Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 10:31
Pédophilie dans l'église catholique : le cardinal Banal Barbarin jugé début 2018

Lu dans Lemonde.fr du 12 août 2017 :

« Le cardinal Barbarin devrait être jugé début 2018 pour non-dénonciation d’agressions sexuelles

Le prélat de Lyon et six autres personnes, dont deux évêques et l’un des plus hauts responsables du Vatican, sont cités à comparaître par des victimes du père Preynat.

La date n’est pas encore fixée mais le cardinal Barbarin et six personnalités de l’Eglise, dont deux évêques et l’un des plus hauts responsables du Vatican, devront dans quelques mois répondre des faits de non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs dont les accusent depuis deux ans des victimes du père Bernard Preynat, réunies au sein de l’association La Parole libérée.

Le père Preynat, ancien aumônier scout de l’ouest lyonnais, mis en examen pour « agressions sexuelles sur mineurs », est suspecté d’avoir fait des dizaines de victimes au sein de la troupe Saint-Luc dont il a eu la charge pendant vingt ans. Les sept personnes citées à comparaître en auraient eu connaissance mais n’ont jamais alerté la justice. Une première audience évoquera l’affaire le 19 septembre. Le procès sur le fond pourrait s’ouvrir début 2018.

Une enquête préliminaire avait été ouverte en février 2016 par le procureur de Lyon pour faire la lumière sur la manière dont l’institution ecclésiastique avait agi avec l’un de ses membres qu’elle savait pédophile. Il s’agissait de déterminer si certaines personnes devaient être poursuivies pour « non-dénonciation » d’agressions sexuelles sur mineurs, un délit puni de trois ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Des perquisitions ont été menées à l’archevêché ; le cardinal Barbarin, son entourage, le prêtre, qui a reconnu les faits, et les victimes ont été entendus. Mais au terme de l’enquête, le procureur a décidé de ne pas donner suite. A ses yeux, le délit de non-dénonciation n’était pas suffisamment caractérisé. Les victimes auraient alors pu déposer une plainte avec constitution de partie civile pour qu’un juge d’instruction poursuive les investigations, comme cela se fait traditionnellement dans pareil cas. Elles ont finalement décidé de saisir directement le tribunal. (...) »

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article

commentaires