Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet
  • : Ce blog de Bagnolet en Vert- L'Ecologie à Bagnolet est à votre disposition pour vous informer quotidiennement de l'écologie politique et du travail de Pierre MATHON et d'Hélène ZANIER et de leurs amis.
  • Contact

L'éditorial du blog

planete_bleur_belle_fond_vert.jpg                                                           

Ce blog «Bagnolet en Vert» est le blog d’Hélène Zanier, de Pierre Mathon et de leurs amiEs. Aujourd’hui militantEs associati -fs –ves (à « Bagnolet Ecologie » et Environnement 93, Jardins partagés, « l’Association des Bagnoletais contre la Dette », Romeurope, RESF, Russie-Libertés, Murs-À-Pêches, etc.), après avoir été élus (régionaux, municipaux) et responsables du parti Les Verts, nous entendons contribuer à l’avancée des idées et des projets écologistes.

Penser et agir, globalement et localement, telle est la devise de notre blog écolo,  Vert et ouvert, militant et d’éducation populaire, libre, bagnoletais, intercommunal et planétaire.

Hélène Zanier et Pierre Mathon

Recherche

En Vert et avec tous !

Vous pouvez compter sur 

Pierre MATHON
et toute l'équipe de
BAGNOLET EN VERT


* pour l’environnement et le développement durable, 
* pour la démocratie, la citoyenneté et la laïcité,
 
* pour la solidarité et l’égalité des droits, 
* pour l’école, l’éducation et la culture, 
* pour un urbanisme de qualité

 
En Vert et avec tous                                            

AGENDA

BONNE ANNEE 2015 !

 

Mardi 3 février à 20h30 conseil de quartier de la Dhuys à l'école Joliot-Curie

 

Mercredi 4 février à 19h atelier participatif sur la ZAC Benoit Hure : les espaces extérieurs  et l'occupation de la mairie historique

 

Jeudi 5 février 19h30 salle P et M Curie conseil de quartier des Malassis

 

PETITIONS

Réaction aux propos intégristes d'un élu de la majorité municipale de Bagnolet : pour le droit des femmes à disposer de leur corps

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_maire_de_Bagnolet_defense_du_droit_des_femmes_a_disposer_de_leur_corps/?sMpnibb

 

« Monsieur le Maire de Bagnolet: Nous vous appelons à créer une maison de quartier et citoyenne dans le quartier de la Dhuys»

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_Bagnolet_Nous_vous_appelons_a_creer_une_maison_de_quartier_et_citoyenne/?tUmsDgb

 

Pour que cesse l'acharnement juridique contre la confédération paysanne
 
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stop-acharnement-conf-865.html

 



 

 

 

 

 

 

 


 

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 13:43
Demande de sanction de « Citoyenneté en actes » contre un islamiste

L'association « Citoyenneté en actes » a adressé un courrier au maire pour lui demander de sanctionner Monsieur Brakni pour le détournement de la procédure de prise de parole du public, auquel il s'est livré au dernier conseil municipal.

On sait que ce Monsieur, qui avait demandé à intervenir sur les questions budgétaires, l'avait fait sur une autre question et que lors de ce conseil, le maire actuel avait failli à son devoir de maire, en le laissant poursuivre son propos haineux.

Nous publions ce courrier tout en soulignant que le droit pour les citoyen-ne-s d'obtenir la parole au conseil municipal de Bagnolet, qui constitue un acquis démocratique* doit demeurer.

Nous considérons que l'incident créé par cet islamiste, ne doit pas servir de prétexte à la suppression, souhaitée par certainEs (et déjà tentée), de l'exercice de ce droit . Rappelons que ce droit avait été inscrit dans le règlement intérieur du conseil municipal en 2001 suite à une proposition des élus Verts et qu'il a permis tout au long des mandatures Everbeccq-1 et -2 ainsi que Tony di Martino à de nombreuses expressions citoyennes de s'exprimer.


La lettre ouverte de « Citoyenneté en actes » :

« Monsieur le Maire de Bagnolet,

Nous avons pris l’initiative de relayer sur le blog de notre association la vidéo que Marie- Laure Brossier a diffusée pour témoigner de la violence de l’intervention de Youcef Brakni lors du Conseil Municipal du 2 mars 2017.

Les pratiques de cet individu dans l’enceinte où se déroulent les instances de la République doivent être dénoncées fermement, ce que, Monsieur le Maire, nous vous demandons. Vous vous devez de prendre les décisions et actions qui s’imposent au nom de l’autorité qui vous a été accordée en tant que premier magistrat de la ville.

Nous ne reviendrons pas sur le fond du débat sur lequel nous nous sommes déjà exprimés, rappelons simplement que Marie-Laure Brossier a obtenu lors d’une délibération régulière du Conseil Municipal la protection juridique de l’élu, que les deux mois de recours sont passés et donc que la légitimité de cette décision n’a pas à être remise en cause.

Au-delà du fait que l’intervention verbale de M. Brakni lors du voeu de Mr Parat ne respecte ni le règlement intérieur du Conseil, ni le Code Général des Collectivités Territoriales, nous tenons à préciser les pratiques que nous dénonçons. Il y a :

1. Tromperie : sur l’objet de la première intervention qui devait porter sur les impôts locaux ainsi qu’il l’avait annoncé, et non pas sur le procès et les frais liés à la procédure ;

2. Imposture sur la qualité de Youcef Brakni qui se revendique représentant d’une association qui n’a pas d’existence légale, ainsi qu’il en a été fait la démonstration lors du procès en diffamation intenté par Marie-Laure Brossier ;

3. Violence verbale et menaces, par les mots employés, la mise en cause des élus, le ton et les hurlements dont la vidéo témoigne largement ;

4. Mensonges dans les affirmations tendant à assimiler Marie-Laure Brossier à une extrémiste de droite ;

5. Manipulation dans l’usage de l’outrance qui tente de provoquer la violence d’autrui en retour pour se prévaloir du rôle de victime.

Nous sommes pleinement conscients du fait que notre protestation sera utilisée pour stigmatiser notre association comme islamophobe, ce qui est très probablement le but recherché. Tout comme M. Brakni calomnie la majorité en l’accusant publiquement d’avoir écarté M. Parat parce qu’il est musulman (suite aux propos anti-IVG qu’il avait tenus devant l’assemblée d’élus à EST ENSEMBLE).

La municipalité, les habitants et associations de Bagnolet et la nôtre n’ont pas de leçons d’antiracisme ou de démocratie à recevoir de lui. Ce type de pratique dans le débat public sape les bases des institutions républicaines, sape la démocratie et nous remémore les périodes les plus sombres du siècle dernier.

Nous vous demandons donc, Monsieur le Maire, de sanctionner symboliquement Monsieur Youcef Brakni, par exemple, en lui retirant le droit d’intervenir à l’avenir dans les prochaines séances du Conseil Municipal.

Les valeurs républicaines s’affirment non seulement par des mots mais aussi par des actes. Ne rien faire serait encourager le renouvellement des tromperies, agressions, violences verbales et menaces, des pratiques qui mettent en péril le débat démocratique, l’unité et la solidarité, et qui font le lit des extrémistes de tout poil.
Nous n’ignorons pas que, suite à une telle action de votre part, aussi légitime soit-elle, Youcef Brakni dénoncera dans la foulée une ségrégation dont il se prétendra la victime. Nous faisons confiance au bon sens des habitants de Bagnolet pour vous soutenir dans la défense des institutions et des pratiques démocratiques.

Dans l’attente de votre réponse, recevez, Monsieur le Maire, nos salutations citoyennes. Pour le bureau de l’association

Gilles Wallis »

 

Pierre Mathon

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bagnolet en Vert - dans Laïcité
commenter cet article

commentaires

Mouhamed Bou Nioul 17/03/2017 01:09

Ah d'accord . Alors là on ne comprend plus rien. D'un coté vous le qualifiez d'islamiste, et de l'autre coté vous traînez avec lui!!! Vous traînez avec les islamistes?!! (syllogisme simple qui ne demande pas BAC+5)

Bagnolet en Vert 17/03/2017 09:00

Une suggestion : remplacez le mot "traîner", péjoratif, par le mot discuter. "On" comprendra peut-être mieux ...
Pierre Mathon

Mouhamed Bou Nioul 15/03/2017 23:01

pourquoi tu as peur de publier mes commentaires?

on sait que Brakni est ton pote avec lequel tu traînait en centre ville

vous êtes fâché?

Bagnolet en Vert 21/03/2017 08:59

Le terme était effectivement tombé dans l'oubli ... Aujourd'hui les islamistes et leurs "compagnons de route" essaient de faire passer la critique de l'Islam, des turpitudes et des crimes commis en son nom, pour du racisme issu du colonialisme. Or au risque de me répéter, la liberté de critiquer les religions fait partie des conquêtes démocratiques, auxquelles nous sommes un certain nombre à tenir..
Pierre Mathon

Bagnolet en Vert 21/03/2017 08:31

Tiens un autre pseudo ... Comme vous n'avez pas pu ne pas le constater, j'ai parlé du droit de critique de la religion, pas de la détestation de ses pratiquants. L'ulilisation du terme "islamophobie" mélange tout et vise à revenir à un temps heureusement révolu.
Pierre Mathon

Jean Bernard Delorme 20/03/2017 22:44

Le terme était peut être "tombé dans l'oubli" mais il désignait exactement ce qu'il désigne aujourd'hui, une obsession dans le dénigrement de l'islam:« L’islamophobie – Il y a toujours eu, et il y a encore, un préjugé contre l’Islam répandu chez les peuples de civilisation occidentale et chrétienne. Pour d’aucuns, le musulman est l’ennemi naturel et irréconciliable du chrétien et de l’Européen, l’islamisme est la négation de la civilisation, et la barbarie, la mauvaise foi et la cruauté sont tout ce qu’on peut attendre de mieux des mohamétans.9 C'est la définition de Quellien. Il avait forgé ce mot pour le déplorer et considérer que cette attitude des colons en Algérie compromettait les relations avec les Algériens et donc à l'époque était prèjudiciable au colonialisme.
Quant au mythe de l'utilisation par les Mollahs iraniens c'est une pure fabrication de C.Fourrest pour la simple raison que ce mot n'existe pas en iranien. Il existe bien la notion "hostilité à l'Islam" mais ce n'est pas un adjectif et cela ne signifie pas la même chose.C'est une association antiraciste britannique qui l'a ressorti du placard en 1990.
Comme quoi on colporte beaucoup de certitudes fondées sur rien.

David L 20/03/2017 20:06

Le philosophe est à court d'arguments !!
Il dit implicitement que oui la loi interdit l'antisémitisme mais lui il ne voit pas de mal à détester quelqu'un pour sa religion !!!
c'est grave

Bagnolet en Vert 20/03/2017 19:41

Toujours aussi anonyme (on se demande bien pourquoi) et toujours aussi agressif ...
Pierre Mathon