Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 09:25

temp-te-photo_1234252731854-1-0.jpg

Le conseil municipal du 15 février n’en finit pas de faire des vagues … en attendant la tempête ... du budget communal, qui doit impérativement être voté avant le 31 mars.

Pour patienter, voici l’article du Parisien du mercredi 29 février 2012, annoté par nos soins :

« BAGNOLET

Le conseil municipal annulé continue de faire des vagues

Deux semaines après l’annulation du dernier conseil municipal de Bagnolet dans une ambiance électrique, le 15 février, le maire (PC) Marc Everbecq dénonce une manipulation destinée à lui nuire. L’élu affirme avoir été obligé de mettre un terme à la séance à cause de l’agitation provoquée, selon lui, par des militants politiques qui dénigraient son action. (1-L’immense majorité des personnes mécontentes étaient des habitantEs en colère, principalement de la Noue-Jean Lolive 2- Par ailleurs, depuis quand les militants politiques n’auraient-ils plus le droit de s’exprimer ? Curieuse conception de la démocratie. NDLR) Un point de vue que ne partage pas l’opposition écologiste, qui vient d’envoyer une lettre au préfet pour se plaindre du climat délétère régnant au conseil et dénoncer des « événements gravissimes ». Selon le maire, le prochain conseil devrait se dérouler mercredi prochain, le 7 mars (Enfin la date du conseil municipal est connue. NDLR). A huis clos si nécessaire (Il semble prendre acte du fait que la loi ne lui permet pas de convoquer une séance à huis clos. Rappelons-lui que pour déclarer qu’une séance se déroule à huis clos, il lui faut 1-un motif sérieux et 2-il lui faut un vote majoritaire du conseil municipal. NDLR). « Ce n’est pas une position de principe, mais si une partie du public empêche la sérénité des débats, je n’hésiterai pas à le réclamer », assure-t-il.

« Il y avait clairement des gens qui étaient chargés d’intimider l’assistance
CHRISTIANE PESCI, ÉLUE ÉCOLOGISTE D’OPPOSITION

Lors de ce fameux conseil, plusieurs habitants ont demandé une suspension de séance pour dénoncer un projet d’aménagement dans le quartier de la Noue. Le refus du maire a provoqué une certaine confusion, huit conseillers de la majorité ont quitté la salle entraînant l’annulation du conseil faute de quorum. « Il n’y avait quasiment pas d’habitants (C’est tout simplement faux ! NDLR), mais plutôt des opposants politiques (En continuant  à empêcher les gens de s’exprimer il transforme les habitants non pas en opposants politiques, mais en opposants à sa gestion municipale ! NDLR), affirme le maire. Et puis la question avait déjà été traitée en décembre (Évidemment qu’il reste des points à préciser, d’ailleurs le collectif des habitants invite le maire à en débattre le 6 mars. Sortira-t-il de sa mairie pour s’y rendre ? NDLR). Vous connaissez beaucoup de villes où les habitants prennent la parole en conseil (C’est un droit inscrit dans le règlement intérieur du conseil municipal à l’initiative des élus Verts en 2001. NDLR) pour évoquer toujours le même sujet (Cela ne va pas le rassurer, mais le sujet sera évoqué tant qu’il ne sera pas répondu clairement aux attentes des habitants de la Noue. NDLR) » Quant à la présence contestée de boxeurs du sporting club (Boxing club. NDLR) dans la salle du conseil, Marc Everbecq assure qu’ils ne font partie d’aucun service d’ordre municipal. « S’ils étaient présents, c’est uniquement parce qu’ils ont été mis en cause par un tract malveillant et scandaleux et qu’ils voulaient savoir si cela serait évoqué durant la séance. » (1-Aucun tract à notre connaissance n’avait jusqu’au conseil municipal du 15 février évoqué ce service d’ordre occulte. 2-Mais des questions précises sont posées et nous y reviendrons. NDLR)
Les opposants écologistes (Et tous les présents, notamment des femmes qui ont été insultées et menacées. NDLR) semblent moins convaincus. « Il y avait clairement des gens dans le public qui étaient chargés d’intimider l’assistance, s’insurge Christiane Pesci, élue verte. Nous avons voulu prévenir le préfet de tels agissements car il n’est pas normal, dans une démocratie, que l’on fasse peur à des habitants qui venaient participer à la vie politique de la commune. »
Certains élus de la majorité commencent également à grincer des dents, notamment quand le maire évoque un éventuel huis clos qui devra être voté. « Il est évident que je suis contre le procédé, martèle Mohamed Hakem, adjoint au maire chargé de la jeunesse. Ce n’est pas ma manière de faire de la politique. Les habitants du quartier de la Noue avaient demandé la  parole conformément au règlement intérieur. Et même s’ils l’avaient déjà prise en décembre sur le même sujet, il y a encore de nombreuses incertitudes sur l’avenir du projet que le maire aurait dû lever. »
SÉBASTIEN THOMAS 
»

À suivre.

Pierre Mathon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 01/03/2012 02:17

J suis absolument d'accord avec les annotations qui sont portées au texte. J'insiste sur le fait que les très nombreuses personnes le soir du Conseil Municipal du 15/02 étaient exclusivement des
Bagnoletais tous âges confondus (père et mère de famille, étudiants, retraités...). Des bagnoletais comme vous et moi qui veulent participez à la vie de leur commune, s'informer et demander des
explications quand, une fois de plus, un projet fumeux et opaque est imposé. il n'y a ni groupe de pression ni opposants retords... les seuls sentiments de militantisme qui nous habitent se nomme
justice, transparence et démocratie. Enfin, il est mensonger de dire que le boxing club était là "juste pour voir"... ils ont bien quadrillé la salle et proféré des insultes et des menaces auprès
de des personnes présentes, et plus particulièrement de femmes... j'en fais partie donc je sais bien de quoi je parle tout de même!! Il faut impérativement que cette municipalité retrouve e chemin
de la démocratie et d'une gestion saine.

Bagnolet en Vert 01/03/2012 08:51



Merci, pour ce témoignage et cette
analyse.


Il serait temps que certains se
rendent compte que les citoyens sont capables de faire des constats, des analyses et même des propositions.


Pierre Mathon