Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 15:50
Bagnolet, vélib' : changement de conditions fin 2017

Bagnolet, vélib' : changement de conditions fin 2017

L'adhésion de Bagnolet au syndicat intercommunal de gestion « Vélib'2 » était le dernier point à l'ordre du jour du conseil municipal du 29 mars 2017. La municipalité qui a remis « sur table » un dossier (notice + projet de délibération) écrit au dernier moment, navigue à vue. À sa décharge, il faut dire que les positions de la Ville de Paris et de la Métropole du Grand Paris sont évolutives, voire nébuleuses.

Tout ce que l'on sait, c'est que les communes devront payer (alors que c'était gratuit) et qu'il y aura moins de stations, parce que cela fait des coûts de gestion en moins.

Une autre question se pose concernant éautolib' »

Nous reparlerons d'autolib' et de vélib'.

Mais voici, déjà, pour votre information, la note municipale remise sur table ce 29 mars :

« Direction de la Voirie. Déplacements et Espaces Publics – Adhésion au syndicat de gestion Velib'2


Le 28 janvier 2016, la Commune a délibéré favorablement pour la création d'un syndicat mixte ouvert dénommé « Syndicat d'Etudes Velib, Métropole » dont l'objet était l'étude confiée à l'Atelier Parisien d'Urbanisme, et la définition du futur service Vélb dont le contrat vient à échéance fin 2017.

 

Rappel du contexte

La mise en œuvre des actions du Plan de Déplacements Urbains d'Ile-de-France repose sur l'ensemble des acteurs franciliens de la mobilité. Pour obtenir un équilibre durable entre les besoins de mobilité des personnes, la protection de l'environnement et de la santé ainsi que la préservation de la qualité de vie, le Plan Local de Déplacements d'Est Ensemble fixe des objectifs ambitieux dont celui de contribuer au report modal en faveur du vélo avec une croissance de 5 % en 5 ans.

La Ville et Est Ensemble portent donc un intérêt tout particulier au développement de la pratique cyclable sur leur territoire. La Commune a affirmé à maintes reprises sa volonté de développer l'usage du vélo dont la pratique participe aussi bien à la protection de l'environnement et à l'amélioration de la santé, qu'à une diversification des modes de déplacements offerts aux habitants et ce dans un contexte territorial où la baisse de la pollution devient un enjeu majeur pour nos populations.

Avec la fin du contrat actuel, un nouveau cadre géographique et un nouveau modèle peuvent être définis. C'est une opportunité de contribuer au développement de ce service dont la portée territoriale et métropolitaine est indéniable.

Toutefois, dans le nouveau contrat les stations seront doubles (35 bornes) ce qui entraînera forcément une diminution du nombre de places de stationnement.

Une note de débat au Bureau territorial du 15 décembre 2016

Cette note pointe les enjeux techniques et financiers pour les Villes et le territoire et alerte sur l'impossibilité pour les collectivités de prendre en charge les coûts très élevés du service et sur la nécessité de trouver des financements extérieurs.

Le montant exact n'est pas encore arrêté mais les informations données par le Syndicat évaluent le coût entre 20 000€ à 30 000€/station/an. Ce montant a été calculé sur le nombre existant de stations. Il correspond à un reste à charge pour les villes, qui participe à l'équilibre du budget de la régie, au même titre que la contribution de la Métropole du Grand Paris, estimée à 10 000€/an/station, et que les tarifs payés par les usagers. Ce reste à charge correspond à une somme globalisée qui contribue à couvrir plusieurs postes de dépenses (investissement, exploitation, lutte contre le vandalisme, frais de gestion etc.).

Si la commune décide de diminuer son nombre de stations, cela changerait les participations financières et un risque de voir augmenter le coût annuel de chaque station.

La note précise également les éléments de débats et formule quatre hypothèses :

Hypothèse 1 : Est Ensemble prend la compétence, adhère au syndicat et finance ce qui entraîne une modification statutaire avec supplément du FFCT.

Hypothèse 2 : Partage de la compétence entre Est Ensemble et les villes, adhésion des villes et de l'EPT et financement 50/50 avec interrogation juridique au regard du principe d'exclusivité.

Hypothèse 3 : les Villes prennent la compétence, adhèrent et financent avec un coût pour Bagnolet situé entre 180 000 et 270 000 € par an pour les neuf stations existantes.

Hypothèse 4 : La Métropole prend la compétence vélo en libre service Vélib'

Il semble que la solution la plus équilibré territorialement soit l'hypothèse 2.

Pour qu'Est Ensemble puisse adhérer au syndicat, il y aura obligatoirement une modification des statuts (entre cinq et six mois de délais). Cette solution a l'avantage de faire jouer la solidarité financière entre les neuf villes de l'EPT et cela dans un périmètre territorial pertinent. Toutefois, le fait que ce soit Est Ensemble qui adhère au syndicat au lieu lieu des 9 communes actuelles supprime les 9 voix pour n'en faire qu'une.

L'hypothèse 4 qui pourrait être une solution et dont le périmètre territorial semblerait le plus logique, comporte trop d'incertitudes quant au devenir de la MGP.

En 2017, le coût du service devrait être très faible et sera avancé par la ville de Paris qui prévoit une régularisation financière avec les collectivités en 2018.

C'est donc à partir de 2018 que les collectivités adhérentes auront à prendre en charge les coûts (69 % pour Paris et 31 % pour les communes).

Paris engage engage actuellement une recherche de financement extérieur (notamment via la Métropole du Grand Paris) afin d'obtenir une réduction du coût pour les collectivités.

Le groupe de travail réunissant le vice-président en charge des déplacements et des mobilités et les adjoints au maire proposent eux d'envoyer un courrier cosigné par le président d'Est Ensemble et les Maires actuellement concernés, à la président du syndicat Vélib'Métropole pour l'alerter des difficultés de nos villes à prendre en charge des coûts trop élevés.

Au regard des éléments de débats, il a été proposé au bureau municipal de 9 janvier 2017 

- D'adhérer au syndicat Autolib/Vélib avant le 31 mars 2017 tout en continuant par tous les moyens à baisser les coûts pour la ville.

- De regarder et d'évaluer la possibilité de réduire le nombre de stations (neuf à Bagnolet) en sachant que la ville de Romainville souhaite intégrer le dispositif et que cela peut avoir un impact notamment sur le Plateau.

- D'autoriser le Maire à cosigner avec le Président d'Est Ensemble le courrier à l'attention de la Présidente du Syndicat.

- D'informer le Président le Président d'Est Ensemble de la position des élus de Bagnolet.

Celui-ci a décidé de ne pas valider dans l'attente de :

- Définir une stratégie commune avec Est Ensemble et les villes du territoire afin d'écrire au Président du Syndicat et négocier à la baisse le coût des stations.

- Proposer le financement de stations par le mécénat ou le sponsoring. En effet, le comité syndicat lors de sa séance du 6 mars a listé 3 postes de recettes complémentaires possibles dont le produit sera à partager entre le syndicat et la commune :

* le nommage

* le parrainage d'évènements

* le financement par tiers dans le cadre de conventions particulières.

La commune a reçu un courrier de la Métropole du Grand Paris daté du 23 janvier dernier, l'informant d'un soutien financier estimé à 10 000 € par station et par an, seulement si le Conseil municipal délibère et valide avant le 31 mars 2017 la proposition.

Au regard des éléments de débats, il est proposé au Conseil municipal :

- d'adhérer au syndicat Autolib/Vélib avant le 31 mars 2017 tout en continuant par tous les moyens à baisser les coûts pour la ville.

- d'autoriser le Monsieur le Maire à cosigner avec le Président d'Est Ensemble le courrier à l'attention de la Présidente du Syndicat.- d'informer le Président d'Est Ensemble de la position des élus de Bagnolet. »

Pierre Mathon

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires