José Bové dans la chaîne humaine à Cruas ce dimanche 11 mars);

- l’article paru dans Libération du 12 mars sur la chaîne humaine pour sortir du nucléaire.

Des réactions du PS, du Modem et du Front de Gauche-PCF, on conclut aisément que le seul vote utile pour sortir du nucléaire est le vote Eva Joly.

D’autant que, le moins que l’on puisse dire, c’est que les médias n’en ont que très peu parlé (on voit comment Libé fait la fine bouche ») alors qu’il s’agit d’une manifestation sans précédent en France.

Pierre Mathon

 

EELV :

 « Eva Joly, candidate des écologistes à l’élection présidentielle, a participé ce dimanche dans les environs de Montélimar à la grande chaine humaine contre le nucléaire entre Lyon et Avignon. Cet évènement à l’occasion du premier anniversaire de l’accident de Fukushima a rassemblé 60 000 personnes.

Eva Joly a déclaré :

« Je me félicite de cette mobilisation citoyenne. Etre présente aujourd’hui, entourée de ces milliers de personnes, est un moment fort pour moi et tous ceux en France qui souhaitent une sortie organisée du nucléaire. La chaîne humaine est la démonstration qu’il existe des citoyens et citoyennes qui veulent lever le tabou du nucléaire, qui veulent sortir des mythes qui entourent cette énergie : sûreté, compétitivité, essor industriel, indépendance. Je veux que la France sorte de la préhistoire énergétique, qu’elle prépare l’avenir de son industrie, qu’elle entame sa transition écologique

Le 11 mars 2012 ».

Nucleaire-Cruas-ch-hum-11mars12.jpg

Vue de la chaîne humaine toujours à Cruas

Libération :

« Les socialistes boudent le RV des anti-atomes sur la RN7

NUCLEAIRE - Pas un seul dirigeant socialiste à l'horizon, mais l'état major d'Europe-Ecologie-les-Verts (EE-LV) au complet. Hier, pour la chaîne humaine contre le nucléaire, Eva Joly, mais aussi sa porte-parole Dominique Voynet, les eurodéputés Michèle Rivasi et José Bové, le sénateur Jean-Vincent Placé, les candidats aux législatives Sergio Coronado et Philippe Meirieu, Denis Baupin (ajoint au Maire de Paris ), Yves Contassot (conseiller de Paris), ont fait le déplacement (cet article a été publié aujourd'hui dans Libération papier).

« Je suis la candidate de la sortie du nucléaire », déclare Eva Joly. Ajoutant : « depuis les accidents majeurs de Three Miles Island, Tchernobyl et Fukushima, cela devient une obligation pour les hommes et femmes politiques de conduire une politique de sortie du nucléaire car il s'agit d'un risque que nous ne pouvons plus prendre ».

Invité par le réseau Sortir du nucléaire, organisateur de la manifestation avec le collectif Réaction en chaîne humaine, à l'occasion du premier anniversaire de la catastrophe de Fukushima, le PS a donc décliné :

« Nous en avons discuté, et nous sommes tombés d'accord pour ne pas y aller dans la mesure où la position de François Hollande est connue, expliquait vendredi à Libération Marie-Hélène Aubert, ex-élue EE-LV, aujourd'hui responsable du pôle « environnement, développement durable, énergie » de l'équipe de campagne du candidat socialiste. Il l'a explicitée à plusieurs reprises. Et je pense personnellement que la réduction de 75 à 50% de la part du nucléaire à l'horizon 2025, me paraît un programme excellent pour la mandature qui vient ».

Seul autre candidat à la présidentielle à avoir fait le déplacement, Philippe Poutou a rappelé l'opposition du NPA (Nouveau parti anticapitaliste) à l'atome.

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, s'est fait représenter par Corinne Morel Darleux, du Parti de gauche. Explication, si Jean-Luc Mélenchon et le Parti de gauche sont favorables à la sortie du nucléaire, le PC est divisé.«Au Front de gauche comme l'ensemble de la société, il y a débat. On a acté le désaccord, résume Corinne Morel Darleux. Simplement, on ne va pas le trancher sur un coin de table, on pense qu'il doit être public, sous forme d'un grand débat qui se concluera par un référendum ».

Egalement absent, François Bayrou représenté par Jean-Luc Bennahmias, vice-président du Modem. « Pour François Bayrou, le nucléaire est une énergie de transition », a rappelé ce dernier sous des sifflets. Sans plus de précisions sur le calendrier, Jean-Luc Bennahmias a promis que « dans les années qui viennent, des réacteurs nucléaires fermeront », à commencer par « Fessenheim et au Tricastin, car ce sont les plus anciens et les plus dangereux ».

Avec cette manifestation, le Réseau sortir du nucléaire et Réaction en chaîne humaine espéraient « établir un rapport de force avec ces élites coupées des populations, qui nous imposent le danger nucléaire ». Objectif atteint selon eux. « En participant à cette chaîne humaine, ces dizaines de milliers de personnes ont démontré que la sortie du nucléaire est une aspiration forte partagée par la majorité des citoyens français », affirment-ils dans un communiqué.

La chaîne aurait ainsi rassemblé quelque 60000 personnes. La préfecture de la Drôme a dénombré, elle, 16000 manifestants sur les 129 km de la RN7 traversant ce département.

Reste que l'ambition des organisateurs d'une chaîne humaine continue sur les 230 km de la RN7 séparant Lyon d'Avignon - zone la plus nucléarisée d'Europe avec ses 14 réacteurs - ne semble pas s'être réalisée, de longues portions du parcours étant vides de tout manifestant.

Catherine Coroller »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Nucléaire
commenter cet article

commentaires