Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 14:52

Alain Rist-1


 Alain Rist vient de mourir. Nous étions quelques Verts à son enterrement dans le petit cimetière de Bussy-Saint-Martin en Seine-et-Marne, ce vendredi 2 septembre après-midi. Des interventions de ses proches et de sa famille ont fait revivre l’Alain Rist que l’on a connu et que l’on a aimé. Parmi ces interventions, celle du Vert de Seine et Marne Philippe Mouche.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

« Bussy Saint-Martin, 2 septembre 2011

On est en 1989, un peu avant les élections européennes. Le téléphone sonne. Il y a une réunion publique à Nemours. Nous sommes quelques amis à nous y rendre, par curiosité. Parmi les orateurs, on découvre un grand barbu maigre qui a l'air de connaître son affaire, une sorte d'écolo des villes du nom d'Alain Torel.

Alain Rist-2 

Ce soir-là, l'expression « écologie politique » reviendra souvent. On s'intéresse depuis longtemps à la première mais on se méfie de la seconde. Pourtant, les discours portent, quelque chose se passe. Et au fil des semaines, le mélange prend comme une mayonnaise. On discute, on s'engage, on adhère, on rediscute, des motions s'élaborent, on discute encore, en fait on a tellement envie de débattre qu'on y passe des journées entières. Internet n'en est qu'à ses balbutiements, alors l'oral se prolonge dans l'écrit, avec une floraison permanente d'imprimés : comptes-rendus, affiches à coller, journaux à diffuser, enveloppes à timbrer, communiqués à faxer, nouvelle vague de comptes-rendus des activités précédentes, et ainsi de suite. Dans les réunions, on retrouve souvent Alain. Avec lui, on a vite compris que les lendemains qui chantent attendront. On n'est pas dans ce registre-là, on aura de petites victoires et on repartira aussitôt à l'assaut, encore et encore. Comme nous sommes jeunes et impatients, on espère quand même que ça ne prendra pas trop longtemps. Et il va s'en passer des choses dans cette décennie 90. Il y aura des succès et des échecs, des assemblées joyeuses et d'autres plus tendues, et toujours cette sensation un peu naïve, grisante, d'être du côté des idées nouvelles, de celles qui cherchent vaillamment à desserrer l'étau des certitudes anciennes. D'être à la fois portés et porteurs de ce mouvement.

JF Bernard-C Feuillet-A Rist-Nitzia Falocci-091 

A force d'avoir une opinion sur la planète et d'envoyer des enveloppes, on a ouvert un espace. Alain Torel a abandonné son nom de guerre, il est redevenu Alain Rist. Il est en première ligne de la vague verte qui, à la surprise générale, déferle sur le conseil régional. Et, quand le gouvernement bascule, il entre comme conseiller au ministère de l'Environnement. L'année suivante, l'Ile-de-France bascule à son tour et Alain devient l'un des vice-présidents de la région. Infatigable, il continue à venir aux réunions de terrain, en Seine-et-Marne et ailleurs, à rencontrer les associations, à consacrer du temps au fourmillement local, à jeter des passerelles entre les différents niveaux. Des liens se tissent et des dossiers avancent, les transports, l'eau, la forêt, les déchets, entre autres.

Chez les écolos, on a tendance à se méfier des têtes qui émergent. On n'a pas complètement tort. Cette tête-là se voit de loin, et pas seulement à cause du costume-cravate et du nuage de fumée qui l'entoure. On n'est pas toujours d'accord, mais tout de même, après chaque prise de parole, on se dit, il a été bon, hein ? Et les connaisseurs hochent la tête, oui, bien sûr, il a été bon. Comme s'il ne pouvait en être autrement. On s'est habitué à sa force de conviction, on a plus de mal avec cette manie exaspérante, presque malpolie, qu'il faut bien appeler par son nom : l'intelligence.

Alain Rist 018 

L'intelligence d'Alain est une étrange manifestation de l'esprit humain qui peut prendre plusieurs formes, selon les lieux, les heures de la journée et d'autres critères mystérieux. Souvent exigeante, intimidante même, tendue comme un arc vers un objectif précis qu'elle n'aura de cesse d'atteindre, puis virevoltante, plus ouvertement séductrice, brassant dans un même tourbillon le local et le global, le concret et le théorique, le rigoureux et le loufoque. L'humour, qu'on a déjà aperçu au détour de quelques phrases, tapi comme un animal aux aguets, sort alors en pleine lumière. Le sourire niché dans la barbe se fait carnassier, un rien vachard, et croque les conservatismes étroits et les esprits paresseux, en passant par ses propres travers. Intelligence partageuse enfin, conviviale et chaleureuse, surtout s'il y a un bon repas et du bon vin, si on peut laisser un moment de côté les rudes combats politiques pour parler un peu cuisine, art, musique ou voyages, en mer bien sûr, parler de ce que l'humanité peut offrir de meilleur.

J Giroux- MP Digard et A Rist-097 

Oui, quelque chose se passe, quelque chose de plus vaste que ce qu'on avait soupçonné, qui va plus loin que les aléas de la vie politique et ceux de la vie tout court. Une façon d'être et de regarder le monde, de ne pas s'en satisfaire, de lui dire : « à nous deux ! » Quelque chose de doux et de violent, de généreux et de combatif, de tourmenté, de contradictoire, et surtout d'intensément vivant, qu'aucun discours, qu'aucune pauvre succession de mots ne peut entièrement cerner.

A Rist-JF Bernard 028 - Copie 

Sur les photos, on reconnaît, Jean-Félix Bernard, Yves Cochet, Christian Feuillet, Marie-Pierre Digard, Hervé Dufour, Janick Giroux et Nitzia Falocci

Si je parle au présent, ce n'est pas par posture. L'imparfait et sa jolie douceur nostalgique ne suffisent pas, parce qu'Alain est toujours là. Il arrive que nous débordions du cadre de nos vies, du temps qui nous est imparti. Ses discours si bien articulés comme ses fulgurances, ses colères comme ses rires persistent dans nos mémoires, une revanche de l'esprit sur la matière, un pied de nez rigolard à la biologie.

Alain, je n'ai pas envie de te dire adieu, ni même au revoir. Je te dis à tout de suite, à ici et à maintenant. Il reste plein de choses à penser, à dire, à faire. Je sens qu'on va s'organiser une petite réunion.

 

Philippe Mouche »

 Alain Rist

Rist Alain enterrement 2sept11

Au cimetière de Bussy-Saint-Martin, hier 2 septembre, Pierre Mathon, Alain Lipietz, Gérard Peurière, Christian Feuillet, Jean-Félix Bernard, Marie-Pierre Digard

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Politique - Les Verts
commenter cet article

commentaires

Alexandra 21/12/2015 22:37

Et ses penchants pédophiles ? Regarder pour le plaisir des enfants se faire violer ne mérite que mon mépris ! J'irai cracher sur sa tombe !

Bagnolet en Vert 22/12/2015 10:07

Il a été condamné - justement - et a "payé" pour avoir regardé des images payantes de caractère pédophile. Pour le reste que vous semblez ne pas connaître et que vous passez aux pertes sans profit, gardez vos crachats anonymes...
Pierre Mathon

Bagnolet en Vert 03/09/2011 20:11


Nous tenons à signaler l’adieu à Alain Rist de Michel Abhervé.


Bagnolet en Vert 03/09/2011 20:13



Voici l’article de Michel Abhervé,
que nous avons connu lorsqu’il était conseiller régional PS, sur son blog http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2011/09/03/adieu-a-alain-rist/#more-1450
ce samedi 4 septembre :


« Adieu
à Alain Rist



Ce qui est terrible en prenant de l’âge, c’est de voir ceux avec qui on a travaillé, milité, et avec qui on s’est parfois accroché… disparaitre. C’est la cas aujourd’hui d’Alain
Rist qui
fut Vice-Président
du Conseil Régional d’Ile de France après
la victoire de la gauche en 1998, et avait en charge l’environnement et les contrats avec les autres collectivités.



Elu Vert, Alain
a montré une exceptionnelle maitrise des dossiers, nombreux et fort divers, qui lui étaient confiés et a été un de ceux qui ont prouvé que les écolos n’étaient pas seulement des gentils
protecteurs de la nature, mais de réels élus, capables de faire évoluer les politiques vers une prise en compte accrue de l’écologie.



Et quand il a rencontré des difficultés, Alain a su les gérer sans que ceux qui étaient ses partenaires d’action n’en ressentent le poids. Merci Alain pour tout.



Et pour en savoir plus sur Alain, il faut aller sur le blog,
très fourni de
Pierre Mathon,
qui parle beaucoup, avec passion, de Bagnolet mais
aussi, avec lucidité, du reste du monde »