Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 22:52

Bagnolet-college-Politzer-1.JPG

La salle informatique du collège Politzer (Sud de Bagnolet) a été cambriolée pendant les vacances. 

Et si ce cambriolage était la goutte d’eau qui fait déborder le vase, concernant l’état du collège, son entretien par le conseil général et le manque de sécurisation de la salle informatique ?

On peut le penser à la lecture du Parisien du vendredi 6 janvier 2012.

Bagnolet-college-Politzer-2.jpg

L’article comprend également un encadré sur le légitime mécontentement  des professeurs, au sujet de la fermeture, par le maire de Bagnolet, des gymnases Jean Reneault et Politzer. Concernant cette affaire que nous suivons de près, nous sommes contraints d’ajouter un certain nombre de compléments et correctifs, le Parisien n’ayant visiblement entendu qu’un son de cloche : la version officielle du maire. Rappelons que Marc Everbecq est non seulement à l’origine de la fermeture des deux gymnases, mais il est aussi le seul responsable de leur non-réouverture à l’automne (contrairement à l’engagement qu’il avait pris en juin).

L’article du Parisien :

« BAGNOLET
Le ras-le-bol des enseignants du collège Politzer

La nouvelle année a mal commencé à Bagnolet. Mardi, les profs ont découvert le cambriolage de leur salle informatique. Les quinze ordinateurs, fraîchement achetés par le conseil général en septembre 2011, ont disparu. Un vol qui souligne l’absence de sécurisation de cette salle, qui a déjà fait l’objet d’un précédent cambriolage.

Pour les enseignants, c’était la mauvaise surprise de trop. « On était furax, raconte une enseignante. On n’en peut plus, on n’arrive plus à enseigner dans ces conditions. » Réagissant à chaud, les profs ont refusé d’assurer leurs cours mardi après-midi, tout en gardant les élèves à l’intérieur du collège. Hier soir, ils distribuaient une lettre aux parents d’élèves pour les alerter sur la situation au sein de l’établissement et demander  leur soutien. Dans ce courrier, ils pointent le vol des ordinateurs, mais également des « vitres brisées », un chauffage défaillant, des « murs et plafonds » fissurés, le manque de personnel de ménage, des « fuites et infiltrations d’eau »… « Il pleut dans certaines classes », assure une prof. L’équipe enseignante se tourne désormais ver le conseil général, la mairie et le rectorat, réclamant « des solutions rapides et durables ». « Dans le cas contraire, écrivent-ils, nous nous trouverons dans l’obligation de suspendre les cours afin que les services publics prennent conscience de la gravité de la situation.

Le conseil général promet des travaux de sécurisation

Daniel Auverlot, inspecteur d’académie, connaît bien la situation. « Ce collège est victime d’actes de malveillance récurrents, regrette-t-il. Chaque fois, nous portons plainte. » Reste que l’état des bâtiments, leur entretien et la fourniture de matériel relèvent du conseil général. Ainsi Mathieu Hanotin, vice-président PS du conseil général chargé de l’éducation, a prévu d’organiser une réunion dans l’établissement la semaine prochaine. « Nous allons lancer un audit réalisé par une société privée sur la sécurisation du bâtiment en général et celle de la salle informatique en particulier, souligne-t-il. Nous voulons aller vite et démarrer les travaux au plus tard durant les vacances de Pâques. » Alarme, rehaussement des grilles, vidéosurveillance… l’élu est prêt à étudier toutes les solutions.

Concernant les problèmes d’entretiens, Mathieu Hanotin affirme qu’il n’avait été particulièrement sensibilisé sur ce point. « Le collège ne faisait pas partie des établissements à traiter en priorité », reconnaît-il. Pourtant, les profs avaient, dès le mois d’octobre, signalé par courrier les dysfonctionnements. « Et il faudra également aborder les problèmes d’hygiène. Certaines salles de classe sont insalubres », estime encore cette enseignante. La réunion de Mathieu Hanotin, la semaine prochaine, s’annonce donc passablement agités.
GWENAEL BOURDON ET SEBASTIEN THOMAS »

L’encadré suivant, joint à l’article, avec nos commentaires et rectificatifs :

gymn 7avr11-14

Le gymnase Politzer, fermé par le maire depuis début juin (ici en avril de cette année)

« Pénurie de gymnases

C’est l’autre motif de grogne au sein du collège : « Nous n’avons plus suffisamment d’installations pour permettre d’assurer les cours d’EPS à tous les élèves du collège », indiquent les enseignants dans leur courrier aux parents d’élèves. Les gymnases Renault et Politzer ont été fermés en juin pour être revendus et démolis (Jusque là tout est exact. Ndlr).

Mais différents recours juridiques ont bloqué la démarche

(Faux. La démarche s’est bloquée par elle-même
1) parce que le promoteur – IDEC- qui achète les parcelles n’a l’intention de les payer qu’une fois qu’il aura terminé la commercialisation des appartements, de la résidence étudiante et de la résidence personnes âgées ;
2) parce que tout promoteur qui monte une opération immobilière se doit d’inclure le risque de réactions hostiles de la part des riverains, ce qui est le cas ici face à un mauvais projet immobilier, qui dégrade leur cadre de vie et ne respecte pas le règlement d’urbanisme ; et enfin
3) parce que le terrain pressenti pour édifier le gymnase de remplacement, non seulement n’est pas acquis, mais n’est pas près de l’être ; sans parler du fait que le projet de nouveau gymnase n’est toujours pas, ne serait-ce que dessiné sur le papier ! Ndlr)

Résultat : non seulement le calendrier a été rallongé mais, en plus, les deux bâtiments sont toujours fermés (Le « rallongement » des délais était prévisible, puisqu’il est dû à la conception même de l’opération spéculative et acrobatique du maire de Bagnolet Ndlr).

Ils devaient rouvrir le 10 décembre, mais des complications administratives ont empêché les sportifs et les élèves d’y accéder (Ce ne sont pas des « complications administratives » qui empêchent les sportifs et les élèves d’utiliser leurs gymnases mais l’obstination du maire de les maintenir fermés en dépit de la réalité et du bon sens ! Ndlr).

Et, a priori, ils ne sont pas près de retrouver de l’animation. Au grand dam des enseignants. Afin de compenser la gêne, Marc Everbecq, le maire PC de Bagnolet, a évoqué l’idée de construire un gymnase provisoire sous bulle ou en préfabriqués (Quelle absurdité, quand on sait que les deux gymnases sont là, à proximité immédiate du collège, en bon état, et que les collégiens n’en sont privés, depuis juin 2011, qu’en raison du plan foireux et scandaleux du maire.

Il suffit de rouvrir les gymnases, tout simplement ! Ndlr)»

Pierre Mathon

gymn 7avr11-11

Le gymnase Jean Reneault, fermé par le maire depuis début juin (ici en avril de cette année)

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Education
commenter cet article

commentaires

babar 10/01/2012 12:51

C'est des gymnases qu'ils faut c'est des prisons ...

Bagnolet en Vert 10/01/2012 15:39



Je suppose que vous avez voulu écrire « ce n’est pas des
gymnases qu’il faut, c’est des prisons ».


Je pourrais vous répondre que il est à la fois nécessaire d’éduquer
les jeunes et de conduire une politique sérieuse de sécurité comprenant


-          la prévention ;


-          la répression, incluant les alternatives à la prison ;


-          la réparation et l’appui aux victimes.


 


N’opposons pas les choses.


 


Pierre Mathon