Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 10:10

info-libre.jpg

La rédaction du parisien 93 a-t-elle décidé de passer sous silence la crise qui éclate au grand jour à la mairie de Bagnolet ? A-t-elle décidé de ménager le maire de Bagnolet ?

On est en droit de se poser la question quand on sait que cinq jours après la diffusion du brûlot accusateur et documenté des « citoyens bagnoletais en mouvement », le Parisien n’a fait aucun écho, ni au fait que ce brûlot existe, ni qu’il est largement diffusé à Bagnolet (en particulier « sous le manteau » et par multiplication des mails), ni des réactions (à la soviétique) du maire et de son entourage, ni des débats que cela provoque. Pourtant, le Parisien était destinataire du mail des « citoyens en mouvement », dès mercredi 19 heures.

http://www.bagnoletenvert.com/article-bagnolet-bombe-a-la-mairie-97463633.html

On est d’autant plus en droit de se poser la question, quand on sait que déjà, aucun écho n’avait été donné à la manifestation des profs, parents et élèves du collège Politzer lors de la réception des vœux du maire le 12 janvier, alors qu’une journaliste était présente.

http://www.bagnoletenvert.com/article-manifestation-pour-la-reouverture-des-gymnases-lors-des-voeux-de-la-mairie-de-bagnolet-96999863.html

Mentionnons aussi l’étrange silence du Parisien sur la « pétition » - farce - du maire de Bagnolet et des élus « PC » (« Monsieur Mathon, retirez vos recours »). Il n’est pas courant, en effet, qu’un maire se ridiculise en s’en prenant ainsi à un citoyen (en l’occurrence une association) pour lui dénier le droit d’ester en justice contre ses projets*, d’autant qu’en y regardant de plus près, cette pétition fait un flop lamentable.

Heureusement que les citoyens bagnoletais prennent leur information en mains, en particulier via internet ! Et si ce blog peut y contribuer, nous en sommes heureux.

Reste que  soucieux de la démocratie, attachés à la vérité et à la liberté de la presse, nous posons la question : la rédaction du Parisien 93 a-t-elle décidé - et pourquoi - de passer sous silence la crise qui éclate au grand jour à la mairie de Bagnolet et de ménager le maire de Bagnolet ?

Pierre Mathon

 

* Il n’y a d’ailleurs pas que « Bagnolet Ecologie » qui soit obligée de déposer des recours au Tribunal administratif, du fait du refus de dialogue du maire !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karel 23/01/2012 14:16

Il faut être factuel et prendre chaque point après l'autre. On verra ce que le Maire pourra avancer pour sa défense.

En tout cas si ces faits sont avérés c'est dramatique pour cette ville.

Bagnolet en Vert 23/01/2012 18:03



 


Tout-à-fait d’accord. C’est comme ça que nous allons
avancer.


Pierre Mathon



Fabien 23/01/2012 13:29

Merci de votre réponse, je découvre le blog donc je ne connai pas toute l'historique même si je suis bagnoletai depuis très longtemp ! J'espère qu'on va avoir des précision rapidement. Avez vous
essayer d'appeler le parisien pour savoir ?

Bagnolet en Vert 23/01/2012 13:58



 


En général, le Parisien n’hésite pas
à me contacter et je suis à la disposition des journalistes, quand je le peux. N’étant pas à l’origine de ce texte je suis un peu limité dans mon intervention.


Nous comptons cependant reprendre
point par point sur ce blog les différents éléments contenus dans le mail des citoyens en mouvement en indiquant ce qui est prouvé et ce qui devrait être complété.


Il ne faudrait pas que le maire et
son entourage puissent se réfugier dans une dénégation globale, sans prendre la peine de se défendre de manière précise.


Pierre Mathon



Fabien 23/01/2012 11:46

Bonjour, je ne sui pas d'accord avec vous quand vous dite que le courrier est documenté. Si j'étai journaliste je ne publierai rien non plus. C'est facile d'écrire un courrier comme ça, en disant
des choses dedans. Mais sans aucune vraie preuve concrète, c'est dangereux pour un journaliste d'écrire dessus. Ils ne vont pas faire un article pour dire "un mail est arrivé et il dénonce des
choses qu'on ne peut pas vérifier. on doit les croire sur parole".Les auteur du mail on qu'a aller voir le parisien avec les dossiers et les preuve pour permettre un vrai travail de journaliste !

Bagnolet en Vert 23/01/2012 13:05



Bonjour Fabien,


Vous avez raison, il ne s’agit pas pour le Parisien
d’écrire :
"un mail est arrivé et il dénonce des choses qu'on ne peut pas vérifier. on doit les croire sur parole".


Cela
dit, les faits dénoncés sont pour la plupart connus et avérés (délibérations du conseil municipal par exemple). Sans parler qu’un grand nombre de faits, connus et avérés, qui auraient pu être
joints, ne l’ont pas été.


Cela
me permet, m’appuyant sur un suivi sérieux des dossiers, depuis plusieurs années, d’écrire que le mail des « citoyens en mouvement » est « documenté ». J’attends maintenant
avec intérêt, les démentis précis (sur les faits dénoncés !).


Mais
le problème est qu’une véritable onde de
choc s’est
produite à Bagnolet : des milliers de personnes se passent le texte par internet ou sous le manteau (à l’ancienne). Le Parisien pourrait rendre compte, avec toutes les précautions qu’il veut
(Cela dit le parisien n’est pas toujours aussi précautionneux et en particulier sur les déclarations municipales comme nous avons eu l’occasion de lui signaler … sans réaction de sa
part).


Par
ailleurs, rien n’interdit au Parisien, prévenu directement dès le mercredi à 19 heures, de mener un minimum d’investigations. Il ne le fait pas.


En
outre, il est pour le moins étrange que le Parisien n’ait pas rendu compte de l’irruption du collège Politzer sur l’estrade des vœux du maire, évènement sans précédent, à Bagnolet et partout
ailleurs.


Croyez
bien que je suis très respectueux de l’autonomie des journalistes et que si j’ai écrit cet article, c’est qu’il y a des raisons.


Pierre
Mathon