Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 20:31
Vinci en centre ville : les commerçantEs doivent toucher une indemnité pour manque-à-gagner

1-Le courrier de B. Benramdan, conseiller municipal

2- La réponse de « l'adjoint aux kébabs »

3- Mon commentaire.

Voici :

1- «
Lettre ouverte au Maire de Bagnolet, 
Depuis plusieurs mois , les travaux entrepris au centre ville impactent lourdement l'activité des commerces sédentaires et non sédentaires.
Certains mesurent la perte de leur chiffre d'affaires à 25% .
Cette situation n'est pas acceptable. Elle est le résultat d'un manque
d'anticipation coupable. En effet , l'ensemble des aménagements ont été mis en chantier en même temps. Or un timming bien étudié aurait permis de
protéger l'activité économique de notre coeur de ville déjà malmenée par la
création d'un centre commercial et aggravée par son ouverture le dimanche.
Je vous demande de m'informer de toute urgence des mesures organisationnelles et financières que vous comptez prendre pour remédier
aux difficultés extrêmement importantes que les commerçants rencontrent ,allant jusqu'à mettre en péril leur commerce de proximité.
Une réponse rapide de votre part m'obligerait compte tenu de la gravité de la situation. En effet, la disparition des petits commerces de proximité signerait la transformation de notre commune en ville dortoir. Ce qui n'est souhaitable pour personne .

Dans cette attente , je vous prie d'agréer, l'expression de mes salutations républicaines .
Brahim Benramdan conseiller Municipal. »

 2- « M. le Conseiller municipal de Bagnolet,

M. Brahim Benramdan,

Je fais suite à l’email que vous avez adressé à M. le Maire et à votre post sur les réseaux sociaux. Vos différentes questions sur les problèmes vécus par les commerces de proximité en centre-ville sont fort légitimes. Et ces soucis me préoccupent régulièrement au vu de ma délégation et de ma présence sur le terrain. Cependant, votre analyse de la situation manque de précision. Je me permets donc d’apporter quelques éclaircissements sur le fond comme sur la forme.

1) D’abord sur la méthode

Un conseil municipal vient juste d’avoir lieu vendredi dernier. Je suis étonné que vous ne profitiez pas de ce cadre républicain pour évoquer ces sujets, voire pour mettre au débat certaines idées. Malheureusement, vous êtes resté silencieux et êtes parti avant la fin. Comme trop souvent… Il est fort regrettable pour les Bagnoletais-es que vous évitiez les instances officielles de la commune pour vous exprimer et que vous privilégiez( constamment les réseaux sociaux. A moins que vous ne recherchiez le sensationnel.
(Signalons quand même à Cédric Pape qu'il est normal – ne lui en déplaise - qu'unE éluE d'opposition écrive au maire et fasse connaître aux citoyenNEs le contenu de son courrier / et pourquoi pas sur Facebook. Ndlr).

2) Concernant le timing

Vous évoquez ‘un manque d’anticipation coupable dans les travaux du centre-ville’. Je me permets de vous rappeler qu’une longue concertation publique de 2 ans a eu lieu (2 ans … c'est tout simplement faux, pour ne parler que de la durée de cette pseudo-concertation Ndlr). De nombreuses réunions, réunissant à chaque fois les commerçants, ont permis à chaque acteur de s’exprimer librement (dont une réunion avec les commerçants du marché pour les informer du déménagement imminent du marché sur l'autre partie de la place Allende, côté Hoche ... J'dis ça … Ndlr). Les modifications apportées au projet initial sont le fruit de ces échanges publics. Je n’ai aucun souvenir de tels débats lorsque vous étiez membre de l’ancienne majorité municipale. Vous devriez donc apprécier à sa juste valeur ce progrès démocratique. Vous pourriez même le soutenir.

3) Concernant la création du centre commercial

Vous liez la difficulté des commerces de proximité au centre commercial. Je vous rappelle que cette création est ancienne et remonte à l’année 1992. C’est depuis bien longtemps un

état de fait dont nous héritons (Il ne tenait qu'à la municipalité actuelle, au lieu de mettre ses pas dans ceux d'Everbecq, de modifier le programme de la Zac … Ndlr).

4) Les ouvertures du dimanche du centre commercial

Je me permets de vous rappeler que votre majorité municipale lorsque vous étiez au responsabilité a toujours autorisé ces ouvertures (Sans commentaires : on se demande pourquoi les électeurs -trices ont viré Everbecq… Ndlr).

5) La perte du chiffre d’affaires des commerces de proximité

La majorité municipale actuelle a clairement conscience de cette problématique. En lien étroit avec l’Association des Commerçants de Bagnolet (ACB), elle a décidé (C'est bêta ; vous n'aviez fait aucune information avant Ndlr) avec EST ENSEMBLE et SEQUANO de mettre en place un fonds de dédommagement pour aider les commerces du centre-ville. Il s’agit d’une avancée majeure et saluée par les commerçants que je rencontre. Tous s’accordent à dire que ce fonds est une bonne idée. Ils regrettent à raison que l’ancienne équipe municipale dont vous faisiez parti n’ait pas eu la même initiative lors des précédentes tranches de travaux.

6) Commerces non sédentaires

Vous évoquez enfin l’activité en difficulté du marché alimentaire. Je vous informe que ce marché prendra sa place définitive en octobre prochain devant la mairie historique sur la place Salvador Allende. Les commerçants non sédentaires apprécieront leur nouvel emplacement. Le public appréciera l’agrandissement prévu de ce marché. Les commerçants sédentaires de la rue Raoul Berton apprécieront de recouvrer une tranquillité (C'est l'histoire du fou qui se tape la tête contre les murs : ça fait du bien quand ça s'arrête … Ndlr). Et nul doute qu’à votre tour, vous apprécierez cet investissement.

En conclusion, je partage vos inquiétudes (Super l'empathie … Ndlr) et je tiens à vous rassurer. Le Maire et les élus de la majorité municipale connaissent avec précision les sujets que vous évoquez grâce à leurs actions sur le terrain et à leur présence aux différentes réunions publiques. Ils ont décidé d’agir concrètement afin d’accompagner au mieux (ça c'est précis ! Ndlr) les commerçants de proximité du centre-ville dans cette période difficile mais transitoire.

Cédric PAPE

 Adjoint au MairePs 

3- Que dire de ces déclarations creuses de l'adjoint ? De la pure com' : « c'est la faute aux autres ouin ouin ... »

Rien n'obligeait l'actuelle municipalité à se conformer au projet Vinci-Evervecq : elle n'a jamais (ne serait-ce que tenté) essayé de se défaire du contrat (juteux pour Vinci) passé entre la séquanoaménagement, Everbecq et Vinci. Cela aurait permis de mettre un terme au programme de la ruineuse zac « Benoît Hure » au lieu de se contenter d'une adaptation mineure.

Quant à la docilité dont fait preuve la municipalité actuelle face aux desiderata de Vinci et Séquano, au mépris des BagnoletaisEs... Un coup j'ouvre des parkings, un coup je les supprime, un coup j'amuse la galerie avec le devenir de la mairie historique, un coup j'oublie, un coup je préviens tout le monde, population et commerçants du marché que le marché va provisoirement prendre place sur la place côté Hoche, un coup je le remets rue Raoul Berton, un coup je supprime la station vélib' (sans le dire) au bas de la rue Hoche, un coup je n'informe même pas de la réalisation sur la place - par le département - du bassin de rétention des eaux pluviales, un coup je fais durer interminablement les travaux sur la voirie rues Hoche, Paul Vaillant-Couturier et Charles Graindorge, un coup je prétends comprendre la volonté des habitants de mettre de la verdure sur la place – des arbres quoi ! - et un coup j'oublie etc.


Bref, il ne faut pas s'étonner du fiasco annoncé d'autant que les commerces programmés sont en concurrence avec ceux de Bel Est et qu'ils vont tuer le peu de commerces qui subsistent rues Paul Vaillant-Couturier Raoul Berton et Sadi Carnot …

Bref, poussée par la nécessité etc..., la municipalité actuelle étudie des compensations éventuelles pour les commerçants. Comme c'est bêta, ils ne nous l'avaient pas dit avant …

Pierre Mathon

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Centre ville de Bagnolet
commenter cet article

commentaires